Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 23:00

John Lowe

1553-1586

 

John naquit à Londres en 1553, de Simon et Margaret Lowe. Il se peut que son père soit ce Simon Low (sans e) qui était tailleur et citoyen de Londres.

John devint un ministre du culte protestant.

Puis il vint à Douai, où se trouvait le Collège jésuite.

Il fut domestique (ou frère lai) à l’abbaye bénédictine d’Anchin (Nord) en 1578-1579, puis rejoignit le Collège anglais de Rome (1581). On sait qu’il fut ordonné diacre en août 1582, mais on ignore la date de son ordination sacerdotale.

Quittant Rome en 1583, il passe par Reims en décembre de la même année. Des documents attestent qu’on avait noté son absence en Angleterre.

Entretemps, son père était mort, et sa mère vivait à London Bridge. Durant une petite promenade avec elle, un soir de mai 1586, il exprima un peu trop fort son aspiration au martyre : il fut repéré, et dénoncé aux autorités.

Immédiatement arrêté, il fut emprisonné à Clink (Londres) le 11 mai.

Etant donné l’Acte prononcé par le parlement l’année précédente, le fait d’être prêtre catholique était automatiquement puni de la peine capitale.

John Lowe fut donc, selon la formule, «pendu, éviscéré et écartelé» à Tyburn, le 8 octobre 1586, en même temps que John Adams et Robert Dibdale.

D’autres membres de la famille Lowe maintinrent leur fidélité à l’Eglise catholique, ainsi que d’autres descendants des générations successives.

Les trois martyrs furent béatifiés avec d’autres en 1987. Ils sont mentionnés ensemble le 8 octobre au Martyrologe.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens