Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 07:54

Senator de Milan

† 475

 

Senator serait né à Settala, aux environs de Milan (Italie N). 

On ne sait pas quelle fut sa formation, mais il fut très jeune admis dans le clergé et accompagna Abuntius de Côme (v. 2 avril) dans ses voyages.

L’une de ces pérégrinations fut, en 450, la misson confiée par le pape Léon 1er (v. 10 novembre) à Abundius et Senator, d’aller trouver le patriarche de Constantinople et lui remettre la condamnation d’Eutychès. Cette démarche préparait le concile de Chalcédoine (451).

Selon la tradition, lors de ce concile, on déposa au pied de la tombe de sainte Euphémie les deux textes, l’un de la doctrine d’Eutychès, l’autre de la doctrine authentique ; le lendemain, en ouvrant la tombe de la Sainte, on retrouva dans sa main gauche - signe de condamnation - le texte d’Eutychès.

Ce serait à la suite de ce miracle, que Senator aurait rapporté à Milan des reliques de sainte Euphémie et qu’il lui aurait dédié la basilique milanaise qui porte son nom.

Au retour de Chalcédoine, Abuntius et Senator eurent une nouvelle mission papale auprès de l’évêque de Milan, Eusebio (v. 8 août).

En 472, Senator fut appelé à monter sur le siège de Milan, dont il devenait le vingt-troisième évêque (d’aucuns disent vingt-et-unième, considérant comme incertains les deux premiers noms de la liste épiscopale).

Senator mourut en 475, après trois années d’épiscopat.

Un autre saint évêque, Ennodius de Pavie (v. 17 juillet), loua plus tard sa grande éloquence et sa sagacité.

Saint Senator de Milan est commémoré le 29 mai dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 07:54

Exsuperantius de Ravenne

† 477

 

Exsuperantius fut le vingtième évêque de Ravenne, ou plutôt le deuxième, compte tenu du fait que les dix-huit premiers siégèrent à Classe.

Il fut élu vers 468 et gouverna son diocèse pendant dix-neuf ans.

C’est pendant cette période que le roi Odoacre s’empara de l’Italie et de Ravenne.

Il mourut vers 477.

Saint Exsuperantius de Ravenne est commémoré le 29 mai dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 13:26

Heliconis de Corinthe

3e siècle

 

Heliconis fut arrêtée à Corinthe (Grèce) par ordre du préfet Perennius, qui la fit torturer de mille façons.

Perennius étant mort, son successeur Iustinus reprit les tortures ; Heliconis eut les seins coupés, fut brûlée avec des torches. Des anges vinrent la soulager. Finalement elle fut décapitée.

Sainte Heliconis de Corinthe est commémorée le 28 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 13:25

Caraunus de Chartres

5e siècle

 

Caraunus (devenu Chéron en français) naquit au 5e siècle à Rome, dans une famille patricienne.

Après de bonnes études, il eut la grâce de connaître la Vérité, se convertit et reçut le baptême.

A la mort de ses parents, il distribua son héritage aux pauvres et entra dans la cléricature. Il vécut en ermite.

Ordonné diacre, il quitta Rome (ou peut-être fut-il envoyé en mission) pour la Gaule ; il s’embarqua, arriva à Marseille, remonta vers Paris, mais fut assassiné à Chartres par des brigands

Cette mort violente a été assimilée à un martyre.

Pour une fois, les reliques de s.Caraunus furent mises en sûreté pendant la Révolution, et conservées.

Saint Caraunus de Chartres est commémoré le 28 mai dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 21:44

Iulius de Dorostore

† 297

 

Les Actes de Iulius ont été retrouvés dans leur intégralité et reconnus comme authentiques.

Iulius, selon ses propres déclarations, servit dans l’armée romaine pendant vingt-six ans et fut un soldat courageux, irréprochable et fidèle. Il participa à sept campagnes et ne fut jamais pris en faute. Mais il était chrétien, et ne s’en cachait pas.

En 297, après sa campagne contre les Perses, l’empereur Galère Maximin voulut purger son armée de ses éléments chrétiens. Mais dans l’exécution de ses ordres, les officiers cherchèrent à contraindre ces soldats chrétiens à sacrifier aux idoles. Ceux qui refusèrent, furent exécutés.

Cela sa passa à Dorostore (Mésie, act. Bulgarie).

Avant Iulius, moururent ainsi décapités Pasicrates, Valentio ; après lui Hesychius, Marcianus et Nicandrus.

Iulius eut droit à un long interrogatoire en face de l’empereur lui-même. Il confirma sa foi de chrétien, sa ferme volonté de n’adorer que le Dieu unique, et montra courageusement combien il préférait la Vie éternelle à cette brève vie humaine :  J’ai choisi de mourir pour un temps afin de vivre éternellement avec les Saints.

Pendant que Iulius était conduit au lieu de l’exécution, un autre soldat nommé Hesychius (v. 15 juin) s’approcha de lui pour l’encourager et lui dire qu’il désirait mourir comme lui, et le priait de saluer les frères Pasicrates et Valentio, qui les avaient déjà précédés.

Iulius se banda les yeux avec un mouchoir et tendit son cou, priant le Christ de recevoir son esprit. Il fut alors décapité.

Saint Iulius de Dorostore est commémoré le 27 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 21:43

Restitutus de Rome

† 4e siècle

 

Restitutus fut martyrisé sur la Voie Nomentane près de Rome, vers le 4e siècle.

Saint Restitutus de Rome est commémoré le 27 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 21:42

Eutropius d’Orange

† 5e siècle

 

Eutropius naquit à Marseille au début du 5e siècle, de parents riches et distingués.

L’enfance et la jeunesse du garçon ne fut pas exempte de plaisirs et d’écarts.

La femme qu’il prit, cependant, était une bonne chrétienne, qui l’amena à la conversion du cœur.

Quand mourut cette pieuse épouse, l’évêque de Marseille, Eustasius, ordonna diacre Eutropius, malgré les humbles protestations de celui-ci, qui se jugeait indigne d’accéder à une telle dignité.

Mais il sut correspondre à son diaconat par beaucoup de pénitences. Dieu lui fit la grâce de voir en songe des oiseaux noirs qui sortaient de son corps, puis des nuages de mouches noires : c’étaient ses péchés et ses mauvaises pensées qui lui étaient pardonnés.

Peu avant 464, vint à mourir l’évêque d’Orange. On parle de Iustus, mais il s’agit vraisemblablement de Petronius, attesté après Iustus en 458. Désigné pour cette charge importante, mais effrayé devant cette responsabilité, Eutropius alla se cacher, mais un certain Aper, qui était disciple de s.Augustin (v. 28 août), alla le persuader d’accepter cette nomination, pour le bien de l’Eglise. Eutropius s’inclina et devint ainsi le dix-septième évêque d’Orange.

L’épiscopat ne le grisa point. Il se mit à travailler de ses propres mains, poussant la charrue, transportant de grosses pierres ; il allait participer au chant de l’Office dans l’église qui était fort éloignée, et y restait parfois après les autres, oubliant de manger.

Il accomplit des miracles, en particulier des délivrances de possédés. Lors d’un incendie redoutable, il monta sur un toit et pria : l’incendie cessa sur l’heure. Il prédit une grande famine et fit amasser du grain dans les greniers ; quand on allait en manquer, il multiplia le grain restant et remplit à nouveau les greniers.

Quand il n’eut plus de vêtements à distribuer aux indigents, il se mit à en confectionner lui-même.

Il savait convaincre et entraîner le peuple à la prière, au repentir, à la piété. Un témoignage nous en vient de s.Sidoine Apollinaire (v. 21 août).

Au moment de mourir, il combattit encore une fois le diable qui se montrait à lui : Il n’y a rien de commun entre toi et moi, je crois en Dieu avec le secours de qui je t’ai vaincu, et l’esprit mauvais disparut. 

Eutropius mourut le 27 mai, vers 475, après onze ans d’épiscopat.

Saint Eutropius d’Orange est commémoré le 27 mai dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 08:50

Simetrius de Rome

† 150

 

Simetrius était un prêtre de Rome.

Il reçut la palme du martyre sous Antonin le Pieux, donc entre 140 et 160.

Saint Simetrius de Rome est commémoré le 26 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 08:49

Prix d’Auxerre

† 274

 

Priscus, Prix, était apparemment un chef militaire avec des hommes sous ses ordres, dans les environs d’Auxerre (act. Yonne). Il était originaire de Franche-Comté et avait fui la persécution. Mais il fut retrouvé et décapité.

On dit qu’il fut mis à mort pour sa foi, avec un certain nombre de ses soldats.

On suppose qu’il mourut vers 274,  sous l’empereur Aurélien.

Un monastère, édifié au lieu de ce martyre à Saints-en-Puysaie, fut détruit par les Huns. Plus tard, s.Germain d’Auxerre (v. 31 juillet) retrouva le chef de s.Prix et fit construire une église à l’origine de la localité Saint-Brix.

A la sortie de Saints-en-Puysaie se trouve une source qui jaillit, rapporte-t-on, sous le sabot du cheval de Prix, au moment de son martyre.

Saint Prix d’Auxerre est commémoré le 26 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 08:49

Felicissima de Todi

† 3e -4e siècles

 

Felicissima fut une martyre honorée d’un culte très ancien, dans la Toscane et l’Ombrie (Italie C).

On suppose qu’elle mourut vers le 3e ou le 4e siècle.

Sainte Felicissima de Todi est commémorée le 26 mai dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens