Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

11 JUILLET

 

I.

S Pie I, pape (140-155), frère de Hermas (auteur du “Pasteur”) ; il dut avoir affaire aux hérétiques Marcion, Cerdon, Valentin.

?

S Sidroin, martyr près de Sens.

S Marcien, martyr à Iconium.

IV.

Ste Marcienne, vierge martyre en Mauritanie Césarienne, pour avoir brisé la tête d'une Diane.

V.

S Alèthe, évêque à Cahors.

VI.

S Léonce le Jeune, entré dans la carrière militaire au service du roi Childebert, époux de Placidine, fille du sénateur Arcadius ; ordonné prêtre et élu évêque à Bordeaux après Léonce l'Ancien, il traita son épouse comme sa sœur, participa à de nombreux conciles et s'occupa très activement de son diocèse (basiliques, églises, paroisses, maison épiscopale, église cathédrale, baptistère).

S Benoît, père des cénobites occidentaux, abbé à Subiaco et Monte Cassino, proclamé patron de l'Europe (1964).

S Savin, espagnol, ermite et abbé près de Palais Emilien, un des premiers moines en Aquitaine.

S Drostan (Drustan, Dunstan, Throstan, Modrustus), abbé à Deer puis ermite.

VII.

S Jean le Bon, évêque à Bergame, martyr des Ariens.

SS Sigisbert et Placide, moines en Suisse, le premier était disciple de s. Colomban et maître de Placide, qui fut martyr.

VIII.

S Hidulphe, abbé fondateur de Moyenmoutier et évêque.

IX.

S Abonde , martyr à Cordoue.

S Berthevin, normand martyr dans le Maine.

X.

Ste Olga, veuve du prince Igor de Kiev, grand-mère de s. Vladimir, favorable au christianisme.

XII.

B Bertrand, successeur du b. Géraut de Salles à Grandselve, abbaye qu'il rattacha aux cisterciens ; il voyait le corps glorifié du Christ pendant la Messe.

S Ketille (Kield, Exupère), augustin à Viborg, assassiné tandis qu'il psalmodiait.

XVI.

Bx Thomas Benstead et Thomas Sprott, prêtres anglais martyrs, béatifiés en 1987.

XVII.

S Oliver Plunkett, ordonné à Rome, évêque à Armagh, martyr à Tyburn ; il mourut en pardonnant (un 1er juillet vieux style , correspondant au 11 juillet) ; le Martyrologe Romain le commémore le 1er juillet.

XVIII.

 Bses Rosalie Clotilde de Sainte-Pélagie Bés, Marie Elisabeth de Saint-Théoctiste Pélissier, Marie Claire de Saint-Martin Blanc, religieuses sacramentines, et Marie Marguerite de Sainte-Sophie de Barbegie d'Albarède, ursuline, décapitées à Orange.

XIX.

Stes Anna An Xingshi, Mali An Guoshi, Mali An Linghua et Anna An Jiaoshi, martyres chinoises, canonisées en 2000 et fêtées le 9 juillet.

 

12 JUILLET

 

I.

S Mnason (Nason, et non Jason), disciple du Christ.

II.

S Hermagoras, premier évêque à Aquilée, avec son diacre s. Fortunat.

SS Proclus et Hilarion, martyrs. 

IV.

SS Nabor et Félix, frères soldats africains, martyrs à Lodi.

Ste Epiphane, vierge martyre près de Lentini.

S Parthenius (Paternien ?), évêque à Bologne.

S Paternien, premier évêque à Fano.

?

S Balai (Biabili ?), breton, évangélisateur de Irvillac.

VI.

S Viventiole, évêque à Lyon.

VII.

S Menou, irlandais, évêque à Quimper.

?

S Lithard, des pays germaniques, mort à Corneto.

S Uguzon (Luguzon), berger martyr près de Côme, patron des fromagers en Lombardie.

IX.

S Ansbald, abbé à Prüm où il obtint le droit de battre monnaie.

XI.

S Jean de Géorgie, appelé aussi l'Ibère, moine (avec son fils) au mont Athos.

S Jean Gualbert, florentin, fondateur de la branche bénédictine de Vallombreuse ; sa conversion date du jour où il pardonna le meurtrier de son frère, au lieu de l'assassiner.

S Léon Ier de Lucques, abbé à La Cava.

XII.

B Lambert, premier abbé cistercien à Clairefontaine, abbé à Morimond puis Cîteaux; il engagea tout son ordre dans l'obéissance au pape légitime.

XV.

B André, enfant de trois ans martyr de Juifs (ou de la colère de son oncle ?).

XVI.

S John Jones, franciscain gallois, martyr.

B David Gunston, chevalier de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, martyr pendu à Londres.

XVII.

Bx Matthias Araki Hyozaemon, Petrus Araki Chobyoe et son épouse Susanna, Ioannes Tanaka et son épouse Catharina, Ioannes Onizuka Naisen, son épouse Monica et leur fils Ludovicus (six ans), martyrs décapités à Nagasaki.

XVIII.

Bses Madeleine Thérèse (Rose de Saint-Xavier) Tallien et Marie Marthe du Bon Ange Cluse, sacramentines, Marguerite Eléonore (Marie de Saint Henri) de Justamond, bernardine, et Jeanne Marie de Saint Bernard de Romillon, ursuline, décapitées à Orange. 

XIX.

SS Clemente Ignacio Delgado Cebrián, évêque dominicain espagnol, et Anê Lê Thi Thành Bà Dê, mère de famille, martyrs au Tonkin, et Phêrô Khanh, prêtre annamite martyr, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

 

13 JUILLET

 

-VI.

S Esdras, prophète de l'Ancien Testament.

I.

S Silas, cf. Act 15-18, peut-être le Silvanus de II Th, II Co, I P ; d'après s. Jérôme, les Apôtres le nommèrent apôtre ; il aurait été évêque à Corinthe.

III.

S Sérapion, martyr à Alexandrie.

Ste Myrope, martyre à Chio, assommée à coups de bâton.

IV.

SS Alexandre et trente compagnons, soldats martyrs en Phrygie.

Ste Sara, vierge près de Scété.

VI.

S Eugène, évêque à Carthage, avec les ss. Salutaris et Muritta, diacres ; il fut exilé et mourut à Albi.

Ste Golindouch, persane convertie, qu'on appela la martyre vivante , tant elle eut à souffrir.

VII.

S Turiau, évêque-abbé à Dol (VIII.?).

VIII.

Ste Mildrède (Mildritha), abbesse à Thanet.

S Etienne, neveu de s. Jean Damascène, moine dans la laure de s. Sabbas.

XI.

S Henri, empereur du Saint Empire Romain Germanique, époux de ste Cunégonde de Luxembourg, oblat bénédictin et patron des oblats ; il favorisa le monachisme.

XIII.

B Jacopo de Voragine, évêque dominicain à Gênes, auteur de la Legenda Aurea.

XVII.

B Thomas Tunstal (Helmes ou Dyer), prêtre anglais martyr à Tyburn.

XVIII.

 Bx Barthélemy Jarrige de la Morelie de Biars, bénédictin à Lezat (Ariège), et Louis-Armand-Joseph Adam, cordelier à Rouen, martyrs aux pontons de Rochefort, béatifiés en 1994.

Bses Elisabeth Madeleine de la Mère de Dieu Verchière, Thérèse-Henriette de l'Annonciation Faurie, Anne-Andrée de Saint-Alexis Minutte, sacramentines ; Marie-Anne de Saint-François Lambert, Marie-Anne de Sainte-Françoise Depeyre, Marie-Anastasie de Saint-Gervais de Roquard, ursulines, martyres à Orange.

XIX.

Ste Clelia Barbieri, bolonaise, fondatrice des Religieuses Minimes de la Vierge des Douleurs, au service des plus déshérités ; morte de tuberculose à vingt-trois ans, canonisée en 1989 ; elle est la plus jeune fondatrice de l'Eglise.

B Ferdinando Maria Baccilieri, prêtre italien, fondateur des Servantes de Marie, pour l'éducation des jeunes filles pauvres ; il restait jusqu'à seize heures par jour au confessionnal, béatifié en 1999.

SS Ruose Wang Kuiju et Baolu Liu Jinde, laïcs chinois martyrs ; Baolu était le plus âgé de ce groupe canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

B Mariano de Jesús Euse Hoyos (1845-1926), prêtre, premier colombien béatifié, en 2000.

B Carlos Manuel Cecilio Rodríguez Santiago (1918-1963), laïc et premier Bienheureux porto-ricain, pianiste et organiste, épris de liturgie, "vie de l'Eglise", béatifié en 2001.

 

14 JUILLET

 

IV.

S Optatien, évêque à Brescia, co-signataire d'une lettre où les évêques s'engageaient à défendre la foi en l'Incarnation du Verbe. 

?

S Just, soldat romain, martyr.

S Basin, à Tronchiennes.

S Phocas, jardinier, évêque à Synope et martyr, peut-être le même qu'au 22 septembre.

S Onésime le Thaumaturge, moine à Ephèse et en Magnésie ; sans se faire reconnaître, il guérit ses parents de leur cécité.

VII.

Ste Ragenufle (Renofle), vierge à Incourt, morte de misère dans la forêt.

S Deusdedit, premier évêque indigène à Cantorbury.

S Vincent Mauger, abbé fondateur à Soignies, tandis que son épouse ste Valdetrude fondait un monastère à Mons ; leur fils aurait succédé à son père.

VIII.

S Evrard, seigneur italien qui, caché à Luzy, y faisait paître les moutons et les porcs. 

S Marchelme (Marceaumes), anglais, évangélisateur en Frise.

IX.

S Libert, martyr à Saint-Trond.

XI.

B Ulrich, bavarois, moine à Cluny (dont il rédigera les constitutions ou coutumier), fondateur de monastères, dont Zell.

XII.

B Guillaume, abbé à Breteuil.

XIII.

B Hroznata, seigneur bohème, prémontré, fondateur des monastères à Tepl et Chotieschau, défenseur des immunités ecclésiastiques, emprisonné par des brigands et mort de faim.

Giovanni Fidanza (Buonaventura), franciscain né à Bagnorea ; son nom lui fut donné par s. François d'Assise ; professeur à Paris et second fondateur de l'Ordre, cardinal et évêque à Albano, légat papal au concile de Lyon, où il mourut ; on l'a appelé le Docteur séraphique ; fêté le 15 juillet.

B Humbert de Romans, maître général dominicain, qui institua dans ses couvents un "circator", chargé de faire des rondes à l'improviste dans les lieux où les frères ont l'habitude de parler, et de dénoncer les manquements graves.

XIV.

Ste Tuscana, veuve à Verona, entièrement donnée au service des malades dans l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem.

XV.

Bse Angelina de Marsciano, veuve de dix-sept ans en Ombrie, à l'origine des Tertiaires Franciscaines pour l'éducation des jeunes filles.

XVII.

B Gaspar de Bono, soldat espagnol, prêtre de l'ordre des Minimes, deux fois élu supérieur de sa province, propagateur de la dévotion à s. Joseph.

S Francisco Solano, supérieur franciscain espagnol, missionnaire au Pérou ; il avait le don des langues : les indigènes le comprenaient toujours ; il chantait en s'accompagnant du luth (du violon ?) ; patron de l'Argentine, de l'Uruguay, du Pérou, de Lima et de Santiago du Chili.

S Camillo de Lellis, fondateur, après une vie un peu frivole, des Pères camilliens ou Clercs Réguliers Ministres des infirmes, patron des hôpitaux, du monde infirmier et des infirmes.

B Richard Langhorne, homme de loi, condamné avec cinq jésuites, martyr à Tyburn.

XIX.

S Ruowang Wang Kuixin, laïc chinois martyr, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

Franciscaines Missionnaires de la Mère du Divin Pasteur : Dorotea Llamanzares Fernández (Gertrudis, *1870), près de Madrid ; béatifiée en 2013.

 

15 JUILLET

 

III.

S Abudème, martyr dans l'île de Ténédos.

?

 S Eutrope, stes Zosime et Bonose, martyrs à Porto.

IV.

S Félix, évêque à Tubzak (Thibiuca), martyr.

?

S Catulin, martyr à Carthage.

SS Philippe et dix enfants, martyrs à Alexandrie.

S Jacques, premier évêque à Nisibe, un des meilleurs adversaires de l'arianisme à Nicée. 

S Barhadbesaba, diacre martyr à Arbèle ; son bourreau, apostat, mourut d'une étrange maladie peu après.

VI.

Ste Aprone, vierge à Toul, sœur de s. Epvre.

VII.

S Eterne, évêque à Evreux.

VIII.

S Pléchelme, évêque anglais missionnaire aux Pays-Bas.

S Donald, écossais, père de neuf filles qui furent sa communauté religieuse.

S Gombert, chorévêque qui fonda un monastère à Ansbach.

IX.

S Joseph, évêque à Thessalonique, frère de s. Théodore Studite ; sous l'influence de son oncle, s. Platon, lui, ses trois frères et sœur ainsi que leurs parents s'étaient faits moines ; il lutta courageusement contre les empereurs à propos des unions illégitimes, de l'iconoclasme, et mourut de faim en exil.

S Aldric (Aubrin), évêque à Autun.

S Benoît, évêque à Angers ; il rétablit la vie commune pour le clergé de sa cathédrale.

Ste Reginswide, petite fille de sept ans, martyre parce que sa nourrice la jeta dans le Neckar.

S Athanase, évêque à Naples à dix-huit ans ; respecté de son père et de son frère, il souffrit beaucoup de son neveu.

X.

Ste Edith, très mal identifiée, peut-être vierge et abbesse à Pollesworth.

XI.

S Vladimir, grand-duc de Kiev, descendant de ste Olga, le Clovis de la Russie, surnommé l'Evangélisateur.

S Ansuère, abbé à Ratzeburg, martyr avec ses moines.

S David , anglais, premier évêque à Västeräss.

XIII.

B Ceslas, un des premiers dominicains, actif en Silésie et en Pologne, dont l'oncle fut évêque à Cracovie ; par sa prière, il empêcha les Tartares de démolir la ville de Wroclaw.

XV.

B Bernard de Bade, fils d'un margrave très chrétien, il aurait pu épouser la fille du roi de France, mais préféra la chasteté ; il mourut (à trente ans presque) avant d'avoir pu réaliser son dessein de bons offices entre les gouvernements chrétiens contre l'Islam envahissant.

XVI.

Bx Inácio de Azevedo, jésuite portugais et ses compagnons portugais et espagnols, martyrs des corsaires huguenots près de l'île de Grande Canarie ; les martyrs furent : Aleixo Delgado, Alonso de Baena, Álvaro Borralho Mendes, Amaro Vaz, André Gonçalves, António Correia, António Fernandes, António Soares, Bento de Castro, Brás Ribeiro, Diogo de Andrade, Diogo Pires Mimoso, Domingos Fernandes, Esteban Zuraire, Fernando Sánchez, Francisco Alvares, Francisco Pérez Godoy (parent de ste Thérèse d'Avila), Francisco de Magalhães, Gaspar Alvares, Gonçalo Henriques, Gregorio Escribano, João Fernandes de Braga, João Fernandes de Lisbonne, Juan de Mayorga, Juan de San Martín, Juan de Zafra, Luís Correia, Luís Rodrigues, Manuel Alvarez, Manuel Fernandes, Manuel Pacheco, Manuel Rodrigues, Marcos Caldeira, Nicolau Dinis, Pedro de Fontoura, Pedro Nunes, Simão Lopes et un autre João (il y en eut un dernier, martyrisé le lendemain, Simão da Costa, v. infra).

XVIII.

S Pompilio Maria de Saint-Nicolas Pirrotti, prêtre des Scuole Pie (“scolopi”, écoles pour les enfants pauvres) à Naples, bon professeur et prédicateur ; il propagea la dévotion au Sacré-Cœur, la communion fréquente ; il fut victime de calomnies, incarcéré et exilé.

B Michel-Bernard Marchand, prêtre à Rouen, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Phêrô Nguyễn Bá Tuần, prêtre tonkinois martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Bse Anne-Marie Javouhey, fondatrice des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny (car leur première maison fut à Cluny) ; elle poussera au sacerdoce trois jeunes Sénégalais, les premiers prêtres africains ; les Noirs de Guyane, libérés grâce à elle, l'élirent député à la Chambre ; elle souffrit beaucoup du clergé local français ; sa famille avait hébergé des prêtres durant la Révolution.

S Anrê Nguyễn Kim Thông (Năm Thuông), maire et catéchiste en Cochinchine, condamné à l'exil et martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

B Antoni Beszta-Borowski (1880-1943), prêtre polonais martyr, fusillé par les nazis à Bielsk Podlaski, béatifié en 1999.

 

16 JUILLET

 

III.

S Fauste, martyrisé en croix pendant cinq jours et percé de flèches (lieu inconnu).

S Antiochus, médecin martyr à Sébaste ou Anastasiopolis ; de ses plaies sortit du lait, prodige qui convertit le bourreau Cyriacus et lui valut aussi le martyre ; Antiochus pourrait être le frère de s. Platon (cf. 22 juillet).

S Athénogène (Athanagène, Athanakinès), évêque à Sébaste et martyr (IV.?).

?

S Vitalien, évêque à Montesarchio.

S Justinien, disciple de s. Martial à Limoges.

S Domnin, enfant juif de dix ans, vénéré à Avrillé. 

S Landry, évêque à Sées.

S Tenenan (Tinidor), évêque à Léon, peut-être irlandais ou gallois.

VI.

S Généroux, abbé à Ension (Saint-Jouin-de-Marnes).

S Helerius, ermite en l'île de Jersey et martyr, venu de Tongres.

SS Monulphe et Gondulphe, évêques à Maastricht.

VII.

Ste Reinelde, vierge martyre à Saintes de Belgique.

IX.

S Sisenand, diacre martyr portugais venu à Cordoue.

Bse Irmengarde, arrière-petite-fille de Charlemagne, abbesse à Chiemsee.

XII.

B Milon de Sélincourt, évêque à Thérouanne, prémontré d'une humilité qui l'a rendu aussi célèbre que s. Bernard.

XIII.

Apparition de Notre Dame du Mont-Carmel (1251) à s. Simon Stock, général de l'ordre des Carmes : était promise une bénédiction spéciale pour ceux qui porteraient l'habit, le scapulaire ou la médaille de l'ordre.

XVI.

B Simão da Costa, dernier des martyrs, près de l'île de Grande Canarie, du groupe mentionné le 15 juillet.

B Bartolomeu Fernandes des Martyrs, évêque à Braga, dominicain, béatifié en 2001 ; son traité de pastorale fut donné à lire aux Pères du concile de Vatican II !

XVII.

Bx John Sugar et Robert Grissold, martyrs anglais ; le laïc Robert avait protégé le prêtre John ; béatifiés en 1987.

Bx André de Soveral, jésuite, et Domingos Carvalho, martyrs au Brésil avec une foule de fidèles, assiégés par des soldats et brûlés durant la Messe, béatifiés en 2000.

XVIII.

Bx Nicolas Savouret, cordelier à Moulins, et Claude Beguignot, chartreux près de Rouen, martyrs aux pontons de Rochefort, béatifiés en 1994.

Bses Marie-Rose (Aimée de Jésus) Gordon, Marguerite-Thérèse (Marie de Jésus) Charransol, Marie-Anne (de Saint-Joachim) Béguin-Royal, sacramentines ; Marie-Anne (de Saint-Michel) Doux, Marie-Rose (de Saint-André) Laye, Dorothée (Madeleine du Saint-Sacrement) de Justamont, ursulines ; et la sœur de cette dernière, Madeleine (du Cœur de Marie) de Justamont, bernardine ; toutes guillotinées à Orange.

XIX.

Ste Marie-Madeleine Postel, normande, fondatrice des Sœurs des Ecoles Chrétiennes de la Miséricorde ; pendant la Révolution, elle eut la permission de conserver le Saint Sacrement, de se communier et de porter l'Eucharistie aux mourants.

SS Lang Yangshi et Baolu Lang Fu, mère catéchumène et son fils, et Delan Zhang Heshi avec ses deux enfants, martyrs chinois canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

 

17 JUILLET

 

II.

SS martyrs de Scilli : Speratus, Nartzalus, Cittinus, Veturius, Felix, Aquilinus, Lætantius, Januaria, Generosa, Vestia, Donata, Secunda.

?

 S Hyacinthe, martyr à Amastris.

III.

Stes Juste et Rufine, marchandes de vases en terre cuite à Séville, martyrisées pour avoir refusé de participer à un culte païen.

IV.

Ste Marcellina, sœur de s. Ambroise, vierge consacrée très austère, à Milan.

V.

S Alexius, jeune marié qui quitta la maison au soir de ses noces, y revint incognito plus tard et ne fut reconnu qu'après sa mort ; son église à Rome est une église à mariages.

S Livier, martyr à Marsal.

VI.

S Théodose, évêque à Auxerre.

S Ennodius, évêque à Pavie, très versé dans la poésie mondaine.

VIII.

S Frédégand (Frégaud), abbé à Deurne, irlandais. 

IX.

S Kenelm, roi en Angleterre, martyr, assassiné sur ordre de sa sœur jalouse.

S Léon IV, pape (847-855), constructeur de la cité léonine , pour protéger Rome des invasions sarrasines ; il menaça d'excommunication un abbé qui ne voulait pas du chant grégorien dans son monastère.

XI.

S Colman, moine écossais ou irlandais, pris pour un espion et pendu près de Vienne durant son pèlerinage à Jérusalem, patron de la Basse Autriche.

SS André Zoerard et Benoît, ermites à Zobor ; André était polonais, Benoît lui succéda dans sa cabane, où des brigands l'assassinèrent.

XII.

S Nersès, évêque à Tarse, artisan d'une éventuelle union des Eglises arménienne, grecque, syriaque et latine ; il était neveu de s. Nersès Klaietzi et de la famille de s. Grégoire l'Illuminateur.

XIII.

S Bénigne Visdomini, abbé à Vallombreuse ; il fut sauvé par la Sainte Vierge au moment de céder aux propositions d'une jeune femme. 

XIV.

Ste Hedwige (Jadwiga d’Anjou), hongroise, reine en Pologne, épouse du duc de Lituanie, elle fonda un séminaire à Prague et l'université de Cracovie, canonisée en 1997.

XVIII.

 Bses Carmélites de Compiègne : Marie-Madeleine-Claudine Lidoine (Thérèse de Saint-Augustin), Marie-Anne-Françoise Brideau (de Saint-Louis), Marie-Anne Piedcourt (de Jésus Crucifié), Anne-Marie-Madeleine Thouret (Charlotte de la Résurrection), Marie-Claude-Cyprienne Brard (Euphrasie de l'Immaculée Conception), Marie-Gabrielle de Croissy (Henriette de Jésus), Marie-Anne Hanisset (Thérèse du Cœur de Marie), Marie-GabrielleTrézelle (Thérèse de Saint-Ignace), Rose Chrétien de Neufville (Julie-Louise de Jésus), Annette Pelras (Marie-Henriette de la Providence), Marie-Geneviève Meunier (Constance), Angélique Roussel (Marie du Saint-Esprit), Marie Dufour (de Sainte-Marthe), Elisabeth-Julie Vérolot (de Saint-François), Catherine et Thérèse Soiron, guillotinées à Paris.

XIX.

S Baiduo Liu Zeyu, chinois martyr, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

Bse Ol’ha Mats’kiv (Tarsykia, 1919-1944), ukrainienne, professe des Servantes de Marie Immaculée, de rite gréco-catholique, abattue par un soldat soviétique à la porte du monastère, martyre béatifiée en 2001. 

B Peter Gojdic (Paval, 1888-1960), basilien, évêque slovaque martyr, béatifié en 2001.

 

18 JUILLET

 

III.

Ste Symphorose et sept compagnons : Crescent, Julien, Nemesius, Primitivus, Justin, Stacteus, Eugène, martyrs près de Rome.

IV.

S Materne, évêque à Milan.

S Emilien, soldat martyr à Dorostore.

S Pambon, moine dans le désert de Nitrie.

S Philastrius (Filastrius, Filaster), évêque à Brescia.

V.

S Ruffillus, premier évêque à Forlimpopoli.

?

S Gonéry, ermite près de Noala. 

VII.

S Arnoul, conseiller de Childebert II, intendant des domaines royaux, évêque à Metz, père de deux fils, l'un ancêtre de Charlemagne, l'autre son successeur, s. Cloud.

VIII.

Ste Théodosie, religieuse martyre à Constantinople ; elle avait renversé l'échelle où se trouvait un agent impérial en train d'enlever une image du Christ.

IX.

S Frédéric, évêque à Utrecht, assassiné dans sa cathédrale juste après la messe : il dit à ses meurtriers de fuir au plus vite pour ne pas être pris.

XII.

S Hervé, d'origine bretonne ou anglaise, ermite près d'Angers puis en une île de la Loire, face Chalonnes.

S Bruno, évêque à Segni puis aussi abbé au Mont-Cassin, soutien de Grégoire VII dans la querelle des Investitures.

XIII.

Bse Berthe de Marbais, veuve, première abbesse à Marquette.

XIV.

B Robert de Sale, abbé près de Solmona ; il s'attachait pendant des heures dans sa cellule à un arbre taillé en forme de croix, pour méditer sur la Passion.

XV.

S Szymon de Lipnica, franciscain polonais, propagateur de la dévotion au s. Nom de Jésus, mort de la peste, canonisé en 2007. 

XVIII.

B Jean-Baptiste de Bruxelles, chanoine en Haute-Vienne, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Đaminh Đinh Đạt, soldat tonkinois martyr : après avoir cédé en piétinant une croix, il écrivit à l'empereur pour rappeler qu'il était bien chrétien et fut étranglé ; canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

 

19 JUILLET

 

I.

S Epaphras, disciple de s. Paul, peut-être évêque à Colosses ; s. Paul en fait un bel éloge dans Col 4:12-13 et le mentionne encore dans Phm 23.

III.

S Libère, évêque à Poitiers.

IV.

SS Macédonius, Théodule et Tatien, martyrs à Méros, où ils avaient brisé des idoles.

S Reticius, premier évêque à Autun, d'abord marié, apprécié de s. Augustin.

Ste Macrine, petite-fille de ste Macrine l'Ancienne, fille de s. Basile l'Ancien et de ste Emmelie, aînée de dix enfants, dont ss. Basile de Césarée, Grégoire de Nysse et Pierre de Sébaste ; fondatrice d'un monastère avec sa mère.

V.

S Die le Thaumaturge, archimandrite à Constantinople. 

VI.

S Symmaque, pape (498-514) : il subit un schisme romain ; il commença la rédaction du Liber Pontificalis.

?

S Félix, évêque à Vérone.

VIII.

S Laurent, évêque à Naples.

S Ambroise Autpert, officier de la cour de Pépin le Bref, précepteur du futur empereur Charlemagne, moine près de Bénévent ; ses écrits en font un des Pères latins de l'Église.

IX.

Ste Aurea, vierge près de Cordoue mais, mahométane par son père et accusée, elle fut décapitée ; elle avait deux frères, martyrs aussi, ss. Adulfo et Juan.

XI.

S Bernoldus (Bernolphus, Beunon), évêque à Utrecht ; il favorisa le monachisme clunisien.

XII.

Bse Stilla, vierge, sainte femme qui fit construire une église à Marienburg.

XIV.

S Pierre Crisci, fou de Dieu à Foligno ; après une jeunesse orageuse, il rendait ses services à l'Eglise locale en balayant.

XVII.

S John Plessington (ou Plesington ou William Pleasington ou aussi William Scarisbrick), prêtre anglais martyr à Chester, pendu, éviscéré et écartelé.

XIX.

SS Ruohan Zhu Wurui, adolescent de dix-sept ans, Lisa Qin Bianshi et son garçon de quatorze ans Ximan Qin Chunfu, martyrs chinois canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

XX.

Bx Karol Stępień (Herman, *1910) et Józef Puchała (Achilles, *1911), prêtres franciscains polonais, tués par les nazis en Pologne en 1943, béatifiés en 1999.

 

20 JUILLET

 

-IX.

S Elie le Thesbite, prophète de l'Ancien Testament (cf. 1R 17-2R 2).

I.

S Joseph Barsabbas le Juste, candidat au remplacement de Judas (Act 1:23), un des soixante-douze disciples du Christ.

III.

Ste Marine (Marguerite), martyre à Antioche de Pisidie, apparue à Ste Jeanne d'Arc et comptée parmi les quatorze Saints Auxiliaires, invoquée pour les femmes en couches.

IV.

S Frumence, premier apôtre de l'Ethiopie : venu d'Inde, esclave en ce pays, puis secrétaire du roi, il se mit à évangéliser et fut consacré évêque à Axoum par s. Athanase ; la liturgie éthiopienne le nomme "Père pacifique" et "Révélateur de la lumière".

V.

S Aurelius, primat d'Afrique au temps de s. Augustin, avec qui il lutta contre les erreurs de Donat, Tertullien et Pélage.

?

Ste Colombe, martyre à Coimbra.

S Sévère, à Cassino.

Ste Wilgeforte, vierge crucifiée ; c'est peut-être une pure légende, provenant de l'habillement qu'on fit d'un crucifix (Lucques), ou de la miraculeuse défiguration d'une vierge portugaise qui, voulant rester consacrée, obtint de porter une longue barbe ; on l'aurait aussi appelée : Ontkommer, Uncumber, Commere, Kumeria, Kümmernis, Eutropia, Regenfledis, Gwer, Liberata, Livrade, Paula ; invoquée contre les turbulences maritales.

VI.

SS Flavien et Elie, évêques respectivement à Antioche et Jérusalem, tous deux exilés pour leur attachement à la doctrine du concile de Chalcédoine.

VII.

Ste Sévère, abbesse à Trèves.

VIII.

S Vulmar (Wulmart), de Boulogne, ermite puis abbé à Samer.

IX.

S Anségise, abbé à Saint-Germain-de-Fly, à Luxeuil et à Fontenelle, mort paralysé.  

S Paul, diacre martyr à Cordoue, après avoir défendu la divinité du Christ.

XII.

B Bernard, évêque à Hildesheim, aveugle les neuf dernières années de sa vie.

XVI.

B Grégoire Lopez, ermite espagnol venu au Mexique parmi les Indiens, auteur d'un livre sur les plantes médicinales.

XIX.

SS Anna Kim Chang-gŭm, Luchia Kim Nusia, Magdallena Yi Yŏng-hŭi, Maria Wŏn Kwi-im, Mareuta Kim Sŏng-im, Theresa Yi Mae-im, Rosa Kim No-sa, et Yohan Yi Kwang-nyŏl, martyrs coréens, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

S José-María Díaz Sanjurjo, dominicain espagnol, évêque martyr au Tonkin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

SS Léon-Ignace Mangin, Paul Denn, missionnaires jésuites français, ainsi que Mali Zhu Wushi, qui chercha à protéger le père Léon au moment où il célébrait ; en outre : Baiduo Zhu Rixin, Mali Fu Guilin (maîtresse d'école), Mali Zhao Guoshi et ses filles Luosa Zhao et Mali Zhao (qui se précipitèrent dans un puits pour ne pas être violées), et Chi Zhuze (catéchumène de dix-huit ans), martyrs en Chine, canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 1998 :

Sœurs de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus: Rita Josefa Pujalte y Sánchez (Rita de N.Dame des Douleurs, *1853) et Francisca Aldea Araujo (F. du Cœur de Jésus, *1881), près de Madrid  ;

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : Antonio Fernández Camacho (*1892), prêtre, à Séville ;

Carmes Déchaux: Josep Tristany Pujol (Lluc de Saint-Joseph, *1872), Antoni Bosch Verdura (Jordi de Saint-Joseph, *1889), prêtres, et Joan Páfila Monllaó (Joan Josep de Jésus Crucifié, *1911), profès, à Barcelone ;

Dominicains : Abraham Furones y Furones Arenas (Luis, *1892), prêtre, et Jacinto García Riesco (*1894), profès, à Madrid ;

- béatifié en 2013 :

Frères Maristes : Argimiro (León Argimiro, *1913), à Madrid.

B Luigi Novarese (1914-1984), prêtre italien fondateur des Centres Volontaires de la Souffrance et des Ouvriers Silencieux de la Croix, pour expliquer aux malades le sens chrétien de la souffrance ; béatifié en 2013.

 

 

Partager cette page

Repost0
- dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens