Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

07 SEPTEMBRE

 

?

Ste Reine, martyre à Alésia. 

IV.

S Jean (Euéthios), martyr à Nicomédie.

S Sozon (Tarasius), martyr à Pompéiopolis.

SS Festus et Desiderius, martyrs à Bénévent, respectivement diacre et lecteur.

S Evurtius, évêque à Orléans.

S Augustal, évêque à Toulon.

S Viventius, évêque à Reims.

V.

S Gratus, évêque à Aoste et patron de la ville.

S Memorius, diacre à Troyes, massacré avec d'autres par les Huns.

S Alpinus, évêque à Châlons-en-Champagne.

VI.

S Cloud, troisième fils de Clodomir, ermite à Nogent, plus tard Saint-Cloud.

?

S Faciolus (Faziol), vénéré en Sarthe.

Ste Carissime (Carême, Crême), recluse près de Albi.

VIII.

Ste Madelberte, abbesse à Maubeuge, fille des ss. Vincent de Soignies et Valtrude, nièce de ste Aldegonde, sœur des ss. Landry, Adeltrude (à laquelle elle succéda), et Deutelin.

S Hilduard, abbé-évêque à Dickelvenne.

SS Alcmond et Tilbert, évêques à Hexham.

X.

S Gauzlinus, évêque à Toul, réformateur des abbayes.

XIII.

S Jean, compagnon de voyage de s. Pierre Damien, évêque à Gubbio, ce dont il mourut peu après.

B Eustache, abbé bénédictin à Saint-Germer-de-Fly, qui fut envoyé en Angleterre prêcher le repos dominical et le respect dû à l'Eucharistie.

S Etienne de Châtillon, chartreux, prieur, évêque à Die.

XVII.

SS Marek Križevčanin, István Pongrácz et Melchior Grodziecki, martyrs en Hongrie (maintenant en Slovaquie), horriblement torturés par des protestants ; Marek était un chanoine croate, István un jésuite hongrois, Melchior un jésuite tchèque ; canonisés en 1995.

Bx Thomas Tsuji, jésuite japonais, avec son hôte Louis Maki et son fils Jean, brûlés vifs à Nagasaki.

Bx John Duckett et Ralph Corby, prêtres anglais (Ralph était jésuite), martyrs à Tyburn ; au ministre qui voulait discuter, John répondit : "Sir, je ne viens pas ici pour apprendre ma foi, mais pour mourir en la professant."

XVIII.

Bx Claude-Barnabé Laurent de Mascloux, chanoine en Haute-Vienne, et François d'Oudinot de la Boissière, chanoine à Limoges, martyrs aux pontons de Rochefort, béatifiés en 1995.

XIX.

B Giovanni Battista Mazzucconi, prêtre milanais, missionnaire martyr en Océanie, béatifié en 1984.

XX.

Bse Eugenia Picco (Anna Eugenia, 1867-1921), fille d'un père aveugle et musicien à la Scala de Milan, et d'une mère frivole ; religieuse puis supérieure des Petites Filles des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie, elle enseigna la musique, le chant et le français ; béatifiée en 2001.

B Ignacy Klopotowski (1866-1931), prêtre polonais très actif pour soulager les misères du peuple, fondateur des Sœurs de la Bse Vierge Marie de Lorette, béatifié en 2005.

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

- béatifiée en 2001 :

Carmélites de la Charité : Ascensión Lloret Marcos (A. de Saint Joseph Calasanz, *1879), près de Valence ;

 - béatifiés en 2007 :

Frères Mineurs : Félix Gómez-Pinto Piñero (*1870), prêtre, près de Guadalajara ; 

Carmes déchaux : Gregorio Sánchez Sancho (Tirso de Jésus Marie, *1899), prêtre, à Tolède ; Antonio Bonet Seró (Antonio María de Jésus, *1907), prêtre, et Josep María Masip Tamarit (Marçal de Sainte-Anne, *1914), profès, à Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Lasalliens : Alberto José Larzábal Michelena (Junián Alberto, *1893) et Eusebio Angulo Ayala (Luis Victorio, *1894), à Madrid.

 

 

08 SEPTEMBRE

 

-I.

Nativité de la Très Sainte Vierge Marie.

IV.

S Hadrien (Adrien), fils de l'empereur Probus, martyrisé à Nicomédie pour avoir reproché à Licinius la persécution contre les Chrétiens.

SS Pierre, évêque à Alexandrie, Faustus, Dius et Ammonius (et Néotère ?), martyrs à Alexandrie.

V.

S Isaac, évêque en Arménie, fidèle à la foi de Nicée et exilé.

S Kingsmark, chef gallois.

VIII.

S Serge Ier, pape (687-701), d'origine syriaque ; à Rome, il faisait partie de la schola cantorum ; il aurait fait introduire le chant de l'Agnus Dei à la Messe et réglé des fêtes mariales (Annonciation, Dormition, Nativité, Purification).

S Corbinien, moine, puis évêque à Freising en Bavière.

Ste Beline, bergère et martyre à Landreville.

?

S Vidian, martyr à Martres-Tolosane.

XI.

B Pierre de Chavanon, chanoine régulier à Pétrac, dont la vie pure et austère tranchait sur la corruption de l'époque ; il fonda aussi un monastère.

XV.

Bse Sueva Montefeltro-Sforza (Serafina), de la famille des Colonna ; elle quitta son mari à vingt-cinq ans (de force ?) pour être clarisse, devint abbesse et patronne de Pesaro.

B Alain de la Roche, dominicain breton, à l'origine de la dévotion du rosaire, dont il attribuait la paternité à s. Dominique lui-même.

XVI.

S Tomás de Villanueva, augustin espagnol, évêque à Valencia pour le renouveau duquel il travailla beaucoup et où il ramena de nombeux prêtres à leur ministère.

Bx Thomas Palaser, prêtre, John Norton et John Talbot, laïcs, martyrs anglais, béatifiés en 1987.

XVII.

S Pierre Claver, jésuite catalan, apôtre des Noirs victimes de la traite : il signait "Petrus Claver, Æthiopum semper servus" et estimait en avoir baptisé trois-cent mille ; il avait appris l'idiome de l'Angola et prit jusqu'à dix-huit interprètes pour les autres idiomes ; fêté le 9 septembre.

Bx Antonio de Saint-Bonaventure, franciscain espagnol, Domingo Castellet, dominicain espagnol, et leurs compagnons japonais : Dominique (frère franciscain), Thomas et Antoine (frères dominicains, d'une vingtaine d'années), Lucie (ou Louise, veuve très âgée), Jean Tomashi (leur guide, avec ses quatre fils de 16 à 7 ans qui furent décapités avant lui : Dominique, Michel, Thomas, Paul), Jean Imamoura, Paul Sadayu Aybara et Matthieu Alvarez (mariniers), Michel Yamada (avec son fils de trois ans, Laurent), Louis Higashi (avec ses deux fils de 2 et 5 ans, Dominique et François) ; Romain Aybara et son fils Léon, et Jacques Hayashida (le marinier Michel Carafachi Yamada n'est plus nommé dans le Martyrologe Romain). 

XIX.

B Frédéric Ozanam, né à Milan, fondateur infatigable des conférences de s. Vincent de Paul, béatifié en 1997.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1993 :

Lasalliens : Adrián Saiz y Saiz (Teodomiro Joaquín, *1907) et Eusebio Alfonso Uyarra (Evencio Ricardo, *1907), près de Almería ;

- béatifiés en 2001 :

Frères mineurs : Pascual Fortuño Almela (*1886) ;

Sœurs des Vieillards Abandonnés : Josefa Ruano García (J. de Saint Jean de Dieu, *1854) et Dolores Puig Bonany (María D. de Sainte Eulalie, *1857), près de Valencia ; 

Laïcs : Marino Blanes Giner (*1888), près d’Alicante, et Ismael Escrihuela Esteve (*1902), près de Valencia, tous deux pères de familles ;

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : Teódulo González Fernández (*1911), clerc, à Madrid ;

Carmélites de la Charité : Apolonia Lizárraga Ochoa de Zabalegui (A. du Saint-Sacrement, *1867), à Barcelone ;    

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Josep Padrell Navarro (*1898), près de Barcelone ; 

Fils de la Sainte-Famille : Segimon Sagalés Vilá (*1888), près de Barcelone ;

Frères Maristes : Máximo Aranda Modrego (Justo Pastor, *1907) et Maximiano Dronda Leoz (Alipio José, *1916), à Barcelone.

B Adam Bargielski (1903-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Władisław Błądziński (1908-1944), prêtre polonais de la congrégation de Saint-Michel Archange, déporté à Groß Rosen, précipité et martyrisé au fond d'une carrière de pierres, béatifié en 1999.

 

 

09 SEPTEMBRE

 

IV.

S Gorgon, martyr romain.

S Straton, martyr écartelé entre deux arbres.

?

S Hyacinthe, martyr en Sabine.

S Severianus, soldat en Arménie, martyr. 

SS Rufin et Rufinien, frères martyrs.

VI.

S Ciaran, un des douze apôtres de l'Irlande , abbé à Clonmacnoise.

VII.

S Omer, moine de Luxeuil (avec son père), évêque à Thérouanne ; il ré-évangélisa la région et mourut aveugle, un 1er novembre.

Ste Onnen, fille du roi breton Judaël, vierge invoquée contre l'hydropisie.

S Ulphace, ermite près de Apiacum.

VIII.

Ste Osanne, irlandaise ou écossaise, vierge à Jouarre. 

S Bettelin, ermite à Croyland.

X.

Ste Wulftrude, abbesse à Wilton après avoir été de force épouse du roi Edgar, et mère de ste Edith.

XI.

Ste Wulfhilde, abbesse à Barking, dont elle fut un temps expulsée injustement ; parfois on l'identifie avec Ste Wulftrude (cf. ci-dessus).

XII.

Ste Marie de la Cabeza, veuve de s. Isidore le Laboureur en Espagne, invoquée contre les maux de tête.

B Geoffroy, bénédictin à Cerisy, successeur du b. Vital à Savigny.

XVI.

B George Douglas, prêtre écossais martyr, pendu, béatifié en 1987.

XIX.

B Pierre Bonhomme, prêtre à Gramat, fondateur d'un collège pour garçons et de la congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Calvaire, pour les vieillards et les malades, béatifié en 2003.

B Jacques-Désiré Laval, médecin, curé en Normandie, missionnaire sur l'Ile Maurice où il sut s'adjoindre des collaborateurs laïcs en de nombreux domaines, béatifié en 1979.

XX.

B Francisco Gárate Aranguren (1857-1929), frère jésuite espagnol, portier très aimable et surnommé Frère Courtoisie, béatifié en 1985.

B Miguel Beato Sánchez (1911-1936), jeune prêtre, martyr près de Toledo, béatifié en 2007.

Bse Emma Üffing (Maria-Euthymia, 1914-1955), des Sœurs de la Miséricorde de Münster, infirmière, surtout durant la guerre mondiale, béatifiée en 2001.

 

 

10 SEPTEMBRE

 

I.

SS Apelle, Luc, deux des soixante-douze disciples du Christ, et Clément, respectivement évêques à Smyrne, Laodicée et Sardique, martyrs.

S Barypsapas, solitaire à qui échut une gourde contenant le sang et l'eau échappés du côté du Christ en croix ; la relique serait arrivée enfin à Constantinople.

III.

S Némésius, martyr à Alexandrie ; calomnié comme brigand, il fut accusé comme chrétien et brûlé au milieu de brigands.

Stes Ménodore, Métrodore et Nymphodore, sœurs vierges et martyres en Bithynie.

SS Némésianus, Félix, Lucius, Litteus, Polyanus, Victor, Iader, Dativus, Félix et d'autres, évêques en Afrique et martyrs.

V.

S Agabius, évêque à Novare.

S Véran , fils de s. Eucher et disciple de s. Salvien, évêque à Vence.

Ste Pulchérie, impératrice, partisane de l'orthodoxie contre le nestorianisme et le monophysisme.

VI.

S Finnian , évêque en Irlande, patron de l'Ulster.

S Salvy, abbé puis évêque à Albi ; au monastère, il fut mort et raconta ensuite comment des Anges l'avaient conduit aux cieux.

S Salvin, évêque à Mâcon.

Ste Candide la Jeune, à Naples.

VII.

S Théodard, évêque à Tongres, martyr.

VIII.

S Aubert, évêque à Avranches, qui fit bâtir sur le Mont Tombe une église dédiée à l'Archange Saint Michel ; on dit que l'Archange dut insister par trois fois pour le convaincre, et lui laissa la marque de son doigt sur le crâne, qui porte, depuis, un trou.

X.

S Frithestan, évêque à Winchester.

XI.

S Pierre, évêque à Compostelle.

XII.

B Serlon, abbé à Savigny, qui confédéra tous ses monastères à Cîteaux ; il obtint avec difficulté de se retirer du gouvernement et mourut vingt jours après s. Bernard à Clairvaux.

S Cosma, sicilien, évêque missionnaire en Afrique. 

XIII.

B Ogler, abbé cistercien à Lucedio ; il soutint que la Vierge Marie fut conçue hors du péché. 

XIV.

S Nicola de Tolentino, augustin, très austère pour lui-même, très bon pour les autres ; il révéla un jour que, petit, il voyait Jésus dans l'Hostie, mais plus par la suite.

XVII.    

Bx Sebastianus Kimura (premier prêtre japonais) avec cinquante-et-un compagnons, martyrs à Nagasaki ; ce jour a été appelé le Grand martyre ; vingt-deux prêtres et religieux furent brûlés à petit feu, les autres “seulement” décapités parce que complices, presque tous japonais : 

- Jésuites : Sebastianus Kimura (qu'on disait descendant du premier néophyte baptisé par s. François Xavier), Carlo Spinola (italien) ; d'autres religieux : Antonius Kyūni, Gundisalvus Fusaï Chōzō, Thomas Akahoshi, Petrus Sanpō, Michaël Satō Shunpō, Ludovicus Kawara Rokuemon, Ioannes Chūgoku ;

- Dominicains : Michele Orsucci (Angelo de s.Vincent Ferrer, italien), Alonso de Mena Navarette, Francisco Morales Sedeño, Pedro Orfanel Prades (Jacinto), José Negro Maroto (J. de Saint-Hyacinthe), espagnols ; Ioannes Nagata Magoshichirō (Dominicus du Rosaire), Alexius Sanbashi Saburō et Thomas du Rosaire, convers ; 

- Franciscains : Pedro de Ávila, Vicente Ramírez de Saint-Joseph (espagnols), Lambert Trouvez (Richard de Sainte Anne, belge) ; 

- Laïcs catéchistes : Leo Satsuma ; Lucia de Freitas (seule femme brûlée) ; Antonius Sanga et son épouse Magdalena, Antonius Hamanomachi, dit Le Coréen, et son épouse Maria, avec leurs garçons Ioannes et Petrus, Paulus Nagaishi et son épouse Thecla avec leur garçon Petrus, Paulus Tanaka et son épouse Maria, Dominicus Yamada et son épouse Clara, Isabella Fernández (épouse du b. Domingos Jorge) et son fils Ignatius de quatre ans, Maria Murayama (épouse du b. Andreas Murayama Tokuan), Agnes Takeya (épouse du b. Cosmas Takeya Sozaburō), Maria Yoshida (veuve du b. Ioannes Yoshida Shōun) ; d'autres sainte femmes : Dominica Ogata, Marina Maria Tanaura, Apollonia, Catharina ; ainsi que Jacques Chimba et Dominique Tamba, non béatifiés parce qu'ils demandèrent la décapitation au lieu du feu qui les effrayait ; 

- Laïcs : Dominicus Nakano (19 ans) fils du b. Matthias, Bartholomæus Kawano Shichiemon et son épouse Marina Maria Tanaura ; Damianus Tanda Yaichi et son petit garçon Michaël, Thomas Shichirō, Rufus Ishimoto, Clemens Ono et son fils Antonius de trois ans.

A noter aussi que deux autres religieux moururent en prison : Ambroise Fernandez (coadjuteur jésuite portugais) et Juan de Saint-Dominique (dominicain espagnol).

Edward Barlow (Ambrose), bénédictin anglais à Lancaster, quatrième de quatorze enfants dont le grand-père était mort en prison pour sa foi, arrêté le jour de Pâques, martyr à Tyburn.

XVIII.    

B Jacques Gagnot (fr. Hubert de Saint-Claude), carme à Nancy, déporté aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.    

Bx Martyrs espagnols  de 1936, béatifiés en 2007 : 

Dominicains : Leoncio Arce Urrutia (*1899), prêtre, à Madrid ;

Prêtres Ouvriers du Sacré-Cœur : Tomás Cubells Miguel (*1867), près de Tarragona ;

Lasalliens : Félix España Ortiz (Benito Clemente, *1889), à Barcelone.

 

 

11 SEPTEMBRE

 

III.

SS Félix, Regula et Exuperantius, martyrs à Zürich ; ce serait un soldat de la légion thébéenne, avec sa sœur et leur domestique, patrons de Zürich.

IV.

SS Prote et Hyacinthe, eunuques de Eugénie, la fille du préfet d'Alexandrie. 

S Paphnuce, évêque en Egypte, partisan du non-célibat des prêtres déjà mariés avant leur ordination ; dans une première persécution il avait eu les muscles des jambes coupés et un œil crevé. 

V.

S Patient, évêque à Lyon.

Ste Théodora, pénitente à Alexandrie ; elle vécut sous un nom masculin dans un monastère d'hommes, où elle accepta humblement d'élever l'enfant d'une prostituée qui prétendait l'avoir eu de “lui” (l'enfant devint plus tard abbé du monastère).

VI.

S Sacerdos, évêque à Lyon, qui se choisit son neveu Nicetius pour lui succéder.

S Daniel (Deiniol Wyn), évêque à Bangor.

S Almire , ermite à Gréez-sur-Roc.

S Alveus, solitaire près de Domfront.

VII.

S Vincent, abbé à Léon et martyr des Ariens.

S Adelphe, moine à Luxeuil, abbé à Remiremont, un moment partisan d'un schisme interne puis, repenti, revenu à Luxeuil.

S Leudin (Bodon), frère de ste Salaberge, d'abord marié puis moine à Laon, évêque à Toul.

IX.

S Willibert, évêque à Cologne.

X.

S Elia le Spéléolote, ermite en Calabre.

XIII.

B Louis de Thuringe, époux de ste Elisabeth de Hongrie, mort en se rendant à la Croisade.

Ste Sperandea, abbesse bénédictine à Cingoli, mystique.

XIV.

B Matteo, ermite camaldule sur le Monte Massaccio.

XVII.

Bx Gaspar Coteda, catéchiste, et deux enfants de douze et sept ans : Franciscus Takeya et Petrus Kawano, martyrs à Nagasaki, qui avaient échappé au Grand martyre de la veille.

B Michel Gran (Bonaventure de Barcelone), franciscain, réformateur de monastères en Italie ; il fut marié à dix-sept ans, mais veuf à dix-huit. 

B Bernard d'Offida, frère capucin italien, cuisinier, infirmier, quêteur, portier.

XVIII.

B François Mayaudon, chanoine à Saint-Brieuc, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Jean-Gabriel Perboyre, prêtre lazariste, martyr en Chine, crucifié et étranglé, canonisé en 1996.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : Lorenzo Villanueva Larráyoz (Pedro de Alcántara, *1881), convers, à Barcelone ;

- béatifié en 2001 :

Diocésains : José María Segura Penadés (*1896), prêtre, près de Valencia ; il avait lancé le patronage du Sacré-Cœur.

- béatifié en 2013 : 

Prêtres Ouvriers du Sacré-Cœur : Josep Pla Arasa (*1888), près de Tarragona ;

Frères Mineurs : Miguel Faúndez López (Antonio, *1907), prêtre, près de Murcia.

 

12 SEPTEMBRE

 

Le Saint Nom de Marie, fête instituée en souvenir de la victoire contre les Turcs à Vienne (1683).

IV.

S Autonome, évêque martyrisé à l'autel, près de Constantinople.

SS Cronidès, Léonce et Sérapion, martyrs à Alexandrie.

S Eventius, évêque à Pavie, peut-être le même que Juvence (cf. 8 février).

?

S Salvinus, évêque à Vérone.

VI.

S Ailbe, évêque à Emly.

XI.

S Ebons, évêque à Barbastro, mort à Sarrancolin.

S Guy d'Anderlecht, sacristain flamand qui pèlerina à Rome et en Terre Sainte pour expier une erreur ; invoqué pour les étables, les laboureurs, les cochers.

XII.

B Mir, chanoine régulier près d'Avignon et près de Vich.

XIII.

S Thesaurus, abbé à Vallombreuse, décapité par les Guelfes de Florence.

XVI.

B Francesco de Caldarola, franciscain à Colfano, propagateur des monts-de-piété.

XVII.

Bx Apolinar Franco García, prêtre, les frères Petrus de Sainte-Claire et Franciscus de Saint-Bonaventure (franciscains), Tomás de Zumárraga (prêtre dominicain) et deux catéchistes entrés dans l'Ordre durant leur captivité : Dominicus Magoschichi et Matthæus (Mancius) Chiwiato de Saint-Thomas, brûlés vifs à Ōmura, deux jours après le "Grand Martyre" du 10 septembre à Nagasaki ; Apolinar était espagnol, Tomás basque.

XVIII.

B Pierre-Sulpice-Christophe Faverge (fr.Roger), frère des Ecoles Chrétiennes, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Peuranchiseuko Choe Gyeong-hwan, catéchiste coréen martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

Bse Gertrude Prosperi (Maria Luisa), abbesse bénédictine à Trevi (Italie), où elle fit refleurir l'observance monastique ; âme mystique, elle a été béatifiée en 2012.

 

XX.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

- béatifiés en 2005 :

Lasalliens : Jaume Puigferrer Mora (Miquel de Jésus, *1898) près de Barcelone ; Josep Plana Rebugent (Emeri Josep, *1900) et Julián Delgado Díez (Hugo Julián, *1905) près de Girona ;

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : Fortunato Arias Sánchez (*1892), prêtre, près de Albacete ; Francisco Maqueda López (*1914), sous-diacre, près de Toledo.

 

 

13 SEPTEMBRE

 

IV.

Dédicace de la basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem.

S Julien, martyr à Ancyre.

S Lidoire, évêque à Tours, entre s. Gatien et s. Martin.

S Emilien, premier évêque à Valence.

V.

S Marcellin, martyr à Carthage ; tribun et notaire, grand ami de s. Augustin et de s. Jérôme, accusé frauduleusement par les donatistes et exécuté, mais réhabilité l'an suivant par l'empereur Honorius.

S Maurilius, évêque à Angers, thaumaturge.

VI.

SS Nectaire et Evance, évêques à Autun.

VII.

S Aimé (Amé), ermite à Agaune, abbé à Habend (Remiremont). 

S Venerius, ermite et peut-être abbé dans l'île de Tino.

S Amé, premier évêque à Sion : accusé à tort, exilé à Péronne puis à Bruel-sur-la-Lys, il y vécut en simple moine.

S Colombin, disciple de s. Colomban, abbé à Lure.

?

S Barsanor, peut-être Barsanuphe, abbé vénéré à Croix-Saint-Leufroy.

IX.

Ste Hedwige, abbesse bénédictine à Herford.

XIII.

B Martin III, abbé et prieur général à Camaldoli.

XVII.

Bse María de Jesús López de Rivas, carmélite à Tolède, conseillère du roi, prieure ; des calomnies la firent écarter de sa charge pendant vingt ans.

XVIII.

B Claude Dumonet, professeur au collège de Mâcon, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

- béatifiés en 1993 :

Lasalliens : Bonifacio Rodríguez González (José Cecilio, *1885) et Bienvenido Villalón Acebrón (Aurelio-María, *1890), près d’Almería,  ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Joaquim Balcells Bosch (*1900), près de Tarragona ;

Trinitaires : Esteban Barrenechea Arriaga (de Saint-Joseph, *1880), convers, près de Ciudad Real.

   

 

14 SEPTEMBRE

 

III.

S Corneille, pape (251-253) : contesté à propos de la réadmission des apostats ("lapsi") repentis : Novatien accusait Corneille de laxisme, et Novat, de rigueur excessive ; exilé à Centum Cellæ (Civitavecchia), où il mourut ; fêté le 16 et mentionné au Canon Romain.

S Cyprien, évêque à Carthage, grand ami de s. Corneille, fêté avec ce dernier le 16 septembre et mentionné au Canon Romain.

IV.

S Materne, évêque à Trèves, Tongres et Cologne.

S Jean Chrysostome, qui attirait les foules par son éloquence (d'où son surnom), évêque à Constantinople, exilé jusqu'à Cucuse par l'impératrice qui n'admettait pas ses reproches ; fêté le 13 septembre. 

?

S Criscentius, jeune martyr à Rome. 

VII.

Exaltation de la Sainte Croix du Sauveur ; déjà au IVe s. on montrait à l'"adoration" des fidèles, la Croix du Christ ; cette ostension reçut un nouvel éclat lorsque la précieuse relique fut rapportée à Jérusalem en 630 après que l'empereur Héraclius l'eut reprise au Perse Chosroès II.

IX.

S Odilard, évêque à Nantes.

X.

S Cormac, évêque et roi à Cashel, martyr , c'est-à-dire tué au combat.

XIII.

B Albert, évêque à Bobbio, puis Verceil, puis Jérusalem.

XV.

Ste Notburge, servante en Bavière.

XVIII.

B Claude Laplace, prêtre à Moulins, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Gabriel-Taurin Dufresse, des Missions Etrangères de Paris, missionnaire en Chine, évêque et martyr ; pendant les trente années de son apostolat, les baptêmes passèrent d'environ sept-cents à dix-sept-mille ; canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

Bx Yi Yang-deung Petrus, Gim Jong-ryun Lucas et Heo In-baek Iacobus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

XX.    

Bx Martyrs espagnols  de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : Manuel Álvarez y Álvarez (*1871), prêtre, et Teófilo Montes Calvo (*1912), profès, à Madrid ;

Marianistes : Florencio Arnáiz Cejudo (*1909), Joaquín Ochoa Salazar (*1910), Sabino Ayastuy Errasti (*1911), profès, à Madrid ;       

- béatifié en 2013 :

Lasalliens : Pedro Bruch Cotacáns (Anastasio Pedro, 1869-1936), à Madrid.

 

 

15 SEPTEMBRE

 

I.

Notre Dame des sept Douleurs, qui sont, à quelques variantes près : la prophétie de Syméon, la fuite en Egypte, la perte de Jésus au Temple, la rencontre de Jésus sur le chemin du Calvaire, le crucifiement, la descente de la Croix, la mise au Tombeau. 

S Nicomède, prêtre romain, martyr (II.?).

III.

S Valérien, chrétien emprisonné à Lyon, délivré par un ange, arrêté et martyrisé à Tournus.

IV.

S Porphyre, mime, qui se convertit au moment de se faire baptiser par dérision et fut décapité sur le champ.

SS Strato, Valère, Macrobe et Gordianus, martyrs à Tomes.

S Nicétas, prêtre goth, martyr.

?

S Hernin, ermite en Bretagne, patron de Locarn.

VI.

S Alpinus, évêque à Lyon.

S Epvre (Aprus), évêque à Toul, frère de s. Aprône.

S Merinus, abbé ou évêque en Ecosse, patron de Paisley.

VII.

S Ribert, abbé à Varenne.

S Achard, abbé à Jumièges, où vivaient neuf-cents moines et quinze-cents domestiques.

IX.

SS Emile, diacre, et Jérémie, martyrs à Cordoue.

XIV.

S Roland de Medici, ermite à Borgo San Donnino, mystique ; il ne se confessait pas pour “obéir à Dieu” et pratiquait des pénitences incroyables.

XVI.

Ste Catarina Fieschi-Adorno, gênoise, mystique, connue pour ses visions sur le Purgatoire. 

XVII.

B Giovanni Battista Camillo Costanzo, jésuite calabrais, missionnaire au Japon, brûlé vif ; au moment d'expirer, il répétait "Sanctus, sanctus, sanctus". 

Bx Juan Bautista et Jacinto de los Ángeles, pères de famille et catéchistes mexicains martyrs, béatifiés en 2002.

XX.

B Anton Maria Schwartz (1852-1929), autrichien, fondateur de la congrégation de Saint-Joseph-Calasanz (Kalasantiner), pour les apprentis et les ouvriers, béatifié en 1998.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 : 

Diocésains : Pascual Penadés Jornet (*1894), près de Valencia ;

- béatifié en 2013 :

Mercédaires : Mariano Alcalá Pérez (*1867), prêtre, près de Teruel.

B Paolo Manna (1872-1952), missionnaire italien en Birmanie, premier supérieur général de l'Institut Pontifical des Missions Etrangères (PIME), fondateur de l'Union pontificale missionnaire, de revues missionnaires, du séminaire du Sacré-Cœur à Ducenta pour les Missions étrangères, béatifié en 2001.

B Giuseppe Puglisi (1937-1997), prêtre, martyr à Palerme, béatifié en 2013.

 

 

16 SEPTEMBRE

 

I.

S Prisque, premier évêque à Nocera, dont il est le patron principal (du IVe ?).

IV.

SS Abundius et Abundantius, avec Marcianus et Jean, martyrs romains.

Ste Euphémie, vierge et martyre à Chalcédoine.

?

SS Victor, Felix, Alexander et Papias, martyrs à Rome.

S Priscianus, évêque à Nocera.

V.

Ste Camelle, martyre à Ricaud, invoquée contre les maladies des yeux.

S Ninian, évêque à Whitern, d'origine bretonne. 

VI.

S Principe, évêque au Mans : il eut quelques difficultés avec Clovis, qui avait fait assassiner au Mans son parent Rignomer, frère du roi de Cambrai.

VIII.

Ste Eugénie, abbesse au Mont Sainte-Odile.

IX.

SS Rogel et Serdieu (Abdallah), martyrs à Cordoue pour avoir osé prêcher l'Evangile dans la mosquée.

X.

Ste Ludmilla, grand-mère de s. Venceslas : la mère de celui-ci, païenne, la fit assassiner.

Ste Edith, vierge anglaise à Wilton, fille du roi Edgar.

XI.

S Victor III, pape éphémère († 1087), après avoir été un brillant abbé au Mont-Cassin.

XII.

S Vital, fondateur et abbé à Savigny.

XIII.

S Martin Sacerdos, abbé cistercien puis évêque à Ségovie (?), d'où il retourna à son abbaye.

XV.

B Louis Aleman, évêque à Arles ; il combattait de bonne foi la papauté romaine au profit de la suprématie du concile.

XVII.

Bx Dominique Shobioye, Michel Timonoya et son fils Paul, martyrs à Nagasaki.

S Juan Macias, berger espagnol, frère convers dominicain à Lima et portier.

XIX.

S Kim Tae-gǒn Andeurea, premier prêtre coréen martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Piaristes : Ignasi Casanovas Perramón (*1893), prêtre, près de Barcelone ;

- béatifiés en 2001 :

Amigoniens : Salvador Ferrer Cardet (Laureano María de Burriana, *1884), prêtre ; Manuel Ferrer Jordá (Benito María de Burriana, *1872) et Pablo Martínez Robles (Bernardino María de Andújar, *1879), profès, près de Valencia.

 

 

17 SEPTEMBRE

 

IV.

S Satyrus, frère de s. Ambroise, juriste, qui voulut rester célibataire. 

Ste Théodora, dame romaine qui s'était mise au service des martyrs.

VII.

S Flaceau, prêtre au Mans.

VIII.

S Lambert, évêque à Maastricht, dont il fut éloigné un temps à cause du maire du palais ; un domesticus du domaine royal le fit égorger.

S Rouin (Rodingus), fondateur et abbé à Beaulieu-en-Argonne.

IX.

Ste Colombe, martyre à Cordoue, où ses frère et sœur étaient abbé et abbesse.

X.

S Unni, évêque à Hambourg, successeur de s. Oscar et missionnaire en Scandinavie.

XII.

S Regnauld, chanoine régulier à Soissons, ermite dans la forêt de Craon, puis à Mélinais.

XIII.

Ste Hildegarde de Bingen, mystique, auteur de divers ouvrages de médecine et pour le chant,  proclamée Docteur de l’Eglise en 2012.

XV.

S Cherubino Testa, des ermites augustins près de Turin.

S Pedro de Arbués, espagnol, chanoine à Saragosse où il devint le premier Inquisiteur, ce qui lui valut un complot, et le martyre : il mourut en priant pour ses ennemis.

XVII.

S Roberto Bellarmino, troisième de douze enfants d'une famille toscane, jésuite, évêque à Capoue, cardinal et Docteur, auteur d'un "Petit catéchisme", traduit en soixante-deux langues.

XVIII.

S Emmanuel Nguyễn Vǎn Triệu, prêtre martyr en Cochinchine, ancien garde du corps du mandarin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

B Jana (Stanislaw) Papczynski, fondateur polonais des Clercs de l'Immaculée Conception (pères mariens), béatifié en 2007.

XIX.

S Francesco Maria da Camporosso, berger, capucin à Gênes, surnommé le “Padre santo” ; il s'offrit à Dieu au moment d'une épidémie, qui s'arrêta juste après sa mort.

S Zygmunt Szczesny Felinski, évêque à Varsovie, originaire de l'actuelle Ukraine, longtemps exilé en Sibérie par le pouvoir tsariste, fondateur de la Famille de Marie, pour les enfants et les pauvres, béatifié en 2002, canonisé en 2009.

XX.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 : 

- béatifiés en 2001 :

Juan Ventura Solsona (*1875), prêtre diocésain près de Castellón, un temps envoyé au Mexique ;

Timoteo Valero Pérez (*1901), prêtre des Capucins Amigoniens, près de Madrid ; 

- béatifié en 2007 :

Álvaro Santos Cejudo Moreno Chocano (*1880), laïque près de Ciudad Real.

B Zygmunt Sajna (1897-1940), prêtre polonais martyr, fusillé par les nazis, béatifié en 1999. 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost0
- dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens