Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

18 SEPTEMBRE

 

?

Ste Ariadne (Maria), servante, martyre en Phrygie.

III.

S Ferréol, tribun militaire, martyr à Vienne.

?

Stes Sophie et Irène, peut-être martyres, mais on ne sait rien de plus. 

IV.

S Océan, martyr à Nicomédie.

S Eustorge, évêque à Milan, ferme adversaire de l'arianisme.

VI.

S Senarius, évêque à Avranches.

S Ferréol, évêque à Limoges.

VII.

SS Walbert et Bertille, époux, parents des stes abbesses Aldegonde et Waudru.

?

S Eumène, évêque à Gortyne.

IX.

Ste Richarde, impératrice, fondatrice d'une abbaye à Andlau ; une ourse avec ses petits en aurait indiqué l'endroit : en 1754, on y élevait un ours, en souvenir.

XII.

B Volcuin, abbé cistercien à Sittichenbach.

XIII.

B Filippo, camaldule, évêque à Nocera.

B Simon, reclus camaldule à Camaldoli, mort à Gênes.

XVII.

S Giuseppe de Cupertino, mystique franciscain et thaumaturge, parfois même suspecté par les autorités vaticanes, mais consulté par des Princes et des Cardinaux.

XIX.

S Ɖaminh Trạch (Ɖoài), prêtre dominicain tonkinois, martyr béatifié en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : Jacinto Hoyuelos Gonzalo (*1914), profès, près de Madrid.

- béatifié en 1995 :

Marianistes : Carlos Eraña Guruceta (*1884), profès, près de Ciudad Real ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : José García Mas (*1896) et Fernando García Sendra (*1905), près de Valencia ;

Amigoniens : Salvador Chuliá Ferrandis (Ambrosio María de Torrent, *1866) et Vicente Jaunzarás Gómez (Valentín María de Torrent, *1896), prêtres ; José María Llópez Mora (Recaredo María de Torrent, *1874), Vicente Gay Zarzo (Modesto María de Torrent, *1885), et Justo Lerma Martínez (Francisco María de Torrent, *1886), profès, près de Valencia ;    

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : Salvador Fernández Pérez (*1870), prêtre, à Madrid.    

Lasalliens : Lucas Martín Puente (Anastasio Lucas, *1908), Sebastián Obeso Alario (Honorio Sebastián, *1910), Juan Pérez Rodrigo (Nicolás Adriano, *1914) et Herman José Fernández Sáenz (Clemente Faustino, *1915), près de Tarragona.

 

B Józef Kut (1905-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

 

 

19 SEPTEMBRE

 

 

III.

S Trophime, martyr à Synnada en Phrygie.

?

S Sabbatius, martyr à Antioche de Pisidie.

S Théodore, évêque à Vérone.

IV.

S Ianuarius, évêque à Bénévent, martyr avec les ss. Festus, Desiderius, Sosius (Sossus), Proculus, Eutychius ; il est patron principal de Naples, où chaque année son sang se liquéfie trois fois : le 1er samedi de mai, le 19 septembre, le 16 décembre.

SS Peleus, Nilus, Elia et Patermuthius, martyrs en Palestine ; Pélée et Nil étaient évêques en Egypte, et Elie prêtre.

Ste Susanne, martyre à Eleuthéropolis.

V.

S Eustochius, évêque à Tours après Martin et Brice.

S Miletus, évêque à Trèves.

VI.

S Seine, prêtre à seize ans, fondateur d'un monastère qui portera son nom, jusqu'à la Révolution. 

S Marien, ermite en Berry , vénéré à Evaux.

S Jean, évêque et martyr à Spolète.

VII.

S Goéric (Abbon), évêque à Metz, père de ste Pricia.

S Théodore, évêque à Cantorbury, originaire de Tarse, gloire de l'époque, surnommé “le philosophe”, organisateur de l'église d'Angleterre, favorisant les écoles et le chant grégorien.

IX.

Ste Pomposa, martyre à Cordoue ; elle était consacrée à Dieu ainsi que toute sa famille. 

X.

S Lantbert, évêque à Frisingen.

Ste Lucie, vierge écossaise et bergère près de Verdun ; les femmes l'invoquent pour avoir des enfants (ainsi naquit le fils d’Anne d'Autriche, futur Louis XIV).

XI.

S Cyriaque, abbé en Calabre.

S Arnoul, bénédictin, évêque à Gap, en remplacement de l'évêque simoniaque déposé, patron principal de Gap.

XIII.

Ste María de Cervelló, espagnole de l'ordre de Sainte-Marie de la Merci, surnommée Marie du secours, pour les grâces qu'elle obtient. 

XVI.

S Alonso de Orozco, espagnol, ermite de Saint-Augustin, prédicateur officiel de la cour, mort plus que nonagénaire, canonisé en 2002.

XIX.

S Garollu Hyŏn Sŏng-mun, catéchiste coréen martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

Ste Émilie de Rodat, fondatrice de la congrégation de la Sainte-Famille de Villefranche-de-Rouergue, pour l'éducation et la scolarisation des enfants pauvres.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 2001 : 

Piaristes : María Encarnación de la Yglesia de Varo (María de Jesús, *1891), et deux anciennes élèves de l'école : Dolores et Consuelo Aguiar-Mella Díaz (nées en Uruguay en 1897 et 1898), à Madrid ;

Laïque : Francisca Cualladó Baixauli (*1890), couturière engagée dans les œuvres, près de Valencia.

 

 

 

20 SEPTEMBRE

 

II.

S Eustache, général romain, avec son épouse Théopiste et leurs enfants Agapet et Théopistus, dont l'histoire assez rocambolesque fut très célèbre.

?

SS Fausta et Evilasios, martyrs à Cyzique.

SS Théodore et sa mère Philippa, martyrs à Pergé.

IV.

S Dorymedont, martyr à Synnada en Phrygie.

V.

S Glycère, évêque à Milan.

S Montan, moine gaulois dans la Meuse : aveugle, il annonça à ste Célinie, déjà vieille, la naissance d'un fils, ce dernier fut Remi qui, enfant, frotta les yeux de Montan avec du lait de sa mère et le guérit.

VIII.

SS Hypatius et Asianus, évêques , et André, prêtre, ascètes renommés d'Asie Mineure, martyrs de l'iconoclasme : on les livra aux chiens, à Constantinople.

XII.

S Adalpret, évêque à Trente, martyrisé par une ligue anti-impérialiste ; tous ne sont pas d'accord pour sa canonisation.

XVI.

B Thomas Johnson, chartreux martyr à Londres. 

XVIII.

B Francisco de Posadas, dominicain espagnol, mystique.

XIX.

S Jean-Charles Cornay, poitevin, missionnaire au Tonkin et martyr, taillé en pièces et décapité, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

SS Nam Kyŏng-mun Peteuro, Han I-hyŏng Leourensio, U Sur-im Susanna, Im Ch’i-baek Yosep, Kim Im-i Teresa, Yi Kan-nan Agata, Chŏng Ch’ŏl-yŏm Gatarina, laïcs coréens, faisant partie des cent-trois martyrs canonisés en 1984 et fêtés en ce jour ; fait unique dans l'histoire du catholicisme, l'Église en Corée naquit sur l'initiative d'un diplomate laïc ; il faut rappeler aussi que plus de dix-mille chrétiens moururent durant les persécutions.

XX.

S José María de Yermo y Parres (1851-1904), prêtre mexicain, fondateur des Servantes du Sacré-Cœur et des pauvres, béatifié en 1990, canonisé en 2000.

Bse Teresa Cejudo Redondo de Caballero (*1890), laïque tertiaire salésienne, martyre espagnole près de Cordoue, béatifiée en 2007.

Bse Anna Maria Tauscher van den Bosch (Maria Teresa de Saint Joseph, 1855-1938), de père et grand-père pasteurs luthériens hollandais, fondatrice de la congrégation des Sœurs Carmélites du Divin Cœur de Jésus, béatifiée en 2006.

 

21 SEPTEMBRE

 

-VIII.

S Jonas, prophète.

I.

S Matthieu, apôtre et évangéliste, évangélisateur de l'Ethiopie.

Ste Iphigénie, vierge éthiopienne de sang royal, baptisée par s. Matthieu.

II.

S Quadrat, le premier apologiste connu, mais dont on a perdu l'ouvrage qu'il adressa à l'empereur Hadrien.

?

S Pamphile, martyr romain.

S Alexandre, évêque et martyr à Forum Claudii.

SS Isace (martyr) et Mélèce, évêques en Chypre.

S Eusèbe, martyr en Phénicie.

IV.

SS Nestor, Eusèbe, Nestabe, Zénon, martyrs horriblement torturés à Gaza, miraculeusement retrouvés et mis en honneur par leur cousin, un autre Zénon qui devint ensuite évêque à Gaza.

S Francaire, père de s. Hilaire, en Poitou.

SS Bonose et Maximilien, soldats, martyrs pour avoir maintenu la croix sur leur étendard. 

V.

S Grégoire, évêque à Amnice, venu mourir à Tallard.

S Castor, évêque à Apt, pour qui son ami Cassien écrivit les Institutions Cénobitiques et autres Conférences des Pères.

VI.

S Cadoc (Docus), fondateur d'une église, d'un monastère et d'une école à Clamorgan.

S Fragan, père de s. Guénolé, en Bretagne.

VII.

S Landelin, moine à Ettenheim.

VIII.

S Gérulphe, jeune flamand, frappé par son oncle.

IX.

Ste Maure, vierge à Troyes ; elle avait le don des larmes, qui firent des miracles.

XIII.

B Jean Prandota, évêque à Cracovie ; il fit canoniser s. Stanislas et lutta pour les libertés ecclésiastiques, soutenant Boleslas le Chaste.

XV.

B Marco Scalabrini de Modène, dominicain : il ressuscita un petit enfant, dont la sœur témoigna du miracle.

XIX.

SS François Jaccard, de Haute-Savoie, missionnaire en Indochine, et Tôma Trân vǎn Thiệ, martyrs en Annam, étranglés, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

SS Laurent-Marie-Joseph Imbert, évêque, Pierre-Philippe Maubant et Jacques-Honoré Chastan, prêtres, missionnaires en Corée, martyrs canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre. 

XX.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Laïques : Manuel Torró García (*1902) et Vicente Galbis Gironés (*1910), près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Frères Mineurs : José María Azurmendi Mugarza (*1870), prêtre, près de Badajoz ;

Augustins : Jacinto Martínez Ayuela (*1882) et Nicolás de Mier Francisco (*1903), prêtres, à Cuenca ; ainsi que Diego Hompanera París (*1915), profès, à Málaga ;

 

- béatifié en 2013 : 

Fils de la Sainte-Famille : Josep Vila Barri (*1910), près de Barcelone.

 

 

22 SEPTEMBRE

 

III.

Ste Emérite, martyre à Rome.

SS Maurice, Exupère, Candide, Victor, Innocent, Vital, et leurs compagnons de la légion, martyrs à Agaune ; s. Maurice est le patron des Etats de Savoie ainsi que du diocèse d'Angers, où s. Martin rapporta de ses reliques.

Ste Basilla, martyre romaine.

S Yon, martyr près de Arpajon, peut-être compagnon de s. Denis.

IV.

Ste Iraïs (Rhaïs, Raïssa), martyre à Alexandrie.

S Septimius, évêque et martyr à Iesi, dont il est le patron.

?

S Silvain, à Levroux.

V.

S Florent, moine vénéré au Mont-Glonne, mais mal situé historiquement.

Ste Liutrude, sœur de ste Menehould, recluse près de Châlons-en-Champagne.

VI.

S Lô, évêque à Coutances et Briovère pendant quarante ans.

VII.

S Higbald, abbé dans le Lincolnshire, peut-être Bardney.

Ste Salaberge, guérie de la cécité par s. Eustase de Luxeuil (ou Colomban ?), abbesse à Laon ; on bénissait des clochettes en son honneur contre les orages.

S Emmeran, peut-être originaire du Poitou, évêque et martyr à Ratisbonne, où une odieuse accusation le rendit suspect et fut à l'origine de son supplice.

?

Ste Gunthilde, servante à Biberbach ; il y eut une abbesse du même nom en Thuringe. 

XII.

B Othon, cistercien évêque à Frisingen.

XVIII.

S Lorenzo Maurizio Belvisotti (Ignazio da Santhià), capucin piémontais, canonisé en 2002.

B Joseph Marchandon, curé en Creuse, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.    

SS Yu Chin-gil Auguseutino et Chŏng Ha-sang Baolo, martyrs coréens, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

XX.    

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 : 

Piaristes : Carlos Navarro Miquel (C. de la Vierge de l’Abandon, *1911), prêtre, près de Valencia ;

- béatifiés en 2001 : 

Diocésains : Vicente Sicluna Hernández (*1859), Vicente Pelufo Corts (*1868) et Germán Gozalvo Andreu (*1913), ce dernier martyrisé deux mois après son ordination, près de Valencia ; 

Laïques : Josefina Moscardó Montalvá (*1880) et María Purificación Vidal Pastor (*1892), vierges, près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Frères Mineurs : Félix Echevarría Gorostiaga (*1893), Francisco Carlés González (*1894), Luis Echevarría Gorostiaga (*1895), prêtres ; Ruperto Sáez de Ibarra López (Antonio, *1914), clerc ; Miguel Zarragùa Iturrízaga (*1870) et Simón Miguel Rodríguez (*1912), convers, près de Badajoz ; 

Salésiens : Esteban Cobo Sanz (*1905), clerc, et son jeune frère Federico (*1919), aspirant, près de Madrid ; Federico n’avait pas même dix-sept ans et sera probablement le plus jeune martyr de toute cette période ;

- béatifiés en 2013 : 

Lasalliens : Antonio Gil Monforte (*1903) et Francisco Vicente Edo (Félix Adriano, *1903), près de Teruel.

 

 

23 SEPTEMBRE

 

I.

SS Zacharie et Elisabeth, parents de s. Jean-Baptiste.

Lin, pape (65-76), successeur de s. Pierre, martyr, nommé au Canon de la Messe.

Ste Thècle, jeune fille convertie par s. Paul à Iconium, ermite, morte nonagénaire.

IV.

Stes Thècle, Marie, Marthe, Marie et Amai, martyres à Hazza, décapitées par un prêtre avare apostat.

V.

S Projet, évêque à Imola ; il aurait été un enfant abandonné. 

S Sossius, diacre martyr en Campanie.

S Constantius, sacristain à Ancône, d'une humilité remarquable.

VII.

S Cissa, moine ou ermite anglais (Croyland ?).

VIII.

S Adamnan, un des plus célèbres abbés à Iona. 

IX.

SS André, Jean, Pierre, Antoine, siciliens déportés et suppliciés en Afrique. 

XII.

B Guy de Durnes, moine de Clairvaux, un des préférés de s. Bernard qui l'envoya fonder le monastère Notre-Dame-de-Charlieu et l'en nomma abbé ; sa révision des livres de chants liturgiques en usage à Cîteaux fut approuvée au chapitre général de l'Ordre.

B Pierre Acotanto, camaldule vénitien ; il sortit du monastère pour gérer les affaires de son père défunt et se maria ; bientôt veuf, il rentra au monastère et évita de justesse l'abbatiat.

XVI.

Bse Lena Dall Olio (Elena Duglioli), veuve à Bologne.

Bx Cristobal, Antonio et Juan, jeunes martyrs lors de la première évangélisation du Mexique.

B William Way, martyr en Angleterre.

XIX.

Bse Emilie Tavernier Gamelin, veuve canadienne à l'origine des Sœurs de la Providence, pour s’occuper des plus pauvres, béatifiée en 2001.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : Vicente Ballester Far (*1888), prêtre près d’Alicante ;

Carmélites de la Charité : María-Josefa del Río Mesa (María-Josefa de Ste Sophie, *1895) et Purificación Ximénez y Ximénez (P. de-Saint-Joseph, *1871) ainsi que la sœur de cette dernière, Sofía Ximénez y Ximénez del Río (*1876), qui les hébergeait, près de Valencia ;

- béatifiés en 2013 :

Carmes de l’Ancienne Observance : Críspulo Moyano Linares (Carmelo María *1891), prêtre, près de Cordoue ;

Oblats capucins : Norberto Cembranos de la Verdura (*1891), à Madrid.

Bse Maria Jablonska (Bernardyna, 1878-1940), polonaise, co-fondatrice avec le b. Albert Chmielowski, des Sœurs Albertines, tertiaires franciscaines Servantes des pauvres, béatifiée en 1997. 

B Józef Stanek (1916-1944), prêtre pallottin polonais, pendu par les nazis à Varsovie, béatifié en 1999.

S Francesco Forgione (Pio de Pietrelcina, 1887-1968), capucin italien à San Giovanni Rotondo, premier prêtre stigmatisé de l'Eglise, mystique, béatifié en 1999, canonisé en 2002.

 

 

24 SEPTEMBRE

 

II.

S Anatolius, successeur immédiat de s. Barnabé (?) sur le siège de Milan.

?

SS Andochius, Thyrsus et Felix, martyrs à Autun. 

V.

S Rusticus, évêque à Clermont.

VI.

S Loup, évêque à Lyon après avoir été anachorète. 

Ste Ama, vierge à Joinville.

VIII.

S Brithun, abbé à Beverley.

XI.

S Isarnus, abbé à Saint-Victor de Marseille ; il ne se dévêtait pas pour dormir et portait toujours un cilice.

S Gérard Sagredo, bénédictin vénitien, évêque à Cnasàd, grand promoteur du culte marial et de la liturgie, martyr.

XIII.

B Robert, ermite près de Knaresborough.

XIV.

B Dalmatius Moner, dominicain espagnol, d'une extrême austérité, invoqué contre les maux de dents.

XVI.

Bx William Spenser, prêtre, et Robert Hardesty (qui l'avait hébergé), martyrs anglais, tous deux pendus.

XVII.

S Antonio González, dominicain espagnol martyr au Japon, béatifié en 1981 et canonisé en 1987, fêté avec s. Laurent Ruiz le 28 septembre.

XVIII.

S Pacifico de San Severino, franciscain, troubadour et prédicateur dans les Marches ; ses larmes le rendirent aveugle ; il sut miraculeusement la victoire contre les Turcs à Belgrade en 1717.

XIX.

B Anton Martin Slomsek, évêque slovène à Maribor, béatifié en 1999.

XX.

Bse Janina Matylda Gabriel Rawski (Kolumba, 1858-1926), polonaise née en Ukraine, abbesse bénédictine à Leopoli, fondatrice à Rome des Bénédictines de la Charité, béatifiée en 1993.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001: 

Diocésains : José María Ferrándiz Hernández (*1879) et Pascual Ferrer Botella (*1894), près de Valencia ;

​Dominicains : Josep María Vidal Segú (*1912), prêtre, près de Tarragona (le 26 septembre au Martyrologe) ;

Laïcs : José Ramón Ferragud Girbés (*1887), père de famille de huit enfants, et Encarnación Gil Valls (*1888), près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Trinitaires :

Luis de Erdoiza Zamalloa (L. de St.Michel-des-Saints, *1891), Melchor Rodríguez Villastrigo (M. de l'Esprit-Saint, *1899) et Santiago Arriaga Arrien (S. de Jesús, * 1903), prêtres ; Juan Francisco Joya Corralero (J. de la Vierge-du-Castellar, *1898), profès, à Cuenca ; 

Salésiens :

Manuel Gómez Contioso (*1877) et Antonio Pancorbo López (*1896), prêtres ; Esteban García y García (*1901) et Rafael Rodríguez Mesa (*1913), coadjuteurs, à Málaga ;

Carmes Déchaux

Alfons Arimany Ferrer (A. du Cœur de Marie, *1905), prêtre, à Barcelone.

- béatifiés en 2013 :

Frères Maristes : Perfecto Becerril Merino (Guzmán, *1885) et Celedonio Martínez Infante (Fernando María, *1895), à Málaga.

 

 

25 SEPTEMBRE

 

I.

S Cléophas, un des deux compagnons auxquels apparut Jésus ressuscité à Emmaüs.

IV.

S Firmin, espagnol, premier évêque à Amiens dont il est patron, et martyr.

SS Paul, Tatta, et leurs enfants Sabinien, Maxime, Rufus et Eugène, martyrs à Damas.

VI.

S Solenne, évêque à Chartres, conseiller de Clovis.

S Principius, évêque à Soissons, frère ainé de s. Remi.

S Finbarr, évêque à Cloyne pendant soixante-dix ans.

?

SS Bardomien et Eucarpe, martyrs avec d'autres en Asie.

VII.

S Aunachaire, évêque à Auxerre, frère de Austrène (évêque à Orléans) et oncle de s. Loup (évêque à Sens).

S Ermenfroi, abbé à Cusance après avoir vécu à la cour de Clothaire II.

VIII.

S Ceolfrid, abbé à Wearmouth, champion des usages romains (date de Pâques et port de la tonsure), maître de s. Bède ; il possédait trois exemplaires de la Bible de s. Jérôme, dont l'un fut longtemps conservé au Monte Amiata, d'où son nom de Amiatinus. 

XI.

B Hermann, bénédictin à Reichenau, tout perclus d'où son surnom de "contractus", mais d'une grande science, mathématicien, excellent historien, théoricien et compositeur de musique, auteur de l'"Alma Redemptoris Mater" et du "Salve Regina".

Stes Aurélie et Néomisie, vierges à Anagni.

XIV.

S Serge de Radonez (Barthélemy), fondateur du fameux monastère de la Trinité près de Zagorsk.

XV.

S Christophe, enfant martyr à La Guardia.

XVI.

B Marco Criado, trinitaire espagnol, martyrisé par les Mores près de Grenade.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1989 :

Passionistes : José María Bengoa Aranguren (Juan Pedro de Saint-Antoine, *1890), prêtre, et Pedro Leoz Portillo (Pablo María de Saint-Joseph, *1882), profès, près de Ciudad Real ;

- béatifié en 1995 :

Marianistes : Jesús Hita Miranda (*1900), profès, près de Ciudad Real ;

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : Juan Agustín Codera Marqués (*1883), profès, et Tomás Gil de la Cal (*1898), postulant, à Madrid ; et Antonio Cid Rodríguez (*1890), profès, à Bilbao ;

- béatifié en 2013 :

Frères Maristes : Luis Huerta Lara (Luis Fermín, *1905), près de Bilbao.

 

 

26 SEPTEMBRE

 

-XII.

S Gédéon, un des Juges d'Israel (cf. Jg 6-8).

?

S Senator, martyr à Albano.

III.

S Eusèbe, évêque à Bologne.

IV.

SS Côme et Damien, martyrs en Cilicie, médecins "anargyres", du grec an et arguron parce qu'ils ne demandaient pas d'argent pour leurs prestations, mais seulement de se convertir et de suivre le Christ ; inscrits au Canon Romain, patrons des médecins.

SS Cyprien et Justine, martyrs en Asie Mineure, mais très contestés : lui, un mage converti, martyrisé avec la vierge Justine.

VI.

S Vigile, évêque à Brescia.

S Maugan, abbé en Angleterre.

VII.

S Colman, moine irlandais, neveu présumé de s. Columba, abbé à Lann Elo.

XI.

S Etienne de Rossano, compagnon de s. Nil (voir ci-après).

S Nil le Jeune, calabrais, époux infidèle puis moine de rite byzantin, très actif en Sicile, abbé à Tusculum (monastère transféré à Grottaferrata).

XII.

S Jean Oldrado de Meda, promoteur de l'ordre des Humiliés (supprimés au XVIe s.), mort à Milan.

XIII.

Bse Lucia de Caltagirone, religieuse du tiers-ordre franciscain à Salerne.

XIV.

B Dalmacio Moner, dominicain espagnol, d'une austérité effarante, mystique.

 XIX.

SS Garollu Jo Sin-cheol, Inyasio Gim Je-jun, le catéchiste Sebaseutianu Nam I-gwan ; Agata Jeon Gyeong-hyeob, Gollumba Gim Hyo-im, Magdallena Bak Bong-son, Magdallena Heo Gye-im, Pereupetua Hong Geum-ju, Yuriaeta Gim, ainsi que (à des jours incertains de ce mois-ci) Luchia Gim “Gop-Chu”, Gatarina Yi et sa fille Magdallena Jo, laïcs coréens martyrs, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

Ste Marie Victoire (Thérèse) Couderc, deuxième de dix enfants, fondatrice des Religieuses de Notre-Dame de la Retraite du Cénacle, pour les retraites, en souvenir des Apôtres au cénacle. 

B Gaspar Stanggassinger, rédemptoriste allemand, deuxième de seize enfants, éducateur et professeur, béatifié en 1988.

XX.

B Luigi Tezza (1841-1923), camillien italien, orphelin de père à neuf ans, et dont la mère devint plus tard visitandine, fondateur de la congrégation des Filles de Saint-Camille ; il réconcilia avec Rome la communauté camillienne de Lima ; béatifié en 2001.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 1995 : 

Doctrine Chrétienne : Joséfa Romero Clariana (Maria du Calvaire, *1871) et Teresa Rosat Balasch (Amparo, *1873), près de Valencia ;

 - béatifiés en 2001 : 

Dominicains : Ráfael Pardo Molina (*1899), profès, près de Tarragona ;

Capucins : Julio Esteve Flors (Buenaventura de Puzol, *1897), prêtre, près de Valencia ;  

Amigoniens : Manuel Legua Martí (León María de Alaquás, *1875), prêtre, à Madrid ; 

Laïques : María Jordá Botella (*1905), de l'Action Catholique, près de Alicante ;

- béatifiés en 2013 : 

Clarétains : Pau Castellá Barberá (*1862) et Andreu Felíu Bartomeu (*1870), profès, près de Tarragona.

 

 

27 SEPTEMBRE

 

I.

S Marc, peut-être le Jean-Marc des Actes des Apôtres (Ac 12:25;13:5,13;15:37-39) et cousin de Barnabé (Col 4:10), évêque à Byblos.

III.

S Caïus, deuxième évêque à Milan.

S Aderitus, évêque à Ravenne.

V.

S Florentin, martyr à Sedunum.

VI.

S Barroc, ermite dans l'île de Barry, disciple de s. Cadoc.

VII.

S Céraune, évêque à Paris.

S Sigebert, roi en Angleterre, venu en Gaule pour être baptisé, organisateur du christianisme dans son pays ; appelé par le peuple pour repousser des Barbares, il fut vaincu et tué : on le considère comme martyr.

IX.

Ste Hiltrude, vierge recluse à Liessies où son frère était abbé.

SS Adolphe et Jean, martyrs à Cordoue ; leur sœur est fêtée le 19 juillet.

XII.

S Bonfilius, abbé puis évêque à Foligno, supplanté par un autre évêque pendant qu'il était parti en croisade et humblement retiré dans son monastère.

XIV.

S Elzéar (Eléazar) de Sabran et bse Delphine, très jeunes époux près de la montagne du Lubéron, tertiaires franciscains ; ils ne consommèrent jamais leur mariage ; Delphine est commémorée le 26 novembre. 

XV.

B Lorenzo de Ripafratta, dominicain italien à Cortone, maître du b. Fra Angelico, surnommé "Arche du Testament" pour sa connaissance de l'Ecriture. 

XVII.

S Vincent de Paul, jeune berger, prêtre à dix-neuf ans, fondateur de la Compagnie des Prêtres de la Mission qui s'établirent au prieuré Saint-Lazare ("Lazaristes"), et des Filles de la Charité, avec ste Louise de Marillac ; patron de toutes les œuvres charitables.

XVIII.

B Jean-Baptiste Laborie du Vivier, chanoine à Mâcon, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : José Fenollosa Alcayna (*1903), chanoine, près de Valencia ; c’était le frère de la Martyre ci-après ;

Capucines Tertiaires de la Sainte Famille : María Fenollosa Alcayna (Francisca Javier de Rafelbuñol, *1901), près de Valencia ;

Laïques : Crescencia Valls Espí (*1863) et Hermínia Martínez Amigó de Martínez (*1887), près de Valencia ; 

- béatifiées en 2007 :

Missionnaires du Cœur de Marie : María Carme (*1895), María Rosa (*1900), et María Magdalena Fradera Ferragutcasas (*1902), près de Girona ; c’étaient trois sœurs de sang.

 

 

28 SEPTEMBRE

 

?

Ste Dode, vierge près de Auch. 

IV.

SS Alphæus, Alexander et Zosimus, martyrs en Pisidie.

S Chariton, persécuté en Asie Mineure, fondateur en Terre Sainte de plusieurs laures.

S Zamas, premier évêque à Bologne, peut-être grec.

V.

S Exupère, évêque à Toulouse, très estimé de s. Jérôme, organisateur de la résistance de sa ville aux Vandales.

Ste Eustochium, fille de ste Paula et disciple de s. Jérôme qu'elle suivit en Palestine ; là elle succéda à Paula dans le gouvernement du monastère de femmes.

S Silvin, évêque à Brescia.

S Alode, évêque à Auxerre.

S Salonius, évêque à Genève, fils de s. Eucher et frère de s.Veranus.

S Fauste de Riez, peut-être anglais, abbé à Lérins, puis évêque à Riez, auteur de nombreux traités, dont un contre les Ariens, où il montre que le Saint-Esprit est Dieu, consubstantiel au Père et au Fils.

VII.

SS Willigod et Martin, moines dans les Vosges, peut-être fondateurs de Romont.

S Annemond, évêque à Lyon, plus tard exilé et mis à mort à Mâcon, honoré comme martyr.

VIII.

SS Chunialdus et Gisilarius, prêtres à Salzburg.

Ste Lioba, abbesse, un des bras droits de s. Boniface pour la christianisation de la Germanie.

X.

S Wenceslas, élevé par sa grand-mère, ste Ludmila (cf. 16 septembre), assassiné traîtreusement par son frère Boleslas ; patron de la République Tchèque.

XI.

S Salomon, roi en Hongrie, mort dans la solitude et la pénitence.

XII.

S Thiemon, noble autrichien, sculpteur de plusieurs statues de la Sainte Vierge encore vénérées aujourd'hui, évêque à Salzburg, parti en croisade où, pris par des Musulmans, il fut supplicié, à Ascalon.

XV.

B Martino Tomitano (Bernardino de Feltre), franciscain italien, excellent prédicateur ; contre les usuriers, il multiplia les monts-de-piété, avec modique intérêt ; invoqué pour la hernie.

XVII.

S Simón de Rojas (Roxas), trinitaire espagnol, très dévôt au mystère de l'Incarnation ; canonisé en 1988.

Bx Jean Shozaburo, Mancius Ichizayémon, Michel Tayémon Kinoshi, Laurent Hachizo, Pierre Terai Kuhioye et Thomas Térai Kahioyé, martyrs japonais à Nagasaki, ermites de Saint-Augustin ou tertiaires de l'ordre, décapités, dépecés, brûlés. 

XIX.

Bx Oh Margarita et Pak Gyeong-jin Franciscus, laïcs coréens martyrs, béatifiés en 2014.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : Francesc Xavier Ponsa Casallach (1916), profès, près de Barcelone ;

- béatifiés en 2001 :

Jésuites : Josep Tarrats Comaposada (*1878), profès, à Barcelona ; 

Laïques : Amalia Abad Casasempere de Maestre (*1897), de l'Action Catholique, près de Alicante ; 

- béatifiés en 2007 :

Carmes Déchaux : Josep Casas Juliá (Joaquím de Saint Joseph, *1915), profès, près de Barcelone, cousin du suivant ;        

Séminariste : Josep Casas Ros (*1916), près de Barcelona ; 

B Mykyta Budka (1877-1949), évêque à Lviv, mort au goulag en Kazakhstan, martyr béatifié en 2001.

 

 

29 SEPTEMBRE

 

- SS Archanges Michel, Gabriel, Raphael.

III.

S Eutychius, évêque à Héraclée de Thrace et martyr.

IV.

SS Dadas, Kasdoa et leur fils Gabdelaa, martyrs en Perse.

Stes Ripsime, Gaiana et leurs compagnes, martyres en Arménie.

V.

S Fraterne, évêque à Auxerre.

VI.

S Cyriaque, grec, neveu d'un évêque et fils d'un prêtre, prêtre en Palestine ("canonarque", il donnait le ton pour chanter et dirigeait le chant du canon) ; il avait comme gardien un gros lion très bien dressé et très poli ; il mourut à cent sept ans.

?

S Bouin, ermite dans la région de Troyes.

VIII.

S Liutwin, évêque à Trèves et fondateur de l'abbaye de Mettlach ; il aurait été le neveu de son prédécesseur (Basin) et le père de son successeur (Milan).

SS Cathold, Anno et Diethard, moines en Bavière et patrons de Eichstätt.

X.

S Alaric, ermite et moine à Einsiedeln.

XI.

S Garcia, abbé à Arlanza ; il aurait changé l'eau en vin un vendredi saint.

XII.

S Grimoald, prêtre à Pontecorvo.

S Maurice, premier abbé à Langonnet, puis près de Quimperlé ; moins de trente ans après sa mort, l'abbaye prit le nom de Saint-Maurice.

XIII.

B Jean de Montmirail, chevalier très vaillant devenu cistercien à Longpont où il fut un virtuose de la mortification. 

XIV.

B Richard Rolle, ermite en Angleterre, célèbre mystique.

B Charles de Blois, duc de Bretagne, lettré et musicien, auteur d'une Vie de s. Yves ; il avait habité le Penthièvre, domaine de son épouse et mourut à la bataille d'Auray.

XV.

B Jean de Gand, ermite à Saint-Oyend-de-Joux ; avant Ste Jeanne d'Arc, il intervint par ses prédictions auprès du futur Charles VII et du roi anglais Henri V. 

B Nicola de Forca Palena, des Hiéronymites, mort centenaire.

S Jan de Dukla , franciscain (bernardin) polonais, patron de la Pologne, canonisé en 1997.

XVII.

SS Lorenzo Ruiz, premier martyr des Philippines, père de famille, martyr au Japon, béatifié en 1981 et canonisé en 1987, fêté le 28 septembre, avec les pères dominicains Miguel de Aozaraza (basque espagnol), Guillaume Courtet (français), Vincent Shiwozuka de la Croix (japonais), et un laïc japonais lépreux, Lazare de Kyoto ; ce dernier avait apostasié durant quelques heures puis s'était repenti.

S René Goupil, médecin, martyr au Canada chez les Hurons, fêté le 19 octobre avec s. Isaac Jogues et ses compagnons.

XX.

Bx martyrs espagnols  en 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Jésuites : Pau Bori Puig (*1864) et Darío Hernández Morató (*1880), prêtres ; Vicente Sales Genovés (*1881), profès, près de Valencia ;

Capucins : Santiago Mestre Iborra (S. de Rafelbuñol, *1909), prêtre, près de Valencia, en même temps que son père et ses huit frères ;

Laïcs : Francesc de Paula Castelló Aleu (*1914), à Lleida ;

- béatifiés en 2007 : 

Salésiens : José Villanova Tormo (*1902), prêtre ; Virgilio Edreira Mosquera (*1909) et son frère Francisco (*1914), clercs, à Madrid.

B Luigi Monza (1898-1954), prêtre italien, fondateur d'un cercle récréatif, “Nostra Famiglia”, pour occuper les jeunes (chœur, théâtre, études, sport), béatifié en 2006.

 

 

30 SEPTEMBRE

 

?

S Antonin, martyr à Plaisance (de la légion thébéenne ?). 

III.

SS Victor et Ours, martyrs à Soleure, peut-être des soldats de la légion thébéenne.

IV.

S Grégoire l'Illuminateur, apôtre de l'Arménie, appelé romain et catholicos pour sa soumission à l'exarque de Césarée, donc au pape ; longtemps ses descendants eurent la dignité de catholicos.

S Léopard, martyr à Rome, officier de Julien l'Apostat.

V.

S Jérôme, dalmate ; il laissa la littérature profane pour ne s'occuper que de la Bible, qu'il traduisit en latin, la "Vulgate" ; sa verve lui valut des ennemis ; il mourut à Bethléem, où il dirigeait deux familles religieuses d'hommes et de femmes ; il est l'un des quatre grands Docteurs de l'Eglise, avec les ss. Ambroise, Augustin et Grégoire le Grand.

VI.

S Victurnien, anachorète en Limousin, d'origine écossaise, invoqué contre les loups et les bêtes de proie.

VII.

S Laurus, abbé près de Saint-Malo.

S Lumier, évêque à Châlons-en-Champagne.

Ste Eusébie, abbesse à Marseille (martyre des Sarrazins avec ses Compagnes ?). 

S Honorius, bénédictin romain, évêque à Cantorbury.

XI.

S Simon de Crépy, comte très riche, parent de Guillaume le Conquérant, moine bénédictin à Saint-Oyen, chargé de diverses missions diplomatiques, mort à Rome. 

S Amatus, évêque à Nusco.

XII.

S Ismidon, chanoine de Lyon, évêque à Die, grand pacificateur, entre autres entre les clercs de Besançon et l'abbé de Dijon à propos de Notre-Dame de Salins.

XIII.

B Conrad d'Urach, abbé cistercien à Villers-en-Brabant, à Clairvaux puis à Cîteaux, cardinal-évêque, chargé de la croisade contre les Albigeois et de la sixième croisade ; il soutint les dominicains, pour favoriser la réforme de l'Eglise.

B Guillaume de Dongelberg, moine cistercien à Villers-en-Brabant.

XV.

Bse Felicia Meda, mystique milanaise ; elle fit à douze ans le vœu de chasteté, fut clarisse, puis abbesse à Milan, avant d'aller fonder à Pesaro.

XVI.

S Francisco de Borja, arrière-petit-fils du pape Alexandre “Borgia” (en réalité “Borja”), parfois aussi donné comme fils d'un évêque, bâtard du roi Ferdinand, Grand d'Espagne, marié par Charles-Quint à dix-neuf ans, père de huit enfants ; enfin jésuite, troisième général de l'ordre, qu'il réforma et réorganisa.

XVIII.

B Jean-Nicolas Cordier, jésuite, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

B Federico Albert, curé à Lanzo pendant trente-deux ans, ami de s. Giovanni Bosco, resté fidèle à Pie IX, fondateur des religieuses Vincentiennes de Marie Immaculée (Albertines) et promu à l'évêché de Pinerolo, qu'il refusa ; il fit une chute mortelle des échafaudages où il était en train de repeindre la voûte d'une chapelle ; béatifié en 1984.

Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus, entrée à quinze ans au carmel de Lisieux ; patronne des missions, proclamée Docteur de l'Eglise en 1997, fêtée le 1er octobre.

XIX.

SS Cho Shin-ch’ŏl Garollu, Kim Che-jun Inyasio, le catéchiste Nam I-gwan Sebaseutianu ; Hŏ Kye-im Magdallena, Kim Yuridae Yuriaeta, Chŏn Kyŏng-hyŏb Agata, Pak Pong-son Magdallena, Hong Kŭm-ju Pereupetua, Kim Hyo-im Gollumba, ainsi que (à des jours incertains de ce mois-ci) Kim «Kop-ch’u» Luchia, Yi Gatarina et sa fille Cho Magdallena, laïcs coréens martyrs, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

 

Ste Marie Victoire (Thérèse) Couderc, deuxième de dix enfants, fondatrice des Religieuses de Notre-Dame de la Retraite du Cénacle, pour les retraites, en souvenir des Apôtres au cénacle. 

B Gaspar Stanggassinger, rédemptoriste allemand, deuxième de seize enfants, éducateur et professeur, béatifié en 1988.

XX.

B Luigi Tezza (1841-1923), camillien italien, orphelin de père à neuf ans, et dont la mère devint plus tard visitandine, fondateur de la congrégation des Filles de Saint-Camille ; il réconcilia avec Rome la communauté camillienne de Lima ; béatifié en 2001.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

 - béatifiées en 1995 : 

Doctrine Chrétienne : Joséfa Romero Clariana (Maria du Calvaire, *1871) et Teresa Rosat Balasch (Amparo, *1873), près de Valencia ;

 - béatifiés en 2001 : 

Dominicains : Ráfael Pardo Molina (*1899), profès, près de Tarragona ;

Capucins : Julio Esteve Flors (Buenaventura de Puzol, *1897), prêtre, près de Valencia ;  

Amigoniens : Manuel Legua Martí (León María de Alaquás, *1875), prêtre, à Madrid ; 

Laïques : María Jordá Botella (*1905), de l'Action Catholique, près de Alicante ;

- béatifiés en 2013 : 

Clarétains : Pau Castellá Barberá (*1862) et Andreu Felíu Bartomeu (*1870), profès, près de Tarragona.

Partager cette page

Repost0
- dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens