Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2020 5 18 /12 /décembre /2020 19:53

Bernardo Suárez Jurado

1910-1936

 

Bernardo Suárez Jurado naquit le 31 mars 1910 à Hinojosa del Duque (Cordoue, Espagne S).

Il fut ordonné prêtre.

Son martyre eut lieu le 15 septembre 1936 à Morente.

Bernardo Suárez Jurado sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 15 septembre.

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2020 5 18 /12 /décembre /2020 08:37

Blas Jesús Barbancho González

1906-1936

 

Blas Jesús Barbancho González naquit le 29 décembre 1906 à Hinojosa del Duque (Cordoue, Espagne S).

Il fut ordonné prêtre.

Son martyre eut lieu le 29 août 1936 à Villaviciosa.

Blas Jesús Barbancho González sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 29 août.

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2020 4 17 /12 /décembre /2020 16:08

Blanca de Lucía Ortiz de Velasco

1875-1936

 

Blanca de Lucía Ortiz de Velasco naquit le 21 novembre 1875 à Palma del Río (Cordoue, Espagne S).

C’était une pieuse personne, mariée, consciente et fière de sa foi, dont elle témoigna jusqu’à la mort.

Son martyre eut lieu le 20 août 1936 à Palma del Río.

Blanca de Lucía Ortiz de Velasco sera béatifiée en 2021, et inscrite au Martyrologe le 20 août.

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2020 4 17 /12 /décembre /2020 08:37

Bartolomé Cantador Gonzáles

1892-1936

 

Bartolomé Cantador Gonzáles naquit le 10 juin 1892 à Balalcázar (Cordoue, Espagne S).

Laïc, marié, il se montra fidèle à l’Eglise jusqu’au bout.

Son martyre eut lieu le 15 août 1936 à Balalcázar.

Bartolomé Cantador Gonzáles sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 15 août.

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2020 3 16 /12 /décembre /2020 18:43

Baltasar Torrero Béjar

1865-1936

 

Baltasar Torrero Béjar naquit en 1865 à Villafranca (Cordoue, Espagne S).

Ce pieux laïc témoigna courageusement de sa foi jusqu’à la fin de sa vie.

Son martyre eut lieu le 2 août 1936.

Baltasar Torrero Béjar sera béatifié en 2016, et inscrit au Martyrologe le 2 août.

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2020 3 16 /12 /décembre /2020 17:39

Buenaventura Rodríguez Bollo

1895-1936

 

Buenaventura Rodríguez Bollo naquit à Villalcampo (Zamora, Espagne OC) le 28 octobre 1895.

Il fut prêtre chez les Frères Mineurs Franciscains.

Son martyre eut lieu le 31 juillet à Puente Genil.

Buenaventura Rodríguez Bollo sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 31 juillet.

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 18:48

Baldomero Márquez García-Maribello

1860-1936

 

Baldomero Márquez García-Maribello naquit le 27 février 1860 à Hinojosa del Duque (Cordoue, Espagne S).

Il reçut l’ordination sacerdotale.

Le 27 juillet 1936, il fut martyrisé à Hinojosa del Duque.

Baldomero Márquez García-Maribello sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 27 juillet.

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2020 7 06 /12 /décembre /2020 19:37

Benigna Cardoso da Silva

1928-1941

 

Benigna naquit le 15 octobre 1928 à Oiti (Santana do Cariri, Ceará, Brésil), benjamine des quatre enfants de José et Thereza Maria. Les aînés s’appelaient Carmélia, Alderi et Cirineu.

José mourut avant même la naissance de Benigna, et Teresa peu après, de sorte que les quatre enfants furent adoptés par deux sœurs, Rosa et Honorina Sisnando Leite.

L’enfance de Benigna se passa sans autres événements importants. On se rappelle qu’elle se prépara avec grande joie à la Première communion et qu’elle allait volontiers à la Messe, que sa foi était réelle et profonde ; les premiers vendredis, elle faisait pénitence par amour du Cœur Sacré de Jésus. On notait son obéissance, sa disponibilité pour tous les travaux domestiques, son très bon comportement à l’école.

C’est en 1941 qu’elle montra son union parfaite au Christ. Cette année-là, un garçon mal intentionné  et qui avait à peu près le même âge qu’elle, lui fit des avances répétées, qu’elle refusa systématiquement, encouragée en cela par les bons conseils de son curé.

A notre époque, la meilleure réaction aurait été de signaler tout de suite aux autorités le comportement du garçon, bien sûr.

Le drame eut lieu le 24 octobre : Benigna venait d’avoir treize ans ; l’après-midi, elle devait aller puiser de l’eau en un endroit que le jeune garçon connaissait bien lui aussi. Il se cacha derrière les buissons et en sortit dès qu’elle fut à sa portée ; Benigna encore une fois refusa, et le garçon devint vraiment furieux ; il sortit la machette qu’il avait prise, et frappa quatre fois la petite fille : un premier coup sectionna trois doigts à la main droite, un deuxième la blessa à la face, un troisième à l’estomac, le dernier, au cou, acheva la petite martyre. Il était seize heures.

Bien sûr, le malheureux assassin - il s’appelait Raimundo Alves Riberio, couramment Raul - s’enfuit. Ce fut Cirineu, le petit frère de Benigna, venu à la recherche de sa sœur, qui la trouva là, dans une mare de sang.

Après enquête, la police arrêta Raul qui purgea sa peine en prison. En 1991, il retourna sur le lieu de son crime, exprimant ses regrets. Avec des larmes, il s’est converti, a fait pénitence et demandé à Benigna de l’aider à sauver son âme.

Benigna devrait être béatifiée en 2021, et inscrite au Martyrologe le 24 octobre.

Partager cet article

Repost0
26 avril 2020 7 26 /04 /avril /2020 12:14

Basilia Diez Recio

1889-1936

 

Basilia Díez Recio naquit le 14 juin 1889 à Moradillo del Castillo (Burgos, Espagne N), de Pedro et Victoriana.

A l’époque, on fêtait le 14 juin saint Basile (v. 2 janvier), dont elle reçut le nom au baptême.

Petite, elle aimait déjà prier dans le secret, parler avec Notre-Seigneur. Elle voulait se consacrer entièrement à Dieu, se donner à l’Eglise, mais les circonstances familiales la retenaient à la maison.

En 1921, finalement, elle put accomplir son profond désir et entra chez les Conceptionnistes de Madrid, prenant le nom de María de Jésus.

Ce qu’on a retenu d’elle pendant ces années de vie religieuse et contemplative, est qu’elle ne cherchait jamais à imposer sa préférence, son goût personnel.

Cette heureuse période s’acheva, hélas ! de façon abrupte en 1936.

On trouvera un petit exposé de ces douloureux moments dans la notice d’Isabel Lacaba Andía, ce même jour.

María de Jésus a été béatifiée en 2019, et sera inscrite au Martyrologe le 8 novembre.

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2018 2 11 /12 /décembre /2018 18:44

Benito Quintano Díez
1861-1936

Né le 3 avril 1861 à Lodoso (Burgos), d’Andrés et Jacoba, il fut baptisé deux jours plus tard. Cette année-là, Pâques tombait le 31 mars, et Benito fut donc baptisé le vendredi suivant.

Entré dans la Congrégation des Lazaristes (Vincentiens), il fit la profession en 1879 et fut ordonné prêtre en 1885… à Cuba.

En effet, il fut envoyé dans les missions de cette île avant même son ordination ; il fut à La Havane et à Santiago. En 1899, il revint en Espagne, à Paredes de Nava puis à Madrid, où il résida dans la maison de la rue Lope de Vega. En 1936, il était à Valdemoro.

Le dimanche 26 juillet, les miliciens occupèrent avec toute la violence possible les locaux de la maison de Valdemoro, mettant dehors tous ceux qui s’y trouvaient, cinq prêtres, six frères et un jeune ; ils prétendaient les exécuter immédiatement sur la place publique, mais un gradé de la Garde Civile s’y opposa; honneur à lui.

Les miliciens les séparèrent en deux groupes et les emmenèrent à la Direction Générale de Sécurité (on pourrait émettre quelque doute sur le sens de cette appellation), puis à la prison de Ventas.

A partir du 27 juillet, le p.Quintano, qui avait soixante-quinze ans, organisa à ses risques et périls, la prière du chapelet avec les détenus ; il y eut bientôt tant de prisonniers, que la prière ne s’interrompait plus.

Pendant tous ces quatre mois de détention, le p.Quintano souffrit beaucoup, jusqu’à en perdre la vue. Ceux qui le côtoyèrent restèrent admiratifs de la patience avec laquelle il supporta tout cela sans jamais se plaindre.

Le 11 décembre à dix-huit heures, on le fit sortir de la prison, à cause de son âge, mais sans lui restituer l’argent qu’on lui avait pris à son arrivée, de sorte qu’il ne pouvait payer la pension ; il dormit tout de même chez des amis et, le lendemain, il vint frapper à la prison pour réclamer son argent : c’est là qu’on l’abattit.

Martyrisé le 12 décembre 1936 et béatifié en 2017, Benito Quintano Díez sera mentionné dans le Martyrologe Romain au 12 décembre.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens