Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 10:12

Rhodopianos à Aphrodisias

† 305

 

Se reporter à la notice Diodoros et Rhodopianos à Aphrodisias

Partager cet article

Repost0
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 11:32

Rieul de Senlis

1er ou 3e siècle

 

Rieul (Regulus) est l’objet d’une grande discussion entre spécialistes.

Pour les uns, il aurait été d’origine grecque, aurait rencontré l’apôtre s.Jean (v. 27 décembre) et embrassé le christianisme. Envoyé en Gaule, il devint le premier évêque en Arles puis, ayant rejoint Lutèce (Paris), y réconforta les Chrétiens et partit pour Senlis, où ses nombreux miracles amenèrent la conversion de beaucoup de païens.

Pour les autres, Rieul fut le (ou un) successeur de Trophime, le premier évêque d’Arles, mais au 3e siècle ; il accompagna les missionnaires envoyés alors pour évangéliser la Gaule, et devint le premier évêque de Senlis.

Son épiscopat aurait duré trente années.

Dans les deux traditions, on relève cette difficulté : un évêque ne peut quitter son diocèse pour aller en gérer un autre, sauf sur indication expresse de Rome ou d’un concile important. Evêque en Arles, Rieul n’avait pas de raisons suffisantes (sauf une révélation céleste ou un ordre de Rome) pour aller à Senlis.

On pourrait croire qu’il s’agirait donc de deux personnages.

La liste épiscopale d’Arles le nomme avec une certaine caution, comme quatrième successeur de Trophime, au 3e siècle, pendant plusieurs années, avant de devenir évêque de Senlis.

La liste de Senlis le situe plutôt au 4e siècle.

Devant ces diverses affirmations, on ne peut rien déduire de certain. L’unique élément sûr est qu’il fut le premier évêque de Senlis.

Un des miracles attribué à Rieul fut qu’un jour où il s’adressait en plein air à une nombreuse foule, le coassement des grenouilles d’une mare voisine couvrait sa voix ; il leur intima l’ordre de se taire, et reprit tranquillement sa prédication.

Le culte de s.Rieul fut très ancien. Clovis, après son baptême (496 environ), aurait demandé à faire ouvrir la tombe de Rieul pour en extraire une relique (une dent). Un incident fit qu’il la remit en place et, plutôt, s’engagea à faire reconstruire la basilique.

Saint Rieul de Senlis est commémoré le 30 mars dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 19:22

Romulus à Césarée de Palestine

† 305

 

Se reporter à la notice Césarée (Huit Martyrs - 305)

Partager cet article

Repost0
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 06:33

Revocatus de Carthage

† 203

 

Se reporter à la notice Satyrus, Saturninus, Revocatus et Secundinus de Carthage

Partager cet article

Repost0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 15:17

Romain de Condat

393-463

 

Romain (Romanus) naquit vers 393 ; lui, sa sœur et son frère Lupicin (Lupicinus) étaient d’une famille de l’actuelle région du Bugey (Ain).

A trente-cinq ans, Romain voulut embrasser la vie solitaire ; il alla d’abord s’y former auprès de Sabin, l’abbé d’un monastère situé au confluent de la Saône et du Rhône. Avec un exemplaire de la Vie des Pères du Désert et un des Institutions de Cassien (v. 23 juillet), il se retira dans la solitude.

Il se tourna vers la forêt du Jura et s’arrêta là où se trouve Condat. 

Son frère Lupicin, cependant, devenu veuf, voulut le rejoindre, ayant vu en vision son frère qui l’appelait. 

Différents de caractère, mais amoureux de la perfection, ils s’entr’aidèrent dans le travail spirituel et gravirent une haute échelle de sainteté. 

Des miracles se produisirent, attirant des vocations. On construisit deux monastères, l’un à Condat, l’autre à Leuconne, que gouvernaient les deux frères.

Autant Romain était patient et doux, autant Lupicin était plus rude et exigeant. Mais il n’y avait jamais d’affrontement, les qualités de l’un illuminant les qualités de l’autre. Romain, l’aîné, cédait souvent à Lupicin. 

Plusieurs fois Romain réintégra avec bonté des moines qui, tentés, avaient quitté le monastère, tandis que Lupicin ou quelque autre moine aurait été plus «sévère» avec eux.  

Une année que la récolte avait été bien plus abondante que d’ordinaire, les moines de Romain commencèrent à se montrer plus difficiles à table. Inutilement, Romain tenta de les rappeler à la Règle ; aussi appela-t-il Lupicin. Celui-ci se fit d’abord préparer un repas sans huile ni sel puis, ayant fait préparer une grande marmite, y mélangea fruits et légumes ; quand tout fut cuit, il invita les moines à partager cette soupe peu ordinaire ; ceux qui acceptèrent, comprirent et se soumirent. Il y en eut douze qui, mécontents de la leçon, quittèrent le monastère. Lupicin dit à Romain que le froment seul était resté à l’intérieur.

Romain cependant en fut bien affligé. Il s’imposa de rudes pénitences jusqu’à ce que les fautifs revinssent, repentis, et les accueillit avec grande joie.

Vers 444, s.Hilaire d’Arles (v. 5 mai) se trouvait à Besançon et entendit parler de la sainteté de Romain ; il le fit venir à Besançon et l’ordonna prêtre. Cette dignité ne changea rien dans le comportement humble de Romain ; on ne s’apercevait de son sacerdoce que quand il montait à l’autel.

Bientôt les deux monastères en fondèrent d’autres, dans les Vosges et jusqu’en Allemagne. La sœur de Romain et Lupicin eut aussi son monastère à La Beaume.

Parmi les nombreux miracles qu’on a recensés, il y eut la guérison de deux lépreux, père et fils, que Romain guérit en les embrassant.

Romain s’éteignit en 463, à l’âge de soixante-dix ans environ.

Le monastère de Condat a donné naissance à la ville de Saint-Claude ; celui de Leuconne à Saint-Lupicin, qui vient de perdre son nom chrétien pour prendre celui de Coteaux-du-Lizon en fusionnant avec une autre commune voisine.

Saint Romain de Condat est commémoré le 28 février dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 11:05

Romanus d’Antioche de Syrie

† 304

 

Se reporter à la petite notice Antioche de Syrie (Martyrs d’ - 304)

 

 

Partager cet article

Repost0
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 23:11

Restituta d’Abitène

† 304

 

Voir la notice générale Abitène (Martyrs d’ - 304)

Cette Chrétienne faisait partie des quarante-neuf Martyrs de cette ville.

 

 

Partager cet article

Repost0
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 23:10

Rogatianus d’Abitène

† 304

 

Voir la notice générale Abitène (Martyrs d’ - 304)

Trois des quarante-neuf Martyrs de cette ville portaient ce même nom.

 

 

Partager cet article

Repost0
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 23:10

Rogatus d’Abitène

† 304

 

Voir la notice générale Abitène (Martyrs d’ - 304)

Deux des quarante-neuf Martyrs de cette ville portaient ce même nom.

Partager cet article

Repost0
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 09:53

Remedius de Gap

394-419

 

Remedius fut évêque de Gap au quatrième siècle, troisième évêque (connu) de ce siège, après Teredius, qui est fêté avec lui.

Le culte de s.Remedius est très ancien, mais aucun document ancien ne nous est parvenu.

On constate seulement que son épiscopat dura vingt-cinq ans : un quart de siècle dont on a malheureusement perdu tout témoignage le concernant.

Saint Remedius de Gap est commémoré le 3 février dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens