Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 23:00

Joseph Sobraqués Glory

1891-1936

 

Joseph naquit le 28 mars 1891 dans le village français de Bouletemère (Pyrénées Orientales), de Joseph et Marie Glory, des parents extrêmement chrétiens et grands bienfaiteurs de l’Eglise.

Ils firent baptiser leur fils le 6 avril, lequel reçut la Première communion, en 1902.

Il fréquenta l’école communale, dirigée par les Frères Maristes, qui avaient une petite prédilection pour lui, en raison de sa profonde piété, ce qui lui attirait d’ailleurs des brimades de la part de quelques compagnons jaloux.

A la maison, il priait avec grand recueillement, ce qui lui valait encore quelques sourires moqueurs de la part de sa sœur aînée.

En 1903, à cause de la fameuse loi de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, les Frères Maristes durent fermer leur école et rejoindre des maisons en Espagne. Le jeune Joseph, qui avait douze ans, n’entendait pas s’en séparer et obtint de ses parents de les suivre.

Joseph entra ainsi au juvénat de Vic (Barcelone), au noviciat de Palomar (Barcelone) en 1905, reçut l’habit en 1906, avec le nom (désormais catalan) de Luís Damián. Le novice eut tôt fait de s’habituer au catalan ! Joseph prit le nom de Louis par référence à saint Luigi Gonzaga, pour lequel il avait une dévotion toute particulière et préférentielle. Ceux qui connurent Luís Damián dirent qu’il avait tout de la délicatesse, de l’innocence du grand Saint italien.

Après les premiers vœux en 1907, il fit la profession solennelle en 1912, complétée en 1927 par le vœu de stabilité, propre aux Frères maristes.

Joseph - désormais Luís Damián - termina sa préparation à Manresa, et enseigna à Barcelone, Saragosse, Valencia et Murcia. En 1935, il était nommé directeur du collège de La Alameda à Valencia.

Survint la guerre civile en juillet 1936. Le Frère Luís Damián et un autre Frère de la communauté se réfugièrent à la fin du mois chez leur aumônier, don Arsenio. Tous trois y furent arrêtés, et mis en prison dans l’ancienne maison des Salésiens de Valencia. Un prêtre qui rejoignit Luís Damián dans la cellule - et qui survécut - révéla avoir pu lui donner l’absolution. 

Quand on découvrit son cadavre, on déduisit qu’il avait été assassiné le 4 août 1936 au soir, avec l’autre Frère et l’aumônier, ainsi que deux autres Frères arrêtés précédemment.

Les quatre Frères maristes ont été béatifiés en 2013.

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens