Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 23:15

 Giuseppe Puglisi

1937-1993

 

Il vit le jour le 15 septembre 1937 à Palerme (Sicile, Italie), d’un cordonnier et d’une couturière.

Il fréquenta le séminaire de Palerme dès 1953 et fut ordonné prêtre en 1960.

Le petit Pino Puglisi devenait ainsi le Padre Pino Puglisi, qu’on appela aussi 3P, en italien : Tre Pi.

Dans ses diverses activités paroissiales et didactiques, il s’efforça de guider les jeunes dans la droiture et de les écarter des maillons de la Mafia. Il rencontra les populations marginales des faubourgs et réussit à réconcilier des familles déchirées par la violence.

Il fut à Settecannoli (Brancaccio), Godrano (Palerme).

En 1978, il fut nommé vice-recteur du Petit séminaire de Palerme, puis chargé du service des vocations.

De 1978 à 1993, il fut professeur de religion au lycée classique de Palerme.

En 1990, curé de Brancaccio, il s’intéressa aussi à la condition des jeunes femmes et des mères en difficulté.

Il s’entoura de laïcs groupés en associations pour revendiquer les droits civils des populations méprisées, pour dénoncer la criminalité organisée.

Don Pino savait qu’il dérangeait le milieu. Devant ses jeunes, il apporta un jour un carton sur lequel il sauta, illustrant ce qu’on disait de lui en italien : il «cassait les boîtes», c’était un casse-pied.

Plusieurs fois menacé, il fut assassiné dans son propre quartier paroissial par la Mafia, qui choisit pour ce crime le jour de son anniversaire, le 15 septembre 1993, devant sa porte.

Au moment où l’assassin lui mit le revolver sur la nuque, il dit en souriant : Je m’y attendais. A l’autopsie, son visage conservait ce sourire.

Lors de l’examen de ses restes, en vue du procès de béatification, son corps fut retrouvé intact et sans traces de décomposition.

Don Giuseppe fut reconnu martyr par l’Eglise et béatifié en 2013. 

Giuseppe Puglisi

1937-1993

 

Il vit le jour le 15 septembre 1937 à Palerme (Sicile, Italie), d’un cordonnier et d’une couturière.

Il fréquenta le séminaire de Palerme dès 1953 et fut ordonné prêtre en 1960.

Le petit Pino Puglisi devenait ainsi le Padre Pino Puglisi, qu’on appela aussi 3P, en italien : Tre Pi.

Dans ses diverses activités paroissiales et didactiques, il s’efforça de guider les jeunes dans la droiture et de les écarter des maillons de la Mafia. Il rencontra les populations marginales des faubourgs et réussit à réconcilier des familles déchirées par la violence.

Il fut à Settecannoli (Brancaccio), Godrano (Palerme).

En 1978, il fut nommé vice-recteur du Petit séminaire de Palerme, puis chargé du service des vocations.

De 1978 à 1993, il fut professeur de religion au lycée classique de Palerme.

En 1990, curé de Brancaccio, il s’intéressa aussi à la condition des jeunes femmes et des mères en difficulté.

Il s’entoura de laïcs groupés en associations pour revendiquer les droits civils des populations méprisées, pour dénoncer la criminalité organisée.

Don Pino savait qu’il dérangeait le milieu. Devant ses jeunes, il apporta un jour un carton sur lequel il sauta, illustrant ce qu’on disait de lui en italien : il «cassait les boîtes», c’était un casse-pied.

Plusieurs fois menacé, il fut assassiné dans son propre quartier paroissial par la Mafia, qui choisit pour ce crime le jour de son anniversaire, le 15 septembre 1993, devant sa porte.

Au moment où l’assassin lui mit le revolver sur la nuque, il dit en souriant : Je m’y attendais. A l’autopsie, son visage conservait ce sourire.

Lors de l’examen de ses restes, en vue du procès de béatification, son corps fut retrouvé intact et sans traces de décomposition.

Don Giuseppe fut reconnu martyr par l’Eglise et béatifié en 2013.

Il faut rappeler que son assassin, arrêté en 1997, a fait un chemin de conversion, s’est profondément repenti et demande chaque soir pardon à Dieu. Il a reconnu avoir assassiné une cinquantaine de personnes : il pleure et prie pour eux.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens