Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 23:07

Augustinus de Canterbury

† 604

 

Le pape Grégoire le Grand (Grégoire Ier, v. 3 septembre) avait aperçu sur le Forum de jeunes esclaves blonds qui lui semblèrent angéliques ; il apprit qu’ils venaient de Bretagne, l’actuelle Angleterre. L’appellation d’anglais remonterait ainsi à s.Grégoire, qui les trouvait si angéliques.

Quoi qu’il en soit, c’est ce pape qui demanda au prieur du monastère bénédictin de Rome, Augustinus, de prendre avec lui quelques compagnons pour aller re-convertir les habitants de cette île, retombée dans le paganisme après les invasions des Saxons. C’est tout ce qu’on sait d’Augustinus avant sa mission en Bretagne. On présume qu’il aurait pu naître aux alentours de 530.

Ces vaillants moines quittèrent Rome en 596, traversèrent la Gaule et abordèrent à l’île de Thanet, non loin de l’actuelle Ramsgate. Le roi Æthelberht les reçut très poliment et leur permit d’évangéliser. Ce roi était l’époux de Berthe, une catholique, fille du roi de Paris, Charibert Ier.

Ce roi reçut le baptême en 597.

Augustin, suivant les indications de Grégoire Ier, alla recevoir la consécration épiscopale à Arles, dont l’archevêque était le légat papal pour les Gaules. A la Noël de 597, il baptisait déjà quelque dix mille insulaires.

Proche de Canterbury, s’éleva bientôt l’abbaye des Saints-Pierre-et-Paul, qui prendrait plus tard le nom de Saint-Augustin.

Le pape Grégoire se réjouit beaucoup de ces premiers et rapides résultats, mais avertit en même temps Augustin de rester humble devant les miracles que Dieu lui permettait d’accomplir.

Il y eut des rencontres entre les missionnaires nouvellement arrivés et le vieux clergé réfugié à l’ouest de la Bretagne : ces derniers n’acceptaient pas d’emblée les habitudes romaines, comme la date de Pâques.

Augustin mourut le 26 mai 604 ou 605, ayant rétabli la foi dans la Bretagne.

Sa dépouille, inhumée dans l’église abbatiale de Canterbury, fut gravement attaquée, ainsi que tout l’ensemble abbatial, durant les persécutions du 16e siècle. Au 17e siècle, on n’avait de reliques que le menton du saint évêque, conservé chez les moines cisterciens d’Anvers.

En 1882, la fête de saint Augustin de Canterbury a été inscrite au calendrier universel ; elle est actuellement célébrée au 27 mai.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens