Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2020 4 26 /11 /novembre /2020 14:55

Lazër Shantoja

1892-1945

 

Lazër Shantoja naquit le 2 septembre 1892 à Shkodër (Albanie), de Kel Shantoja et Luçe Blinishti, des parents modestes et pratiquants (certaines sources corrigent cette date au 7 juillet 1891).

Durant ses études chez les Jésuites de Shkodër, il se révéla excellent en latin, grec, italien… et esperanto.

Au terme de ses études au Grand séminaire, il passa une année de théologie à Innsbruck.

En 1915, il fut ordonné prêtre et sera nommé aux paroisses de Pulaj, Beltojë, Velipojë, Rrjoll, Sheldî. Dans cette dernière paroisse, il ouvrit la première école de village en albanais.

Tout en administrant ses paroisses de façon exemplaire, il publia énormément d’écrits et de poèmes, exaltant l’Albanie, son histoire, ses héros. Il traduisit en albanais des œuvres de Goethe, Schiller, Heine, Oscar Wilde, Musset, Leopardi…

En 1922, il fut nommé secrétaire de l’archevêque.

En 1925, il fut faussement accusé d’avoir participé à la révolution de 1924, mis en prison et enfin grâcié par le roi, mais s’exila en Yougoslavie.

En 1928, installé en Autriche, il créa un journal d’opposition au nouveau régime, Ora e Shqipnisë, puis vint travailler en Suisse dans le canton de Vaud, où il apprit le français.

En 1939, il put rentrer en Albanie, peu avant l’invasion des troupes italiennes ; à Tirana, il redoubla d’activités ; en 1941, il fonda l’Académie des Sciences d’Albanie.

Une fois installé le régime communiste, il continua son activité pastorale dans la stricte clandestinité.

Arrêté le 27 janvier 1945, il fut condamné à mort pour trahison envers l’Etat ; torturé en prison, il eut les bras et les jambes sciés avec une scie à bois, au point qu’il ne pouvait se déplacer qu’en s’appuyant sur les coudes et les genoux ; la gangrène commença, on lui brûla la peau et on y jetait du sel sur les plaies ; et c’est dans cet état qu’on le montra à sa pauvre mère pour la terroriser ;  la maman du prêtre demanda qu’on le tuât, pour mettre fin à ses douleurs.

Pour finir, on le jeta à quelques mètres de la fosse qu’on lui avait creusée, et on l’y poussa à coups de pied et de crosse, et ce n’est qu’à ce moment qu’on lui lança une rafale dans la tête pour l’achever, le 5 mars 1945 dans la prison de Tirana.

Il est un des trente-huit Martyrs d’Albanie béatifiés en 2016.

Lazër Shantoja est inscrit au Martyrologe le 5 mars .

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens