Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 23:00

  Antonio Ayet Canós

1886-1936

 

Antonio naquit à Villareal de los Infantes (Castellón, Espagne), le 25 juillet 1886, de Pascual et Mariana, qui avaient déjà quatre enfants.

Selon une pratique fréquente à l’époque, l’enfant fut baptisé le jour-même et confirmé en 1890.

Tout en fréquentant l’école tenue par les Pères franciscains, il aidait son père aux champs ; il appartint à la congrégation mariale de Saint-Louis et suivait le catéchisme au Carmel. Sa vocation mûrissait déjà.

En 1909, il entra au Carmel comme Frère lai et fit la profession en 1911, prenant désormais le nom de Ludovico María.

En 1920, il participa à une fondation à Porto Rico, d’où il rejoignit le Vénézuéla en 1922, pour revenir en Espagne en 1928.

En 1936, il se trouvait à Barcelone lorsqu’on préparait la fête du Carmel pour le dimanche 19 juillet : à cet effet, le Frère Ludovico devait partir à Tarrasa pour collaborer à cette préparation.

La révolution venait d’éclater ; à peine arrivé, Ludovico fut arrêté en même temps que son confrère Ángel Presta.

Le 13 août, on transféra nos deux Frères avec d’autres encore à la prison Modelo de Barcelone, où on les garda jusqu’au 12 octobre, pour un procès au Palais de Justice.

Condamnés à mort pour le «grave» délit d’être des religieux, ils furent emmenés la nuit suivante au cimetière de Tarrasa, où ils furent fusillés.

Ce martyre eut lieu le 13 octobre 1936, et le Frère Ángel fut béatifié en 2007.

Antonio Ayet Canós

1886-1936

 

Antonio naquit à Villareal de los Infantes (Castellón, Espagne), le 25 juillet 1886, de Pascual et Mariana, qui avaient déjà quatre enfants.

Selon une pratique fréquente à l’époque, l’enfant fut baptisé le jour-même et confirmé en 1890.

Tout en fréquentant l’école tenue par les Pères franciscains, il aidait son père aux champs ; il appartint à la congrégation mariale de Saint-Louis et suivait le catéchisme au Carmel. Sa vocation mûrissait déjà.

En 1909, il entra au Carmel comme Frère lai et fit la profession en 1911, prenant désormais le nom de Ludovico María.

En 1920, il participa à une fondation à Porto Rico, d’où il rejoignit le Vénézuéla en 1922, pour revenir en Espagne en 1928.

En 1936, il se trouvait à Barcelone lorsqu’on préparait la fête du Carmel pour le dimanche 19 juillet : à cet effet, le Frère Ludovico devait partir à Tarrasa pour collaborer à cette préparation.

La révolution venait d’éclater ; à peine arrivé, Ludovico fut arrêté en même temps que son confrère Ángel Presta.

Le 13 août, on transféra nos deux Frères avec d’autres encore à la prison Modelo de Barcelone, où on les garda jusqu’au 12 octobre, pour un procès au Palais de Justice.

Condamnés à mort pour le «grave» délit d’être des religieux, ils furent emmenés la nuit suivante au cimetière de Tarrasa, où ils furent fusillés.

Ce martyre eut lieu le 13 octobre 1936, et le Frère Ludovico fut béatifié en 2007.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens