Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 00:00

Cristina Camozzi

1435-1458

 

Des incertitudes sur cette personnalité ont donné lieu à deux traditions (ou même trois).

La plus consistante semble être celle qui fait naître Cristina le 4 août 1435 à Calvisano (Brescia), de Giovanni et Margherita.

A quatorze ans, elle aurait émis les vœux comme tertiaire agostinienne à Saint-Barnabé de Brescia (d’où son surnom de Agostina) puis, de retour à Calvisano s’adonna au soin des pauvres. Après la mort des parents, elle serait allée à Rome, Assise, enfin Spolète, où elle continua de s’occuper des pauvres et des malades, et y serait morte le 14 février 1458.

L’autre tradition la fait naître à Porlezza (Côme, Lugano, Italie) en 1435, fille d’un docteur Camozzi, et nommée Agostina. 

Une première fois veuve d’un artisan de l’endroit, puis à nouveau veuve d’un hypothétique chevalier milanais (et mère d’un petit bébé qui mourut très vite), et encore une fois veuve, elle aurait finalement embrassé une vie de pénitence, entrant chez les Augustiniennes de Vérone avec le nom de Cristina, mais, ne pouvant supporter les austérités du couvent, se dirigea à Come, Milan, Rome, Assise, et Spolète, changeant de lieu fréquemment pour rester dans l’ombre. 

Elle aurait voulu rejoindre les saints lieux de Terre Sainte, mais s’arrêta à Spolète (Ombrie), où elle s’adonna au soin des malades de l’hôpital.

La troisième tradition la rend parente des Visconti de Milan.

Finalement, les trois traditions concourent à la même conclusion : cette sainte femme, Agostina ou Cristina, s’éteignit bientôt à Spolète, le 13 février 1458. La ville la fit enterrer dans le couvent de Saint-Nicolas, où alors beaucoup de miracles eurent lieu par son intercession.

Elle fut béatifiée en 1834.

 

Sous le nom de Cristina (Agostina) Camozzi, le Martyrologe romain la commémore le 13 février.

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens