Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 23:00

Jacques-Honoré Chastan

1803-1839

 

Jacques naquit à Marcoux (Alpes-de-Haute-Provence) le 7 octobre 1803.

C’était l’aîné des huit enfants d’un couple d’agriculteurs.

Il étudia à Digne, puis au petit séminaire d’Embrun en 1820, de nouveau à Digne en 1822.

En 1823, il entra au grand séminaire et fut ordonné prêtre en 1826, à vingt-trois ans.

Après son ordination sacerdotale, il intégra sur sa demande les Missions Etrangères de Paris en 1827 et fut envoyé en Chine.

De Macao, il rejoignit Shanghai en 1834, mais ne put rejoindre la Corée et Seoul qu’en janvier 1837, et rencontra le père Maubant qui s’y trouvait depuis un an.

Mgr Imbert, qui arriva à la fin de cette année-là, organisa les missions de cette façon : le père Maubant travaillerait sur les provinces de l’est, et le père Chastan sur celles du sud.

Avec le père Maubant, ils estimèrent le nombre des Chrétiens à six mille, car la communauté s’était déjà élargie depuis un demi-siècle. 

Ils établirent des missions, en des lieux retirés de la montagne, où ils établirent un catéchiste responsable.

Quelques chiffres pour la seule année 1837 : 1237 baptêmes, 2087 confessions, 1950 communions.

Mgr Imbert fut arrêté le premier ; il enjoignit les pères Maubant et Chastan à se rendre spontanément, pour éviter des tracas aux communautés chrétiennes.

Avant de se livrer, les deux missionnaires firent un dernier rapport à Rome de leurs activités pour cette année 1839 : 10.000 catholiques ; 1.200 baptêmes ; 2.500 confirmations ; 4.500 confessions ; 4.000 communions ; 150 mariages ; 60 Onctions des Malades ; 600 catéchumènes.

Après avoir été interrogés, Mgr Imbert, le père Maubant et le père Chastan furent bastonnés pendant deux jours, puis condamnés à mort.

Avant l’exécution, les bourreaux dénudèrent la poitrine des victimes, leur enfondèrent des flèches à travers les oreilles et leur aspergèrent le visage avant de les saupoudrer de chaux ; exposés au pilori, à genoux, ils furent achevés à coups de sabre à Saenamt’ŏ (Seoul), le 21 septembre 1839.

Le père Chastan allait «fêter» son trente-sixième anniversaire.

Leurs corps furent brûlés sur la montagne Samsŏngsan, et leurs cendres, plus tard, placées dans la crypte de la cathédrale de Myŏngdong (Seoul).

Ils furent béatifiés en 1925 et canonisés en 1984.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens