Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

NOVEMBRE

01 NOVEMBRE

- La fête de tous les Saints.

?

S Cæsarius, martyr mal connu, venu d'Afrique à Terracina, où il mit fin à un culte idolâtre. 

S Sever, martyr en Gascogne.

III.

S Benignus, martyr à Dijon, venu d'Orient ; l'actuelle cathédrale est l'église de l'ancien monastère.

IV.

S Austremonius, premier évêque à Clermont-Ferrand.

V.

S Profuturus, évêque à Pavie, ordonné par s. Ambroise.

S Marcellus, évêque à Paris, thaumaturge dès sa jeunesse. 

S Romble (Romulus), prêtre en Berry ; l'église de Sancerre lui était dédicacée, avant d'être détruite par les Protestants. 

S Maturinus, à Larchant ; comme il aurait guéri la fille d'un empereur de Rome, qui était folle, il est invoqué pour la guérison des fous ou des femmes méchantes, mais aussi par les bouffons, les marins bretons et les potiers d'étain. 

VI.

S Lautein, abbé dans le Jura, fondateur de deux monastères, thaumaturge. 

S Severino, moine près de Tivoli, peut-être bénédictin.

S Magnus, évêque à Milan.

S Vigor, évêque à Bayeux ; il ressuscita une oie qu'on avait volée et tuée.

S Donat, moine en Espagne, venu d'Afrique pour fuir les barbares.

VII.

S Lézin, évêque à Angers ; il était comte, mais entra dans le clergé, voyant sa fiancée mourir de la lèpre ; il opérait une foule de guérisons.

S Genès, évêque à Lyon, ancien conseiller de la reine Bathilde.

S Florbert, abbé à Gand.

S Spinule, moine à Moyenmoutier ; il y eut tant de miracles après de sa mort, que l'abbé lui intima l'ordre de les faire cesser.

S Omer, moine de Luxeuil (avec son père), puis premier évêque à Thérouanne ; il ré-évangélisa la région et mourut aveugle.

XII.

B Berthold, abbé à Engelberg ; il écrivit contre Burchard, fit copier et décorer beaucoup de manuscrits, et annonça la mort de Barberousse parti en croisade.

XIII.

B Simon de Collazzone, franciscain italien ; il convainquit d'entrer en religion mère, sœurs et nièces ; thaumaturge, entre autres il ressuscita un enfant noyé.

XIV.

B Raniero, frère laïc franciscain à Borgo San Sepolcro, thaumaturge.

XV.

B Nuno Alvares Pereira, connétable du Portugal, frère carme à soixante-deux ans, très marial ; il mourut au moment où on lui lisait le passage de la Passion : "Voici ta mère" ;  canonisé en 2009.

XVII.

Bx Pietropaolo Navarro, prêtre jésuite calabrais, martyr au Japon avec trois amis japonais qui l'avaient aidé : Dionisius Fujishima Jubyoe, Petrus Onizuka Sadayu (dix-huit ans), et Clemens Kyuemon.

XVIII.

SS Jerónimo Hermosilla Aransáez, Balentin Berrioxoa de Arizti, Pere Josep Almató Ribera Auras, dominicains espagnols, martyrs au Tonkin : Jerónimo et Balentin venaient d'être sacrés évêques ; canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

XX.

B Lluís Estruch Vives (Eudald, 1918-1936), jeune clerc capucin, martyr près de Barcelone et béatifié en 2015. 

B Rupert Mayer (1876-1945), jésuite allemand qui dénonça le nazisme, connut la prison et le camp de concentration ; il mourut debout, en prêchant ; béatifié en 1987.

B Teodor Jurij Romzha (1911-1947), évêque à Oujhorod dans le rite ukrainien-byzantin, martyr victime d'un "accident" et d'un empoisonnement, béatifié en 2001. 

 

02 NOVEMBRE

- Commémoraison des fidèles Défunts, à propos de laquelle on retiendra ces témoignages :

Tertullien (II.) : "Nous offrons des sacrifices pour les Défunts et pour les martyrs au jour anniversaire de leur mort. La tradition approuve cette pratique, la coutume la confirme et la Foi l'observe". 

s. Jean Chrysostome (IV.) affirme que cette tradition remonte aux temps apostoliques. 

s. Augustin (V.) mentionne l'usage établi par l'Eglise de commémorer tous les Défunts. La date du 2 novembre remonte à Odilon de Cluny.

III.

S Victorinus, évêque à Pettau, auteur de commentaires sur l'Ecriture.

IV.

S Iustus, martyr à Trieste.

SS Carterios, Agapios, Attikos, Eudoxios, Styriacos, Eustratios, Marinos, Nicopolitianos, Okeanos, Tobia, soldats brûlés vifs, martyrs à Sébaste.

SS Akindynos, Pigasios, Aphthonios, Elpidiphoros, Anempodistos, martyrs en Perse.

S Markianos, ermite à Cyr ; il savait donner des leçons avec discrétion, même aux évêques.

VI.

S Ambroise, abbé à Agaune.

S Domninus, évêque à Vienne.

S Vulgan, écossais, compagnon de s. Colomban, venu à Lens.

S Maoc (Mieu), disciple de s. Samson en Bretagne.

VII.

Ste Wenefrid, vierge en Pays de Galles, martyrisée pour avoir voulu conserver sa chasteté ; source miraculeuse et pèlerinage à Treffynnon.

S Georgius, évêque à Vienne.

S Hernin, moine en Bretagne.

S Efflam, sorte de s. Alexis anglais, ermite en Bretagne.

XII.

S Malachie, moine irlandais, évêque à Connor puis Armagh, grand partisan des usages romains ; ami de s. Bernard, fondateur d'un monastère à Mellifont ; la prophétie de Malachie est certainement une malheureuse supercherie. 

XVI.

B Giacomo Ungarelli, franciscain à Forlí.

Bse Marguerite de Lorraine, duchesse d'Alençon, aïeule de Henri IV, belle-sœur de Philippa de Gueldre et ancêtre de s. Louis de Gonzague, sainte épouse, mère et veuve ; ses enfants établis, elle se donna aux mortifications (que l'évêque lui fit modérer) et aux bonnes œuvres et fut clarisse à Argentan.

B John Bodey (Body), laïc martyr à Winchester.

XIX.

B Luigi Campidelli (Pio de Saint Louis, 1868-1889), passionniste italien, béatifié en 1985.

XX.    

B Mateo López y López (1911-1938), prêtre diocésain espagnol, martyr près d’Almería, béatifié en 2017.

 

03 NOVEMBRE

I.

S Quartus, cité par s. Paul (Ro 16,23), qu'on dit avoir été évêque à Beyrouth.

II.

S Libertinus, évêque à Agrigente et martyr.

III.

S Papoul, disciple présumé de s. Pierre ; il aurait remplacé s. Saturnin à Toulouse pendant que ce dernier évangélisait l'Espagne ; on l’a fait mourir décapité.

SS Germanos, Theophilos et Cyrillos, martyrs à Césarée de Cappadoce.

IV.

SS Valentinis et Hilarius, respectivement prêtre et diacre à Viterbe, martyrs.

V.

S Valentinien, évêque à Salerno.

S Acepsimas, moine en Syrie, ordonné prêtre juste avant sa mort, qu'il venait d'annoncer.

VI.

S Gaudiosus, évêque à Tarazona.

S Guenaël, abbé en Bretagne, successeur de s. Guénolé ; une fois élu, il aurait passé trente-quatre ans à se former en Irlande.

Ste Silvia, romaine, mère de s. Grégoire le Grand.

VII.

S Bomer, ermite aux sources de la Braye.

VIII.

S Marianus, missionnaire martyr près de Bardowiek.

S Pirmin, venu de l'Espagne, fondateur d'un monastère à Hornbach, invoqué contre les serpents ; en son honneur on bénit une huile et une eau pour les yeux malades.

IX.

S Ioannikios, dit le Grand ou le Thaumaturge, ex-iconoclaste, soldat puis moine en Bithynie ; il répétait : Le Père est mon espoir, le Fils mon refuge, le Saint-Esprit ma protection.

X.

SS Achéric et Guillaume, moines à Escherich.

XI.

S Amicus, bénédictin ermite sur le Monte Torano dell'Aquila : il convainquit toute sa famille de se donner à Dieu, rentra au monastère, puis se fit ermite ; mort à cent vingt ans et invoqué pour les hernies. 

Ste Odrade, vierge flamande, thaumaturge, invoquée contre les maux d'yeux, la rage, et pour (ou contre) la pluie.

S Ermengol, évêque à Urgel, invoqué contre la sécheresse.

XII.

S Berardo, cardinal et évêque des Marses, adversaire de la simonie et de l'incontinence des clercs. 

XIII.

Bse Alpais, humble paysanne et grande mystique à Cudot ; sa seule nourriture était l'Eucharistie.

Ste Ida, peut-être comtesse accusée par son mari, puis recluse près de Fischingen.

XIV.

B Simone Balacchi de Sant'Arcangelo, convers dominicain à Rimini, rendu aveugle par ses larmes.

XVI.

S Carlo Borromeo, neveu du pape Pie IV, qu'il aidera à achever le concile de Trente, cardinal à vingt-deux ans, évêque à Milan ; travailleur inlassable, prêchant d'exemple, il visita plusieurs fois toutes ses paroisses ; fêté le 4 novembre. 

XVII.

S Martino de Porrés, fils d'un noble qui ne le reconnut que dans son testament, laïc dominicain péruvien, infirmier, mystique et thaumaturge ; il s'occupait autant des hommes que des bêtes. 

XIX.

S Pierre-François Néron, prêtre jurassien, martyr au Tonkin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre. 

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Lasalliens : à Barcelone, José Llorach Bretó (Crisóstomo), Francisco Colom González (Leonides), José Ruiz de la Torre (Cándido Alberto,), Cecilio Manrique Arnáiz (Cirilo Pedro) (*1881, 1887, 1906, 1909) ;

- béatifiés en 2013 :

Mercédaires : près de Murcia, le prêtre Lorenzo Morero Nicolás (*1899) ;

Fr.Maristes : près de Madrid, Aniceto Pablos Carvajal (Ángel Hipólito) et Marcelino Rebollar Campo (Julián Marcelino) (*1903, 1914).

 

B Manuel Lozano Garrido (1920-1971), laïc espagnol, béatifié en 2010.

 

04 NOVEMBRE

IV.

SS Nicandros, évêque à Myre, et son prêtre Hermes, martyrs. 

SS Vitalis et Agricola, martyrs à Bologne ; Vitalis était le serviteur d'Agricola.

S Pierius, prêtre érudit en Alexandrie, directeur de l'école théologique.

V.

S Amantius, premier évêque connu à Rodez.

VI.

S Jean Zedaznéli, syrien, retiré en Géorgie avec d'autres pour y implanter le monachisme : Chio, David, Lucien, Antoine, Joseph, Etienne, Zénon, Thaddée, Pyrrhus, Michel, Isidore et Elie ; deux autres, Jessé et Habib, furent évêques . 

VII.

S Perpetuus, évêque à Tongres-Maastricht.

Ste Modeste, abbesse à Trèves ; elle eut une apparition de ste Gertrude de Nivelles.

X.

S Birnstan, évêque à Winchester.

S Grégoire, abbé à Cerchiara, persécuté par les Arabes, invoqué pour les enfants débiles ; l'empereur Othon III lui confia l'abbaye de Burtscheid. 

XI.

S Emeric, fils du roi hongrois s. Etienne ; il garda la chasteté avec son épouse ; des Hongrois émigrés se disent "Emericani".

XII.

S Girard, illustre bénédictin à Saint-Aubin d'Angers ; excellent administrateur autant que grand mystique.

XIII.

Bse Elena Enselmini, clarisse à Padoue ; malade et gênée pour parler, elle s'exprimait par signes ; mystique.

B Henri, bénédictin à Ochsenhausen ; c'est au cours d'un bal qu'il décida de se retirer ; thaumaturge (en particulier au sujet de la délivrance des âmes du purgatoire).

?

S Félix de Valois, hypothétique ami de s. Jehan de Mata et co-fondateur de l'ordre de la Très-Sainte-Trinité pour le rachat des Captifs, mais qui n'aurait jamais existé.

XV.

Bse Françoise d'Amboise, duchesse de Bretagne, elle avait quatre ans lors du contrat de mariage, et quatorze quand elle se maria ; calomniée malgré sa grande vertu, maltraitée par son mari (qui s'en repentit bientôt), elle fonda un monastère de clarisses à Nantes, un de carmélites à Vannes, où elle se retira lors de son veuvage, et dont elle devint prieure.

XIX.

Bse Teresa Manganiello (Maria Luisa), laïque italienne, tertiaire franciscaine, béatifiée en 2010.

 

05 NOVEMBRE

?

SS Galation et Epistème, martyrs célèbres à Emèse.

IV.

SS Domninus, Theotimos, Philotheos, Timotheos et Auxentius, martyrs à Césarée de Palestine ; le médecin Domninus fut jeté au feu, le vénérable vieillard Auxentius livré aux bêtes, les autres livrés aux gladiateurs. 

S Domnin, évêque à Grenoble.

S Marcus, évêque à Troia.

VI.

S Dominateur, évêque à Brescia.

S Fibicius, abbé puis évêque à Trèves.

S Guethnoc, frère de s. Jacut (son jumeau) et de s. Guennolé.

SS Paulin et Augustin, bénédictins au Mont-Cassin. 

VII.

S Goussaud, ermite au Puy de Jouër, invoqué pour les bestiaux.

VIII.

Ste Bertille, moniale à Jouarre, première abbesse à Chelles où la reine Bathilde vint achever ses jours ; elle ressuscita une moniale qu'elle avait gourmandée vivement, pour lui demander pardon.

IX.

S Lié, prêtre près d'Orléans (Micy ?).

S Gerrich, fondateur d'un monastère à Gerresheim.

XII.

S Guiraud, évêque à Béziers ; prieur des Chanoines Réguliers de Saint-Augustin, il avait construit un hôpital et une église ; il mourut d'hydropisie. 

XVIII.

B Gomidas Keumurgian, fils d'un prêtre arménien de Constantinople, père de sept enfants, prêtre, ardent défenseur du concile de Chalcédoine, persécuté par ses coreligionnaires monophysites, martyr encouragé par son épouse.

XIX.

S Ɖaminh Mầu, prêtre dominicain tonkinois martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

S Guido Maria Conforti (1865-1931), fondateur de la Congrégation de Saint-François-Xavier pour les Missions étrangères ; évêque à Ravenne, puis à Parme, il partit en 1928 malgré sa santé visiter ses missionnaires en Chine ; béatifié en 1996, canonisé en 2011.

B Joan Antoni Burró Mas (1914-1936), de l’Ordre de s.Jean de Dieu, martyr à Madrid et béatifié en 1992.

Bse María del Carmen Viel Ferrando (1893-1936), laïque, martyre près de Valencia, béatifiée en 2001.

B Bernhard Lichtenberg (1875-1943), de Silésie, ardent opposant au nazisme, mort durant son transfert à Dachau, béatifié en 1996.

B Hryhorii Lakota (1883-1950), évêque auxiliaire à Przemysl puis à Jaroslav, de rite byzantin, déporté à Vorkouta où il mourut, béatifié en 2001.

B Jul Bonati (1874-1951), prêtre albanais martyr, béatifié en 2016.

 

06 NOVEMBRE

III.

S Felix, martyr à Tuniza ; il mourut en prison avant son martyre. 

IV.

S Severus, évêque martyr à Barcelone.

S Pavlos, évêque à Constantinople, exilé et étranglé à cause des Ariens.

VI.

S Melanius, évêque à Rennes ; il rappela à deux prêtres la loi sur le célibat et fit disparaître les traces de l'idolâtrie.

S Illtud, abbé au Pays de Galles, fondateur d'un monastère à Llantwit Major, de vaste science, considéré comme le maître d'autres Saints gallois ou bretons : Brieuc, Cadoc, David, Dubric, Gildas, Lunaire, Pol Aurélien, Samson.

S Léonard, disciple de s. Remi, ermite en Limousin, invoqué pour la libération des prisonniers.

?

S Louant, ermite près de Chinon.

Ste Galla, vierge à Valence.

S Atticus, martyr en Phrygie.

VII.

S Kallinikos, chef de cohorte à Gaza, martyr des Sarrasins à Jérusalem avec ses soldats : Himerios, Ilerios, Theodoros, Stephanos, Petros, Pavlos, un autre Theodoros, et deux Ioannis.

S Protais, évêque à Lausanne.

VIII.

S Winnoc, gallois, abbé à Wormhoudt ; vieux, il avait la charge du moulin, mais étant fatigué, il le faisait tourner par sa prière ; patron des meuniers.

X.

S Démétrien, évêque à Chytroi ; son père était prêtre ; marié à quinze ans, bientôt veuf, il fut moine, ermite, prêtre, abbé ; quand on eut besoin d'un évêque, il se cacha sur les conseils d'un ami, qui fut fouetté jusqu'à ce qu'il révélât la cachette du candidat ; puis il alla solliciter et obtint du calife de Bagdad la libération d'un bon nombre de ses diocésains.

XI.

S Etienne, évêque à Apt, deux fois pèlerin en Terre Sainte.

S Théobald, chanoine régulier au Dorat, élève de s. Israel ; il refusa le sacerdoce par humilité et mourut de lientérie . 

XIV.

Bse Christina, vierge mystique, béguine à Stommeln.

XVII.

B Thomas de Saint-Augustin Ochia Kintsuba Jihyoe, prêtre augustin japonais, martyr, béatifié en 2008.

07 NOVEMBRE

I.

S Prodoskimos, premier évêque présumé à Padoue, dont il est le patron.

S Restitut, premier évêque à Saint-Paul-Trois-Châteaux ; il serait l'aveugle-né de l'évangile, comme s. Sidoine à Saint-Maximin : ou il avait deux noms, ou il y avait deux aveugles-nés. 

III.

S Athenodoros, évêque à Néocésarée, frère de s. Grégoire le Thaumaturge.

S Amaranthus, martyr près d'Albi. 

SS Hieron, Nicandros, Hesychios, martyrs à Mélitène avec trente autres.

IV.

S Léopard, évêque à Osimo.

S Ruf, évêque à Metz.

SS Mélasippe et Carine, avec leur fils Antoine, tous trois martyrs à Ancyre.

VI.

S Herculanus, évêque martyr à Pérouse ; après la prise de la ville par les Goths, on le décapita puis on lui arracha une bande de peau de la tête aux talons et on le précipita du haut des murs : un mois après sa sépulture, on retrouva son corps intact.

S Baldus, évêque à Tours, ancien référendaire de Clotaire et père de plusieurs fils avant son élection ; il échappa à un naufrage par l'intercession de s. Martin.

S Congar, ermite en Pays de Galles, fondateur de monastères ; il aurait été le fils d'un empereur de Constantinople, et voulu échapper aux honneurs de la cour.

VII.

S Florent, évêque à Strasbourg ; il serait venu d'Ecosse s'installer à Haslach, où il gardait les bêtes sauvages dans un enclos, leur défendant d'aller ravager les récoltes alentour.

S Agmer, évêque à Senlis.

Ste Gébétrude, abbesse à Remiremont.

S Trémeur, martyr en Bretagne ; son histoire est aussi étrange qu'horrible : sa mère enceinte fut assassinée par son mari et ressuscitée par s. Gildas ; plus tard, il fut à son tour tué par son père.  

VIII.

S Willibrord, moine anglais, disciple de s. Wilfrid, évêque à Utrecht, fondateur de monastères à Echternach, Susteren, Murbach.

X.

S Blinlivet, évêque à Vannes.

XI.

S Lazaros le Galisiote, ermite puis moine en Palestine, stylite en Asie Mineure ; il dut changer quatre fois de lieu, et construire des monastères pour ses disciples.

XIII.

S Engelbert, évêque à Cologne et martyr ; aussi énergique que violent, il ne passait pas pour saint, mais aurait fait des miracles après sa mort. 

XVIII.

S Antonio Baldinucci, jésuite italien, prédicateur très actif et efficace dans le Latium.

SS Jacinto Castañeda Puchasóns, espagnol, et Vinh Son Lê Quang Liêm, tonkinois, prêtres dominicains martyrs, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

XIX.

S Baiduo Wu Guosheng, laïc chinois martyr, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

S Vincenzo Grossi (1845-1917), prêtre près de Crémone, fondateur des Filles de l'Oratoire, pour la formation des filles, canonisé en 2015.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : près de Madrid, les prêtres Alfredo Fanjul Acebal, Juan Mendibelzúa Ocerín, Vicente Rodríguez Fernández, Isabelino Carmona Fernández  (*1867, 1878, 1897, 1908) ; le clerc José Delgado Pérez (*1917) ;

Salésiens : près de Madrid, le clerc Manuel Martín Pérez (*1904) ;

- béatifiés en 2011 :

Oblats de Marie Immaculée : près de Madrid, le prêtre José Vega Riaño (*1904), et le clerc Serviliano Riaño Herrero (*1916) ;

- béatifiés en 2013 :

Capucins : près d’Alicante, le prêtre Andrés Francisco Simón Gómez (Eloy, *1876) ;

Hiéronymites : près de Madrid, le prêtre Manuel Sanz Domínguez (de la Sainte-Famille, *1887) ; il avait restauré cet Ordre ; il mourut «entre le 6 et le 8 novembre» ;

- béatifiés en 2017 :

Lazaristes : à Madrid, les frères Gil Belascoain Ilarragorri et Victoriano Reguero Velasco (*1883, 1902).

 

08 NOVEMBRE

IV.

Quatre SS Couronnés : Claudius, Nicostratus, Simpronianus, Castorius avec Simplicius, leur compagnon converti ; sculpteurs en Pannonie, martyrisés pour avoir refusé de sculpter un Esculape. 

S Clair, disciple de s. Martin ; il eut d'autres disciples à Tours.

S Maur, évêque à Verdun (V.?).

V.

Ste Matrone, moniale à Constantinople ; elle se serait cachée longtemps de son mari pour se consacrer, finissant par être supérieure de son monastère et mourir centenaire.

VI.

S Tysilio, moine en Pays de Galles.

VII.

S Deusdedit Ier, pape ( 615-618) : il guérit un lépreux en l'embrassant.

VIII.

S Wiomad, évêque à Trèves.

S Willehad, anglais, premier évêque à Brême, apôtre de la Frise et de la Saxe.

X.

B Grégoire, abbé à Einsiedeln ; il avait laissé en Angleterre son épouse et contribua beaucoup au développement de son monastère.

Ste Euphrosyne la Jeune, vierge ; pour échapper au mariage, elle avait fui, déguisée en homme ; devenue moine, elle fuit de nouveau pour être moniale près de Constantinople.

XII.

S Geoffroy, abbé à Nogent-sous-Coucy, évêque à Amiens, insensible à la simonie ; il soutint la commune des Bourgeois contre leurs seigneurs, mais s'en lassa et voulut même abdiquer. 

XIV.

B John Duns Scott, franciscain écossais, théologien "subtil et admirable", "ménestrel du Verbe incarné", "héraut de la bienheureuse Vierge Marie", dont le culte fut confirmé en 1993.

XVIII.

Bse Elisabetta (Maria Crocefissa) Satellico, abbesse clarisse à Ostra Vetere, mystique, béatifiée en 1993.

XIX.

SS Giuse Nguyễn Ɖình Nghi, Phaolô Nguyễn Ngân, Mactinô Tạ Ɖức Thịnh, prêtres, et deux paysans : Mactinô Thọ, Gioan Baotixita Cỏn, tonkinois martyrs, décapités ; le prêtre Mactinô était octogénaire ; canonisés en 1988, fêtés le 24 novembre.

XX.

 

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2013 :

Lasalliens : près de Madrid, Maximino Serrano Sáiz (José Alfonso, *1887) ;

- béatifié en 2016 :

Bénédictins : près de Madrid, le prêtre Antolín Pablos Villanueva (*1871) ;

- béatifié en 2017 :

Lazaristes : près de Madrid, le prêtre Laureano Pérez Carrascal (*1902) ;

- béatifiées en 2019 :

Conceptionnistes : à Madrid, Juana Josefa Ochotorena Arniz (María Juana de Saint-Michel), Petra Manuela Pairós Benito (Marie Pilar des Abandonnés), Eustaquia Monedero de la Calle (María Eustaquia de l’Assomption), Isabel Lacaba Andía (María du Carmel), Manuela Balbina Rodríguez Higuera (María de Saint-Joseph), Manuela Prensa Cano (María du Très-Saint-Sacrement), Basilia Díez Recio (Basilia Díez Recio), María de las Nieves Rodríguez Higuera (Maria Guadalupe de l’Ascension), Clotilde Campos Urdiales (María du Pilar),  Narcisa García Villa (María Beatrice de Sainte-Thérèse) (*1860, 1863, 1864, 1882, 1886, 1887, 1889, 1892, 1897, 1909).

 

09 NOVEMBRE

III.

S Ursin, premier évêque à Bourges. Ou peut-être un des soixante-douze disciples du Seigneur.

S Agrippin, évêque à Naples.

IV.

Dédicace de la basilique romaine du Latran.V.

S Benen, évêque à Armagh, disciple et successeur de s. Patrick.

S Aurélius, évêque à Riditio, venu mourir à Milan.

VI.

S Vanne, évêque à Verdun.

VII.

Stes Eustolia et Sopatra, vierges à Constantinople ; Eustolia était romaine et voulut se retirer ; Sopatra, fille de l'empereur Maurice, voulut se mettre à son écoute, obtenant de son père un lieu pour y construire église et monastère.

IX.

S Georges, évêque à Lodève, peut-être bénédictin à Conques et à Vabres.

X.

Ste Thomaïs, épouse aussi pieuse que son mari était brutal, à Constantinople.

XIV.

Bse Giovanna, solitaire à Signa.

XV.

B Gabriele Ferretti, franciscain à Ancone, d'une grande humilité. 

B Luigi Morbioli, pénitent à Bologne ; de mari infidèle, il devint solitaire avec d'extraordinaires pénitences.

XVI.

S Grazia, un pêcheur dalmate, convers augustin à Monte Ortone puis Venise.

XVII.

B George Napper, prêtre martyr à Oxford ; il avait déjà fait neuf années de prison avant son sacerdoce.

XIX.

Bse Carmen González Ramos García Prieto, veuve espagnole, fondatrice des Sœurs Franciscaines des Sacrés-Cœurs, béatifiée en 2007.

XX.

Ste Elisabeth Catez (de la Trinité, 1880-1906), carmélite à Dijon ; elle avait obtenu le 1er prix de piano ; béatifiée en 1984, canonisée en 2016. 

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2007 :

Salésiens : près de Madrid, le profès Francisco José Marín López de Arroyave (*1910) ;

- béatifiée en 2015 :

S. de Saint-Joseph : près de Valencia, María de la Salud Baldoví Trull (María Micaela, *1869).

B Henryk Hlebowicz (1904-1941), prêtre bélarus fusillé, béatifié en 1999.

B Luigi Beltrame Quattrocchi (1880-1951), père de famille romain, béatifié en 2001 en même temps que son épouse (Maria Corsini, cf. 26 août) ; de leurs quatre enfants, l’aîné fut prêtre à Rome, la seconde bénédictine à Milan († 1993), le troisième bénédictin puis trappiste, la quatrième fut laïque consacrée (elle était née en bonne santé, en 1914, alors que le corps médical préconisait un avortement par crainte pour la vie de la mère et du bébé).

 

10 NOVEMBRE

-XL.

S Noé, patriarche, qui construisit l’Arche salvatrice (Gn 6-8).

III.

S Demetrianus, évêque à Antioche, mort en exil ; son fils lui succéda.

S Oreste, médecin martyr à Tyane.

S Tryphon, martyr à Nicée ; il gardait les oies près d'Apamée ; il est patron de Kotor.

IV.

S Thibéry, martyr à Agde.

S Space, martyr aux Andelys.

S Probus, évêque à Ravenne.

SS Narses et Youssouf, martyrs décapités ; octogénaire, Narsès était évêque à Sahrqart.

V.

S Léon le Grand, pape (440-461) : très estimé des papes et du peuple avant d'être élu à Rome, excellent prédicateur, adversaire des manichéens, pélagiens, priscillianistes, et surtout des eutychiens (concile de Chalcédoine).

VII.

S Iustus, un de ceux envoyés par s. Grégoire le Grand pour aider s. Augustin en Angleterre ; évêque à Rochester, exilé en Gaule, évêque à Cantorbury ; il consacra s. Paulinus.

?

S Liesne, à Melun.

Ste Natalène, martyre à Pamiers.

Ste Théoctiste, solitaire mystérieuse, enlevée de Lesbos par les Arabes et laissée à Paros, dont elle est la patronne. 

VIII.

S Baudolino, ermite près de la future Alessandria, dont il est le patron.

XI.

S Jean l'Irlandais, missionnaire en Islande, puis en Germanie, évêque à Mecklemburg et martyr.

XIII.

B Ambrogio de Massa Marittima, franciscain ; il avait probablement abandonné la vie ecclésiastique, s'était repris, et fut un ascète exemplaire avant de mourir à Orvieto.

XVII.

S Andrea Avellino, prêtre napolitain ; un sicaire l'avait frappé mortellement à la tête, mais il en guérit et devint théatin ; il aimait visiter les malades et conseillait : Soyez brefs. Si vous plaisez, on vous verra revenir avec joie. Si vous ennuyez, le déplaisir sera court. 

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : à Barcelone, Joaquín Piña Piazuelo (Acisclo, *1878) ;

- béatifiées en 2007 :

Adoratrices Servantes de la Charité et du Saint-Sacrement, à Madrid :

Felipa Gutiérrez Garay, Francisca Pérez de Labeaga García (Blasa de la Croix), Teresa Vives Missé (Casta de Jesús), Concepción Vázquez Áreas (Ruperta), Rosa López Brochier (Rosaura de Marie), María Zenona Aranzábal de Barrutia (Borja de Jésus), Emilia Echevarría Fernández (Máxima de Saint Joseph), María Mercè Tuñi Ustech (Ángels), Dionisia Rodríguez de Anta (Sulpicia du Bon Pasteur), Manuela Arriola Uranda (M. du Sacré-Cœur), Sinforosa Díaz Fernández (S. de la Sainte Famille), Josepa Boix Rieras (J. de Jésus), María García Ferreiro (de la Présentation), Luisa Pérez Adriá (de l'Eucharistie), Prima De Ipiña Malzárraga (María Prima de Jésus), Belarmina Pérez Martínez (B. de Jésus), Aurea González (Herlinda), María Dolores Monzón Rosales (M.D. de Jésus Crucifié), Lucía González García (Lucila de Jésus), Purificación Martínez Vera (P. de Marie), María Dolores Hernández San Torcuato (M.D. de la Sainte Trinité) (*1861, 1864, 1866, 1871, 1876, 1878, 1881, 1888, 1890, 1891, 1892, 1893, 1896, 1897, 1898, 1899, 1904, 1907, 1908, 1910, 1911), ainsi que Cecilia Iglesias Del Campo et Magdalena Pérez (*?).

 

Bx martyrs de la persécution nazie, guillotinés à Hamburg en 1943 : les prêtres  Johannes Prassek, Eduard Müller et Hermann Lange  (*1911, 1911, 1912), béatifiés en 2011.

Bse Odette Prévost (1932-1995), religieuse française des Petites Sœurs du Sacré-Cœur, abattue en Alger, béatifiée en 2018.

 

11 NOVEMBRE

 

III.

S Mennas, soldat martyr, vénéré près d'Alexandrie, très illustre mais peu connu.

IV.

S Martin de Tours, l'apôtre de la Gaule ; hongrois, enrôlé dans la garde impériale, il donna la moitié de son manteau à un pauvre d'Amiens, vint à Poitiers et fonda un monastère à Ligugé puis, évêque à Tours, en fonda un autre à Marmoutier.

V.

S Veranus, évêque à Vence, frère de s. Salonius (évêque à Genève), fils de s. Eucher (évêque à Lyon).

VI.

S Mennas, ermite dans la province de Samnium ; il vivait de quelques ruches. 

VII.

S Ioannis l'Aumônier, patriarche en Alexandrie, d'une générosité sans borne.

S Bertuin, moine anglais, demeuré à Malonne où il fonda une abbaye.

IX.

S Théodore, higoumène à Stoudios ; cette famille de quatre enfants décida un jour de se consacrer à Dieu : le père et les trois fils à Saccoudion, la mère et la fille à Constantinople ; intransigeant, Théodore fit éliminer les animaux femelles du monastère ; exilé pour s'être opposé à l'empereur adultère, il fut ensuite appelé à restaurer un monastère à Constantinople, foyer de résistance aux erreurs théologiques. 

XI.

S Bartolomeo, abbé à Grottaferrata ; calabrais, de rite bizantin comme son maître s. Nil, très cultivé, polyglotte, il fit de son monastère un grand centre culturel.

 

XVII.

Ste Marina de Omura, martyre japonaise pour sa virginité et sa foi, brûlée vive, béatifiée en 1981 et canonisée en 1987, fêtée avec s. Laurent Ruiz le 28 septembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2013, martyrisés près de Tarragona :

Diocésains : Miquel Saludes Ciuret, Josep María Bru Ralduá et Joan Roca Vilardell  (*1867, 1870, 1905) ;

Clarétains : le prêtre Frederíc Vila Bartolí (*1884) ;

Carmes déchaux : les prêtres Pedro de Eriz Eguiluz (Pedro de Saint-Elie) et Felipe Arce Fernández (Elipio de Sainte-Rose) (*1877, 1878) ; les convers José Alberich Lluch (José Cecilio de Jésus) et Damián Rodríguez Pablo (Damián de la Sainte-Trinité) (*1865, 1896) ;

Carmes Tertiaires de l’Education : Isidre Tarsá Giribets (Isidre José Miguel), Lluís Domingo Oliva, Buenaventura Toldrá Rodón (Buenaventura Andrès Raimundo) et Julio Alameda Camarero (*1866, 1892, 1896, 1911) ;

Lasalliens : Josep Boschdemont Mitjavila (Gilberto de Jésus) et Mariano Navarro Blasco (Jenaro) (*1880, 1903) ;

- béatifié en 2017 :

Clarétains : près de Cervera, le frère Isidre Costa Hons (*1909).

 

Bse Maria Jadwiga Kotowska (Alicja, 1899-1939), des Sœurs de la Résurrection, martyre polonaise, fusillée par les nazis ; béatifiée en 1999.

B Vikentij Bosilkov (Evgeni du Sacré-Cœur, 1900-1952), passionniste bulgare, évêque à Nicopoli, martyr du communisme, béatifié en 1998.

Bx Robert Matej (Josafat) Šiškov, Petăr (Kamen) Vitchev et Josif (Pavel) Džidžov (*1884, 1893, 1919), prêtres assomptionnistes bulgares martyrisés en 1952, béatifiés en 2002.

12 NOVEMBRE

III.

SS Aurelius et Publius, évêques , l'un en Asie mineure, l'autre à Debelte, martyrs.

V.

S Nilos, préfet à Constantinople puis ermite au Sinaï, auteur contesté d'écrits spirituels.

VI.

S Machar, premier évêque à Aberdeen, irlandais, venu en Ecosse avec s. Columba.

S Hésychius, sénateur puis évêque à Vienne ; ses fils furent évêques (s. Apollinaire à Valence, s. Avit après lui à Vienne).

S Æmilianus (Millan), de la Cogolla, prêtre espagnol traitreusement accusé d'avoir, par sa générosité envers les pauvres, dilapidé les biens de l'Eglise ; ermite, il mourut centenaire.

?

SS Evodius, Scutarius, Aurelius, Ermentarius, Suacrus et Benignus (V.-VIII.), évêques quasi inconnus au Puy.

VII.

S Cummian le Grand (en irlandais : Fada), fondateur d'un monastère à Kileummin ; il fit adopter en Irlande la date romaine de Pâques.

S Cunibert, évêque à Cologne : une colombe se posa sur sa tête au moment où il célébrait la messe ; il succéda à s. Arnoul au conseil royal de Dagobert.

S Liévin, évêque à Gand, dont il est le patron, martyr ; il serait venu d'Ecosse.

S Liguaire (Léger), évêque à Saintes, peut-être le même que celui d'Autun.

VIII.

S Lébuin, missionnaire anglais venu à Utrecht et chez les Saxons.

S Paterne, moine thaumaturge, décapité par des brigands qu'il tentait de convertir, près de Sergines.

XI.

SS Benedetto, Giovanni, Itzhak, Mateusz et Krystian, martyrs camaldules à Kazimierz (Gniezno) ; Krystian était leur cuisinier.

XIV.

B Giovanni Cini de la Paix, ancien militaire, tertiaire franciscain à Pise.

XV.

S Diego, frère lai franciscain espagnol ; grand thaumaturge.

XVII.

S Josaphat (Jan Kuntsevych), moine ruthène, archimandrite, évêque à Polock et martyr, artisan du rapprochement des orientaux et des occidentaux, d'abord par la réforme de l'ordre basilien, puis par le dialogue avec les orthodoxes, enfin par la réforme du bas-clergé, surnommé le “ravisseur des âmes” ; assassiné lâchement par des schismatiques qui le haïssaient.

XX.

S Margarito Flores García (1899-1927), prêtre mexicain martyr, canonisé en 2000 et fêté le 21 mai.

Bse Baudelia Duque Belloso (Carlota de la Visitation, 1872-1936), des Franciscaines des S.Cœurs, martyre près de Barcelone, béatifiée en 2018.

Bse Ursula Medes Ferrís (María Natividad, 1880-1936), cistercienne espagnole, martyrisée en même temps que son frère José, béatifiée en 2015.

B José Medes Ferrís (1885-1936), laïque espagnol martyr près de Valencia, avec sa sœur et ses deux frères religieux ; béatifié en 2001.

 

13 NOVEMBRE

III.

S Mitrias, esclave à Aix-en-Provence.

IV.

SS Antoninus, Nikephoros, Zebinas et Germanus, martyrs décapités à Césarée, ainsi que ste Manathas, brûlée vive.

V.

SS Arcadius, Probus, Paschasius, Eutychianus et Paulillus, martyrs à Cirta, officiers du roi des Vandales ; Paulillus, jeune frère de Paschasius et Eutychianus, fut durement fouetté et réduit à l'esclavage.

S Brictius, évêque à Tours ; disciple indiscipliné de s. Martin, converti à la mort de ce dernier, et son successeur ; il souffrit la calomnie d'avoir eu un enfant d'une vierge ; il eut quarante-sept ans d'épiscopat.

VI.

S Leonianus, abbé à Vienne ; fait prisonnier en Pannonie, il fut longtemps reclus. 

S Quinctianus, évêque à Rodez et Clermont ; il dut quitter Rodez devant les Wisigoths, et eut bien des problèmes à Clermont aussi ; il mit fin à la sécheresse par une pluie miraculeuse.

SS Florentius, évêque à Città di Castello, et son prêtre Amantius.

S Dalmace, évêque à Rodez, thaumaturge ; n'ayant pu obtenir la grâce d'un condamné à mort, il fit que le malheureux restât en vie après la pendaison.

S Himerius, ermite près de Bâle ; on conserve des cendres que le Saint se mettait dans le nez, pour que leur picotement l'empêchât de s'endormir.

S Amand, évêque à Rennes, prédécesseur de s. Melaine à qui il prédit l'épiscopat.

VII.

S Kilien, moine irlandais venu à Aubigny, thaumaturge.

S Eugenio II, évêque à Tolède, théologien et poète.

Ste Maxellende, vierge et martyre à Cambrai, tuée par son fiancé ; aveuglé, ce dernier demanda pardon et recouvra la vue.

IX.

S Nicolas Ier, pape (858-867) : il affirma l'autorité de Rome en Orient et en Occident ; il osa rappeler à l'ordre Hincmar de Reims, et s'opposer au divorce de Lothaire II.

XI.

S Abbon, abbé à Fleury et martyr ; quasi autodidacte acharné, il s'intéressa à la musique et à l'astronomie, chercha à rectifier les calculs de Denys le Petit, fut un moment écolâtre à York, puis abbé  à Fleury ; il affirma nettement son indépendance en face des rois et des évêques et mourut dans une sédition de moines à La Réole.

B Warmondo, évêque à Ivrea, défenseur de la liberté de l'Eglise.

XII.

S Omobono ("homo bonus"), commerçant à Crémone ; ses miracles le firent canoniser deux ans après sa mort.

XIX.

Ste Livia Agostina Pietrantoni, italienne, des Sœurs de la Charité de Besançon, assassinée à Rome durant son service à l'hôpital du Saint-Esprit, canonisée en 1999.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001, martyrisés près de Valencia :

Clarétines : María Asunción Giner Gomis (M. Patrocinio de Saint-Jean, *1874) ;

Laïques : Juan Gonga Martínez (*1912), membre de l'Action Catholique ;

- béatifiés en 2013 :

Fils de la Sainte-Famille : à Barcelone, le prêtre Robert Montserrat Beliart (*1911) ;

- béatifié en 2017 :

Diocésains : à Almería, Juan Ortega Uribe (*1877).

B Carl Lampert (1894-1944), prêtre autrichien, martyr au camp de concentration de Halle an der Saale, béatifié en 2011.

 

14 NOVEMBRE

III.

S Theodotos, martyr à Héraclée de Thrace.

IV.

S Hypatios, évêque à Gangres, martyr.

S Rufus, premier évêque en Avignon ou tout au moins responsable de cette première communauté.

VI.

S Jocundus, évêque à Bologne.

S Dubric, évêque à Llandaff.

IX.

Ste Adeltrude, mère de s. Géraud ; elle et son mari connurent par des prodiges la sainteté du fils qui allait leur naître ; elle se retira à Aurillac.

S Mathan (Machar), écossais, évêque à Saintes, retourné mourir dans son pays.

XII.

S Ivan, évêque à Trogir, qui était moine bénédictin ou camaldule.

S Giovanni de Tufara, ermite puis fondateur d'un monastère à Gualdo Mazocca ; lui qui aimait la solitude, il fut abbé pendant un demi-siècle.

S Laurent O'Toole (Lorcán Uí Tuatail), abbé, évêque à Dublin ; lors de la conquête de l'Irlande, il n'hésita pas à plaider la cause de ses compatriotes maltraités. 

XIII.

S Siard, abbé prémontré à Mariëngaarde.

S Serapion, anglais, devenu en Espagne religieux de l'Ordre de la Merci ; prisonnier en Alger, il fut martyrisé, attaché à deux poteaux, la main gauche sur le pied droit et la main droite sur le pied gauche, les membres brisés, le corps tailladé, les intestins enroulés sur un treuil et le cou presque coupé pour laisser pendre la tête.

XIV.

Bx Nikola Tavelić (serbe), Déodat Aribert de Rodez, Stefano de Cuneo et Pierre de Narbonne, franciscains martyrs en Terre Sainte. 

XVI.

B Giovanni Liccio (1400-1511), dominicain sicilien ; adolescent, il jeûnait les mercredis et vendredis ; fondateur et prieur à Caccamo.

XVII.

Bx Gaspar Nishi Genka, sa femme Ursule, leur fils Jean, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008.

XIX.

Bx Yu Mun-seok Ioannes et Yu Jung-cheol Ioannes, laïcs coréens martyrs, par pendaison, béatifiés en 2014.

S Etienne-Théodore Cuenot, aîné d'une famille franc-comtoise de onze enfants, évêque-coadjuteur en Cochinchine, organisateur, missionnaire infatigable, mort dans une cage, victime des mauvais traitements, reconnu martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Bse Maria Scrilli (Maria Teresa de Jésus), fondatrice italienne des Sœurs de Notre-Dame du Carmel, pour la petite enfance (qui fleurit malgré d'énormes difficultés au début), béatifiée en 2006.

 

15 NOVEMBRE

-VI.

S Baruch, prophète, disciple du prophète Jérémie.

I.

S Eugène, évêque à Tolède, consacré évêque par son ami Denis l'Aréopagite, qui était venu à Paris, martyr ; on ne croit pas à l'existence de ce Saint.

S Félix, évêque à Nola.

IV.

SS Fidentianus (évêque), Valeriana, Victoria et quelques autres, martyrs à Hippone. 

SS Gurias, Samonas, martyrs à Edesse ; Gurias était un ascète âgé, Samonas fut horriblement torturé

S Malo, gallois, évêque à Aleth.

V.

Ste Céronne, une vierge mal connue, morte aveugle à Mortagne.

VII.

S Didier, évêque à Cahors après son frère Rusticus, assassiné ; ex-fonctionnaire à la cour de Clotaire II, ami de Dagobert, il put procurer un grand essor à son diocèse.S Saen (Sidonius), irlandais, moine à Jumièges et Noirmoutier, fondateur d'un autre monastère près de Rouen, à l'origine de la ville de Saint-Saëns.

SS Marin (évêque) et Anian, missionnaires irlandais en Bavière. Marin fut martyrisé.

VIII.

S Pavin, abbé au Mans.

S Cessateur, saint homme et peut-être aussi évêque à Limoges.

IX.

S Fintan, irlandais, reclus à Rheinau, dont il est co-patron. 

XII.

S Léopold III, margrave en Autriche, père de dix-huit enfants, dont les évêques Conrad et Otto, fondateur d'une abbaye à Mariazell, surnommé le Père des pauvres, patron de l'Autriche.

XIII.

S Albert le Grand, dominicain allemand, évêque à Ratisbonne et Docteur de l'Eglise ; illustre savant, il eut s. Thomas d'Aquin comme élève à Paris ; à son arrivée dans son diocèse, il avait des chaussures si usées qu'on le surnomma "Godasse".

XVI.

Bx Hugues Faringdon (Cook) et Richard Whiting (abbés), John Thorne, Roger James (tous quatre bénédictins), John Eynon, John Rugg (prêtres), martyrs anglais.

Bse Lucia Broccadelli de Narni, aînée de onze enfants, dominicaine à Ferrare, étonnante mystique à Viterbe et Ferrare.

XVII.

B Caius, coréen martyr à Nagasaki ; il vivait en ermite dès avant sa conversion ; au service des Jésuites, il catéchisait et s'occupait des lépreux : on l'appelait "petit Apôtre" ; la nouvelle de son admission parmi les Jésuites ne put lui parvenir : il était en prison et fut bientôt exécuté.

SS Roque González de Santa Cruz, paraguayen, et Alonso Rodríguez, espagnol, prêtres jésuites martyrs au Paraguay, canonisés en 1988.

XIX.

S José Pignatelli Moncayo, jésuite espagnol au moment du bannissement de l'ordre et artisan de son rétablissement.

Bx Pak Gyeong-hwa Paulus et Gim Se-bak Ambrosius, laïcs coréens martyrs, morts en prison, béatifiés en 2014.

S Yosephu Mkasa Balikuddembé, premier martyr en Ouganda.

XX.

Bse Hélène-Marie-Philippine de Chappotin de Neuville (Marie de la Passion, 1839-1904), française, fondatrice en Ligurie des Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie, béatifiée en 2002.

S Józef Kalinowski (Rafal de Saint-Joseph, 1835-1907), militaire et homme d'état polonais, déporté en Sibérie, carme en Autriche, appelé "martyr de la confession" pour son zèle apostolique, béatifié en 1983 et canonisé en 1991.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : près d’Albacete, Miguel Díaz Sánchez (*1879) ; près de Málaga, le diacre Juan Duarte Martín (*1912).

 

16 NOVEMBRE

III.

SS Augustin et Félicité, martyrs à Capoue.

IV.

SS Leocadius et Lusor, père et fils néophytes, fondateurs de la première Eglise à Bourges. 

V.

Ste Balsamie, romaine avertie par inspiration divine de venir à Reims pour allaiter Clovis ; une tradition la nomme Norrice (Nourrice).

S Eucher, évêque à Lyon ; lui et sa femme, retirés à Lérins, vivaient comme frère et sœur, ayant confié leurs deux garçons aux moines ; ses petits écrits furent très lus. 

VI.

S Afan, évêque au Pays de Galles et martyr.

S Gobrien, évêque à Vannes.

VIII.

S Othmar, abbé à Saint-Gall, qu'il transforma en abbaye bénédictine ; il savait donner ses vêtements aux pauvres, jusqu'à rentrer nu au monastère.

S Emilion, moine au lieu qui porte son nom, et où se trouve un excellent cru.

IX.

S Namphasius, ermite mal connu près de Cahors, invoqué contre les épilepsies.

XI.

S Alfric, bénédictin à Abingdon, évêque à Ramesbury et Wilton, puis à Canterbury.

Ste Margaret, hongroise, reine d'Ecosse, mère de six enfants, dont s. David et ste Mathilde (ou Edith) ; son époux et son aîné moururent à la guerre, trois jours avant elle.

XII.

B Simeone, abbé bénédictin à La Cava ; il fit agrandir le port de Lu Traversu (Salerne), qui sert encore.

XIII.

S Edmund Rich, évêque à Cantorbury ; étudiant à Paris, il enleva toute envie perverse à une jeune fille qui l'assaillait, en lui passant une bonne correction de verges ; prêtre, il fit des miracles ; évêque, il eut tellement d'opposition de la part des moines, qu'il vint à Pontigny puis Soisy où il mourut.

Ste Agnese d'Assise, sœur de ste Claire, abbesse de bénédictines qui suivaient la règle franciscaine ; elle mourut trois mois après Claire.

XVI.

S Edward Osbaldeston, prêtre anglais, pendu à York ; béatifié en 1987.

XX.    

B Teodoro Gómez Cervero (*1877), prêtre lazariste espagnol, mort dans la prison de Ventas et considéré comme martyr, béatifié en 2017.

B Zef Marksen (1906-1946), prêtre allemand martyrisé en Albanie, béatifié en 2016.

 

17 NOVEMBRE

III.

S Grégoire le Thaumaturge, évêque à Néocésarée ; disciple de Origène à Césarée de Palestine, il eut la première apparition connue de la Sainte Vierge ; on dit qu’au début de son épiscopat, il n'y avait que dix-sept chrétiens dans son diocèse, et qu’à sa mort il n'y avait plus que dix-sept païens.

IV.

SS Alphæus et Zachæus, martyrs à Césarée de Palestine.

S Acisclus, martyr à Cordoue.

V.

S Eugène, diacre à Florence.

S Aignan, évêque à Orléans, qu'il galvanisa contre Attila ; mort à quatre-vingt-quinze ans.

VI.

S Namatius, patrice  de Provence, puis évêque à Vienne ; son épouse lui survécut.

S Grégoire, évêque à Tours, parent de cinq autres saints évêques, connu pour son érudition, son Histoire des Francs.

VII.

Ste Hild, abbesse à Whitby ; ste Begu vit son âme monter au ciel.

S Florin, prêtre et ermite à Remus.

S Ravengerus, évêque à Séez, puis moine à Fontenelle.

IX.

S Lazaros, moine à Constantinople, torturé  par les iconoclastes pour ses dons de peinture, puis messager de l'empereur auprès du Pape ; il est un des patrons des peintres.

XII.

S Hugues, français, abbé cistercien, envoyé par s. Bernard pour fonder le premier monastère cistercien en Sicile.

XIII.

S Hugues, français, évêque à Lincoln ; il avait été moine à la Grande Chartreuse, prieur à celle de Witham ; évêque, il sut s'affirmer en face du pouvoir royal et défendit les Juifs.

Ste Elisabeth de Hongrie, duchesse de Hongrie, veuve à vingt ans ; abandonnée de tous, elle plaça ses trois enfants et se fit tertiaire franciscaine.

XIV.

Ste Gertrude "la Grande", mystique bénédictine à Helfta, fêtée le 16 octobre.

XVII.

B Leo Saisho Shichiemon, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

S Juan del Castillo, frère jésuite espagnol martyr au Paraguay, canonisé en 1988.

SS Giacinto Ansalone (Giordano de Saint-Etienne, italien) et Thomas Hioji Nishi Rokuzaemon (de Saint Hyacinthe, japonais), prêtres dominicains martyrs à Nagasaki, béatifiés en 1981 et canonisés en 1987, fêtés avec s. Laurent Ruiz le 28 septembre.

XVIII.

B Sébastien-Loup Hunot, chanoine dans l'Yonne, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995. 

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2007 :

Lasalliens : à Barcelone, Eusebio Roldán Vielva (Eusebio Andrés, *1895) ;

- béatifiées en 2013 :

Filles de la Sagesse : à Madrid, Lorenza Díaz Bolaños et Josefa Gironés Arteta (*1896, 1907).

 

B Josef (Yosafat) Kotsylovskyj (1876-1947), évêque ukrainien à Premisliensis et martyr, béatifié en 2001.

 18 NOVEMBRE

IV.

Dédicace des Basiliques Saint-Pierre et Saint-Paul à Rome ; reconstruites, elles furent reconsacrées, la première ce même jour en 1626, l'autre en 1854 après un incendie.

S Romanus, diacre martyr à Antioche de Syrie ; sa langue coupée ne l'empêcha pas de parler ; les pieds écartés dans les ceps, il fut étranglé.

V.

S Oriculus, martyr près de Reims.

VI.

Ste Aude, vierge, disciple de ste Geneviève, fervente de l'Eucharistie.

S Thomas d'Emèse, moine en Syrie ; on avait mis d'autres corps dans son tombeau encore libre : on les retrouva hors du tombeau, signe qu'on lui devait une sépulture à part.

S Maudez, abbé breton ; il est invoqué contre tout ce qui rampe, serpents et vers.

S Patrocle, ermite dans le Berry et thaumaturge ; il n'avait pu s'accomoder de la vie commune des clercs à Bourges, et se retira à Néris, puis dans les environs.

S Romacharius, évêque à Coutances.

VIII.

S Fergus, évêque en Ecosse.

S Théophrède, abbé à Carméry et martyr des Sarrasins. Son monastère s’appela ensuite Saint-Chaffre.

X.

S Odon, tourangeau, moine à Baume-les-Messieurs, puis abbé de trois monastères, dont Cluny, mort au jour octave de s. Martin.

XVII.

B Leonardus Kimura, frère coadjuteur jésuite, martyr brûlé vif à Nagasaki avec les bx. laïques Domingos Jorge (portugais époux d'une japonaise), Cosmas Takeya Sozaburo (coréen), Ioannes Yoshida Shoun, teinturier, et Andreas Murayama Tokuan ; ces laïques faisaient partie de la Confraternité du Rosaire.

XIX.

Ste Rose-Philippine Duchesne, missionnaire française des Dames du Sacré-Cœur, à Saint Charles Missouri ; elle inaugura encore une école chez les Potawatomis (Kansas) à soixante-douze ans ; canonisée en 1988.

XX.

B Ferdinando Santamaria (Grimoaldo de la Purification, 1883-1902), jeune passionniste italien frappé de méningite foudroyante, béatifié en 1995.

Bse Karolina Kozka (1898-1914), jeune martyre polonaise, victime de sa pureté, béatifiée en 1987.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 1998 :

Visitandines : à Madrid, Amparo Hinojosa Naveros (María Gabriela), Carmen Barrera Izaguirre (Josefa María), Laura Cavestany Anduaga (Teresa María), Martina Olaizola Garagarza (María Angela), Josefa Joaquina Lecuona Aramburu (María Engracia), Inés Zudaire Galdeano (María Inés) (*1872, 1881, 1888, 1893, 1897, 1900) ;

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : près de Cartagena, José María Cánovas Martínez (*1894) ;

Dominicains : près de Madrid, le prêtre Vidal Luis Gómara (*1891) ;

Lasalliens : près de Cartagena, Esteban Anuncibay Letona (Ovidio Bertrán), Germán García y García (Luciano Pablo), Modesto Sáez Manzanares (Hermenegildo Lorenzo), Augusto Cordero Fernández (Estanislao Víctor), Emilio Martínez de la Pera Álava (Lorenzo Santiago) (*1892, 1903, 1903, 1908, 1913).

 

19 NOVEMBRE

-V.

S Abdias, un des “Douze Petits Prophètes” de l’Ecriture.

II.

SS Severinus, Exuperius et Felicianus, martyrs près de Vienne.

III.

S Maximos, chorévêque et martyr à Césarée de Cappadoce.

S Barlaam, martyr à Antioche : il eut la main brûlée par les charbons ardents et l'encens qu'il refusa de faire brûler devant les dieux païens.

S Faustus, diacre à Alexandrie et martyr (peut-être le même qu'au 6 septembre).

S Citroine (Cydroine), prêtre en Loudunais (IV.?).

IV.

S Azas, martyr en Isaurie.

VI.

S Théodemir, abbé à Micy.

VII.

S Houardon, évêque à Saint-Pol-de-Léon, ami et protecteur de s. Hervé.

VIII.

Ste Ermenburge (Domneva, Ebba), mère des stes Mildburge, Mildred, Mildgyth et de s. Merefin, sœur des ss. Ethelred et Ethelbert, abbesse à Minster-in-Thanet.

S Eudo, abbé au Monastier.

Ste Medana, vierge martyre en Ecosse.

IX.

S Totto, abbé à Ottobeuren.

S Jacques, ermite à Sasseau, peut-être un soldat venu de Grèce.

X.

S Simone, abbé, puis ermite au Monte Mercurio en Calabre.

Ste Amalberge, abbesse à Susteren.

XIII.

Ste Mechtild de Hackeborn, mystique contemporaine de ste Gertrude, à Helfta.

XIV.

S Giacomo Benfatti, évêque à Mantoue, dominicain.

XX.

Bx Eliseo García y García (*1907), profès salésien, et Alejandro Planas Saurí (*1878), laïque coopérateur salésien, martyrs près de Barcelone en 1936, béatifiés en 2001 ; Alexandre resta laïc parce que, sourd, il ne pouvait émettre la profession…

 

20 NOVEMBRE

II.

S Crispinus, évêque à Astigi.

III.

S Basileus, martyr à Antioche de Syrie.

S Simplice, évêque à Vérone.

IV.

S Dasius, soldat martyr à Dorostorum.

S Narsès, évêque à Sahrqart, décapité avec d'autres.

S Agapios, martyr à Césarée de Syrie ; exposé à une ourse, il lui courut au-devant, en fut très maltraité et fut noyé le lendemain. 

?

SS Octavius, Solutor et Adventor, martyrs à Turin.

S Theonestus, martyr à Verceil.

SS Eustache, Théspèse et Anatole, martyrs à Nicée.

V.

S Dorus, évêque à Bénévent.

S Apothème, évêque à Angers.

Ste Maxence, irlandaise et martyre près de Beauvais ou de Senlis (?).

VI.

S Silvestre, évêque à Châlon-sur-Saône pendant quarante-deux ans ; il donna la tonsure à s. Césaire.

VIII.

S Hippolyte, abbé à Condat, évêque à Belley.

IX.

S Gregorios le Décapolite, défenseur des icônes, moine à Thessalonique et thaumaturge.

S Eadmund, roi d'Est-Anglie, mort sur le champ de bataille, souvent considéré comme martyr.

XI.

S Bernward, évêque à Hildesheim, très érudit, grand soutien des monastères et de l'art.

XII.

S Cipriano, abbé à Calamizzi.

XIX.

S Phanxicô Xaviê Can, catéchiste tonkinois, étranglé et décapité pour avoir refusé de fouler la croix, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

Bse Anna Felice Viti (Maria Fortunata, 1827-1922), sœur converse bénédictine à Veroli.

Bses Martyres espagnoles de 1936, fusillées près de Valencia :

- béatifiées en 1995 :

Doctrine Chrétienne : Isabel Ferrer Sabrià, Catalina Calpe Ibáñez (M. du Rosaire), Josepa Mongoche Homs (M. de l'Assomption), María Dolores Llimona Planas (M. de Montserrat), Emilia Martí Lacal (M. de la Conception), Josefa Pascual Pallardó (Ignacia du Saint-Sacrement), Paula de San Antonio (M. Gracia), Francisca Desamparados Honorata Lloret Martí (Ángeles de Saint-Joseph), Ascensión Duart Roig (Teresa de Saint-Joseph), María  Purificación Gómez Vives (M. du Cœur de Jésus), Teresa Jiménez Baldoví (M. du Secours), María Isabel López García (M. de la Paix),  María Antonia Orts Baldó (M. du Suffrage), Gertrudis Rita Florència Surís Brusola (M. des Douleurs) (*1852, 1855, 1859, 1860, 1861, 1862, 1869, 1875, 1876, 1881, 1885, 1885, 1888, 1899), et Aurea Navarro (Marcela de Saint-Thomas, *?) ; deux autres furent fusillées le 26 septembre ;

- béatifiée en 2001 :

Clarisses : María Milagros Ortells Gimeno (*1882).

 

21 NOVEMBRE

I.

Présentation de la Très Sainte Vierge Marie au Temple.

S Rufus, (nommé évêque par s. Paul disciple du Seigneur (Ro 16:13).
IV.

S Maurus, évêque à Parenzo et martyr). 

S Agapios, martyr à Césarée de Palestine.

V.

S Gélase Ier, pape (492-496) : adversaire vigoureux des monophysites, pélagianistes, manichéens… ; on connaît un sacramentaire gélasien.

S Mauro, évêque à Cesena.

X.

S Libéral, évêque à Embrun, chassé par les Sarrasins.

XX.

Bse Franciszka Siedliska (Maria de Jésus-Bon-Pasteur, 1842-1902), polonaise, fondatrice des Sœurs de la Sainte-Famille-de-Nazareth, pour l'apostolat dans les familles polonaises émigrées, béatifiée en 1989.

Bse Clelia Merloni (1861-1930), italienne, fondatrice des Apôtres du Sacré-Cœur de Jésus, béatifiée en 2018.

 

22 NOVEMBRE

I.

S Philémon et son épouse ste Appia (?) à qui s. Paul adresse son Epître ; Philémon serait devenu évêque à Colosses, ou à Gaza.

II.

Ste Cécile, martyre avec son fiancé Tiburce à Rome, patronne des musiciens (III.?).

IV.

S Ananias, martyr à Arbelles ; il vit les Anges venus l'emporter au ciel.

V.

S Benignus, évêque à Milan.

VI.

S Pragmatius, évêque à Autun.

VII.

S Aubeu, irlandais, évangélisateur en Artois, Hainaut, Picardie, et mort à Laon.

VIII.

S Sabinien, abbé à Menat.

XI.

Ste Tigridia, abbesse à Oña.

XIX.

Bx Salvatore Lilli, franciscain italien, et ses sept compagnons martyrs à Marsac : Baldji oğlu Ohannes, Khodianin oğlu Kadir, Kuradji oğlu Tzeroun, Dimbalac oğlu Vartavar, Yeremya oğlu Boghos, et les deux frères David oğlu David et Toros, béatifiés en 1982.

XX.

B Tommaso Reggio (1818-1901), évêque à Ventimille puis à Gênes, fondateur des Sœurs de Sainte-Marthe (contemplatives qui accueillent les pauvres), béatifié en 2000.

S Pedro Esqueda Ramírez (1887-1927), prêtre mexicain dévôt du Saint-Sacrement, martyr, fusillé, béatifié en 1992, canonisé en 2000 et fêté le 21 mai.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Lasalliens : près de Valencia, Julián Torrijo Sánchez (Elías Julián) et Francisco Lahoz Moliner (Bertrán Francisco) (*1900, 1912) ;

- béatifié en 2007 :

Carmes de l’Ancienne Observance : près de Barcelone, le prêtre Ferrán Lloveras Pulgsech (Ferran María, *1902) ; il était le treizième de quatorze enfants ;

- béatifié en 2017 :

Diocésains : à Almería, Aquilino Rivera Tamargo (*1907).

 

Bse Anna Kolesárová (1928-1944), jeune fille slovaque, martyre de sa virginité, béatifiée en 2018.

 

23 NOVEMBRE

I.

S Clément Ier, pape (88-97) : auteur d'une Epître aux Corinthiens, relégué en Chersonèse où il aurait été jeté à la mer, une ancre au cou ; chaque année depuis, la mer se retirait pour laisser voir son tombeau ; une maman y aurait retrouvé vivant son petit enfant laissé l'année précédente ; s. Cyrille y aurait retrouvé et le corps et l'ancre. Son nom est mentionné au Canon romain.

II.

Ste Felicitas mère (?) des sept martyrs romains : Ianuarius, Felix, Philippus, Silanus, Alexander, Vitalis, Martialis (cf. 10 juillet).

?

Ste Mustiola, martyre à Chiusi. 

III.

S Clemens, premier évêque à Metz (I. ?).

IV.

S Sisinnios, évêque martyr à Cyzique.

Ste Lucretia, vierge martyre à Mérida.

V.

S Amphilochios, évêque à Iconium, émule des ss. Basile le Grand et Grégoire de Nazianze.

S Spes, évêque à Spolète.

S Paulin, fondateur d'un monastère et abbé à Whitland.

VI.

S Séverin, ermite près de Paris, qui remit à s. Cloud l'habit religieux.

VII.

S Gregorio, moine en Syrie, évêque à Agrigente, auteur d'un commentaire de l'Ecclésiaste en grec ; on essaya de le compromettre avec une femme pour le dénoncer au pape.

S Colomban, moine irlandais, apôtre en Gaule, fondateur de monastères à Luxeuil et Bobbio.Ste Vulfétrude, abbesse à Nivelles ; elle succéda aux saintes Itte et Gertrude. 

Ste Vulfétrude, abbesse à Nivelles ; elle succéda aux saintes Itte et Gertrude. 

S Trudo (Trond), prêtre à Zerkingen. 

VIII.

S Lamain, martyr en Franche-Comté.

X.

Ste Rachilde, recluse à Saint-Gall, victime de plaies cancéreuses pendant plus de vingt ans.

S Pharetrius (Phalier), moine solitaire à Chabris.

XV.

Bse Marguerite de Savoie, marquise de Montferrat, nièce du pape d'Avignon Clément VII, dominicaine et, exceptionnellement, abbesse à Alba.

XIX.

Ste Yu So-sa Caecilia, veuve coréenne octogénaire martyrisée après douze interrogatoires, canonisée en 1984 et fêtée le 20 septembre.

XX.

B Miguel Agustín Pro Juárez (1891-1927), prêtre jésuite mexicain, fusillé, béatifié en 1988.

Bse Felícitas Cendoya Araquistain (María Cecilia, 1910-1936), Visitandine à Madrid, qui retourna vers ses bourreaux après les avoir fuis une première fois, fusillée, béatifiée en 1998.

B Jaime Nàjera Gherna (Alejandro, 1910-1936), prêtre capucin, martyrisé près de Barcelone, béatifié en 2015.

Bse Maria Angela Alfieri (Enrichetta, 1891-1951), des Sœurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret, italienne béatifiée en 2011. 

24 NOVEMBRE

III.

S Chrysogone, martyr à Aquilée, mentionné au Canon romain.

S Crescentien, martyr à Rome.

IV.

Ste Firmina, martyre à Amelia.

S Protasius, évêque à Milan, ami et défenseur de s. Athanase.

S Carion, moine à Scété où il se retira en laissant ses deux enfants à sa femme ; son fils le rejoignit et dépassa son père en mérites d'humilité et de silence.

S Romanus, prêtre à Blaye ; qui était en danger de naufrage n'avait rien à craindre tant qu'il apercevait la basilique ; celle-ci est désormais en ruine.

VI.

S Kenan, évêque à Dulcek ; son corps est resté sans corruption dans la tombe.

S Protais, reclus en Auvergne.

S Pourçain, abbé à Mirandense ; il brisa d'un signe de croix une coupe empoisonnée. 

VII.

S Colman, premier évêque à Cloyne ; il fut barde païen, puis baptisé par s. Brendan.

S Bieuzy, ermite en Bretagne, disciple de s. Gildas.

Ste Eanflède, reine en Angleterre, fille de s. Edwin et de ste Ethelburge, mère de ste Elflède ; très attachée à Rome, elle tenait cependant à la date locale de Pâques. 

VIII.

S Marin, très fêté à Cornot et dans le Jura, mais inconnu.

IX.

Stes Flora et Maria, martyres à Cordoue ; Flora fut scalpée à coups de fouet.

XII.

B Albert de Louvain, évêque à Liège ; contesté, il dut être sacré à Reims, où il fut martyrisé deux mois plus tard.

XIII.

B Balsamus, abbé à La Cava.

XIX.

SS Pierre-Rose-Ursule Dumoulin Borie, évêque ; Vinh Sơn Nguyễn Thế Diểm et Phêrô Võ Ɖǎng Khoa, prêtres vietnamiens ; le premier, un géant de 1m85, condamné à la décapitation, dut recevoir sept coups, d'un bourreau ivrogne ; les deux autres furent étranglés ; ces martyrs, avec de nombreux autres Compagnons ont été canonisés en 1988 et sont fêtés ensemble en ce jour, quoique nommés individuellement tout au long de l’année à leurs respectifs dies natalis.

Bse Maria-Anna Sala, éducatrice italienne, des Sœurs Marcellines, atteinte d'un cancer à la gorge, béatifiée en 1980. 

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 2001 :

Carmélites de la Charité : près de Valencia, Paula Isla Alonso (P. de Sainte Anastasie), Niceta Plaja Xifra (N. de Saint Prudence), Antonia Gosens Sáez de Ibarra (A. de Saint Timothée), Daría Campillo Paniagua (D. de Sainte Sophie), María Concepción Odriozola Zabalía (M.C. de Saint Ignace), Erundina Colino Vega (E. de N.Dame du Mont Carmel), María Consuelo Cuñado González (M.C. du Saint-Sacrement), Feliciana de Uribe Orbe (F. de N.Dame du Mont Carmel), Concepción Rodríguez Fernández (C. de Sainte Madeleine), Clara Ezcurra Urrutia (Cl. de Notre Dame de l'Espérance), Justa Maiza Goicoechea (J. de l'Immaculée), Cándida Cayuso González (C. de Notre Dame des Anges) (*1863, 1863, 1870, 1873, 1883, 1882, 1884, 1893, 1895, 1896, 1897, 1901) ;

- béatifié en 2007 :

Dominicains : près de Madrid, le prêtre Félix Alonso Muñiz (*1896).

 

25 NOVEMBRE

III.

S Mercurios, soldat martyr à Césarée de Cappadoce ; il s'agirait plutôt de Mâr Qurios.

S Moyses, prêtre martyr à Rome ; il soutint s. Cyprien contre Novatien.

IV.

S Botros, évêque en Alexandrie ; il condamna Arius, combattit Mélèce, et mourut martyr ; on commémore avec lui trois autres évêques égyptiens : Hesychius, Pachomius et Theodorus, le prêtre Faustus, ainsi que Dius et Ammon. 

Ste Catherine, vierge et martyre en Alexandrie ; patronne des philosophes, pour avoir tenu tête à toute une équipe de sages païens ; elle apparut à Ste Jehanne d'Arc.

S Marculus, évêque en Numidie, martyr.

Ste Joconde, vierge à Reggio Emilia.

S Alain, à Lavaur. 

VI.

S Maurinus, martyr près d'Agen.

S Teilo, évêque à Llandaff.

VIII.

Bse Imma, abbesse à Karlburg.

XI.

B Bernold, bénédictin à Ottobeuren.

S Egbert, abbé à Munsterschwarzach, à Lambach. 

XIV.

Bse Béatrice de Ornacieux, chartreuse fondatrice à Eymeu.

XV.

Bse Elisabeth Achler, surnommée "la Bonne", tertiaire franciscaine à Reute, mystique.

XIX.

S Yi Ho-yŏng Petrus , catéchiste coréen, martyr canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre ; sa sœur Agatha est commémorée le 24 mai.

XX.

Bx Santiago Meseguer Burillo (*1885) et Jacinto Serrano López (*1901), prêtres dominicains espagnols fusillés près de Teruel en 1936, et béatifiés en 2001.

 

26 NOVEMBRE

IV.

S Sirice, pape (383-399) : il travailla avec s. Ambroise contre les hérésies, notamment celles de Helvidius et Bonose de Naïssus, selon qui la Mère de Jésus aurait eu plusieurs enfants.

V.

Stes Magnance et Maxima, vierges près d'Auxerre ; la première venait de Civitavecchia. 

S Basle (Basole), ermite près de Verzy ; il fit surgir une source miraculeuse.

?

S Just, près de Limoges, ami et disciple de s. Hilaire.

VII.

S Alypios Stylianos, moine à Hadrianopolis ; il aurait vécu debout quatre-vingt-cinq-ans, puis couché sur le côté quatorze ans, et serait donc mort plus que centenaire ; il est invoqué par les femmes stériles.

VIII.

S Martin de Corbie, bénédictin, chapelain de Charles Martel, invoqué contre la goutte.

X.

S Konrad, évêque à Constance, canonisé par Calliste II.

S Nikon le Métanoïte : il répétait sans cesse "μετανοειτε", en Crète puis à Sparte.

XII.

S Bellino, évêque à Padoue, assassiné à Fratta Polesine.

S Ponce de Faucigny, abbé de Chanoines Réguliers à Abondance, retiré à Sixt.

XIII.

S Silvestro Gozzolini, abbé à Monte Fano, fondateur d'une douzaine de monastères, et d'un ordre voisin des Bénédictins, les Silvestrini.

XIV.

Bse Delphine, épouse de s. Elzéar de Sabran, très jeunes époux près de la montagne du Lubéron, tertiaires franciscains ; ils ne consommèrent jamais leur mariage ; Elzéar est commémoré le 27 septembre.

XVI.

Bx Hugh Taylor et Marmaduc Bowes, prêtres anglais martyrs, béatifiés en 1987.

XVII.

S Luca Antonio (Umile) Pirozzo, convers franciscain à Bisignano, souverainement humble (umile), mystique, canonisé en 2002.

XVIII.

S Leonardo de Porto Maurizio, missionnaire franciscain.

S Innocent, chef de la mission de Pékin, créée par l'Eglise russe et qui échoua, puis évangélisateur de la Sibérie méridionale, premier évêque à Irkoutsk.

XIX.

SS Tôma Dinh Viêt Du et Daminh Nguyên Van Xuyên, prêtres dominicains tonkinois, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

Bse Gaetana Sterni, jeune vénitienne veuve à dix-neuf ans, fondatrice des Filles de la Divine Volonté, au service des pauvres, béatifiée en 2001.

XX.

B Giacomo Alberione (1884-1971), piémontais, fondateur de la Société de Saint-Paul et de la congrégation des Filles de Saint-Paul, créateur de plusieurs revues, pour la diffusion du message chrétien, béatifié en 2003.

 

27 NOVEMBRE

IV.

S Valerianus, évêque en Aquilée, grand adversaire de l’hérésie arienne.

V.

S Jacques le Perse (l'Intercis), martyr des neuf morts : on lui coupa successivement les doigts des mains et des pieds, poignets et chevilles, coudes et genoux, oreilles et nez, il fut finalement décapité.

SS Maharsapor, Narsès et Sabucata, martyrs en Perse ; le premier mourut d'épuisement dans une citerne gardée.

S Secundinus, évêque à Dunshaughlin, grand ami de s. Patrice.

S Maximus, abbé à Lérins puis évêque à Riez ; il chercha à échapper à l'épiscopat en se cachant ; s. Fauste lui succéda comme abbé à Lérins et comme évêque.

VI.

S Eusicius, solitaire à Selles-sur-Cher ; thaumaturge.

S Siffridus, évêque à Carpentras.

SS Josaphat et Barlaam, en Inde ; Josaphat aurait été fils de roi, Barlaam un moine qui le convertit ; on dit que cette belle histoire ressemble fort à celle de Bouddha.

S Congar, ermite en Angleterre. 

VII.

S Acharius, moine à Luxeuil, évêque à Noyon, prédécesseur de s. Eloi.

VIII.

S Fergust, évêque en Ecosse.

Ste Bilhilde, fondatrice et abbesse à Altmünster.

S Fergal, irlandais évangélisateur de la Bavière, puis enfin évêque à Salzburg.

IX.

S Apollinaire, abbé bénédictin au Mont Cassin ; il aurait marché sur les eaux.

S Edwold, ermite à Cernel, frère du roi martyr, s. Edmond.

XI.

Fête de l'icône de la Vierge du Signe à Novgorod.

S Gulstan, anglais, racheté aux pirates, puis moine à Saint-Gildas-de-Rhuis.

XVI.

B Giovanni Amici (Bernardino de Fossa), franciscain italien ; il refusa deux fois l'évêché de L'Aquila.

XVII.

Bx Thomas Koteda Kyūmi, Bartholomæus Seki, Antonius Kimura, Ioannes Iwanaga, Alexius Nakamura, Leo Nakanishi, Michaël Takeshita, Matthias Kozasa, Romanus Motoyama Myotarō (Matsuoka ou Miota), Matthias Nakano, Ioannes Motoyama, laïcs décapités à Nagasaki.

XIX.

Apparition de la Sainte Vierge à Ste Catherine Labouré, rue du Bac à Paris.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2013, martyrisés près de Madrid :

Capucins : le prêtre José Pérez González (Ramiro, *1907) ;

Lasalliens : Juan Antonio de Bengoa Larriñaga (Daciano, *1882) ;

- béatifiés en 2017, martyrisés à Madrid :

Lazaristes : le frère Bartolomé Gelabert Pericás (*1872) ;

Laïques : Miguel Aguado Camarillo (*1903).

 

 

B Bronisław Kostkowski (1915-1942), séminariste polonais martyr à Dachau, à la suite de tortures, de la tuberculose et des mauvais traitements, béatifié en 1999.

 

28 NOVEMBRE

I.

S Sosthène, chef de la synagogue à Corinthe, converti par s. Paul (cf. Ac 18:17).

V.

S Hilaire et son épouse, à Dijon ; quand on enterra l'épouse près de son mari, un an après la mort de celui-ci, il leva sa main droite et embrassa la tête de sa femme.

S Irenarchos, bourreau converti par le courage des chrétiennes, à Sébaste, martyr.

SS Papianus, Mansuetus, Urbanus, Crescens, Habetdeus, Eustratius, Cresconius, Vicis, Félix, Hortulanus et Florentianus, évêques en Afrique, victimes des Vandales : Papinianus eut le corps brûlé avec des lames de fer rougies au feu, Mansuetus fut brûlé, les autres exilés.

VI.

S Philippe, évêque à Vienne. 

X.

S Stephanos le Jeune, moine à Constantinople et martyrisé par les iconoclastes, mort au lendemain du 27, jour où coïncident les deux fêtes ci-dessus mentionnées (Novgorod et Paris).

Ste Theodora, abbesse en Calabre, disciple de s. Nilo.

XV.

S Giacomo Piceni de la Marche, franciscain italien, prédicateur extrêmement actif (jusqu'en Pologne), un des principaux disciples de s. Bernardin de Sienne, pacificateur, thaumaturge (malgré ses prières pour être libéré de ce don) ; il s'éleva contre les emprunts usuraires aux Juifs.

XVI.

B James Thompson, prêtre anglais martyr ; pendu, il fit encore le signe de la croix.

XIX.

S Anrê Trần Vǎn Trông, tisseur de soie du roi de Cochinchine ; pour avoir refusé de piétiner la croix, il fut décapité ; sa mère l'encourageait à persévérer ; canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1992, martyrisés près de Madrid :

Hospitaliers : les deux prêtres Mariano Adradas Gonzalo (Juan Jesús) et Vicente Andrés Llop Gaya (Guillermo) (*1878, 1880) ; les sept profès Clemente Díez Sahagún, Juan María Múgica Goiburu (Lázaro), Antonio Meléndez Sánchez (Martiniano), Pedro María Alcalde Negredo, Eduardo Bautista Jiménez, Julián Plazaola Artola, Antonio Hilario Delgado Vílchez (Hilario) (*1861, 1867, 1878, 1878, 1885, 1915, 1918) ; les quatre novices Pedro de Alcántara Bernalte Calzado, Juan Alcalde y Alcalde, Ángel Sastre Corporales, Isidoro Martínez Izquierdo (*1910, 1911, 1916, 1918) ; les deux postulants José Mora Velasco (déjà prêtre, *1886), José Ruiz Cuesta (*1907) ;

- béatifié en 2001 :

Laïcs : près de Valencia, Luis Campos Górriz (*1905), avocat ;

- béatifiés en 2007, martyrisés près de Madrid :

Augustins : les prêtres Sabino Rodrigo Fierro, Avelino Rodríguez Alonso, Benito Alcalde González, Bernardino Álvarez Melcón, Senén García González, Samuel Pajares García, Manuel Álvarez Rego, Balbino Villarroel y Villarroel (*1874, 1879, 1883, 1903, 1905, 1907, 1908, 1910) ; les deux clercs José Peque Iglesias et Lucinio Ruiz Valtierra (*1915) ; les deux profès Juan Baldajos Pérez et Marcos Pérez Andrés (*1872, 1917) ;

Dominicains : le clerc José Prieto Fuentes (*1913) et le profès Juan Herrero Arroyo (*1859) ;

Salésiens : le clerc Justo Juanes Santos (*1912) ; les profès Valentín Gil Arribas et Anastasio Garzón González (*1897, 1908) ;

- béatifiés en 2011, martyrisés près de Madrid :

Oblats de Marie Immaculée : les prêtres Vicente Blanco Guadilla, Francisco Esteban Lacal, Gregorio Escobar García   (*1882, 1888, 1912) ; les convers Ángel Francisco Bocos Hernández, Marcelino Sánchez Fernández, Eleuterio Prado Villaroel  (*1883, 1910, 1915) ; les clercs Justo Gil Pardo (diacre), Juan José Caballero Rodríguez (sous-diacre), Publio Rodríguez Moslares, José Guerra Andrés, Daniel Gómez Lucas, Justo Fernández González, Clemente Rodríguez Tejerina (*1910, 1912, 1912, 1914, 1916, 1916, 1918) ;

- béatifiés en 2013, martyrisés près de Madrid :

Carmes de l’Ancienne Observance : le prêtre Francisco Marco Alemán (Alberto María, *1894) ;

Lasalliens : Ramiro Frías García (Vidal Ernesto, *1906) ;

- béatifiés en 2017 :

Clarétains : à Barcelone, le prêtre Ciril Montaner Fabré (*1873) ;

Lazaristes : à Madrid, les frères Pedro Armendáriz Zabaleta et José García Pérez (*1877, 1915) ;

- béatifiés en 2021 :

Diocésains : près de Badajoz, le prêtre Pedro Simancas Valderramas (*1872) ;

Laïcs : près de Badajoz, Francisco Fernández Sánchez Toril (*1854).

29 NOVEMBRE

III.

S Saturnin (Sernin), premier évêque à Toulouse ; à son passage, les statues païennes se turent, et on le martyrisa en l'attachant à un taureau déchaîné.

S Philomenos, martyr à Ancyre ; on lui enfonça des clous dans les mains, les pieds et la tête.

IV.

Ste Illuminata, vierge à Todi.

S Saturninus, originaire de Carthage, martyr à Rome.

S Paramon, martyr avec trois-cent soixante-dix autres.

VI.

S Ya’qûb de Saroug, évêque, Père de l'Eglise.

S Sadwrn, ermite au Pays de Galles.

VII.

S Brendan, fondateur et abbé à Birr.

IX.

B Walderich, ermite puis premier abbé à Murrhardt.

Ste Hathumode, abbesse à Brunshausen, morte à trente-trois ans.

X.

S Radbod, évêque à Utrecht, particulièrement dévôt à s. Martin.

XVI.

Bx Edward Burden, prêtre, et les laïcs George Errington, William Gibson et William Knight, martyrs en Angleterre, béatifiés en 1987.

XVII.

Bx Pierre Berthelot (Denis de la Nativité) et Tomaz Rodrigues da Cunha (Redento de la Croix), carmes déchaux martyrs à Sumatra avec d'autres ; Denis, prêtre et normand, eut le crâne fendu d'une oreille à l'autre d'un coup de cimeterre ; Redento, frère convers portugais, fut percé de flèches et achevé à la lance. 

XVIII.

S Giovannello (Francesco Antonio) Fasani, prêtre franciscain italien, provincial de son ordre, réformateur, surnommé le Père Maître ; il confessait beaucoup ; mystique, canonisé en 1986.

B Bernardo Francisco de Hoyos Seña, prêtre jésuite à Valladolid, béatifié en 2010.

XIX.

Bse Caterina Sordini (Maria Maddalena de l'Incarnation), italienne fondatrice de l'Institut des Sœurs de l'Adoration perpétuelle du Très-Saint-Sacrement à Rome, béatifiée en 2008.

XX.

B Alfredo Simón Colomina (1877-1936), prêtre jésuite espagnol, martyr près de Valencia, béatifié en 2001.

B Juan Muñoz Mediavilla (1868-1936), prêtre diocésain espagnol, martyr près de Badajoz, béatifié en 2021.

 

30 NOVEMBRE

I.

S André, apôtre, le premier qui rencontra Jésus (cf. Jn 1:35-42) et pour cela appelé "Protoclet", crucifié sur la "croix de Saint-André" à Patras. 

IV.

S Mirocles, évêque à Milan.

V.

S Constantius, romain, adversaire des pélagiens.

VI.

S Zosimas, moine en Palestine ; il ressentit le tremblement de terre d'Antioche à quatre-cents kilomètres de là ; un lion lui ayant dévoré son âne, il dompta le lion pour remplacer l'âne.

S Tugdual (Pabu), premier évêque à Tréguier.

VII.

Ste Hune, sainte veuve à Hunawihr, patronne des blanchisseuses.

XII.

B Joscio, bénédictin à Saint-Bertin ; à sa mort des roses sortirent de sa bouche, de ses yeux et de ses oreilles.

S Galgano Guidotti, ermite sur le Monte Siepi, après une jeunesse orageuse.

XIII.

B Giovanni Garbella, de Verceil, dominicain, fondateur de monastères, mort à Montpellier.

XIV.

B Frédéric, frère lai augustin à Ratisbonne, excellent charpentier.

XVI.

S Cuthbert Mayne, prêtre anglais martyr par pendaison.

B Alexander Crow, prêtre anglais martyr par pendaison.

XIX.

S Tadou Liu Ruiting, prêtre chinois, martyr, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

S Joseph Marchand, prêtre franc-comtois des Missions Etrangères de Paris, martyr des cent plaies en Cochinchine, les muscles pincés et arrachés avec des tenailles rougies au feu, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1992 :

Hospitaliers : près de Madrid, les profès Santiago García Molina (Diégo de Cádiz), Miguel Francisco Rueda Mejías, Rafael Touceda Fernández (Román), Nicéforo Salvador del Río, Jesús Gesta Piquer, Arturo Donoso Murillo (*1892, 1902, 1904, 1913, 1915, 1917), et le novice Antonio Martínez Gil-Leonis (*1916) ;

- béatifiés en 2001 :

Salésiens : à Valencia et à un jour inconnu de la fin-novembre, le prêtre José Otín Aquilué (*1901) ;

Laïques : près de Valencia, María del Olvido Noguera Albelda (*1903) ;

- béatifiés en 2007, martyrisés près de Madrid :

Augustins :

Les prêtres : Agustín Renedo Martín (*1870), Gerardo Gil Leal et Miguel Cerezal Calvo (*1871), Constantino Malumbres Francés et Benito Rodríguez González (*1872, 1873), Francisco Marcos Del Río et Luis Suárez-Valdés Díaz de Miranda (*1874), Benito Garnelo Álvarez, Alfredo Fernando Fariña Castro (José Agustín), Juan Monedero Fernández, Juan Sánchez y Sánchez (*1876, 1879, 1881, 1882), Benito Velasco y Velasco et Joaquín García Ferrero (*1884), Julián Zarco Cuevas et Mariano Revilla Rico (*1887), Melchor Martínez Antuña et Esteban García Suárez (*1889, 1891), Matías Espeso Cuevas, Heliodoro Merino y Merino et Conrado Rodríguez Gutiérrez (*1901), Arturo García de la Fuente et Pedro Martínez Ramos (*1902, 1903), Pedro de la Varga Delgado et Dámaso Arconada Merino (*1904), Jesús Largo Manrique (*1912) ;

Les clercs : José Gando Uña (*1910), Nemesio García Rubio, Dionisio Terceño Vicente et Pedro Carvajal Pereda (*1912), Nemesio Díez Fernández (*1913), José López Piteira (d'origine cubaine, *1913), Julio Marcos Rodríguez (*1914), José Noriega González, Ramiro Alonso López, Marcos Guerrero Prieto et Máximo Valle García (*1915), Bernardino Calle Franco, Julio María Fincias, Francisco Fuente Puebla et Pedro Simón Ferrero (*1916), Víctor Cuesta Villalba (*1917), José Antonio Pérez García, Román Martín Mata et Miguel Iturrarán Laucirica (*1918), Luis Abia Melendro (*1919) ;

Les profès : Macario Sánchez López, Josep María Dalmau Regás, Tomás Sánchez López, Ricardo Marcos Reguero, Isidro Mediavilla Campos et Gerardo Pascual Mata (*1884, 1886, 1890, 1891, 1913, 1915) ;

Dominicains : les prêtres Amado Cubeñas Díaz-Madrazo et Juan Peña Ruiz (Vicente) (*1880, 1883) ;

- béatifiés en 2013 :

Capucins : près d’Alicante, le prêtre Ramón Juan Costa (Honorio, *1888) ;

Bénédictins : à Barcelone, les prêtres León Alesanco Maestro (Luis Gonzaga) et Luis Palacios Lozano (*1882, 1893) ;

Lasalliens : près de Madrid, Manuel Miguel Sánchez (Sinfronio), Saturnino Sanz y Sanz (Pablo de la Cruz), Emiliano Santamaría Angulo), Vicente Angulo García (Adalberto Juan), Gregorio Álvarez Fernández (Juan Pablo), Martín Arbé Barrón (Ismael Ricardo) (*1876, 1879, 1899, 1904, 1904, 1906) ;

- béatifiés en 2017 :

Lazaristes : les prêtres Vicenç Queralt Lloret, à Barcelone, et Francisco Morquillas Fernández, à Madrid (*1894, 1899) ; le frère Joaquín Zubillaga Echarri, à Madrid (*1899).

B Ludwik Roch Gietyngier (1904-1941), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

Partager cet article
Repost0
- dans Martyrologe
/ / /

 

 

16 OCTOBRE

 

?

SS Grat et Ansute, ermites et martyrs inconnus à Capdenac.

I.

S Longin, martyr à Césarée de Cappadoce ; c'était le soldat qui ouvrit le côté du Christ crucifié avec sa lance : inondé par le sang du Christ, il avait été guéri de son strabisme.

IV.

S Eliphius, martyr lorrain célèbre et inconnu.

V.

SS Martinianus et Satyrianus, avec leurs deux frères et ste Maxima, martyrs en Afrique.

VI.

SS Amand et Junianus, ermites près de Limoges ; le maître est ici moins connu que le disciple Junien, au tombeau duquel avaient lieu beaucoup de guérisons.

VII.

S Baudri, moine mal connu, abbé à Montfaucon.

S Maimbeuf, évêque à Angers, invoqué… pour le bétail.

S Gall, disciple irlandais de s. Colomban à Luxeuil, puis à l'abbaye qui devint Saint-Gall ; représenté avec un ours, qui lui aurait apporté du bois pour se chauffer ; s. Colomban l'aurait suspendu a divinis parce qu'il ne l'avait pas suivi jusqu'en Italie.

S Béraire, évêque au Mans.

Ste Eremberte, abbesse à Wierre-aux-Bois, nièce de s. Vulmar.

S Mommelin, évêque à Noyon et Tournai, successeur de s. Eloi ; on disait qu'il parlait roman et teuton , selon qu'il était dans l'une ou l'autre ville.

VIII.

S Gordaine, ermite à Anchin.

S Viaud (Vital), ermite anglais venu dans le pays de Retz.

S Ambroise, évêque inconnu à Cahors.

S Lul, moine bénédictin anglais, collaborateur de s. Boniface, qui le sacra évêque à Mayence pour lui succéder. 

IX.

S Gaudericus, cultivateur à Saint-Gaudéric, invoqué pour la pluie ou le beau temps.

? Ste Bonita, vierge à Brioude : elle aurait arrêté une inondation de rivière et déjoué les plans des assiégeants anglais. 

XI.

S Anastase, vénitien, grand ascète : au Mont-Saint-Michel, à Cluny, en Espagne, seul dans les Pyrénées ; il mourut sur le retour vers Cluny ; il ne s'était jamais lavé ni les pieds ni la tête .

XII.

S Bernerius, ermite à Eboli.

S Bertrand, évêque à Comminges, thaumaturge ; il réussit à imposer à ses chanoines la règle de vie commune selon s. Augustin.

B Gérard, italien, abbé à Clairvaux ; en visite à Igny, il fut assassiné par un moine convers, qui voulait se venger d'avoir été réprimandé. 

XVIII.

S Gerardo Maiella, rédemptoriste italien ; il avait été apprenti tailleur, puis au service de l'évêque de Lacedonia ; thaumaturge aussi soumis qu'ascétique.

XX.

B Jesús Villaverde Andrés (1877-1936), prêtre dominicain, martyr espagnol de la Révolution à Madrid, béatifié en 2007.

Bx Wojciech Koplinski (Anicet, 1875-1941), capucin, le saint François de Varsovie , gazé à Auschwitz ; et Józef Jankowski (1910-1941), prêtre pallotin, abattu à Auschwitz ; martyrs polonais béatifiés en 1999.

B Agostino Thevarparampil ("Kunjachan", petit, 1891-1973), prêtre indien très actif auprès des castes "Dalit", béatifié en Inde en 2006.

 

17 OCTOBRE

 

-VIII.

S Osée, prophète.

I.

Ste Soline (Zélie), vierge et martyre à Chartres, où elle était venue près de la Virgo Deipara, vénérée par les Gaulois en ce lieu.

II.

S Ignace d'Antioche, dit aussi Théophore (“porté par Dieu”), car il fut ce petit garçon que le Christ montra en exemple à ses Apôtres, leur demandant de devenir semblables à lui ; évêque à Antioche, martyr à Rome. 

SS Ruf et Zosime, compagnons de s. Ignace d'Antioche à Philippes.

S Héros, successeur de s. Ignace à Antioche.

IV.

S Jean, ermite en Egypte, obéissant exemplaire ; il demeura quarante-huit ans dans sa cellule, sans sortir, sans être vu de personne, sauf par une petite fenêtre.

Ste Mamelta, vierge en Perse, convertie à la suite d'un songe, lapidée par les païens.

V.

S Jean le Nain (Colobos), ermite dans le désert de Scété.

S Dulcitius, évêque à Agen.

VI.

S Florentin, évêque à Orange.

S Rorice II, évêque à Limoges, qui succéda à son grand-père, Rorice I.

S Leutiern, évêque-missionnaire en Domnonée.

VII.

S Loup, évêque à Angers.

S Baudoin et sa sœur ste Anstrude, à Laon, fils des ss. Blandin et Salaberge ; Anstrude succéda à sa mère comme abbesse, et recueillit dans son monastère les restes de son frère, assassiné par les gens d'Ebroïn, maire du palais.

S Nothelm, évêque à Canterbury, érudit qui fut à la source des informations de s. Bède.

?

S Trohé, abbé à Nevers.

S Regulus, abbé ou évêque en Ecosse, venu de Grèce avec des reliques de s. André.

XI.

Bx Rodolphe et Pierre, camaldules ; Rodolphe fut évêque à Gubbio.

XII.

B Gilbert, anglais, abbé cistercien à Ourscamp, puis à Cîteaux ; il soutint s. Thomas Becket.

XV.

B Baldassare Ravaschieri, franciscain, provincial à Gênes ; malade de la goutte à Binasco, on devait le porter à l'église ou dans le bois, où il confessait ; la Vierge lui apparut pour le consoler.

XVI.

S Richard Gwyn, premier martyr gallois, père de famille ; Gwyn signifie blanc.

XVII.

B Pietro Casani, prêtre italien des Ecoles Pies, bras droit de s. Giuseppe Calasanz, béatifié en 1995.

Ste Marguerite-Marie Alacoque, visitandine à Paray-le-Monial, mystique, dépositaire de révélations du Sacré-Cœur ; très jeune, elle avait fait vœu de chasteté ; fêtée le 16 octobre.

XVIII.

B Jacques Burin, prêtre martyr durant la Révolution.

Bses Marie-Louise-Joséphine (Marie-Natalie de Saint-Louis) Vanot, Jeanne-Reine Prin (Marie-Laurentine de Saint-Stanislas), Jacinthe-Augustine-Gabrielle (Marie-Ursule de Saint-Bernardin) Bourla, Marie-Geneviève (Marie-Louise de Saint-François) Ducrez, Marie-Magdeleine (Marie-Augustine du Sacré-Cœur de Jésus) Déjardin, ursulines martyres à Valenciennes.

XIX.

S François-Isidore Gagelin, prêtre franc-comtois, martyr étranglé à Hué ; son père avait reçu les prêtres durant la Révolution ; canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

B Contardo Ferrini (1859-1902), professeur à l'Université de Droit à Pavie, tertiaire franciscain, mort du typhus.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Marianistes :  Fidel Fuidio Rodríguez (*1880), profès, près de Ciudad Real ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : Ramón Esteban Bou Pascual (*1906), prêtre, près de Alicante ; 

Laïques : Társila Córdoba Belda de Girona (*1861), l'Action Catholique, près de Valencia ;

- béatifié en 2007 :

Frères Mineurs : Perfecto Carrascosa Santos (*1906), prêtre, près de Tolède.

 

 

18 OCTOBRE

 

I.

S Luc, évangéliste, patron des médecins et des peintres, martyr à Patras ; auteur du troisième Evangile et des Actes des Apôtres.

III.

S Asclépiade, évêque à Antioche.

Ste Tryphonia, qu'on a présumé être : épouse de Dèce, mère de ste Cyrilla, et martyre à Rome.

IV.

SS Proculus, Euticius et Acutius, martyrs en Campanie. 

S Just, enfant martyr près de Beauvais.

V.

S Amable, prêtre et évangélisateur à Riom ; entre autres miracles, il débarrassa le pays des serpents.

VI.

Ste Gwen, mère de s. Guénolé, en Bretagne.

VII.

S Monon, irlandais, ermite à Nassogne, dont il est le patron.

XVI.

S Juan Garavito (Pedro d'Alcantara), franciscain espagnol, mystique, réformateur de son ordre et un temps directeur de ste Thérèse d'Avila. 

XVII.

S Isaac Jogues, jésuite martyrisé par les Iroquois ; fêté avec d'autres martyrs le 19 octobre.

XVIII.

S Paolo de la Croix, prêtre italien, fondateur avec son inséparable frère Jean-Baptiste de la Congrégation des Passionnistes, dont la règle ne sera approuvée qu'après qu'il l'eût adoucie ; fêté le 19 octobre.

XX.

Bx Daudi Okello (*1902) et Jildo Irwa (*1906), catéchistes ougandais, martyrs en 1918, béatifiés en 2002.

 

19 OCTOBRE

 

-V.

S Joel, prophète de l'Ancien Testament.

II.

SS Ptolémée et Lucius, martyrs à Rome ; Ptolémée avait convaincu une prostituée de vivre chastement.

III.

S Asterius, martyr près d'Ostie.

SS Savinien et Potentien, premiers évêques à Sens, martyrs.

S Varus, soldat martyr en Egypte. 

VI.

S Loup, évêque à Soissons, neveu de s. Remi.

S Grat, évêque à Oloron.

S Vrain, évêque à Cavaillon, dont il est patron. 

VII.

S Ethbin, abbé à Necth-hermitage.

S Aquilin, évêque à Evreux ; lui et sa femme s'étaient voués à la continence.

VIII.

S Didier, moine et ermite à Ruiriacus.

Ste Frideswide, abbesse à Thornbury, patronne de la ville et de l'université d'Oxford.

IX.

Ste Laure, martyre à Cordoue, mais non attestée.

XI.

S Eadnot, évêque et martyr à Dorchester.

XIII.

B Thomas Helye, prêtre à Biville ; l'évêque l'obligea à mitiger ses mortifications.

XVII.

S Philip Howard, comte anglais et époux infidèle, puis devenu fervent catholique avec son épouse ; il fut dix ans prisonnier et martyrisé à trente-huit ans.

SS Lucas-Alonso Gorda (du Saint-Esprit), prêtre, et Matthæus Kohioye, jeune novice de dix-huit ans, dominicains martyrs au Japon, béatifiés en 1981 et canonisés en 1987, fêtés avec s. Lorenzo Ruiz le 28 septembre.

Bse Agnès Galand de Jésus, dominicaine à Langeac et mystique ; elle orientera M. Olier vers la fondation des prêtres de Saint-Sulpice, béatifiée en 1994.

S Jean de La Lande, frère jésuite, martyr au Canada, fêté en ce jour avec sept autres Compagnons.

 

 

20 OCTOBRE

 

I.

S Corneillle, centurion, premier païen baptisé par s. Pierre, cf. Act X-XI.

IV.

S Caprais, compagnon de ste Foy, qui se présenta au juge après s'être un moment caché ; premier évêque à Agen ?

VI.

S Agricol, neveu présumé de s. Remi, dont les reliques furent brûlées en 1568.

Ste Irène (Iria, Eiriâ), moniale près de Nabantia, où un seigneur, puis son propre directeur tentèrent de la corrompre, et le seigneur la fit décapiter ; elle pourrait être la vierge de Thessalonique fêtée le 3 avril, dont les reliques seraient venues plus tard à Nabantia.

VII.

S Sonnace, évêque à Reims.

S Sindulphe, prêtre d'Aquitaine venu vivre en ermitage à Aussance.

SS Bradan et Orora, dans l'île de Man.

VIII.

S Vital, évêque à Salzburg, fondateur d'une abbaye à Zell.

S André Calybite, moine crétois martyr des iconoclastes à Bizance, différent de s. André de Crète qui est fêté le 4 juillet.

S Acca, ami des ss. Wilfrid et Bède, abbé à Saint-André, évêque à Hexham ; très bon chanteur, grand savant, expulsé pendant deux ans de son siège.

XI.

S Adérald, fondateur d'un prieuré à Villacerf.

XII.

Ste Adeline, sœur de s.Vital, première abbesse à l'abbaye des Dames Blanches à Mortain, dépendant de celle de Savigny fondée par Vital.

B Guillaume, novice à Savigny.

B Humbaud, évêque à Auxerre, grand partisan de la réforme grégorienne et à l'origine de l'abbaye de Pontigny, mort dans un naufrage, de retour de Terre Sainte.

XV.

B Jacques Strepa, noble polonais franciscain, évêque à Halicz, puis Lvov, qu'on retrouva intact dix ans après sa mort.

XX.

Ste Anna Francesca Boscardin (Maria Bertilla, 1888-1922), italienne, des enseignantes de Sainte Dorothée ; considérée comme une bonne à rien, elle se révéla une infirmière exceptionnelle lors de la première Guerre Mondiale ; elle convertit par sa patience dans la souffrance le médecin-chef de l'hôpital.

B Franz Alexander Kern (Jacob, 1897-1924), prémontré autrichien à Geras ; il s'offrit pour remplacer un religieux passé au schisme de l'Eglise nationale tchèque, béatifié en 1998.

 

21 OCTOBRE

 

III.

S Arterius, martyr à Ostie.

IV.

SS Dasius, Zotique et Caius, martyrs à Nicomédie.

S Agathon, solitaire en Egypte, sage et modéré, très charitable, très modeste.

S Hilarion, palestinien venu en Egypte pour connaître s. Antoine, à quinze ans ; thaumaturge fuyant la célébrité, il fut à Gaza, en Egypte, en Lybie, en Sicile, à Rome, en Dalmatie, à Paphos, où il mourut à quatre-vingts ans. 

S Malchus, syrien ; il refusa le mariage et devint moine avec des péripéties rocambolesques.

S Juste, archidiacre à Clermont.

V.

Ste Ursule, une des onze (mille ?) martyres de Cologne ; anglaise, elle s'embarqua avec ses compagnes, aborda aux Pays-Bas, rejoignit Cologne où elles furent bien reçues ; après un pèlerinage à Rome, elles furent massacrées par les Huns devant Cologne ; légende ?Ste Céline, vierge à Meaux ; elle laissa son fiancé pour suivre ste Geneviève.

S Anatole, évêque à Cahors (?).

S Seurin, évêque à Trèves, puis à Bordeaux où s. Amand lui laissa la place.

Ste Céline, mère de trois garçons : s. Principius, évêque à Soissons, un autre dont le fils, s. Lupus, succéda à s. Principius, et s. Remi. 

S Viateur, compagnon de l'évêque de Lyon s. Just dans sa retraite en Egypte ; il y eut une congrégation d'éducateurs sous son patronage.

VI.

S Walfroy, gaulois dévôt de s. Martin et disciple de s. Yrieix, ermite stylite à Trèves, seul exemple connu de stylite en Occident ; l'évêque lui enjoignit de descendre de sa colonne.

VII.

S Fintan (Munnu), abbé en Irlande ; il eut la lèpre pendant vingt-quatre ans.

S Wendel, irlandais, ermite près de Trèves, peut-être abbé à Tholey.

S Condé (Condède), anglais, ermite en Normandie.

S Domnolène, prêtre ou moine à Saint-Laurent-des-Aubats.

VIII.

S Mauront, abbé et évêque à Marseille.

IX.

S Hugues, abbé à Ambronay (X.?).

XI.

S Gebizo, allemand, bénédictin au Mont-Cassin, mort d'une douloureuse fistule au sein gauche.

XII.

S Berthold, né à Parme de parents anglais ; il se mit comme convers au service des bénédictines à l'abbaye Saint-Alexandre ; il est le patron des sacristains de Parme. 

XIII.

S Guillaume della Torre, évêque à Come ; il soutint le pape contre l'empereur et fonda un monastère et un hôpital à Torello.

XV.

B Gonzalve de Lagos, ermite de Saint-Augustin portugais ; malgré sa vaste science, il préférait s'adresser aux enfants et aux cultivateurs.

B Pierre Cappucci, dominicain italien ; il prêchait avec un crâne dans la main.

XVII.

B Julianus Nakaura, jésuite japonais martyr, béatifié en 2008.

XIX.

B Gim Si-u Alexius, laïc coréen martyr, mort en prison, béatifié en 2014.

S Yu Tae-ch'ōl Peteuro, adolescent coréen de treize ans, martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

XX.

B Estanislao García Obeso (1875-1936), prêtre dominicain martyr près de Santander, béatifié en 2007. 

Bse Laura Montoya y Upeguí (de Sainte-Catherine-de-Sienne, 1874-1949), colombienne, fondatrice de la Congrégation des Sœurs Missionnaires de Marie Immaculée et de Sainte Catherine de Sienne, béatifiée en 2004.

 

 

22 OCTOBRE

 

II.

S Marc, évêque à Jérusalem.

III.

S Abercius, évêque à Hiérapolis, dont on connaît l'épitaphe, rédigée par lui-même.

Ste Cordule, une compagne de ste Ursule à Cologne, qui se présenta d'elle-même aux barbares après être restée cachée dans un bateau (?).

S Salarius, évêque à Luni (VII.?).

IV.

S Philippe, évêque à Héraclée, martyr avec s. Hermès, horriblement maltraités, brûlés vifs ; s. Hermès aurait été diacre à Andrinople. 

S Mellon, venu d'Angleterre à Rome, converti par le pape qui l'envoya comme évêque à Rouen.

S Népotien, évêque à Clermont.

S Vallier, archidiacre à Langres, martyr à Port-sur-Saône.

VI.

SS Constantin et Simplicius, abbés au Mont-Cassin.

S Verecundius, évêque à Vérone.

S Nunctus, venu d'Afrique dans la région de Mérida ; pour ne pas être tenté par la vue de quelque femme, il se faisait accompagner par deux moines, devant et derrière lui ; les habitants l'assassinèrent parce qu'il était trop mal vêtu, mais ils furent punis bientôt après par des douleurs mortelles.

S Louvent, abbé à Javols, assassiné en Lorraine où il est très vénéré.

VII.

S Mérovée, moine thaumaturge à Bobbio, fondateur d'une abbaye à Precipiano.

S Léothade, abbé à Moissac et (ou) évêque à Auch. 

VIII.

S Modéran, évêque à Rennes, mort à Bercetto. 

IX.

S Benoît de Macérac, ermite venu de Patras, retiré près du lac de Murin.

Stes Nunilon et Alodie (Elodie), martyres près de Huesca ; de père musulman, elles préférèrent garder la foi reçue de leur mère. 

S Donat, irlandais ; en route pour Rome, il fut divinement indiqué pour devenir évêque à Fiesole, où il mourra environ quarante-sept ans plus tard.

S Berthaire, abbé au Mont Cassin, martyrisé par les Sarrasins qui incendièrent le monastère.

XII.

S Ruaud, abbé à Lanvaux et évêque à Vannes.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Lasalliens : Andrés Zarraquino Herrero (Honorato Andrés, *1908), Álvaro Ibánez Lázaro (Florencio Martín, *1913) et Pedro Lorente Vicente (Ambrosio León, *1914), près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : Germán Caballero Atienza (*1880) et José Menéndez García (*1888), prêtres ; Victoriano Ibáñez Alonso (*1864), profès, près de Santander ;

Carmes déchaux : Luis Minguell Ferrer (L. María de N.Dame de la Merci, *1902), prêtre, à Barcelone ;     

Lasalliens : Josep Casas Lluch (Ildefons Lluís, *1886), à Barcelone.

 

 

23 OCTOBRE

 

III.

SS Servandus et Germanus, martyrs près de Cadix.

IV.

SS Jean Bar Mariam et Jacques le Zélote, martyrs en Perse ; Jean, évêque à Arbèle, devait son surnom à sa piété envers Notre-Dame ; Jacques était prêtre.

S Théodoret, martyr à Antioche.

V.

S Séverin, prêtre français, évêque à Cologne.

S Verus, évêque à Salerne.

VI.

S Severino Boezio, brillant philosophe italien et consul, victime de la politique, martyr à Pavie.

S Clether (Cleder), moine à Nevern.

VII.

S Jean, évêque à Syracuse, objet des louanges de s. Grégoire le Grand.

Ste Ode, veuve à Amay ; on la dit descendante de Clovis, mère de s. Arnoul et tante de s. Hubert.

Ste Syre, abbesse près de Châlons-en-Champagne.

S Ediste, évêque à Vienne.

S Romain, évêque à Rouen ; sous l'Ancien Régime, chaque année à l'Ascension, le chapitre de la cathédrale délivrait un meurtrier en l'honneur du Saint.

VIII.

SS Lugle et Luglien, irlandais, pèlerins en Terre Sainte ; au retour, Lugle devint évêque et ils partirent tous deux évangéliser, pour finir martyrs près d'Arras. 

S Domice, prêtre puis ermite près d'Amiens, assisté à sa mort par Ste Ulphe (?).

IX.

S Benoît, prêtre inconnu près de Poitiers.

S Ignace, moine, patriarche de Constantinople, douloureusement impliqué dans les pénibles affaires politiques et religieuses de cette époque. 

X.

Ste Elflède, vierge en Angleterre ; il y a une autre Sainte du même nom, veuve.

S Hérifrid, évêque à Auxerre, dont il fit reconstruire la cathédrale après un incendie ; il fut paralysé les dernières années de sa vie.

XII.

B Géraut de Salles, chanoine régulier à Saint-Avit puis ermite à la vie très mortifiée, fondateur de sept monastères pour les hommes notamment (Cadouin et les Châtelliers) et de deux pour les femmes.

S Alluccio, thaumaturge italien, qui releva un hospice à Campugliano.

XIII.

S Jean le Bon, à Mantoue : de bouffon il se fit ermite et pratiqua des austérités effrayantes ; quelques prières apprises par cœur étaient toute sa science ; il eut de nombreux disciples, les Boniti, qui furent agrégés aux ermites de s. Augustin.  

XV.

S Jean de Capistran, franciscain italien très brillant ; gouverneur de Pérouse, il laissa sa fiancée et le monde pour se donner à Dieu ; chargé de grandes missions, il galvanisa les troupes devant Belgrade, et mourut peu après la défaite des Turcs.

XVI.

Bse Julienne, converse près de Varèse, disciple de la bse Catherine de Pallanza.

B Giovanni Angelo Porro, italien des Servites de Marie, qu'on trouva un jour de neige en hiver entouré de roses pendant qu'il priait à genoux.

XVII.

B Thomas Thwing, prêtre anglais martyr ; il avait trois sœurs religieuses.

XVIII.

Bses Ursulines de Valenciennes, guillottinées avec quelques autres religieuses : Clotilde-Joséphine Paillot (Marie-Clotilde-Angèle de Saint-François-Borgia), Marie-Marguerite-Joséphine Leroux (Marie-Scholastique-Joséphine de Saint-Jacques), Jeanne-Louise Barré (Marie-Cordula-Joséphine de Saint-Dominique) ; Anne-Joseph Leroux (Joséphine, clarisse), Marie-Augustine Erraux (Anne-Marie) et Marie-Lievina Lacroix (Marie-Françoise), brigittines.

XIX.

S Phaolô Tông Viêt Buóng, annamite, capitaine de la garde de l'empereur, martyr canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

B Julien Nicolas (Arnould) Rèche, lorrain, frère des Ecoles Chrétiennes, d'une grande science, excellent éducateur et professeur des jeunes , béatifié en 1987.

XX.

Bx Martyrs espagnolS de 1936 :

- béatifié en 2001 : 

Diocésains : Leonardo Olivera Buera (*1889), l’aumônier des Lasalliens martyrisés la veille, près de Valencia ; 

- béatifiés en 1989, :

Passionistes : Anatolio García Nozal (Ildefonso de la Croix, *1898) et Justiniano Cuesta Redondo (J. de Saint-Gabriel de l'Addolorata, *1910), prêtres ; Tomás Cuartero Gascón (T. du Saint-Sacrement, *1915), Eufrasio de Celis Santos (E. de l'Amour miséricordieux, *1915), Honorino Carracedo Ramos (H. de la Vierge des Douleurs, *1916), José Maria Cuartero Gascón (J.M. de Jésus et Marie, *1918), clercs, près de Ciudad Real ;

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Agapit Gorgues Manresa (*1913), près de Lleida ; 

Frères Maristes : Leonardo Arce Ruiz (Egberto, *1907) et Martín Erro Ripa (Teófilo Martín, *1914), près de Santander.

 

 

24 OCTOBRE

 

?

SS Cyriaque et Claudien, martyrs à Hiérapolis en Phrygie.

IV.

S Félix, évêque à Thibiuca.

V.

S Proclus, évêque à Constantinople et successeur de Nestorius, grand défenseur de la maternité divine de Marie, auteur présumé du trisagion : “Saint Dieu, Saint fort, Saint immortel, aie pitié de nous”.

VI.

S Martino, moine à Montemassico ; le diable le tentait sous forme d'un serpent qui habitait dans la même grotte que lui ; il fit des miracles.

S Aréthas (Banu Harith), sa femme et leurs quatre filles, avec tout le clergé, martyrs éthiopiens.

S Senoch, descendant de barbares installés en Poitou et devenu ermite thaumaturge ; il sut accepter les observations de s. Grégoire de Tours.

S Martin, diacre à Nantes, puis ermite à l'origine d'un monastère bénédictin à Vertou.

S Cadfarch, gallois ; frère des ss. Cawrdaf, Thangwn, Maethlu.

S Magloire, gallois, cousin des ss. Samson et Malo, abbé à Dol puis à Sercq.

VII.

S Ebregise, évêque à Cologne, martyrisé par des brigands.

S Fromond, normand, évêque à Coutances, fondateur d'une abbaye de moniales à Le Ham.

X.

S Florentin, à Bonnet. 

XIX.

Bx Yu Hang-geom Augustinus et Yun Ji-heon Franciscus, laïcs coréens martyrs, écartelés, béatifiés en 2014.

S Antoine Marie Claret y Clara, prêtre espagnol, fondateur des Missionnaires Fils du Cœur Immaculé de Marie ; évêque à Cuba, aumônier de la reine à Madrid, administrant son diocèse depuis l'Espagne ; à la révolution de 1868 il vint en France et, après le concile de Vatican I, il dut partir chez les Cisterciens de Fontfroide pour échapper à la police.

XX.

S Luigi Guanella (1842-1915), prêtre salésien italien, très sensible aux handicapés, fondateur des Filles de Sainte-Marie de la Providence et des Serviteurs de la Charité, canonisé en 2011.

B Giuseppe Baldo (1843-1915), prêtre italien, curé pendant presque quarante ans, très actif, fondateur des Petites Filles de Saint-Joseph, béatifié en 1989.

B Amado García Sánchez (1903-1936), prêtre vincentien espagnol martyr aux Asturies, béatifié en 2013.

 

 

 

25 OCTOBRE

 

I.

Ste Tabitha (Dorcas), la femme ressuscitée par s. Pierre à Joppé (cf. Ac 9:36-44).

S Front, évêque à Périgueux ordonné par s. Pierre, patron de la cathédrale et de la ville de Périgueux (IV.?). 

III.

SS Chrysanthus et Daria, martyrs à Rome.

SS Crépin et Crépinien, martyrs sans doute romains vénérés à Soissons, patrons des cordonniers, d'où l'expression “saint-crispin”, laïcisée en “saint-frusquin”.

S Miniat, soldat romain martyr à Florence, dont il est le patron.

IV.

S Marcellinus, pape (296-304), martyr ; il aurait un moment cédé à l’erreur et offert l’encens aux idoles, puis se serait solennellement rétracté, mais l’épisode est discuté.

SS Martyrius et Marcianus, martyrs des hérétiques à Constantinople, l'un sous-diacre, l'autre chantre.

V.

S Gaudentius, évêque à Brescia, prédicateur célèbre.

S Rufinien, évêque à Bayeux ; il baptisa s. Loup, qui lui succéda.

S Loup, évêque à Bayeux ; il débarrassa la ville d'un loup enragé.

?

S Gouesnou, moine près de Brest où il aurait construit un monastère.

VI.

S Hilare, évêque à Pujols.

VIII.

S Capuan, évêque à Cahors.

SS Frutos, Valentin et Engracia, deux frères et leur sœur ; Valentin et Engracia furent martyrisés par les Arabes près de Sepulveda, où ils vivaient en ermites.

?

S Doulchard, ermite près de Bourges.

XI.

S Maur, évêque à Pecs, finalement admis au monastère Saint-Martin, et abbé ; il s'était fait remarquer par son silence.

XII.

B Louis, comte de Arnstein : il donna son château aux Prémontrés, et se fit convers.

Ste Marguerite, martyre à Roskilde, pendue par son époux.

XIII.

S Bernard Calbó, juge catalan, abbé cistercien à Santa Creus, évêque à Vich ; il combattit les hérésies albigeoise et vaudoise avec s. Raymond de Peñafort ; d'un caillou il se cassa ses belles dents qui provoquaient des réflexions admiratives des jeunes filles.

XIV.

Bx Albert et Gérard, deux moines vénérés chez les Camaldules près de Sassoferrato.

XV.

B Thaddée Machar, évêque irlandais à Ross puis à Cork et Cloyne, mort à Ivrea au cours d'un voyage à Rome.

XIX.

S Giuse Lê Ɖǎng Thị, capitaine en Cochinchine, étranglé pour sa foi, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Disciples de Jésus : Recaredo Centelles Abad (*1904), prêtre, près de Castellón ; 

- béatifiées en 2001 : 

Laïques : María Teresa Ferragud Roig de Masiá (*1853), mère de famille martyrisée près de Valencia avec ses quatre filles religieuses : 

Clarisses : María Vicenta Masiá Ferragud (M. Jésus, *1882), María Joaquina Masiá Ferragud (María Verónica, *1884), María Felicidad Masía Ferragud (*1890) ; 

Augustines : Josefa Ramona Masiá Ferragud (Josefa de la Purification, *1887).

 

 

26 OCTOBRE

 

III.

SS Lucien et Marcien, magiciens puis chrétiens martyrs à Nicomédie. 

SS Rogatianus, prêtre, et Felicissimus, peut-être martyrs à Carthage ; avant d'aller se cacher, s. Cyprien confia son diocèse à s. Rogatianus, qui fut pris, puis relâché. 

IV.

S Amandus, premier évêque à Strasbourg.

V.

S Rustique, évêque à Narbonne, fils et neveu d'évêques.

VI.

S Alor, à Quimper, patron des chevaux.

S Quadragésime, sous-diacre près de Salerne ; il unit sa prière à celle d'un autre moine qui ressuscita un mort.

S Aptonius, évêque à Angoulême, frère et successeur de s. Ausone (?).

VII.

S Cedde, frère des ss. Chad, Celin et Cynibill, moine à Lindisfarne, évêque à Tilbury ; il adopta la date romaine de la Pâque.

S Eadfrid, prêtre anglais, qui convertit la Mercie et son roi Merewald, puis fonda un monastère à Leominster.

S Eata, disciple de s. Aidan, abbé à Melrose puis à Lindisfarne, évêque à Hexham, partisan des usages romains, qu'il fit adopter.

Ste Gibitrude, moniale à Faremoutiers ; une fois morte, elle revint quelque temps à la vie pour avoir le temps de réparer sa rancune envers des moniales.

VIII.

S Cuthbert, abbé de Liminge, évêque à Hereford, puis évêque à Canterbury. Il estimait beaucoup s. Boniface ; dans un concile qu'il convoqua, on insista sur la nécessité de catéchiser le peuple dans sa langue.

S Sigebaud, évêque à Metz ; il aurait fondé deux abbayes : Saint-Avold et Neuweiter.

S Witta (Albin), d'origine anglaise, évêque à Buraburg ; ce siège fut transféré plus tard à Mayence, et remplacé par Paderborn.

B Humbert, moine à Fritzlar.

XI.

S Beanus, évêque à Mortlac.

S Adalgot, moine à Einsiedeln, puis abbé à Disentis.

XIII.

S Foulque, d'origine écossaise, des Chanoines de Sainte-Euphémie à Piacenza, évêque à Piacenza et plus tard à Pavie : il travailla à la paix entre les deux villes

XV.

B Damiano Furcheri de Finale, dominicain italien.

XVIII.

B Bonaventura de Potenza, mystique marial franciscain ; il sut dominer son caractère irascible. 

XX.

Bse Celina Chludzinska Borzecka (1833-1913), polonaise (née en territoire biélorusse), fondatrice, une fois veuve, des Sœurs de la Résurrection, béatifiée en 2007.

 

 

27 OCTOBRE

 

I.

S Evariste, pape (97-105) : sur son ordonnance, les sept diacres de Rome devaient assister l'évêque qui déclamait la préface, pour rendre témoignage de son orthodoxie. 

S Thraséas, évêque à Euménie, martyr près de Smyrne.

IV.

S Abraham, disciple de s. Pacôme puis ermite à Tabenne.

Stes Capitoline et Erotéide, martyres en Cappadoce.

V.

S Namatius, évêque à Clermont ; son épouse fit édifier une église dans les faubourgs.

S Abban, abbé irlandais qui aurait fondé onze monastères.

VI.

S Gaudiosus, évêque en Afrique, exilé en Campanie pour fuir les Vandales (IV. ?).

S Odran, moine à Iona, un des premiers disciples de s. Columba.

VII.

S Cyriaque, patriarche à Constantinople ; il y eut un problème entre lui et s. Grégoire le Grand, parce qu'il se donnait le titre de patriarche œcuménique qui ne convenait qu'au pape.

S Désiré, évêque à Auxerre, parent de la reine Brunehaut ; il libéra beaucoup de serfs.

S Colman, moine à Senboth.

VIII.

S Tecla Haimanot, moine en Ethiopie.

XII.

B Goswin, moine cistercien à Boulancourt, auteur des vies des bses Emeline et Asceline (XI.), qui auraient été parentes de s. Bernard et sœurs converses.

XIII.

B Bartolomeo de Braganza, dominicain, évêque à Vicenza ; il serait à l'origine d'une confrérie de frères joyeux ; il eut des missions (une avec s. Louis en Palestine), et fut un moment expulsé par un hérétique patarin. 

XVI.

Bse Antonia de Brescia, dominicaine, supérieure à Ferrare, mystique.

XX.

B Salvador Mollar Ventura (*1896), des Frères Mineurs, profès, martyr près de Valencia, béatifié en 2001.

B Jerzy Popieluszko (1947-1984), prêtre polonais enlevé, torturé à mort et retrouvé en ce jour, béatifié en 2010.

 

 

28 OCTOBRE

 

I.

SS Simon et Jude, apôtres ; Simon le Zélote prêcha en Egypte, Jude (ou Thaddée) en Mésopotamie; ils auraient été égorgés en Perse ; ou bien Simon aurait été découpé à la scie, devenant le patron des scieurs de long ; s. Jude, auteur d’une des dernières épîtres du Nouveau Testament, est invoqué dans les causes désespérées.

III.

S Firmilien, évêque à Césarée de Cappadoce, très respecté, ami de Origène ; il prônait le re-baptême des hérétiques, contre Rome avec qui il échangea des lettres plutôt rudes.

S Malchion, prêtre à Antioche ; il porta la contradiction à Paul de Samosate.

S Fidèle, martyr près de Come.

IV.

S Ferrutius, martyr à Mayence.

S Genès, martyr à Thiers. 

SS Vincent et ses deux sœurs Sabine et Christète, martyrs à Avila.

VI.

S Jean le Khozibite, égyptien, moine en Palestine ; un temps monophysite, il s'en détourna sur une invitation divine et fut évêque à Césarée de Palestine.

S Abraham, évêque à Ephèse après avoir fondé un monastère à Constantinople et un autre à Jérusalem ; un des premiers à prononcer une homélie pour l'Annonciation.

S Salvius, ermite fondateur du monastère à Saint-Saire-en-Brai.

VII.

S Faron, évêque à Meaux, après que son épouse ait pris le voile des religieuses.

S Salve, évêque à Amiens et martyr.

VII.-X.

SS Sigolin, Goduin, Anglin, Albric, Odilon, abbés à Stavelot-Malmédy.

VIII.

S Angilramne, évêque à Metz et chapelain de Charlemagne, mort durant la campagne contre les Avars.

S Dorbhénée, abbé à Iona, parent de s. Columba.

IX.

S Etienne le Sabaïte, moine et poète dans la laure de Saint-Sabas près de Jérusalem.

S Remi, évêque à Lyon ; il se fit restituer par Lothaire ce qu'avaient confisqué les Sarrasins ; il chercha à avoir une position moins radicale que Hincmar sur la prédestination.

XI.

S Eadsin, évêque à Winchester puis à Canterbury ; il couronna s. Edouard le Confesseur.

S Germain, flamand, premier abbé à Talloires ; on fête avec lui son frère s. Ruph, ainsi que les ss. Ismius et Ismidon qui lui succédèrent, et Georius, (Jorius, Joire, Jorioz) qui venait du Luxembourg.

XIV.

B Giovanni Chisi (Chigi), ermite de Saint-Augustin à Sienne ; après une jeunesse dévergondée, il éteignit les passions en se roulant dans les orties.

XV.

B Stefano Cioni, ermite à Lecceto ; le pape ayant transformé ces ermites en chanoines réguliers, il en fut prieur et fit des miracles.

B Antonio, franciscain à Sulmone, très humble maître des novices.

XVIII.

SS Francisco Serrano Frías, évêque nommé, Joachin Royo, Juán Alcober Figuera et Francisco Díaz del Rincón, prêtres, dominicains espagnols martyrs en Chine, canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

S Gioan Dat, prêtre tonkinois martyr ; sa constance étonnait même le mandarin ; il avait trente-trois ans ; canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

S Rodrigo Aguilar Aleman (1875-1927), prêtre mexicain et poète, martyrisé par pendaison, canonisé en 2000 et fêté le 21 mai.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 : 

Laïcs : Salvador Damián Enguix Garés (1862-1936), père de six enfants, près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Augustins : Claudio Julián García San Román (*1904), prêtre, et Leoncio Lope García (*1902), clerc, près de Santander ;

- béatifiée en 2013 :

Franciscaines Missionnaires de la Mère du Divin Pasteur : Juliana González Trujillano (María Asumpta, *1881).

 

 

 

29 OCTOBRE

 

III.

S Félicien, évêque à Carthage et martyr.

S Narcisse, élu, déjà centenaire, évêque à Jérusalem ; on lui adjoignit un coadjuteur, premier cas dans l'histoire, et il mourut à cent-seize ans ; il était d'accord avec Rome sur la date de Pâques ; un jour qu'on manquait d'huile pour la veillée de Pâques, il fit remplir d'eau les lampes à huile, et l'eau se changea en huile.

IV.

S Honoratus, évêque à Verceil ; il connut l'exil comme s. Eusèbe, son maître ; il donna le viatique à s. Ambroise, avant de lui succéder à Milan.

S Zenobius, médecin, prêtre et martyr à Antioche.

S Abraham, ermite à Beth-Kiduna où il convertit les païens.

VI.

S Theudarius, abbé à Vienne, où il avait fondé plusieurs monastères.

S Térence, évêque à Metz.

Ste Ermelinde, vierge flamande, d'une famille qu'on dit ancêtre des Carolingiens.

VII.

S Bond (Baldus), espagnol, instruit dans la Foi par s. Arthème, évêque à Sens ; il serait arrivé là pour mener une vie pénitente, après avoir tué sans le savoir ses propres parents. 

S Colman mac Duach, évêque en Ecosse.

S Ingaud, sourd-muet (près d'Amiens), qui fut guéri avec de l'huile bénite que s. Salve, son maître, lui passa sur le front.

VIII.

S Dodon, disciple de s. Ursmer, abbé près de Cambrai.

IX.

Ste Anne, veuve, qui vécut en moine avec le nom de Euphémien, à Byzance.

XI.

S Etienne, évêque à Caiazzo.

S Ethelnoth, bénédictin, évêque à Cantorbury.

S Béranger, premier abbé à Formbach.

XII.

S Wirnto, successeur de s. Béranger à Formbach.

S Abraham, abbé à Rostov, apôtre dans cette région ; il vécut après le schisme de 1054, mais il est reconnu par l'Eglise romaine.

XIII.

B Pierre de Gubbio, ermite de Saint-Augustin ; après sa mort, on l'entendit de sa tombe alterner le Te Deum  avec les religieux, et on le retrouva à genoux et la bouche ouverte.

XVI.

Bse Lucia Bartolini, veuve ; elle s'était opposée à ce que son mari devînt dominicain, mais refusa de vivre avec lui quand il changea d'avis ; elle fonda alors un monastère pour tertiaires dominicaines, dont elle fut prieure.

XIX.

S Gaetano Errico, prêtre napolitain, fondateur - sur révélation divine - des Missionnaires des Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie, béatifié en 2002, canonisé en 2008.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 :

Diocésains : José Ruiz Bruixola (1857-1936), près de Valencia.

- béatifiés en 2013 : 

Lasalliens : Arsenio Merino Miguel (Augusto María, *1884), près de Tarragona ; 

Filles de la Charité : Victoria Arregui Guinea (*1894) et Joaquina Rey Aguirre (*1895), près de Valencia.

 

 

30 OCTOBRE

 

I.

Ste Eutropia, martyre à Alexandrie.

II.

S Marcien, premier évêque à Syracuse, peut-être ordonné par s. Pierre lui-même.

III.

S Sérapion, évêque à Antioche, adversaire du montanisme et du docétisme. 

S Marcel, centurion martyr à Tanger. 

IV.

SS Claudius, Lupercius et Victorius, martyrs à Léon (peut-être fils de s. Marcel, supra).

S Maxime, martyr à Come.

SS Zenobius et Zenobia, martyrs à Egée ; Zenobius était médecin et évêque (le même que la veille ?).

S Lucain, originaire d'Orient, dit-on, baptisé par s. Hilaire et martyr à Loigny.

V.

S Alchas, évêque à Toul.

SS Thalassius et Baius, martyrs à Issoudun.

VI.

S Germain de Capoue, dont s. Benoît fut divinement informé de la mort ; il aurait été légat du pape pour une mission (réussie) de réconciliation entre les Eglises grecque et romaine.

X.

S Herbern, moine et évêque à Tours ; il souffrit de la part des Normands.

XI.

B Nantère, abbé réformateur à Saint-Mihiel. 

XII.

S Gérard, évêque à Potenza ; ayant, entre autres miracles, changé l'eau en vin, il fut canonisé par Calixte II de vive voix.

XIII.

B Bernard de la Tour, prieur à la Grande Chartreuse.

B Liberato de Lauro, franciscain à San Liberato, dont les macérations excessives furent à l'origine de sa dernière maladie.

Bse Benvenuta Bojani, tertiaire dominicaine dans le Frioul, thaumaturge ; son confesseur modéra son zèle pour les mortifications.

XVI.

B John Slade, laïc martyr en Angleterre.

XVII.

B Terentius Albert O'Brien, évêque dominicain écossais, martyr.

XVIII.

B Angelo d'Acri, capucin calabrais : il ne persévéra qu'au troisième essai ; après sa première prédication, désastreuse, le Christ l'encouragea, les foules vinrent l'écouter, et il fit des miracles : aveugle, il put quand même célébrer la messe ou prier l'office.

B Jean Michel Langevin, prêtre martyr à Angers, béatifié en 1984.

XX.

B Olexsiy Zarytskyj (1913-1963), prêtre non marié ukrainien, déporté deux fois au Kazakhstan, martyr béatifié en 2001.

 

 

31 OCTOBRE

 

III.

SS Epimaque et Alexandre, martyrs à Alexandrie, arrosés de chaux vive.

S Quentin, romain venu à Amiens, martyr ; la ville de Saint-Quentin lui doit son nom. 

?

S Erc, irlandais, évêque en Cornouaille.

VII.

S Foillan, irlandais venu à Fosses, martyrisé traitreusement par des brigands ; invoqué pour le beau temps, les moissons, la guérison des maux de tête et des maladies nerveuses.

S Antonin, évêque à Milan.

VIII.

Ste Norburge, vierge à Cologne, dans le monastère fondé par sa tante Plectrude ; elle aurait eu la grâce de mourir avant un mariage qu'elle refusait.

X.

S Arnoul, moine martyr à Novalesa. 

S Wolfgang, évêque à Ratisbonne ; très intelligent, il préféra vivre à l'abbaye de Einsiedeln, puis missionna en Hongrie, avant d'être consacré ; il travailla à la réforme monastique et veilla à la sainteté de son clergé. 

XII.

B Christophe de Romagnola ou de Cahors, franciscain italien, envoyé par s. François fonder des couvents à Gourdon, Martel, Figeac, Mirepoix et Cahors ; mort centenaire.

XV.

B Thomas Bellaci de Florence, devenu franciscain après une jeunesse relâchée, mystique ; il fit partie d'une expédition en Orient et faillit avoir la joie du martyr, mais il fut libéré par la rançon versée à temps par le pape, à son grand désappointement, et mourut presque centenaire.

XVII.

S Dominique Collins, jésuite irlandais martyr.

S Alonso Rodríguez Gómez, coadjuteur jésuite espagnol ; marié, il perdit sa fillette, sa femme, son fils, et sa fortune ; jésuite, il fut envoyé sur l'île de Majorque comme portier, exemplaire par son obéissance et son humilité et favorisé de grâces mystiques.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2013 :

Filles de la Charité : Modesta Moro Briz (*1901), Pilar Isabel Sánchez Suárez (*1906), à Madrid.

B Leon Nowakowski (1913-1939), prêtre polonais fusillé par les nazis, béatifié en 1999.

Bse María Isabel Salvat Romero (María de la Très Pure Marie et de la Croix, 1926-1998), religieuse espagnole des Sœurs de la Compagnie de la Croix, béatifiée en 2010.

 

Partager cet article
Repost0
- dans Martyrologe
/ / /

OCTOBRE

01 OCTOBRE

III.

S Piato, prêtre romain, martyr à Tournai, dont il est le Patron.

IV.

SS Verissimus, Maxima et Iulia, martyrs à Lisbonne.

VI.

S Vulgis, ermite près de Soissons, disciple présumé de s. Remi.

S Suliau, abbé en Bretagne, venu du Pays de Galles ; il savait apprivoiser les bêtes sauvages.

S Romanos le Mélode, syrien, auteur de Kontakia ou chants d'église : il en aurait eu l'inspiration sur une apparition de la Vierge Marie ; il vivait à Constantinople.

S Nizier, évêque à Trêves, extrêmement exigeant pour l'observation des commandements de Dieu.

Ste Germaine, martyre près de Troyes.

VII.

S Bavon, flamand ; il se repentit de sa vie légère à la mort de sa femme et devint moine ; il est le patron de la cathédrale de Gand.

Ste Urielle (Eurielle), sœur de s. Judicaël, vierge en Bretagne.

S Wasnon, d'origine écossaise, venu évangéliser la Belgique.

VIII.

S Michel, martyr avec d'autres moines près de Nisibe.

B Thomas, évêque à Milan.

S Viril, abbé bénédictin en Navarre (IX.?).

XVI.

Bx Gerald Edwards, Robert Wilcox, Christopher Buxton, Ralph Crockett, Edward James, John Robinson, prêtres, et Robert Widmerpool, laïc, martyrs en Angleterre.

XVII.

Bx Gaspar Hikojiro et Andreas Yoshida, laïcs martyrs décapités à Nagasaki pour avoir reçu des prêtres chez eux.

B Juan de Palafox Mendoza, évêque à Osma, béatifié en 2011.

XIX.    

Bse Gim Jo-i Anastasia , laïque coréenne martyre, morte en prison en octobre, béatifiée en 2014.

XX.

B Luigimaria Monti (1825-1900), huitième de onze enfants des environs de Milan, ébéniste qui forma un oratoire : la compagnie du Sacré-Cœur-de-Jésus, puis se consacra comme infirmier parmi les Fils de Marie-Immaculée et fonda à Rome la congrégation des Fils de l'Immaculée Conception, pour les malades ; il mourut dans un orphelinat de Saronno qu'il avait aussi fondé, et fut béatifié en 2003.

Bse Cecilia Eusepi (Maria Angela, 1910-1928), italienne tertiaire des Servites de Marie, morte de tuberculose, le “Lys parfumé” de Nepi, béatifiée en 2012.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Salésiens : près d’Alicante, le prêtre Álvaro Sanjuán Canet (*1908) ;

Laïque : près de Valencia, Florencia Caerols Martínez (*1890), vierge très active dans l’Action Catholique ;

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : à Madrid, le sous-diacre Carmelo Juan Pérez Rodríguez (*1908), le postulant Higinio Mata Díez (*1909) et le coadjuteur Juan Mata Díez (*1903).

 

B Antoni Rewera (1869-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, fondateur des Filles du Séraphique Saint-François, béatifié en 1999.

02 OCTOBRE

- SS Anges Gardiens.

IV.

S Eleutherios, martyr à Nicomédie, peut-être de la maison impériale.

VII.

S Saturius, ermite à Numance.

Ste Scariberge, nièce de Clovis, épouse de s. Arnoul.

S Gérin, frère de l'évêque d'Autun, s. Léger (infra) ; les partisans du maire du palais Ebroin le lapidèrent, deux ans avant l'exécution de Léger.

S Léger, fils de ste Sigrade ; évêque à Autun, il finit par se trouver à la tête de l'opposition au maire du palais Ebroin ; arrêté, il eut les yeux arrachés, les lèvres et la langue coupés (mais il recouvra la parole), puis fut décapité.

S Serein, lorrain, au service d'un seigneur ; il laissait son troupeau pour visiter l'abbaye proche ; accusé de négligence, il fit voir ses belles bêtes, mais préféra partir : le seigneur, guéri par lui, lui permit de construire une cellule ; plus tard, il partit à Rome où il fut ordonné prêtre et revint mourir dans son ermitage.

S Jean, évêque à Côme, qui convertit beaucoup d'ariens.

VIII.

S Bérégise, flamand, prêtre puis abbé du monastère qu'il fonda à Andage.

S Ursicin, abbé à Disentis et peut-être évêque à Coire.

S Theophilos, moine à Constantinople, martyrisé pour la défense des saintes Images.

S Mélar (Méloir), prince déchu breton, fils de s. Miliau, martyr ; son rival tenta de le faire empoisonner, mais on se "contenta" de l'amputer du pied gauche et de la main droite, et plus tard il fut tué.

XVII.

Bx Ludovicus Yakichi, martyr japonais, avec sa femme  Lucia, ses enfants Andreas et Franciscus, de huit et quatre ans ; le martyre de Ludovicus fut horrible ; quatre mariniers et le petit garçon de l'un d'eux furent aussi décapités.

XVIII.

B Georges-Edme René, chanoine à Vézelay, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Ste Jeanne Émilie de Villeneuve, fondatrice des Sœurs de l'Immaculée Conception à Castres, béatifiée en 2009, canonisée en 2015.

B Antoine Chevrier, tertiaire franciscain lyonnais, à l'origine du Prado (du nom d'un ancien dancing loué pour organiser la catéchèse des enfants), société de prêtres pauvres au service des pauvres ; béatifié en 1986.

XX.

B Jan Beyzym (1850-1912), jésuite polonais à Madagascar, très actif au service des lépreux, béatifié en 2002.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1995 :

Piaristes : à Castellón, le prêtre Francesc Carceller Galindo (F. de N.Dame de Lourdes, *1901) ;

Disciples de Jésus : près de Castellón, le prêtre Isidoro Bover Oliver (*1890) ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : près d’Alicante, les deux frères Elías et Juan Bautista Carbonell Mollá (*1869, 1874) ; Juan était organiste ;

Servantes de Marie : près de Valencia, María Francisca Ricart Olmos (M.Guadalupe, *1881) ;

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : à Madrid, le prêtre Enrique Sáiz Aparicio (*1889) ; les clercs Pedro Artolozaga Mellique et Manuel Borrajo Míguez (*1913, 1915) ; le profès Mateu Garrorela Masferrer (*1888) ; à Jaén, le coopérateur laïc Bartolomé Blanco Márquez (*1914) ;

- béatifiés en 2013 :

Picpus : à Madrid, Juan Iñiguez de Ciriano Abechuco (Isidro, *1901) ;

Clarétains : près de Ciudad Real, le convers Felipe Gonzáles de Heredia Barahona (*1889) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, les deux frères José et Antonio Fuentes Ballesteros (*1885, 1887).

Bse Maria Anna Kratochwil (Maria Antonina, 1881-1942), des Sœurs Scholastiques polonaises, torturée par des nazis en Ukraine, béatifiée en 1999 ;

- béatifiés en 2021 :

Diocésains : près de Cordoue, Manuel Ruiz Caballero et Acisclo Juan Carmona López (*1870, 1871) ; près de Jaén, Manuel Arenas Castro (*1899) ;

Laïcs : près de Jaén, Miguel Arenas Castro (*1906).

B Jesús Emilio Jaramillo Monsalve (1916-1989), évêque colombien martyr, béatifié en 2017.

03 OCTOBRE

I.

S Denys l'Aréopagite, premier évêque à Athènes, converti par l'apôtre s.Paul, fêté en ce jour par les Eglises byzantine et syriaque.

?

Ste Candida (Blanche), vierge martyre romaine. 

SS Faustus, martyr en Alexandrie, et huit confesseurs : Caïus, Petrus, Paulus, Eusebios, Chæremon, Lucius et deux autres.

IV.

S Hesychios, disciple de s. Hilarion près de Gaza.

Ste Menne, vosgienne qui refusa le mariage, reçut le voile des vierges, et quitta ses parents furieux pour vivre à Fontenet dans la solitude.

V.

S Maximianus, évêque en Afrique du Nord, torturé et jeté du haut d'une tour par des donatistes ; il put se remettre et mourut quelque temps après.

VI.

S Cyprien, moine à Marseille, évêque à Toulon, un des plus fidèles disciples de s.Césaire d'Arles, avec qui il exposa la doctrine de la grâce, confirmée ensuite par Boniface II ; il écrivit la première partie de la Vie de s.Césaire.

VII.

SS Ewald : deux moines du même nom, anglais d'origine, martyrs en Saxe ; on les distinguait par les surnoms de Blanc et Noir, selon la couleur de leurs cheveux.

VIII.

S Pathus qui, sur sa prière, mourut le jour-même de son élection au siège de Meaux.

S Widrad, abbé fondateur de Flavigny.

S Utto, abbé bénédictin à Metten.

IX.

S Juvin, ermite près de Reims.

X.

S Gérard, flamand, abbé à Brogne, chargé par des évêques et des seigneurs de réformer de nombreux monastères.

XII.

B Adalgott, moine cistercien, entré à Clairvaux du temps de s. Bernard, nommé évêque à Coire.

XVII.

SS André de Soveral, Ambrósio-Francisco Ferro et leurs vingt-huit compagnons, premiers martyrs au Brésil ; André était prêtre brésilien, Ambrósio prêtre portugais, tous les autres laïques : Antônio Baracho, Antônio Vilela Cid, Antônio Vilela et sa fille, Diego Pereira, Domingos Carvalho, la petite fille de Francisco Dias, Estêvão Machado de Miranda et ses deux filles, Francisco de Bastos, Francisco Mendes Pereira, João da Silveira, João Lostau Navarro, João Martins et sept jeunes, José do Porto, Manuel Rodrigues de Moura et sa femme, Mateus Moreira, Simão Correia, Vicente de Souza Pereira, béatifiés en 2000, canonisés en 2017.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Diocésain : près de Valencia, Enrique Morant Pellicer (*1908) ;

Amigoniens : près de Madrid, le prêtre Crescencio García Pobo (*1903) ;

- béatifiés en 2013 :

Dominicains : à Bilbao, les prêtres Raimundo Joaquín Castaño González et José María González Solís (*1865, 1877) ;

Laïque : près de Jaén, José María Poyatos Ruiz (*1914) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Manuel Lucas Ibañez (*1879) ;

Lazaristes : à Madrid, le prêtre Eleuterio Castillo Gómez (*1903).

B Szilárd Ignác Bogdánffy (1911-1953), évêque roumain à Oradea Mare des Latins, martyr, béatifié en 2010 ; il était né à Crna Bara, alors en Hongrie et maintenant en Serbie.

04 OCTOBRE

IV.

S Ammon (Amoun), moine égyptien ; marié contre son gré, il garda la virginité avec son épouse pendant dix-huit ans, puis gagna le désert de Nitrie.

V.

S Petronius, célèbre évêque à Bologne, dont il est le Patron.

VII.

S Quintin, martyr près de Tours, pour avoir refusé les avances de la femme de son maître.

Ste Aure, abbesse d'un monastère fondé par s. Eloi à Paris, morte de la peste.

VIII.

S Madalvé, évêque à Verdun ; il fit reconstruire la cathédrale détruite par un incendie.

XIII.

S François d'Assise, fondateur de plusieurs branches franciscaines dont l'idéal était de vivre l'évangile ; il reçut les stigmates.

XIX.

Bx Gim Jong-Gyo Franciscus et Hong Pil-ju Philippus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

B Franz-Xaver Seelos, rédemptoriste bavarois, aîné de douze enfants, actif à New-York, confesseur réputé, béatifié en 2000.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001, martyrisés près de Valencia :

Diocésains : José Canet Ginet (*1903), particulièrement zélé pour l'Eucharistie, le Sacré-Cœur et la liturgie ;

Fr.Mineurs : le clerc Alfredo Pellicer Muñoz (*1914) ;

- béatifié en 2007 :

Dominicains : à Madrid, le prêtre José Gafo Muñiz (*1881) ;

- béatifiés en 2013 :

Franciscains : près de Murcia, le prêtre Fulgencio Martínez García (*1911) ;

Hospitaliers : près de Valencia, Francisco Martínez Granero (Feliciano), Tomás Barrios Pérez (Cristobal), José Aloy Doménech (Leandro), Juan de Francisco Pío (Leopoldo), Dionisio Ibáñez López (Cruz), Avelí Martínez de Arenzana Candela, Juan José Orayen Aizcorbe, Publio Fernández González, José Miguel Peñarroya Dolz (1863, 1864, 1872, 1877, 1886, 1899, 1899, 1908, 1908) ;

Filles de la Charité : près de Castellón, Martina Vázquez Gordo (*1865) ;

- béatifié en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, José Ruiz Berruezo (*1901) ;

- béatifié en 2021 :

Diocésains : près de Cordoue, Francisco Álvarez Baena (*1880).

05 OCTOBRE

IV.

Ste Charitina, vierge martyre à Korycos ; jetée à la mer, elle en ressortit : on lui arracha les dents et on lui coupa les mains et les pieds, supplice au cours duquel elle expira.

Ste Mamlacha, vierge et martyre en Perse.

VI.

S Apollinarius, frère de s. Avit, apparenté à Sidoine Apollinaire, et évêque à Valence, dont il est le patron, sous le nom de Aplonay.

S Placidus, disciple de s. Benoît ; sauvé des eaux miraculeusement, il aurait ensuite fondé un monastère à Messine, et aurait été martyrisé par les Sarrasins.

Ste Tullia, vierge à Manosque, fille de s. Eucher et sœur de ste Consortia.

IX.

S Jérôme, évêque à Nevers.

S Meinulph, diacre bénédictin à Boeddeken.

X.

S Froilán, ermite avec s. Attilanus, appelé au siège de Léon.

S Attilanus, compagnon d'ermitage de s. Froilán, premier évêque connu à Zamora, dont il est le patron.

XIII.

B Giovanni de Penna, franciscain des Marches, envoyé en Provence, mystique ; à la fin de sa vie, il put choisir entre un jour de purgatoire et sept jours de souffrances sur terre ; cette dernière grâce lui valut la purification totale avant de mourir.

XIV.

B Pierre d'Imola, chevalier de Saint-Jean à Rome puis à Florence.

Ste Fleur, d'une famille de dix enfants, religieuse des Hospitalières de Saint-Jean à Issendolus, mystique.

B Santo (!), ermite augustin à Cori, dont la prédication attirait des foules.

B Raimondo de Capoue, dominicain à Rome, directeur spirituel de ste Catherine de Sienne, maître général de l'Ordre, dont il entreprit la réforme. 

XV.

B Gian Francesco (Matteo) Carreri, dominicain italien ; fait prisonnier durant un voyage en bateau, il apprit à sa libération que restaient encore prisonnières une femme et sa jeune fille : il s'offrit pour elles et le corsaire, ébahi, les libéra tous les trois ! 

XVI.

Bx William Hartley, John Hewett, prêtres, et Robert Sutton, laïc, martyrs à Londres.     

XX.

Ste Anna Schäffer (1882-1925), mystique allemande, stigmatisée (non visiblement), sa force était dans l'Eucharistie ; béatifiée en 1999, canonisée en 2012.

B Bartolo Longo (1841-1926), tertiaire dominicain converti d'une brillante vie athée et du spiritisme, grand propagateur de la dévotion à Notre-Dame-du-Rosaire de Pompei ; béatifié en 1980.

S Tranquilino Ubiarco Robles (1899-1928), prêtre mexicain martyr, pendu à un arbre sans autre forme de procès, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2007 :

Dominicains : en Cantabria, le profès Eugenio Andrés Amo (*1862) ;

- béatifiés en 2013 :

Ouvriers Diocésains : près de Barcelone, Sebastià Segarra Barberá (*1894) ;

Fr.Maristes : à Barcelone, Jesús Delgado de la Fuente (Valente José) et Eloy Rodríguez Gutiérrez (Eloy José) (*1894, 1899) ;

- béatifié en 2016 :

Bénédictins : près de Madrid, le prêtre Rafael Alcocer Martínez (*1889).

Ste Helena Kowalska (Maria Faustyna, sœur Faustine, 1905-1938), polonaise, troisième de dix enfants, des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, mystique, béatifiée en 1993, canonisée en 2000 ; grâce à sa mission, le deuxième dimanche de Pâques est celui de la Miséricorde divine .

B Marian Skrzypczak (1909-1939), prêtre polonais martyr, béatifié en 1999.

B Alberto Marvelli (1918-1946), jeune italien de Ferrare, très actif à Rimini pendant la guerre (avec sa bicyclette) dans l'Action Catholique et dans la Démocratie Chrétienne, béatifié en 2004.

06 OCTOBRE

II.

S Sagaris, évêque et martyr à Laodicée.

III.

Ste Foy, première martyre à Agen, dont les reliques  sont vénérées à Conques.

V.

S Renatus, évêque à Sorrente, confondu avec un autre Renatus, du 12 novembre.

VI.

S Romanus, évêque à Auxerre.

S Barthus, évêque à Vaison.

VII.

S Apollinaire, évêque à Bourges.

S Magnus, évêque à Oderzo.

S Ywius (Ivi), moine diacre écossais, émigré en Bretagne.

VIII.

S Pardoux, abbé à Guéret ; sa prière éloigna les Sarrasins envahisseurs après leur défaite à Poitiers (732).

IX.

S Nicétas de Paphlagonie, parent de l'impératrice Irène, il aurait été castré tout jeune ; patrice à Constantinople, moine à cinquante ans, il souffrit beaucoup dans la dispute pour le culte des saintes Images.

XI.

B Adalbero, évêque à Würtzburg, à la suite de son oncle Bruno ; au cœur de la Querelle des Investitures, il soutint le pape contre l’empereur, fut pour cela exilé de son diocèse et se retira dans le monastère fondé par son père à Lambach.

S Ioannis Xénos, qui diffusa la vie monastique en Crète.

XII.

S Bruno, noble de Cologne, écolâtre à Reims, fondateur dans le massif de la Grande Chartreuse d'un ordre de vie semi-érémitique, les Chartreux. 

XIII.

S Arthaud, passé de la cour de Savoie à la vie de chartreux, deux fois prieur à Arvières, évêque à Belley à quatre-vingt-sept ans, mort à cent-cinq ans.

XVII.

Bx laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008 : 

Ioannes Hashimoto Tahyōe, sa femme Thecla et leurs enfants Catharina, Thomas, Franciscus, Petrus et Ludovica (13, 12, 8, 6 et 3 ans), 

Thomas Kian, Thomas Ikegami, Linus Rihyōe et sa femme Maria, Antonius Dōmi, Ioachim Ogawa, 

Ioannes Kyūsaku et sa femme Magdalena avec leur fille Regina, 

Thomas Koshima Shinshirō et sa femme Maria, 

Gabriel, Maria et sa fille Monica, Martha et son fils Benedictus de 2 ans, Maria et son fils Sixtus de 3 ans, Monica, Thomas Tōemon et sa femme Lucia, Rufina et sa fille Martha de 7 ans, Monica, Emmanuel Kosaburō, 

Anna Kajiya et son fils Thomas, Agatha, Maria Chūjō, Hieronimus Sōroku et sa femme Lucia, 

Ioannes Sakurai et sa belle-fille Ursula, Mancius Kyūjirō, Ludovicus Matagorō, 

Leo Kyūsuke et sa femme Martha, Mencia et sa fille Lucia, une petite Magdalena de 3 ans, Didacus Tsūzu, Cosmas et son fils Franciscus Shizaburo, Franciscus, Maria.

XVIII.

Ste Anna-Maria-Rosa-Nicoletta Gallo (Maria-Francesca des Cinq-Plaies), napolitaine, tertiaire franciscaine, mystique ; sa grande dévotion allait aux mystères de la Passion et de la Trinité, aux anges et en particulier s. Raphael.

B François Hunot, chanoine dans l'Yonne, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Bse Eulalie (Marie-Rose) du Rocher (ou Durocher), dernière d'une famille québécoise de dix enfants, fondatrice des Sœurs des ss. Noms de Jésus et de Marie, pour l'éducation des jeunes filles pauvres de la campagne alentour ; béatifiée en 1982.

S Phanxicô Trần Văn Trung, laïc annamite, martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre. 

XX.

B Isidore de Loor (de Saint-Joseph, 1881-1916), frère passionniste belge, exemplaire dans tous les petits travaux, en particulier de la cuisine, mort de pleurésie et de cancer ; béatifié en 1984.

Bx Plácid Fábrega Juliá (Bernat, 1889-1934), frère mariste profès près de Palencia, et Josep Lluis Raga Nadal (Eufrosí María, 1913-1936), profès carme à Barcelona, martyrs espagnols béatifiés en 2007.

 

07 OCTOBRE

I.

S Marcelus, martyr à Rome.

IV.

Ste Iustina, martyre à Padoue.

SS Sergius et Bacchus, deux officiers romains, martyrisés près de l'Euphrate ; c'est surtout la tombe et le culte de Sergius qui sont devenus extrêmement célèbres par la suite.

S Marc, pape (336).

VI.

S Ké (Colodoc), ermite anglais à Ros-Ené, puis en Bretagne à Cleder.

S Augustus, guéri par sa dévotion à s. Martin, moine et abbé à Bourges ; il découvrit les reliques de s. Ursin.

S Palladius, évêque à Saintes, où il développa le culte de Saints.

S Ætherius, évêque à Lyon.

VII.

Ste Osith (Osyth, Osgith), abbesse à Chich.

IX.

S Adalise, évêque à Novare.

XII.

B Martino Cid, abbé espagnol fondateur du monastère cistercien de Santa María de Belofonte, transféré plus tard à Valparaiso (Val-Paradis).

XVI.

Notre Dame du saint Rosaire : mémoire de la victoire de Lepanto sur les Turcs par l'armée de don Juan d'Autriche en 1571, grâce à la récitation du Rosaire : l'invocation "Auxilium Christianorum" remonte aux soldats victorieux de retour de Lepanto.

XVII.

Bx Hadrianus Takahashi Mondo et sa femme Joanna, Leo Hayashida Sukeemon et sa femme Martha avec leurs enfants Magdalena et Didacus de vingt et douze ans, Leo Takedomi Kan'emon et son fils Paulus Takedomi Dan'emon, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008.

XVIII.

B Jean Hunot, chanoine dans l'Yonne, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

B Giuseppe Toniolo (1845-1918), italien, père de sept enfants, professeur d'université et éducateur des jeunes, économiste et sociologue, promoteur de l'Action Catholique, de l'Université catholique du Sacré-Cœur, des Semaines Sociales et de la Démocratie chrétienne, béatifié en 2012.

B José Llosá Balaguer (1901-1936), des Capucins Amigoniens mais pas prêtre (par humilité), martyr près de Valencia, béatifié en 2001.

Bx six séminaristes d'Oviedo, martyrs en 1934 et béatifiés en 2019 : Angel Cuartas Cristóbal et Mariano Suárez Fernández (*1910), Jesús Prieto Lopez et Cesar Gonzalo Zurro Fanjul (*1912), José María Fernández Muñoz (*1915) et Juan José Castañon Fernández (*1916).

Bse Chiara Badano (1971-1990), jeune fille italienne appartenant aux Focolari, décédée d'un ostéosarcome, béatifiée en 2010.

08 OCTOBRE

III.

Ste Reparata, vierge martyre.

IV.

Ste Pelagia, jeune vierge d'Antioche, qui se jeta du haut de sa maison pour ne pas être prise par ses persécuteurs.

Ste Bénédicte, romaine, venue en Gaule avec s. Lucien, et décapitée à Origny avec sa compagne Léobérie.

Ste Thaïs (Taïs), pénitente en Egypte.

S Felix, premier évêque à Côme.

V.

S Evodius, évêque à Rouen.

S(te) Keyne, moine (ou vierge) au pays de Galles.

Stes Palladia et Porcaire, vierges de Ravenne venues près d'Auxerre ; de Palladia vient la localité de Sainte-Pallaye.

VII.

S Grat, évêque à Chalon-sur-Saône.

VIII.

Ste Ragenfrède, fondatrice d'une abbaye de chanoinesses à Denain, dont elle est patronne.

IX.

S Badilon, abbé à Autun et retiré en Belgique.

XIII.

S Ugo Canefri, chapelain des Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem (Ordre de Malte) à Gênes, d'une inépuisable charité, thaumaturge.

XVI.

Bx John Adams, Robert Dibdale et John Lowe, prêtres anglais martyrs à Tyburn, béatifiés en 1987.

XX.

Bx 46 Frères Maristes espagnols martyrs près de Barcelona en 1936, béatifiés en 2007 :

Ferran Suñer Estrach (Epifani, *1874)    

Casimir Riba Pi (Bernabé, *1877)    

Anicet Falgueras Casellas (Anselm, *1879)     

Mariano Alonso Fuente (Laurentino, *1881)    

Jeróni Messegué Ribera (Leónides, *1884)    

Victoriano Gómez Gutierrez (Salvio, *1884)    

Florentino Redondo Insausti (Leopoldo José, *1885)

Pedro Ciordia Hernández (Baudilio, *1888)    

José Mir Pons (Priscilliá, *1889)            

Pere Sitjes Puig (Laureá Carles, *1889)        

Lucio Zudaire Armendía (Teódulo, *1890)    

Antoni Roig Alembau (Antolí, *1891)            

Trifón Lacunza Unzu (Virgilio, *1891)    

Fermín Latienda Azpilicueta (Felipe José, *1891)

José Miguel Elola Arruti (Vito José, *1893)    

Juan Tubau Perelló (Gaudenci, *1894)    

Serafín Zugaldía Lacruz (Santiago, *1894)    

Ángel Roba Osorno (Licarión, *1895)    

Fortunato Ruíz Peña (Fortunato Andrés, *1898)    

José Ambrós Dejuán (Víctor Conrad, *1898)    

Jesús Mechón Franco (Juan de Mata, *1898)    

Jaume Morella Bruguera (Jaume Ramón, *1898)

Victoriano Martínez Martín (Isaías María, *1899)

Lucio Izquierdo López (Ángel Andrés, *1899)

Leoncino Pérez Gómez (Porfirio, *1899)    

Victor Gutiérrez Gómez (Lino Fernando, *1899)

Leocadio Rodríguez Nieto (Miguel Ireneo, *1899)

Isidro Serrano Fabón (Martiniano , *1901)

Josep Cesari Mercadal (Dionís Martín, *1903)

Felipe Ruiz Peña (Gil Felipe, *1907)

Santos Escudero Miguel (Santos, *1907)

Juan Núñez Casado (Vivencio, *1908)        

Gregorio Faci Molins (José Carmelo, *1908)

Josep Blanch Roca (Victorí Josep, *1908)

Antoni Badía Andale (Hermógenes, *1908)    

Julio García Galarza (Frumencio, *1909)

Ramón Mill Arán (Wulfran, *1909)

Nicolás Ran Goñi (Ismael, *1909)

Nestor Vivar Valdivielso (Alberto María, *1910)

Félix Ayúcar Eraso (Félix León, *1911)

Santiago Saiz Martínez (Santiago María, *1912)

Segismundo Hidalgo Martínez (Gabriel Eduardo, *1913)

Juan Pelfort Planell (Juan Crisóstomo, *1913)

Feliciano Ayúcar Eraso (Ramón Alberto, *1914)    

Nicolás Pereda Revuelta (José Federico, *1916)

Carlos Brengaret Pujol (Carles Rafael, *1917).

Autres Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, José María Ruano López (*1888) :

- béatifiés en 2021 :

Diocésains : près de Cordoue, Francisco Alarcón Rubio (*1879) ;

Laïcs : près de Cordoue, José León Montero (*1896).

09 OCTOBRE

-XVIII.

S Abraham, père des Croyants, et sa sainte épouse Sara.

?

SS Diodorus, Diomedeq et Didymus, martyrs à Laodicée.

III.

SS Denis et ses compagnons, martyrs à Paris; ne pas le confondre, bien sûr, avec celui du 3 octobre ; au IXe siècle, Hilduin traduisit les œuvres du "Pseudo-Denys", l'assimilant avec notre Denys martyr, faisant naître ainsi l'histoire du Denys de l'Aréopage, premier évêque à Paris et martyr décapité à Montmartre, transportant sa tête jusqu'au cimetière où il est enterré. 

IV.

S Domninus, martyr près de Parme.

Ste Publia, abbesse à Antioche ; avec les moniales, elle invectiva Julien l'Apostat, qui la fit gifler.

VII.

Ste Austregilde, mère de s. Loup, évêque à Sens.

S Sabinus, ermite en pays de Bigorre.

S Domninus, ermite en Ombrie.

S Ghislain, fondateur et abbé près de Mons.

IX.

S Phocas, moine à Daphné, puis à l'Olympe, enfin à Constantinople, après avoir fait un pèlerinage à Jérusalem où il eut à souffrir des Arabes.

S Nidgar, évêque à Augsburg.

X.

S Adalbéron, évêque à Augsburg.

XI.

S Diodato, abbé au Mont Cassin, très maltraité par le prince lombard, qui le laissa mourir de faim et de froid en prison.

S Gunther, noble allemand converti après une jeunesse agitée ;  moine à Niederaltaich, il fonda le monastère de Rinchnach et acheva ses jours comme ermite.

XII.

S Bernard de Rodez, moine puis abbé à Montsalvy.

S Goswin, moine et abbé réformateur à Anchin ; il avait discuté avec Abélard à Paris, et l'hébergea dans un de ses monastères.

XVI.

S Luis Bertrán, dominicain espagnol, passé en Colombie où il convertit Indiens et Noirs, puis prieur à Valence, grand apôtre du rosaire.

S Giovanni Leonardi, toscan, fondateur à Rome des Clercs de la Mère de Dieu et à l'origine du séminaire de la Propagande.

XX.

SS Frères des Ecoles Chrétiennes espagnols martyrs à Turon (Asturies), en 1934, béatifiés en 1990 et canonisés en 1999 :

José Sanz Tejedor (Cirilo Bertrán, *1888),

Filomeno López y López (Marciano José, *1900), 

Vilfrido Fernández Zapico (Julián Alfredo, *1902), 

Claudio Bernabé Cano (Victoriano Pío, *1905, le chef de chœur), 

Vicente Alonso Andrés (Benjamín Julián, *1908), 

Román Martínez Fernández (Augusto Andrés, *1910), 

Héctor Valdivielso Sáez (Benito de Jesùs, *1910, né en Argentine de parents émigrés), 

Manuel Seco Gutiérrez (Aniceto Adolfo, *1912), 

avec leur confesseur, le père passionniste Manuel Canoura Arnau (Inocencio de l'Immaculée, *1889). 

 

10 OCTOBRE

II.

S Pinytos, évêque à Cnossos.

III.

SS Gereon et Compagnons, martyrs près de Cologne (peut-être soldats de la légion thébéenne).

SS Victor et Mallosus, martyrs près de Cologne.

SS Cassius et Florentius, martyrs à Bonn.

IV.

SS Eulampios et sa sœur Eulampia, martyrs à Nicomédie.

S Clarus, premier évêque à Nantes. 

V.

S Bassien, moine syrien venu à Constantinople.

VI.

S Cerbonius, évêque à Populonia ; le gros ours que Totila fit lâcher contre lui, vint plutôt lui lécher les pieds ; il fut alors exilé sur l'île d’Elbe, où il mourut.

Ste Tanche, originaire d'Antioche, réfugiée près de Arcis-sur-Aube, martyrisée pour sa virginité ; fêtée dans la localité de Lhuître, cette tanche (étanche) fut invoquée contre les hémorragies et l'incontinence. 

VII.

S Paulinus, moine à Rome, premier évêque à York ; il évangélisa le Kent, et dut passer à Rochester après la mort du roi.

Ste Telchide, abbesse à Jouarre.

VIII.

S Venant, martyr près de Thérouanne ; il serait un parent de Charlemagne devenu ermite.

S Aldric, notaire dans la chancellerie de Charlemagne, chancelier de Pépin Ier, abbé à Ferrières, puis évêque à Sens.

IX.

S Paulin, évêque à Capoue.

XIII.

SS Daniele, Samuele, Angelo, Leone, Nicola, Ugolino et Donolo, martyrs franciscains italiens  à Ceuta .

XIV.

S John de Bridlington, chanoine de s. Augustin, prieur ; il pleurait et transpirait en célébrant la messe et aurait fait des miracles.

XIX.

S Daniele Comboni, missionnaire italien, évêque à Khartoum, fondateur des Pères et des Sœurs missionnaires (Comboniens), béatifié en 1996, canonisé en 2003.

Bse Zofia Kamila Truszkowska (Maria Aniela), polonaise, fondatrice de la Congrégation franciscaine de Saint-Felice-de-Cantalice, pour secourir les enfants abandonnés, les blessés de la vie ; morte d'un cancer à quarante-quatre ans, béatifiée en 1993.

XX.

Bse María Catalina Irigoyen Echegaray (1848-1918), espagnole des Servantes de Marie, béatifiée en 2011.

B Franz Alexander Kern (Jacob, 1897-1924), prémontré à Geras, pour remplacer un religieux passé dans le schisme de l'église nationale tchèque, béatifié en 1998.

B Pedro de Alcántara de Fortón de Cascajares (Pedro Tomás de N.Dame du Pilar, 1888-1936), prêtre des Carmes déchaux, martyr près de Barcelone, béatifié en 2007.

Bx Leon Wetmański (1886-1941), évêque auxiliaire à Płock, martyr au camp de Działdowo, et Edward Detkens (1885-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifiés en 1999.

11 OCTOBRE

I.

S Philippos, un des sept premiers diacres (Ac 6:5 ; 8 ; 21:8) ; ses quatre filles, vierges, seraient : Hermione, Charitine, Iraïs, Eutychiane ; il serait mort évêque à Tralles ou à Césarée.

III.

S Vinard (Guénard), sacré évêque par le pape s. Sixte, venu à Celles où il eut des disciples et fit des miracles, en particulier celui d'obliger un renard à rendre la poule volée.

?

SS Nicasius, Quirinus, Scubiculus et Pientia, martyrs en Vexin.

IV.

SS Tharacos, Probus et Andronicos, célèbres martyrs en Cilicie.

S Germain, évêque inconnu à Besançon, martyr qui porta sa tête à Baume-les-Dames, peut-être le s.Germain de Grandval (cf. 21 février).

S Sanctinus, disciple présumé de s. Denis et premier évêque à Verdun.

S Sarmata, disciple de s. Antoine en Thébaïde, martyrisé par les Sarrasins.

S Michel l'Aragave, un des premiers moines en Ethiopie, disciple de s. Frumence.

V.

S Grat, premier évêque à Oloron.

VI.

S Firmin, évêque à Uzès.

S Cainnech, abbé à Aghaboe.

Ste Placidie, vierge à Vérone.

VII.

S Ansilion, saint moine à Lagny.

Ste Ethelburge (Aedilberga), sœur de l'évêque Earconwald, abbesse à Barking.

S Agilbert, frère de ste Telchilde et évêque à Dorchester ; il sacra s.Wilfrid à Compiègne, fut évêque à Paris et passa ses dernières années dans la retraite, à Jouarre.

S Anastasios l’apocrisiaire, prêtre, compagnon de s.Maxime le Confesseur en exil.

VIII.

Ste Julienne, mystérieuse abbesse à Pavilly.

IX.

S Gommaire, militaire et noble flamand, forcé au mariage, thaumaturge.

X.

S Bruno, évêque à Cologne : frère d'Otton et de Conrad, fils de Henri Ier et de ste Mathilde, très influent tant dans sa famille que pour l'Eglise en Germanie et en France.

XI.

S Radím-Gaudentius, premier évêque à Gnesen, frère de s. Adalbert de Prague.

XII.

S Meinhard, apôtre des pays baltes, évêque à Üxküll (siège transféré à Riga), canonisé en 1993.

XV.

B Jakob Griesinger de Ulm, allemand, dominicain à Bologne, un des plus grands maîtres verriers de son époque, mais très effacé : appelé un jour durant la cuisson d'un vitrail (qu'il devait absolument surveiller), il laissa tout et retrouva le vitrail achevé avec des teintes magnifiques.

XVI.

S Alessandro Sauli, barnabite milanais ; de Pavie il fut envoyé comme évêque en Corse, au beau milieu des luttes entre Gênes et la France, puis fut nommé à Pavie.

XIX.

S Phêrô Lê Tùy, prêtre tonkinois, martyr canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Ste Manuela María Soledad Torres Acosta, madrilène, fondatrice, avec don Miguel Martinez, des Servantes de Marie pour le soin des malades à domicile, ce qui alors était très nouveau ; supérieure, elle fut rappelée après avoir été un moment écartée par erreur.

XX.

B Ángel Ramos Velázquez (1876-1936), laïc coadjuteur salésien à Barcelone, martyr, béatifié en 2001.

12 OCTOBRE

I.

S Hedistus, martyr à Rome.

III.

S Maximilianus, apôtre et évêque à Lorch.

IV.

Ste Domnina, martyre à Anazarbe.

V.

SS Félix et Cyprien, évêques en Afrique, et leurs nombreux compagnons, victimes des Vandales ariens.

S Opilio, diacre à Plaisance.

S Fiacc, évêque à Slebte, consacré par s. Patrick (VI.?).

VI.

S Félix IV, pape (526-530), bon pour les pauvres, et à l'origine de la basilique des ss. Côme et Damien.

VII.

S Edwin, roi en Northumbrie ; il épousa une chrétienne (Ethelburge) et fut baptisé ; la ville de Edimburg lui doit son nom ; il mourut au combat.

XIII.

S Rodobaldo Cepolla, évêque à Pavie.

XVII.

S Felice (Serafino de Montegranaro), berger puis frère lai capucin près d'Ascoli Piceno ; illettré, il aimait surtout servir la messe et fut divinement éclairé sur les saints Mystères.

B Thomas Bullacker, prêtre franciscain anglais, pendu à Tyburn et éviscéré encore vivant.

XIX. B Pak Dae-sik Victorinus, laïc coréen martyr, par décapitation, béatifié en 2014.

XX.

B Eufrasio Barredo Fernández (E. de l'Enfant-Jésus, 1897-1934), prêtre des Carmes déchaux, martyr à Oviedo, béatifié en 2007.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : près de Valencia, José González Huguet (*1874) ; lors de l'incendie de son église paroissiale, il s'était jeté dans les flammes pour en retirer le Saint-Sacrement ;

Capucins : près de Valencia, le profès Pedro Salcedo Puchades (Pacifico de Valencia, *1874) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : à Almería, Bartolomé Caparrós García (*1872) ;

Clarétains : près de Barcelone, les prêtres Joan Codinach Espinalt et Miquel Codina Ventayol (*1872, 1909) et le profès Josep Casals Badía (*1891).

B Román Sitko (1880-1942), prêtre polonais martyr à Auschwitz, béatifié en 1999.

B Carlo Acutis (1991-2006), italien mort de leucémie foudroyante à quinze ans, cyber-apôtre de l’Eucharistie, béatifié en 2020.

 

13 OCTOBRE


II.

S Théophilos d'Antioche, converti en Mésopotomie par la lecture de la Bible et l'observation des mœurs chrétiennes, évêque à Antioche, auteur de "Trois livres à Autolycus".

III.

S Florentius, martyr à Thessalonique.

IV.

SS Faustus, Ianuarius, Martialis, martyrs à Cordoue.

S Lubentius, disciple de s.Martin à Tours puis de s.Maximin à Trèves, où il fut ordonné prêtre.

V.

S Romulus, évêque à Gênes et à l’origine de la ville de Sanremo.

S Venantius, berrichon, abbé près de Tours, mystique et thaumaturge.

VI.

S Leobonus, ermite près de Limoges.

VIII.

S Comgan, missionnaire irlandais, abbé à Turriff, fils de roi, frère de ste Kentigerna et oncle de s. Fillan.

IX.

S Simpert, abbé bénédictin à Murbach, puis évêque à Augsburg.

X.

S Géraud, apparenté aux ss. Césaire d'Arles et Yrieix, fils de ste Adeltrude, comte et fondateur d'une abbaye à Aurillac où il partageait les occupations des moines et d'où sortit Gerbert, le futur pape Sylvestre II ; il fit sept fois le pèlerinage à Rome.

XI.

S Reginbald, abbé bénédictin et évêque à Spire.

XII.

Ste Chelidonia, vierge à Subiaco, dont elle est patronne.

XVI.

Bse Maddalena Panattieri, tertiaire dominicaine à Trino, excellente conseillère ; elle prophétisa les malheurs d'Italie au XVIe siècle, précisant que sa ville serait épargnée.

XX.

Bx martyrs espagnols en 1934 aux Asturies, béatifiés en 2013 :

Lazaristes : le prêtre Tomás Pallarés Ibáñez (*1890), et le convers Salustiano González Crespo (*1871) ;

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2007, martyrisés à Barcelone :

Carmes de l’Ancienne Observance : les profès Antonio Ayet Canós (Ludovico María) et Ángel Presta Batllé (Ángel María) (*1886, 1915).

Lasalliens : Ruperto García Arce (Florencio Miguel, *1908) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Herminio Motos Torrecillas (*1877) ;

Lazaristes : Joan Puig Serra (*1879), prêtre, près de Girona ;

- béatifiés en 2021 :

Diocésains : près de Cordoue, Luis Ramírez y Ramírez (*1887) ;

Laïcs : près de Cordoue, Gregorio Ernesto Mohedano Cabanillas (*1898).

Bse Alexandrina Maria da Costa de Balasar (1904-1955), laïque portugaise ; elle s'élança par la fenêtre de sa maison pour échapper à des individus mal intentionnés et fit une chute de quatre mètres ; mystique, elle supplia le pape de consacrer le monde au Cœur Immaculé, et finit ses jours en s'alimentant de la seule Eucharistie ; béatifiée en 2004.

14 OCTOBRE

III.

S Calliste, pape (217-222) : ancien esclave, organisateur du cimetière qui porte son nom ; il mit fin à l'hérésie trinitaire de Sabellius, autorisa, malgré la loi civile, le mariage entre esclaves et personnes libres, réadmit à la pénitence tous les pécheurs, contre le rigorisme de Tertullien, Hippolyte et Novatien, et mourut dans une échauffourée avec des Juifs (ou bien de mort naturelle ?).

IV.

S Céleste, évêque à Metz.

S Gaudentius, premier évêque à Rimini.

S Donatianus, évêque à Reims, dont les reliques ont été transférées à Bruges.

?

S Lupulus, martyr à Capoue.

V.

Ste Manechildis, vierge à Bienville, une des sept filles de Sigmar et Lintrude, toutes vouées à Dieu et toutes saintes.

VI.

S Fortunatus, évêque à Todi ; il chassait les démons et ressuscita un mort.

S Venantius, évêque à Ortonovo.

VII.

Ste Angadrême, abbesse à Oroër ; devenue lépreuse quand on voulut la marier, elle recouvra sa beauté quand on la laissa vivre dans la virginité ; invoquée contre les sécheresses, les incendies, les périls publics, patronne de Beauvais.

VIII.

S Cosmas le Moine, évêque à Maiouma, théologien et poète, ami de s. Jean de Damas dont il serait devenu le frère par adoption.

XI.

S Domenico l'Encuirassé, ermite à Montefeltro, puis camaldule, célèbre pour sa flagellation (pendant douze psautiers) avec la discipline, qu'il semble avoir inventée ; son surnom lui vient d'une cotte de mailles qu'il portait directement sur la peau, sauf quand il se flagellait.

XVII.

B Didacus Kagayama Haito, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

XVIII.

B Jacques Laigneau de Langellerie, prêtre à Angers, guillotiné, béatifié en 1984.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiée en 2001 :

Laïques : près de Valencia, Ana María Aranda Riera (*1888) ;

- béatifiés en 2017 :

Clarétains : près de Santander, les prêtres Joaquín Gelada Hugas et Isaac Carrascal Mozo (*1881, 1896), et le convers Félix Barrio y Barrio (*1883).

Bx Franciszek Rosłaniec (*1889) et Stanisław Mysakowski (*1896), prêtres martyrs polonais, gazés à Dachau en 1942, béatifiés en 1999.

B Roman Lysko (1914-1949), prêtre marié ukrainien, martyr emmuré vivant, béatifié en 2001.

15 OCTOBRE

IV.

S Barsen, évêque à Edesse, mort exilé en Egypte.

V.

S Severus, évêque à Trèves ; disciple de s. Loup, il accompagna s.Germain d'Auxerre en Angleterre.

VI.

S Cannat, évêque inconnu à Marseille.

S Léonard, ermite à Vandœuvre ; le pays fut débarrassé des serpents du jour où un serpent s'enlaça autour du Saint pendant sa prière : la bête en retomba morte.

VII.

S Conogan, évêque inconnu à Quimper.

S Déodat, évêque inconnu à Vienne.

VIII.

S Sabin, évêque à Catane, puis ermite.

Ste Tecla, abbesse à Ochsenfurt et Kitzingen, parente de ste Lioba ; elle connut s. Boniface.

IX.

S Euthyme le Jeune, époux et père en Galatie, moine en Grèce, stylite près de Thessalonique ; il changea plusieurs fois de lieu, peut-être forcé par les temps (luttes iconoclastes, schisme de Photius).

XIII.

Ste Hedwige, fille du duc de Croatie et de Dalmatie, sœur de deux évêques, d'une abbesse, d'une reine (de Hongrie, mère de ste Elisabeth, cf. 17 novembre), et belle-sœur de Philippe Auguste, mariée au duc de Silésie, chef de la maison royale de Pologne ; une fois veuve, elle se retira au monastère cistercien qu'elle avait fondé à Trebniz, s'imposant d'effrayantes pénitences ; fêtée le 16 octobre.

XIV.

B Theodorico l'Allemand, carme venu en Italie, thaumaturge.

XV.

B Gonçalo de Lagos, ermite de Saint-Augustin portugais ; malgré sa vaste science, il préférait s'adresser aux enfants et aux cultivateurs.

Bse Philippe de Chantemilan, une noble fille du diocèse de Clermont, morte de la peste à Vienne.

XVI.

Ste Teresa de Ávila (Teresa de Jésus), espagnole, réformatrice du Carmel, Docteur de l'Eglise, morte la nuit du 4 au 15 octobre, au moment de la réforme grégorienne du calendrier.

XVII.

Bx Balthasar Kagayama Hanzaemon et son fils Jacobus de 4 ans, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008.

Ste Magdalena, vierge japonaise martyre à Nagasaki, béatifiée en 1981 et canonisée en 1987, fêtée avec s. Lorenzo Ruiz le 28 septembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 :

Jésuites : près de Valencia, le prêtre Narcis Basté y Basté (*1866) ;

- béatifié en 2007 :

Dominicains : à Madrid, le profès Cipriano Alguacil Torredenaida (*1884) ;

- béatifiés en 2013 :

Mercédaires : près de Lleida, le profès Francesc Mitjá i Mitjá (*1864) ; de parents inconnus, extrêmement doué et cultivé, il ne put être prêtre «parce qu’il ne voyait pas bien» (?!) ; on ne connaît pas la date précise de sa mort, avenue vers le milieu d’octobre ;

Fils de la Sainte-Famille : près de Barcelone, le prêtre Pere Verdaguer Saurina (*1908) ;

Filles de la Charité : près de Valencia, Josefa Martínez Pérez (*1897) ;

- béatifié en 2017 :

Laïques : près de Valencia, Rafael Lluch Garín (*1917).

B Władisław Miegoń (1892-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

16 OCTOBRE

 

?

SS Grat et Ansute, ermites et martyrs inconnus à Capdenac.

I.

S Longin, martyr à Césarée de Cappadoce ; c'était le soldat qui ouvrit le côté du Christ crucifié avec sa lance : inondé par le sang du Christ, il avait été guéri de son strabisme.

IV.

S Eliphius, martyr lorrain célèbre et inconnu.

V.

SS Martinianus et Saturianus, avec leurs deux frères, martyrs en Afrique et ste Maxima, qui les amena à la foi.

VI.

SS Amandus et Iunianus, ermites près de Limoges ; le maître est ici moins connu que le disciple Iunianus, au tombeau duquel avaient lieu beaucoup de guérisons.

VII.

S Baudri, moine mal connu, abbé à Montfaucon.

S Maimbeuf, évêque à Angers, invoqué… pour le bétail.

S Gall, disciple irlandais de s. Colomban à Luxeuil, puis à l'abbaye qui devint Saint-Gall ; représenté avec un ours, qui lui aurait apporté du bois pour se chauffer ; s. Colomban l'aurait suspendu a divinis parce qu'il ne l'avait pas suivi jusqu'en Italie.

S Béraire, évêque au Mans.

Ste Eremberte, abbesse à Wierre-aux-Bois, nièce de s. Vulmar.

S Mommelin, évêque à Noyon et Tournai, successeur de s. Eloi ; on disait qu'il parlait roman et teuton , selon qu'il était dans l'une ou l'autre ville.

VIII.

S Gordaine, ermite à Anchin.

S Viaud (Vital), ermite anglais venu dans le pays de Retz.

S Ambroise, évêque inconnu à Cahors.

S Lul, moine bénédictin anglais, collaborateur de s. Boniface, qui le sacra évêque à Mayence pour lui succéder.

IX.

S Gaudericus, cultivateur à Saint-Gaudéric, invoqué pour la pluie ou le beau temps.

?

Ste Bonita, vierge à Brioude : elle aurait arrêté une inondation de rivière et déjoué les plans des assiégeants anglais.

XI.

S Anastasio, vénitien, grand ascète : au Mont-Saint-Michel, à Cluny, en Espagne, seul dans les Pyrénées ; il mourut sur le retour vers Cluny ; il ne s'était jamais lavé ni les pieds ni la tête.

XII.

S Bertrand, évêque à Comminges, thaumaturge ; il réussit à imposer à ses chanoines la règle de vie commune selon s. Augustin.

B Gerardo, italien, abbé à Clairvaux ; en visite à Igny, il fut assassiné par un moine convers, qui voulait se venger d'avoir été réprimandé.

XVIII.

S Gerardo Maiella, rédemptoriste italien ; il avait été apprenti tailleur, puis au service de l'évêque de Lacedonia ; thaumaturge aussi soumis qu'ascétique.

XX.

Bx martyrs espagnols  de 1936 :

- béatifié en 2007 :

Dominicains : à Madrid, le prêtre Jesús Villaverde Andrés (*1877) ;

- béatifié en 2013 :

Fr.Maristes : Joan Viñuela Flecha (Lluís Daniel, *1910), à Madrid.

Bx Wojciech Koplinski (Anicet, 1875-1941), capucin, le saint François de Varsovie , gazé à Auschwitz ; et Józef Jankowski (1910-1941), prêtre pallotin, abattu à Auschwitz ; martyrs polonais béatifiés en 1999.

B Agostino Thevarparampil ("Kunjachan", petit, 1891-1973), prêtre indien très actif auprès des castes "Dalit", béatifié en Inde en 2006.

 

 

17 OCTOBRE

 

-VIII.

S Osée, un des “Douze Petits Prophètes” de l’Ecriture.

I.

Ste Soline (Zélie), vierge et martyre à Chartres, où elle était venue près de la Virgo Deipara, vénérée par les Gaulois en ce lieu.

II.

S Ignace d'Antioche, dit aussi Théophore (“porté par Dieu”), car il fut ce petit garçon que le Christ montra en exemple à ses Apôtres, leur demandant de devenir semblables à lui ; évêque à Antioche, martyr à Rome.

SS Rufus et Zosimos, compagnons de s. Ignace d'Antioche lors de son passage à Philippes.

S Héros, successeur de s. Ignace à Antioche.

IV.

S Ioannis, ermite à Lycopolis, obéissant exemplaire ; il demeura quarante-huit ans dans sa cellule, sans sortir, sans être vu de personne, ne communiquant que par une petite fenêtre.

Ste Mamelta, vierge en Perse, convertie à la suite d'un songe, lapidée par les païens.

V.

S Dulcitius, évêque à Agen.

VI.

S Florentius, évêque à Orange.

S Rorice II, évêque à Limoges, qui succéda à son grand-père, Rorice I.

S Leutiern, évêque-missionnaire en Domnonée.

VII.

S Loup, évêque à Angers.

S Baudoin et sa sœur ste Anstrude, à Laon, fils des ss. Blandin et Salaberge ; Anstrude succéda à sa mère comme abbesse, et recueillit dans son monastère les restes de son frère, assassiné par les gens d'Ebroïn, maire du palais.

S Nothelm, évêque à Canterbury, érudit qui fut à la source des informations de s. Bède.

?

S Trohé, abbé à Nevers.

S Regulus, abbé ou évêque en Ecosse, venu de Grèce avec des reliques de s. André.

XI.

Bx Rodolphe et Pierre, camaldules ; Rodolphe fut évêque à Gubbio.

XII.

B Gilbert, anglais, abbé cistercien à Ourscamp, puis à Cîteaux ; il soutint s. Thomas Becket.

XV.

B Baldassare Ravaschieri, franciscain, provincial à Gênes ; malade de la goutte à Binasco, on devait le porter à l'église ou dans le bois, où il confessait ; la Vierge lui apparut pour le consoler.

XVI.

S Richard Gwyn, premier martyr gallois, père de famille ; Gwyn signifie blanc.

XVII.

B Pietro Casani, prêtre italien des Ecoles Pies, bras droit de s. Josep Calassanç, béatifié en 1995.

Ste Marguerite-Marie Alacoque, visitandine à Paray-le-Monial, mystique, dépositaire de révélations du Sacré-Cœur ; très jeune, elle avait fait vœu de chasteté ; fêtée le 16 octobre.

XVIII.

B Jacques Burin, prêtre martyr durant la Révolution.

Bses Marie-Louise-Joséphine (Marie-Natalie de Saint-Louis) Vanot, Jeanne-Reine Prin (Marie-Laurentine de Saint-Stanislas), Jacinthe-Augustine-Gabrielle (Marie-Ursule de Saint-Bernardin) Bourla, Marie-Geneviève (Marie-Louise de Saint-François) Ducrez, Marie-Magdeleine (Marie-Augustine du Sacré-Cœur de Jésus) Déjardin, ursulines martyres à Valenciennes.

XIX.

S François-Isidore Gagelin, prêtre franc-comtois, martyr étranglé à Hué ; son père avait reçu les prêtres durant la Révolution ; canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

B Contardo Ferrini (1859-1902), professeur à l'Université de Droit à Pavie, tertiaire franciscain, mort du typhus.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Marianistes : près de Ciudad Real, le profès Fidel Fuidio Rodríguez (*1880) ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : près d’Alicante, Ramón Esteban Bou Pascual (*1906) ;

Laïques : près de Valencia, Társila Córdoba Belda de Girona (*1861), de l'Action Catholique ;

- béatifié en 2007 :

Fr.Mineurs : près de Tolède, le prêtre Perfecto Carrascosa Santos (*1906) ;

- béatifié en 2017 :

Diocésains : près de Murcia, José Sánchez Medina (*1900).

 

18 OCTOBRE

I.

S Luc, évangéliste, patron des médecins et des peintres, martyr à Patras ; auteur du troisième Evangile et des Actes des Apôtres.

III.

S Asclepiades, évêque à Antioche.

Ste Tryphonia, qu'on a présumé être : épouse de Dèce, mère de ste Cyrilla, et martyre à Rome.

IV.

SS Proculus, Euticius et Acutius, martyrs en Campanie.

S Just, enfant martyr près de Beauvais.

V.

S Amabilis, prêtre et évangélisateur à Riom ; entre autres miracles, il débarrassa le pays des serpents.

VI.

Ste Gwen, mère de s. Guénolé, en Bretagne.

VII.

S Monon, irlandais, ermite à Nassogne, dont il est le patron.

XVI.

S Juan Garavito (Pedro d'Alcantara), franciscain espagnol, mystique, réformateur de son ordre et un temps directeur de ste Thérèse d'Avila.

XVII.

S Isaac Jogues, prêtre jésuite martyrisé par les Iroquois ; fêté avec d'autres martyrs le 19 octobre.

XVIII.

S Paolo de la Croix, prêtre italien, fondateur avec son inséparable frère Jean-Baptiste de la Congrégation des Passionnistes, dont la règle ne sera approuvée qu'après qu'il l'eût adoucie ; fêté le 19 octobre.

XX.

Bx Daudi Okello (*1902) et Jildo Irwa (*1906), catéchistes ougandais, martyrs en 1918, béatifiés en 2002 (le 18 septembre au Martyrologe).

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2013 :

Fr.Maristes : près de Málaga, Abilio Villareal Abaza (Roque, *1885) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Alfredo Almunia López-Teruel et José Gomez de Haro (*1859 et 1899) ;

Clarétains : à Cervera, les prêtres Heraclio Matute Tobías, Lluís Jové Pach, Joan Buxó Font, José Serrano Pastor (*1867, 1872, 1879, 1899) ;  les clercs Josep Ausellé Rigau, Evarist Bueria Biosca et Manuel Solé Vallespì (*1913) et José Loncán Campodarve (*1915) ; les convers Bonaventura Reixach Vilarò, Miquel de los Santos Rovira Font, Francesc Canals Pascual, Josep Ros Nadal (*1860, 1863, 1891, 1899) ;

Laïques : à Cartagena, Isidro Juan Martínez, Francisco Roselló Hernández (*1899, 1907).

 

19 OCTOBRE

-IX.

S Joel, un des “Douze Petits Prophètes” de l’Ecriture.

II.

SS Ptolemæus et Lucius, martyrs à Rome.

III.

S Asterius, martyr près d'Ostie.

SS Sabinianus et Potentianus, premiers évêques à Sens, martyrs.

S Varus, soldat martyr en Egypte.

VI.

S Ethbin, abbé à Necth-hermitage.

S Loup, évêque à Soissons, neveu de s. Remi.

S Grat, premier évêque à Oloron.

S Véran, évêque à Cavaillon, dont il est patron.

VII.

S Aquilin, évêque à Evreux ; lui et sa femme s'étaient voués à la continence.

VIII.

S Didier, moine et ermite à Ruiriacus.

Ste Frideswide, abbesse à Thornbury, patronne de la ville et de l'université d'Oxford.

IX.

Ste Laure, martyre à Cordoue, mais non attestée.

XI.

S Eadnot, évêque et martyr à Dorchester.

XIII.

B Thomas Hélye, prêtre à Biville ; l'évêque l'obligea à mitiger ses mortifications.

XVII.

S Philipp Howard, comte anglais et époux infidèle, puis devenu fervent catholique avec son épouse ; il fut dix ans prisonnier et martyrisé à trente-huit ans.

SS Lucas-Alonso Gorda (du Saint-Esprit), prêtre, et Matthæus Kohioye, jeune novice de dix-huit ans, dominicains martyrs au Japon, béatifiés en 1981 et canonisés en 1987, fêtés avec s. Lorenzo Ruiz le 28 septembre.

Bse Agnès Galand (de Jésus), dominicaine à Langeac et mystique ; elle orientera M. Olier vers la fondation des prêtres de Saint-Sulpice, béatifiée en 1994.

S Jean de La Lande, frère jésuite, martyr au Canada, fêté en ce jour avec sept autres Compagnons.


XX.    

Bx Martyrs espagnols de 1936, béatifiés en 2017 :

Clarétains : à Mas Claret (Cervera),

les prêtres Manuel Font y Font, Benjamín Ortega Aranguren, Josep Ribé Coma et Julio Leache Labiano (*1878, 1885, 1893, 1908) ;

les clercs Francesc Solá Peix (*1912), Constantino Miguel Moncalvillo et Eusebio de las Heras Izquierdo (*1913), Antonio Elizalde Garbisu et Emiliano Pascual Abad (*1914) et Francisco Simón Pérez (*1916) ;

les convers Francisco Milagro Mesa, Pere Vives Coll, Josep Ferrer Escolà (*1869, 1874, 1878), Narcís Simón Sala (*1908), Dionisio Arizaleta Salvador et Juan Senosiaín Zugasti (*1911), Ferran Castán Messeguer et Francisco Marco Martínez (*1915, 1917), Nicolás Campo Giménez (*1920).

 

20 OCTOBRE

I.

S Corneillle, centurion, premier païen baptisé par s. Pierre, cf. Act X-XI.

IV.

S Caprais, compagnon de ste Foy, qui se présenta au juge après s'être un moment caché.

VI.

S Agricol, neveu présumé de s. Remi, dont les reliques furent brûlées en 1568.

Ste Irène (Iria, Eiriâ), moniale près de Nabantia, où un seigneur, puis son propre directeur tentèrent de la corrompre, et le seigneur la fit décapiter ; elle pourrait être la vierge de Thessalonique fêtée le 3 avril, dont les reliques seraient venues plus tard à Nabantia.

VII.

S Sonnace, évêque à Reims.

S Sindulphe, prêtre d'Aquitaine venu vivre en ermitage à Aussance.

SS Bradan et Orora, dans l'île de Man.

VIII.

S Vital, évêque à Salzburg, fondateur d'une abbaye à Zell.

S Andreas Calybite, moine crétois martyr des iconoclastes à Byzance, différent de s.André de Crète (cf. 4 juillet).

S Acca, ami des ss. Wilfrid et Bède, abbé à Saint-André, évêque à Hexham ; très bon chanteur, grand savant, expulsé pendant deux ans de son siège.

XI.

S Adérald, fondateur d'un prieuré à Villacerf.

XII.

Ste Adeline, sœur de s.Vital, première abbesse à l'abbaye des Dames Blanches à Mortain, dépendant de celle de Savigny fondée par Vital.

XV.

B Jakub Strzemię, noble polonais franciscain, évêque à Halicz, puis Lvov, qu'on retrouva intact dix ans après sa mort.

XX.

Ste Anna Francesca Boscardin (Maria Bertilla, 1888-1922), italienne, des Enseignantes de Sainte Dorothée ; considérée comme une bonne à rien, elle se révéla une infirmière exceptionnelle lors de la première Guerre Mondiale ; elle convertit par sa patience dans la souffrance le médecin-chef de l'hôpital.

B Franz Alexander Kern (Jacob, 1897-1924), prémontré autrichien à Geras ; il s'offrit pour remplacer un religieux passé au schisme de l'Eglise nationale tchèque, béatifié en 1998.

B Shtjefën Kurti (1898-1971), prêtre albanais martyr, béatifié en 2016.

21 OCTOBRE

IV.

SS Dasius, Zoticus et Caius, martyrs à Nicomédie.

S Agathon, solitaire en Egypte, sage et modéré, très charitable, très modeste.

S Hilarion, palestinien venu en Egypte pour connaître s. Antoine, à quinze ans ; thaumaturge fuyant la célébrité, il fut à Gaza, en Egypte, en Lybie, en Sicile, à Rome, en Dalmatie, à Paphos, où il mourut à quatre-vingts ans.

S Malchus, syrien ; il refusa le mariage et devint moine avec des péripéties rocambolesques.

S Juste, archidiacre à Clermont.

V.

S Seurin, évêque à Cologne (ou Trèves ?), puis à Bordeaux où s. Amand lui laissa la place.

Ste Ursule, une des onze (mille ?) martyres de Cologne ; anglaise, elle s'embarqua avec ses compagnes, aborda aux Pays-Bas, rejoignit Cologne où elles furent bien reçues ; après un pèlerinage à Rome, elles furent massacrées par les Huns devant Cologne ; légende ?

Ste Céline, vierge à Meaux ; elle laissa son fiancé pour suivre ste Geneviève.

S Anatole, évêque à Cahors (?).

Ste Céline, mère de trois garçons : s. Principius, évêque à Soissons, Agricola dont le fils, s. Lupus, succéda à s. Principius, et s. Remi.

S Viateur, lecteur, compagnon de l'évêque de Lyon s.Iustus dans sa retraite en Egypte ; il y eut une congrégation d'éducateurs sous son patronage.

VI.

S Walfroy, gaulois dévôt de s. Martin et disciple de s. Yrieix, ermite stylite à Trèves, seul exemple connu de stylite en Occident ; l'évêque lui enjoignit de descendre de sa colonne.

VII.

S Fintan (Munnu), abbé en Irlande ; il eut la lèpre pendant vingt-quatre ans.

S Wendel, irlandais, ermite près de Trèves, peut-être abbé à Tholey.

S Condé (Condède), anglais, ermite en Normandie.

S Domnolène, prêtre ou moine à Saint-Laurent-des-Aubats.

VIII.

S Mauront, abbé et évêque à Marseille.

IX.

S Hugues, abbé à Ambronay (X.?).

XI.

S Gebizo, allemand, bénédictin au Mont-Cassin, mort d'une douloureuse fistule au sein gauche.

XII.

S Berthold, né à Parme de parents anglais ; il se mit comme convers au service des bénédictines à l'abbaye Saint-Alexandre ; il est le patron des sacristains de Parme.

XV.

B Piero Cappucci, dominicain italien ; il prêchait avec un crâne dans la main.

XVII.

B Julianus Nakaura, jésuite japonais martyr, béatifié en 2008.

XIX.

S Yu Tae-ch’ōl Petrus, adolescent coréen de treize ans, martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2007 :

Dominicains : près de Santander, Estanislao García Obeso (*1875), prêtre ;

- béatifiés en 2016, martyrisés près d’Almería :

Diocésains : Genaro Fueyo Castañón (*1864) ;

Laïques : Secundo Alonso González et Isidro Fernández Cordero (*1888, 1893).

Bse Laura Montoya y Upeguí (de Sainte-Catherine-de-Sienne, 1874-1949), colombienne, fondatrice de la Congrégation des Sœurs Missionnaires de Marie Immaculée et de Sainte Catherine de Sienne, béatifiée en 2004.

 

22 OCTOBRE

II.

S Markos, évêque à Jérusalem.

III.

S Aberkios, évêque à Hiérapolis, dont on connaît l'épitaphe, rédigée par lui-même.

Ste Cordule, une compagne de ste Ursule à Cologne, qui se présenta d'elle-même aux barbares après être restée cachée dans un bateau (?).

S Salarius, évêque à Luni (VII.?).

IV.

S Philippos, évêque à Héraclée, martyr avec le diacre s.Hermès, horriblement maltraités, brûlés vifs.

S Mallonus, venu d'Angleterre à Rome, converti par le pape qui l’ordonna premier évêque à Rouen.

S Népotien, évêque à Clermont.

S Valerius, archidiacre à Langres, martyr à Port-sur-Saône.

VI.

SS Constantin et Simplicius, abbés au Mont-Cassin.

S Verecundius, évêque à Vérone.

S Nunctus, venu d'Afrique dans la région de Mérida ; pour ne pas être tenté par la vue de quelque femme, il se faisait accompagner par deux moines, devant et derrière lui ; les habitants l'assassinèrent parce qu'il était trop mal vêtu, mais ils furent punis bientôt après par des douleurs mortelles.

S Lupentius, abbé à Javols, assassiné en Lorraine où il est très vénéré.

VII.

S Mérovée, moine thaumaturge à Bobbio, fondateur d'une abbaye à Precipiano.

S Léothade, évêque à Auch.

VIII.

S Modéran, évêque à Rennes, mort à Berceto.

IX.

S Benoît de Massérac, ermite venu de Patras, retiré près du lac de Murin.

Stes Nunilo et Alodia, martyres près de Huesca ; de père musulman, elles préférèrent garder la foi reçue de leur mère.

S Donato, irlandais ; en route pour Rome, il fut divinement indiqué pour devenir évêque à Fiesole, où il mourra environ quarante-sept ans plus tard.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Lasalliens : près de Valencia, Andrés Zarraquino Herrero (Honorato Andrés), Álvaro Ibánez Lázaro (Florencio Martín) et Pedro Lorente Vicente (Ambrosio León) (*1908, 1913, 1914) ;

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : près de Santander, les prêtres Germán Caballero Atienza et José Menéndez García (*1880, 1888) ; le profès Victoriano Ibáñez Alonso (*1864) ;

Carmes déchaux : à Barcelone, le prêtre Luis Minguell Ferrer (L. María de N.Dame de la Merci, *1902) ;

Lasalliens : à Barcelone, Josep Casas Lluch (Ildefons Lluís, *1886) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Eduardo Valverde Rodríguez, Manuel Navarro Martínez, Andrés Navarro Sierra (*1878, 1879, 1882) ;

Lazaristes : à Madrid, les prêtres José María Fernández Sánchez, Roque Guillén Garcés (*1875, 1879) ; les frères Saturnino Tobar González, Juan Nuñez Orcajo, Agustín Nogal Tobar, César Elexgaray Otazua, Cristóbal González Carcedo (*1858, 1882, 1885, 1904, 1913) ;

Filles de la Charité : à Barcelone, Toribia Marticorena Sola et Dorinda Sotelo Rodríguez (*1882, 1915) ;

Laïques : à Madrid, Felipe Basauri Altube (*1881).

 

23 OCTOBRE

III.

SS Servandus et Germanus, martyrs près de Cadix.

IV.

SS Ioannes Bar Mariam et Iakub le Zélote, martyrs en Perse ; Ioannes, évêque à Arbèle, devait son surnom à sa piété envers Notre-Dame ; Jacques était prêtre.

S Theodoretos, martyr à Antioche.

V.

S Severinus, évêque à Cologne.

S Verus, évêque à Salerne.

VI.

S Severino Boezio, brillant philosophe italien et consul, victime de la politique, martyr à Pavie.

S Clether (Cleder), moine à Nevern.

VII.

S Giovanni, évêque à Syracuse, objet des louanges de s.Grégoire le Grand.

Ste Ode, veuve à Amay ; on la dit descendante de Clovis, mère de s.Arnoul et tante de s.Hubert.

Ste Syre, abbesse près de Châlons-en-Champagne.

S Ediste, évêque à Vienne.

S Romain, évêque à Rouen ; sous l'Ancien Régime, chaque année à l'Ascension, le chapitre de la cathédrale délivrait un meurtrier en l'honneur du Saint.

VIII.

SS Lugle et Luglien, irlandais, pèlerins en Terre Sainte ; au retour, Lugle devint évêque et ils partirent tous deux évangéliser, pour finir martyrs près d'Arras.

S Domice, prêtre puis ermite près d'Amiens, assisté à sa mort par Ste Ulphe (?).

IX.

S Benoît, prêtre quasi inconnu près de Poitiers.

S Ignatios, moine, patriarche de Constantinople, douloureusement impliqué dans les pénibles affaires politiques et religieuses de cette époque.

X.

Ste Elflède, vierge en Angleterre ; il y a une autre Sainte du même nom, veuve.

S Hérifrid, évêque à Auxerre, dont il fit reconstruire la cathédrale après un incendie ; il fut paralysé les dernières années de sa vie.

XII.

S Allucio, thaumaturge italien, qui releva un hospice à Campugliano.

XIII.

S Giovanni Bono, à Mantoue : de bouffon il se fit ermite et pratiqua des austérités effrayantes ; quelques prières apprises par cœur étaient toute sa science ; il eut de nombreux disciples, les Boniti, qui furent agrégés aux Ermites de Saint-Augustin.

XV.

S Giovanni de Capistrano, franciscain italien très brillant ; gouverneur de Pérouse, il laissa sa fiancée et le monde pour se donner à Dieu ; chargé de grandes missions, il galvanisa les troupes devant Belgrade, et mourut peu après la défaite des Turcs.

XVI.

B Giovanangelo Porro, italien des Servites de Marie ; un jour de neige en hiver, on le trouva entouré de roses pendant qu'il priait à genoux.

XVII.

B Thomas Thwing, prêtre anglais martyr ; il avait trois sœurs religieuses.

XVIII.

Bses Ursulines de Valenciennes, guillotinées avec quelques autres religieuses : Clotilde-Joséphine Paillot (Marie-Clotilde-Angèle de Saint-François-Borgia), Marie-Marguerite-Joséphine Leroux (Marie-Scholastique-Joséphine de Saint-Jacques), Jeanne-Louise Barré (Marie-Cordula-Joséphine de Saint-Dominique) ; Anne-Joseph Leroux (Joséphine, clarisse), Marie-Augustine Erraux (Anne-Marie) et Marie-Lievina Lacroix (Marie-Françoise), brigittines.

XIX.

S Phaolô Tông Viêt Buóng, annamite, capitaine de la garde de l'empereur, martyr canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

B Jules-Nicolas (Arnould) Rèche, lorrain, frère des Ecoles Chrétiennes, d'une grande science, excellent éducateur et professeur des jeunes , béatifié en 1987.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1989 :

Passionistes : près de Ciudad Real, les prêtres Anatolio García Nozal (Ildefonso de la Croix) et Justiniano Cuesta Redondo (J. de Saint-Gabriel de l’Addolorata) (*1898, 1910) ; les clercs Tomás Cuartero Gascón (T. du Saint-Sacrement), Eufrasio de Celis Santos (E. de l'Amour miséricordieux), Honorino Carracedo Ramos (H. de la Vierge des Douleurs), José Maria Cuartero Gascón (J.M. de Jésus et Marie (*1915, 1915, 1916, 1918) ;

- béatifié en 2001 :

Diocésains : Leonardo Olivera Buera (*1889), l’aumônier des Lasalliens martyrisés la veille près de Valencia ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : près de Lleida, Agapit Gorgues Manresa (*1913) ;

Fr.Maristes : près de Santander, Leonardo Arce Ruiz (Egberto) et Martín Erro Ripa (Teófilo Martín) (*1907, 1914) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : à Almería, Eduardo Valverde Rodríguez, Manuel Navarro Martínez, Andrés Navarro Sierra (*1878, 1879, 1882) ;

Lazaristes : à Madrid, les prêtres José María Fernández Sánchez, Roque Guillén Garcés, Benito Paradela Novoa (*1875, 1879, 1887) ; les frères Saturnino Tobar González, Juan Nuñez Orcajo, Agustín Nogal Tobar, César Elexgaray Otazua, Cristóbal González Carcedo (*1858, 1882, 1885, 1904, 1913) ; le laïque Felipe Basauri Altube (*1881).

Bses María Caridad Álvarez Martín et Esther Paniagua Alonso (*1933 et 1949), espagnoles, des Sœurs Augustines Missionnaires, abattues en 1994 en Algérie, béatifiées en 2018.

 

24 OCTOBRE

?

SS Cyriacus et Claudianus, martyrs à Hiérapolis en Phrygie.

IV.

S Félix, évêque à Thibiuca.

V.

S Proklos, évêque à Constantinople et successeur de Nestorius, grand défenseur de la maternité divine de Marie, auteur présumé du trisagion : “Saint Dieu, Saint fort, Saint immortel, aie pitié de nous”.

VI.

S Martino, moine à Montemassico ; le diable le tentait sous forme d'un serpent qui habitait dans la même grotte que lui ; il fit des miracles.

S Arethas et environ quatre cent vingt martyrs yéménites, clergé et soldats, victimes d’un tyran juif.

S Magloire, gallois, cousin des ss. Samson et Malo, abbé puis évêque à Dol.

S Senoch, descendant de barbares installés en Poitou et devenu ermite thaumaturge ; il sut accepter les observations de s. Grégoire de Tours.

S Martin, diacre à Nantes, puis ermite à l'origine d'un monastère bénédictin à Vertou.

S Cadfarch, gallois ; frère des ss. Cawrdaf, Thangwn, Maethlu.

VII.

S Eberigisil, évêque à Cologne, assassiné par des brigands.

S Fromond, normand, évêque à Coutances, fondateur d'une abbaye de moniales au Ham.

X.

S Florentin, à Bonnet.

XIX.

Bx Yu Hang-geom Augustinus et Yun Ji-heon Franciscus, laïcs coréens martyrs, écartelés, béatifiés en 2014.

S Antoine Marie Claret y Clara, prêtre espagnol, fondateur des Missionnaires Fils du Cœur Immaculé de Marie ; évêque à Cuba, aumônier de la reine à Madrid, administrant son diocèse depuis l'Espagne ; à la révolution de 1868 il vint en France et, après le concile de Vatican I, dut partir chez les Cisterciens de Fontfroide pour échapper à la police.

XX.

S Luigi Guanella (1842-1915), prêtre salésien italien, très sensible aux handicapés, fondateur des Filles de Sainte-Marie de la Providence et des Serviteurs de la Charité, canonisé en 2011.

B Giuseppe Baldo (1843-1915), prêtre italien, curé pendant presque quarante ans, très actif, fondateur des Petites Filles de Saint-Joseph, béatifié en 1989.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2013 :

Lazaristes : aux Asturies, le prêtre Amado García Sánchez (1903-1936) ;

- béatifiées en 2017 :

Filles de la Charité : à Barcelone, Toribia Marticorena Sola et Dorinda Sotelo Rodríguez (*1882, 1915) ;

- béatifiés en 2021 :

Laïcs : près de Ciudad Real, les deux frères Antonio et José Toral Cascales (*1912, 1914).

 

Bse Benigna Cardoso da Silva (1928-1941), brésilienne, martyre de sa pureté, béatifiée en 2021.

 

Bse Marije Tuçi (1928-1950), jeune demoiselle albanaise consacrée, martyre, béatifiée en 2016.

 

25 OCTOBRE

I.

Ste Tabitha (Dorcas), la femme ressuscitée par s. Pierre à Joppé (cf. Ac 9:36-44).

S Fronton, évêque à Périgueux ordonné par s. Pierre, patron de la cathédrale et de la ville de Périgueux.

III.

S Minias, soldat romain martyr à Florence, dont il est le patron.

SS Chrysanthus et Daria, martyrs à Rome.

SS Crispinus et Crispinianus, , martyrs sans doute romains vénérés à Soissons, patrons des cordonniers, d'où l'expression “saint-crispin”, laïcisée en “saint-frusquin”.IV.

S Marcellinus, pape (296-304), martyr ; il aurait un moment cédé à l’erreur et offert l’encens aux idoles, puis se serait solennellement rétracté, mais l’épisode est discuté.

SS Martyrios et Markianos, martyrs des hérétiques à Constantinople, l'un sous-diacre, l'autre chantre.

V.

S Gaudentius, évêque à Brescia, prédicateur célèbre.

S Rufinien, évêque à Bayeux ; il baptisa s. Loup, qui lui succéda.

S Loup, évêque à Bayeux ; il débarrassa la ville d'un loup enragé.

?

S Gouesnou, moine près de Brest où il aurait construit un monastère.

VI.

S Hilare, évêque à Mende.

VIII.

S Capuan, évêque à Cahors.

SS Frutos, Valentin et Engracia, deux frères et leur sœur, ermites près de Sepúlveda ; Valentín et Engracia furent martyrisés par les Arabes.

?

S Doulchard, ermite près de Bourges.

XI.

S Maur, évêque à Pecs, finalement admis au monastère Saint-Martin, et abbé ; il s'était fait remarquer par son silence.

XIII.

S Bernard Calbó, juge catalan, abbé cistercien à Santa Creus, évêque à Vich ; il combattit les hérésies albigeoise et vaudoise avec s. Raymond de Peñafort ; d'un caillou il se cassa ses belles dents qui provoquaient des réflexions admiratives des jeunes filles.

XV.

B Tadhg MacMarthy, évêque irlandais à Ross puis à Cork et Cloyne, dont on le chassa, mort à Ivrea sur son retour de Rome.

XIX.

S Giuse Lê Dang Thi, capitaine en Cochinchine, étranglé pour sa foi, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre (au 24 octobre dans le Martyrologe).

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Disciples de Jésus : près de Castellón, le prêtre Recaredo Centelles Abad (*1904) ;

- béatifiées en 2001, martyrisées près de Valencia :

Laïques : María Teresa Ferragud Roig de Masiá (*1853), mère de famille avec ses quatre filles religieuses :

Clarisses : María Vicenta Masiá Ferragud (M. Jésus), María Joaquina Masiá Ferragud (María Verónica), María Felicidad Masía Ferragud (*1882, 1884, 1890) ;

Augustines : Josefa Ramona Masiá Ferragud (Josefa de la Purification, *1887).

 

26 OCTOBRE

III.

SS Loukianos et Markianos, magiciens puis chrétiens martyrs à Nicomédie.

SS Rogatianus, prêtre, et Felicissimus, à Carthage ; avant d'aller se cacher, s. Cyprien confia son diocèse à s. Rogatianus, qui fut pris, puis relâché.

IV.

S Amandus, premier évêque à Strasbourg.

V.

S Rustique, évêque à Narbonne, fils et neveu d'évêques.

VI.

S Alor, à Quimper, patron des chevaux.

S Quadragésime, sous-diacre près de Salerne ; il unit sa prière à celle d'un autre moine qui ressuscita un mort.

S Aptonius, évêque à Angoulême.

VII.

S Cedde, frère des ss. Chad, Celin et Cynibill, moine à Lindisfarne, évêque à Tilbury ; il adopta la date romaine de la Pâque.

S Eadfrid, prêtre anglais, qui convertit la Mercie et son roi Merewald, puis fonda un monastère à Leominster.

S Eata, disciple de s. Aidan, abbé à Melrose puis à Lindisfarne, évêque à Hexham, partisan des usages romains, qu'il fit adopter.

Ste Gibitrude, moniale à Faremoutiers ; une fois morte, elle revint quelque temps à la vie pour avoir le temps de réparer sa rancune envers des moniales.

VIII.

S Sigebald, évêque à Metz, fondateur de deux abbayes : Saint-Avold et Neuwiller.

S Cuthbert, abbé de Liminge, évêque à Hereford, puis évêque à Canterbury. Il estimait beaucoup s. Boniface ; dans un concile qu'il convoqua, on insista sur la nécessité de catéchiser le peuple dans sa langue.

S Witta, d'origine anglaise, évêque à Büraburg ; ce siège fut transféré plus tard à Mayence, et plus tard remplacé par Paderborn.

B Humbert, moine à Fritzlar.

XI.

S Beóán, premier évêque à Mortlach.

S Adalgot, moine à Einsiedeln, puis abbé à Disentis.

XIII.

S Folco, d'origine irlandaise, des Chanoines de Sainte-Euphémie à Piacenza, évêque à Piacenza et plus tard à Pavie : il travailla à la paix entre les deux villes

XVIII.

B Carlo Antonio Gerardo Lavanga (Bonaventura de Potenza), mystique marial franciscain ; il sut dominer son caractère irascible.

XX.

Bse Celina Chludzinska Borzecka (1833-1913), polonaise (née en territoire biélorusse), fondatrice, une fois veuve, des Sœurs de la Résurrection, béatifiée en 2007.

B Josif Mihali (1912-1948), prêtre albanais de rit gréco-catholique, martyr, béatifié en 2016.

 

27 OCTOBRE

II.

S Evariste, pape (97-105) : sur son ordonnance, les sept diacres de Rome devaient assister l'évêque qui déclamait la préface, pour rendre témoignage de son orthodoxie.

S Thraseas, évêque à Euménie, martyr près de Smyrne.

IV.

S Abraham, disciple de s. Pacôme puis ermite à Tabenne.

Stes Capitoline et Erotéide, martyres en Cappadoce.

V.

S Namatius, évêque à Clermont ; son épouse fit édifier une église dans les faubourgs.

S Abban, abbé irlandais qui aurait fondé onze monastères.

S Gaudiosus, évêque en Afrique, exilé en Campanie pour fuir les Vandales.

VI.

S Odran, moine à Iona, un des premiers disciples de s. Columba.

VII.

S Cyriaque, patriarche à Constantinople ; il y eut un problème entre lui et s. Grégoire le Grand, parce qu'il se donnait le titre de patriarche œcuménique qui ne convenait qu'au pape.

S Désiré, évêque à Auxerre, parent de la reine Brunehaut ; il libéra beaucoup de serfs.

S Colman, moine à Senboth.

VIII.

S Tecla Haimanot, moine en Ethiopie.

XIII.

B Bartolomeo de Braganza, dominicain, évêque à Vicenza ; il serait à l'origine d'une confrérie de frères joyeux ; il eut des missions (une avec s. Louis en Palestine), et fut un moment expulsé par un hérétique patarin.

XVI.

Bse Antonia de Brescia, dominicaine, supérieure à Ferrare, mystique.

XX.

B Salvador Mollar Ventura (1896-1936), des Frères Mineurs, profès, martyr près de Valencia, béatifié en 2001.

B Jerzy Popieluszko (1947-1984), prêtre polonais enlevé, torturé à mort et retrouvé en ce jour, béatifié en 2010.

 

 

28 OCTOBRE

I.

SS Simon et Jude, apôtres ; Simon le Zélote prêcha en Egypte, Jude (ou Thaddée) en Mésopotamie; ils auraient été égorgés en Perse ; ou bien Simon aurait été découpé à la scie, devenant le patron des scieurs de long ; s. Jude, auteur d’une des dernières épîtres du Nouveau Testament, est invoqué dans les causes désespérées.

III.

S Firmilien, évêque à Césarée de Cappadoce, très respecté, ami de Origène ; il prônait le re-baptême des hérétiques, contre Rome avec qui il échangea des lettres plutôt rudes.

S Malchion, prêtre à Antioche ; il porta la contradiction à Paul de Samosate.

S Genesius, martyr à Thiers.

S Ferrutius, martyr à Mayence.

S Fidelis, martyr près de Come.

IV.

SS Vincentius et ses deux sœurs Sabina et Christeta, martyrs à Ávila.

VI.

S Jean le Khozibite, égyptien, moine en Palestine ; un temps monophysite, il se convertit sur  invitation divine et fut évêque à Césarée de Palestine.

S Abraham, évêque à Ephèse après avoir fondé un monastère à Constantinople et un autre à Jérusalem ; un des premiers à prononcer une homélie pour l'Annonciation.

S Salvius,  neuvième évêque d’Amiens.

VII.

S Faron, évêque à Meaux pendant quarante-sept ans, après que son épouse ait pris le voile des religieuses.

VII.-X.

SS Sigolin, Goduin, Anglin, Albric, Odilon, abbés à Stavelot-Malmédy.

VIII.

S Angilramne, évêque à Metz et chapelain de Charlemagne, mort durant la campagne contre les Avars.

S Dorbhénée, abbé à Iona, parent de s. Columba.

IX.

S Etienne le Sabaïte, moine et poète dans la laure de Saint-Sabas près de Jérusalem.

S Remi, évêque à Lyon ; il se fit restituer par Lothaire ce qu'avaient confisqué les Sarrasins ; il chercha à avoir une position moins radicale que Hincmar sur la prédestination.

XI.

S Eadsin, évêque à Winchester puis à Canterbury ; il couronna s. Edouard le Confesseur.

S Germain, flamand, premier abbé à Talloires ; on fête avec lui son frère s. Ruph, ainsi que les ss. Ismius et Ismidon qui lui succédèrent, et Georius, qui venait du Luxembourg.

XIV.

B Giovanni Chigi, ermite de Saint-Augustin à Sienne ; après une jeunesse dévergondée, il éteignit les passions en se roulant dans les orties.

XV.

B Stefano Cioni, ermite à Lecceto ; le pape ayant transformé ces ermites en chanoines réguliers, il en fut prieur et fit des miracles.

XVII.    

Bx Ioannes Mukunō Chōzaburō, Mancius Yukimoto Ichizaemon, Michaël Ichinose Sukezaemon, Laurentius Kaida Hachizō, Petrus Sawaguchi Kuhyōe et Thomas Terai Kahyōe, martyrs japonais à Nagasaki, tertiaires de l'ordre de Saint-Augustin, décapités, dépecés, brûlés à Ōmura (le 28 septembre dans le Martyrologe).

XVIII.

SS Francisco Serrano Frías, évêque nommé, Joachin Royo, Juán Alcober Figuera et Francisco Díaz del Rincón, prêtres, dominicains espagnols martyrs en Chine, canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

S Gioan Dat, prêtre tonkinois martyr ; sa constance étonnait même le mandarin ; il avait trente-trois ans ; canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

S Rodrigo Aguilar Aleman (1875-1927), prêtre mexicain et poète, martyrisé par pendaison, canonisé en 2000 et fêté le 21 mai.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 :

Laïcs : près de Valencia, Salvador Damián Enguix Garés (*1862), père de six enfants ;

- béatifiés en 2007 :

Augustins : près de Santander, le prêtre Claudio Julián García San Román (*1904) et le clerc Leoncio Lope García (*1902) ;

- béatifiée en 2013 :

Franciscaines Missionnaires de la Mère du Divin Pasteur : près de Madrid, Juliana González Trujillano (María Asumpta, *1881) ;

- béatifiées en 2021 :

Laïques : Octavia Iglesias Blanco, María Pilar Gullón Yturriaga et Olga Pérez Monteserín Núñez (*1894, 1911,1913), trois infirmières violées pendant toute une nuit puis fusillées à Astorga.

 

29 OCTOBRE

III.

S Felicianus, évêque à Carthage et martyr.

S Narcisse, élu, déjà centenaire, évêque à Jérusalem ; on lui adjoignit un coadjuteur, premier cas dans l'histoire, et il mourut à cent-seize ans ; il était d'accord avec Rome sur la date de Pâques ; un jour qu'on manquait d'huile pour la veillée de Pâques, il fit remplir d'eau les lampes à huile, et l'eau se changea en huile.

IV.

S Zenobius, médecin, prêtre et martyr à Antioche.

S Abraham, ermite à Beth-Kiduna où il convertit les païens.

V.

S Honoratus, évêque à Verceil ; il connut l'exil comme s. Eusèbe, son maître ; il donna le viatique à s. Ambroise.

VI.

S Theodarius, abbé à Vienne, où il avait fondé plusieurs monastères.

S Térence, évêque à Metz.

Ste Ermelinde, vierge flamande, d'une famille qu'on dit ancêtre des Carolingiens.

VII.

S Bond (Baldus), espagnol, instruit dans la Foi à Sens par l’évêque s.Arthème ; il serait arrivé là pour mener une vie pénitente, après avoir tué sans le savoir ses propres parents.

S Colman mac Duach, évêque en  Irlande.

S Ingaud, sourd-muet (près d'Amiens), qui fut guéri avec de l'huile bénite que s. Salve, son maître, lui passa sur le front.

VIII.

S Dodon, disciple de s. Ursmer, abbé à Moustiers-en-Fagne.

IX.

Ste Anne, veuve, qui vécut en moine avec le nom de Euphémien, à Byzance.

XI.

S Etienne, évêque à Caiazzo.

S Ethelnoth, bénédictin, évêque à Cantorbury.

S Abraham, abbé à Rostov, apôtre dans cette région ; il vécut après le schisme de 1054, mais il est reconnu par l'Eglise romaine.

XIX.

S Gaetano Errico, prêtre napolitain, fondateur - sur révélation divine - des Missionnaires des Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie, béatifié en 2002, canonisé en 2008.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 :

Diocésains : près de Valencia, José Ruiz Bruixola (*1857) (le 28 au Martyrologe).

- béatifiés en 2013 :

Lasalliens : près de Tarragona, Arsenio Merino Miguel (Augusto María, *1884) ;

Filles de la Charité : près de Valencia, Victoria Arregui Guinea et Joaquina Rey Aguirre (*1894, 1895).

 

 

30 OCTOBRE


II.

S Marcianus, premier évêque à Syracuse, peut-être ordonné par s. Pierre lui-même.

III.

Ste Eutropia, martyre en Alexandrie.

S Serapion, évêque à Antioche, adversaire du montanisme et du docétisme.

S Marcellus, centurion martyr à Tanger.

IV.

SS Claudius, Lupercius et Victorius, martyrs à Léon.

S Maximus, martyr à Cumes.

SS Zenobius et Zenobia, martyrs à Egée ; Zenobius était médecin et évêque (le même que la veille ?).

S Lucain, originaire d'Orient, dit-on, baptisé par s. Hilaire et martyr à Loigny.

V.

S Alchas, évêque à Toul.

SS Thalassius et Baius, martyrs à Issoudun.

VI.

S Germanus de Capoue, dont s. Benoît fut divinement informé de la mort ; évêque de Capoue, il fut le légat du pape pour une mission (réussie) de réconciliation entre les Eglises grecque et romaine.

X.

S Herbern, moine et évêque à Tours ; il souffrit de la part des Normands.

XI.

B Nantère, abbé réformateur à Saint-Mihiel.

XII.

S Gerardo, évêque à Potenza ; ayant, entre autres miracles, changé l'eau en vin, il fut canonisé par Calixte II de vive voix.

XIII.

B Bernard de la Tour, prieur à la Grande Chartreuse.

Bse Benvenuta Boiani, tertiaire dominicaine dans le Frioul, thaumaturge ; son confesseur modéra son zèle pour les mortifications.

XVI.

B John Slade, laïc martyr en Angleterre.

XVII.

B Terence (Albert) O'Brien, évêque dominicain écossais, martyr.

XVIII.

S Luca Antonio Falcone (Angelo de Acri), capucin calabrais : il ne persévéra qu'au troisième essai ; après sa première prédication, désastreuse, le Christ l'encouragea, les foules vinrent l'écouter, et il fit des miracles : aveugle, il put quand même célébrer la messe ou prier l’office ; canonisé en 2017.

B Jean Michel Langevin, prêtre martyr à Angers, béatifié en 1984.

XX.

B Oleksa Zaryts’kyi (1913-1963), prêtre non marié ukrainien, déporté deux fois au Kazakhstan, martyr béatifié en 2001.

 

31 OCTOBRE

III.

SS Epimachios et Alexandros, martyrs en Alexandrie, arrosés de chaux vive (ou décapités).

S Quentin, romain venu à Amiens, martyr ; la ville de Saint-Quentin lui doit son nom.

?

S Erc, irlandais, évêque en Cornouaille.

VII.

S Foillan, irlandais venu à Fosses, abbé et peut-être évêque, assassiné traîtreusement par des brigands ; invoqué pour le beau temps, les moissons, la guérison des maux de tête et des maladies nerveuses.

S Antoninus, évêque à Milan.

VIII.

Ste Norburge, vierge à Cologne, dans le monastère fondé par sa tante Plectrude ; elle aurait eu la grâce de mourir avant un mariage qu'elle refusait.

X.

S Arnoul, moine martyr à Novalesa.

S Wolfgang, évêque à Ratisbonne ; très intelligent, il préféra vivre à l'abbaye de Einsiedeln, puis missionna en Hongrie, avant d'être consacré ; il travailla à la réforme monastique et veilla à la sainteté de son clergé.

XII.

B Christophe de Romagne, franciscain italien, envoyé par s. François fonder des couvents à Gourdon, Martel, Figeac, Mirepoix et Cahors ; mort centenaire.

XV.

B Tommaso Bellacci de Florence, devenu franciscain après une jeunesse relâchée, mystique ; il fit partie d'une expédition en Orient et faillit avoir la joie du martyr, mais il fut libéré par la rançon versée à temps par le pape, à son grand désappointement.

XVII.

S Dominic Collins, jésuite irlandais martyr.

S Alonso Rodríguez Gómez, coadjuteur jésuite espagnol ; marié, il perdit sa fillette, sa femme, son fils, et sa fortune ; jésuite, il fut envoyé sur l'île de Majorque comme portier, exemplaire par son obéissance et son humilité et favorisé de grâces mystiques.

XX.

Bse Mercede Stefani (Irene, 1891-1930), missionnaire italienne au Kenya, morte de la peste, béatifiée en 2015.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 2013 :

Filles de la Charité : à Madrid, Modesta Moro Briz et Pilar Isabel Sánchez Suárez (*1901, 1906) ;

- béatifié en 2015 :

Capucins : près de Barcelone, le prêtre Jesús Miquel Girbau (Timoteu, *1897) ;

- béatifiées en 2019 :

Conceptionnistes : à Madrid, Josefa Ytóiz et Asunción Pascual Nieto (*1871, 1887).

 

B Leon Nowakowski (1913-1939), prêtre polonais fusillé par les nazis, béatifié en 1999.

 

 

B Gjon Pantalia (1887-1947), frère jésuite albanais, martyr, béatifié en 2016.

 

B Miguel Tiu Imul (1941-1991), laïque guatémaltèque, catéchiste, directeur de l'Action Catholique, martyr, béatifié en 2021.

 

Ste María Isabel Salvat Romero (María de la Très Pure Marie et de la Croix, 1926-1998), religieuse espagnole des Sœurs de la Compagnie de la Croix, béatifiée en 2010, canonisée en 2015.

Partager cet article
Repost0
- dans Martyrologe
/ / /

18 SEPTEMBRE

 

?

Ste Ariadne (Maria), servante, martyre en Phrygie.

III.

S Ferréol, tribun militaire, martyr à Vienne.

?

Stes Sophie et Irène, peut-être martyres, mais on ne sait rien de plus. 

IV.

S Océan, martyr à Nicomédie.

S Eustorge, évêque à Milan, ferme adversaire de l'arianisme.

VI.

S Senarius, évêque à Avranches.

S Ferréol, évêque à Limoges.

VII.

SS Walbert et Bertille, époux, parents des stes abbesses Aldegonde et Waudru.

?

S Eumène, évêque à Gortyne.

IX.

Ste Richarde, impératrice, fondatrice d'une abbaye à Andlau ; une ourse avec ses petits en aurait indiqué l'endroit : en 1754, on y élevait un ours, en souvenir.

XII.

B Volcuin, abbé cistercien à Sittichenbach.

XIII.

B Filippo, camaldule, évêque à Nocera.

B Simon, reclus camaldule à Camaldoli, mort à Gênes.

XVII.

S Giuseppe de Cupertino, mystique franciscain et thaumaturge, parfois même suspecté par les autorités vaticanes, mais consulté par des Princes et des Cardinaux.

XIX.

S Ɖaminh Trạch (Ɖoài), prêtre dominicain tonkinois, martyr béatifié en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : Jacinto Hoyuelos Gonzalo (*1914), profès, près de Madrid.

- béatifié en 1995 :

Marianistes : Carlos Eraña Guruceta (*1884), profès, près de Ciudad Real ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : José García Mas (*1896) et Fernando García Sendra (*1905), près de Valencia ;

Amigoniens : Salvador Chuliá Ferrandis (Ambrosio María de Torrent, *1866) et Vicente Jaunzarás Gómez (Valentín María de Torrent, *1896), prêtres ; José María Llópez Mora (Recaredo María de Torrent, *1874), Vicente Gay Zarzo (Modesto María de Torrent, *1885), et Justo Lerma Martínez (Francisco María de Torrent, *1886), profès, près de Valencia ;    

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : Salvador Fernández Pérez (*1870), prêtre, à Madrid.    

Lasalliens : Lucas Martín Puente (Anastasio Lucas, *1908), Sebastián Obeso Alario (Honorio Sebastián, *1910), Juan Pérez Rodrigo (Nicolás Adriano, *1914) et Herman José Fernández Sáenz (Clemente Faustino, *1915), près de Tarragona.

 

B Józef Kut (1905-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

 

 

19 SEPTEMBRE

 

 

III.

S Trophime, martyr à Synnada en Phrygie.

?

S Sabbatius, martyr à Antioche de Pisidie.

S Théodore, évêque à Vérone.

IV.

S Ianuarius, évêque à Bénévent, martyr avec les ss. Festus, Desiderius, Sosius (Sossus), Proculus, Eutychius ; il est patron principal de Naples, où chaque année son sang se liquéfie trois fois : le 1er samedi de mai, le 19 septembre, le 16 décembre.

SS Peleus, Nilus, Elia et Patermuthius, martyrs en Palestine ; Pélée et Nil étaient évêques en Egypte, et Elie prêtre.

Ste Susanne, martyre à Eleuthéropolis.

V.

S Eustochius, évêque à Tours après Martin et Brice.

S Miletus, évêque à Trèves.

VI.

S Seine, prêtre à seize ans, fondateur d'un monastère qui portera son nom, jusqu'à la Révolution. 

S Marien, ermite en Berry , vénéré à Evaux.

S Jean, évêque et martyr à Spolète.

VII.

S Goéric (Abbon), évêque à Metz, père de ste Pricia.

S Théodore, évêque à Cantorbury, originaire de Tarse, gloire de l'époque, surnommé “le philosophe”, organisateur de l'église d'Angleterre, favorisant les écoles et le chant grégorien.

IX.

Ste Pomposa, martyre à Cordoue ; elle était consacrée à Dieu ainsi que toute sa famille. 

X.

S Lantbert, évêque à Frisingen.

Ste Lucie, vierge écossaise et bergère près de Verdun ; les femmes l'invoquent pour avoir des enfants (ainsi naquit le fils d’Anne d'Autriche, futur Louis XIV).

XI.

S Cyriaque, abbé en Calabre.

S Arnoul, bénédictin, évêque à Gap, en remplacement de l'évêque simoniaque déposé, patron principal de Gap.

XIII.

Ste María de Cervelló, espagnole de l'ordre de Sainte-Marie de la Merci, surnommée Marie du secours, pour les grâces qu'elle obtient. 

XVI.

S Alonso de Orozco, espagnol, ermite de Saint-Augustin, prédicateur officiel de la cour, mort plus que nonagénaire, canonisé en 2002.

XIX.

S Garollu Hyŏn Sŏng-mun, catéchiste coréen martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

Ste Émilie de Rodat, fondatrice de la congrégation de la Sainte-Famille de Villefranche-de-Rouergue, pour l'éducation et la scolarisation des enfants pauvres.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 2001 : 

Piaristes : María Encarnación de la Yglesia de Varo (María de Jesús, *1891), et deux anciennes élèves de l'école : Dolores et Consuelo Aguiar-Mella Díaz (nées en Uruguay en 1897 et 1898), à Madrid ;

Laïque : Francisca Cualladó Baixauli (*1890), couturière engagée dans les œuvres, près de Valencia.

 

 

 

20 SEPTEMBRE

 

II.

S Eustache, général romain, avec son épouse Théopiste et leurs enfants Agapet et Théopistus, dont l'histoire assez rocambolesque fut très célèbre.

?

SS Fausta et Evilasios, martyrs à Cyzique.

SS Théodore et sa mère Philippa, martyrs à Pergé.

IV.

S Dorymedont, martyr à Synnada en Phrygie.

V.

S Glycère, évêque à Milan.

S Montan, moine gaulois dans la Meuse : aveugle, il annonça à ste Célinie, déjà vieille, la naissance d'un fils, ce dernier fut Remi qui, enfant, frotta les yeux de Montan avec du lait de sa mère et le guérit.

VIII.

SS Hypatius et Asianus, évêques , et André, prêtre, ascètes renommés d'Asie Mineure, martyrs de l'iconoclasme : on les livra aux chiens, à Constantinople.

XII.

S Adalpret, évêque à Trente, martyrisé par une ligue anti-impérialiste ; tous ne sont pas d'accord pour sa canonisation.

XVI.

B Thomas Johnson, chartreux martyr à Londres. 

XVIII.

B Francisco de Posadas, dominicain espagnol, mystique.

XIX.

S Jean-Charles Cornay, poitevin, missionnaire au Tonkin et martyr, taillé en pièces et décapité, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

SS Nam Kyŏng-mun Peteuro, Han I-hyŏng Leourensio, U Sur-im Susanna, Im Ch’i-baek Yosep, Kim Im-i Teresa, Yi Kan-nan Agata, Chŏng Ch’ŏl-yŏm Gatarina, laïcs coréens, faisant partie des cent-trois martyrs canonisés en 1984 et fêtés en ce jour ; fait unique dans l'histoire du catholicisme, l'Église en Corée naquit sur l'initiative d'un diplomate laïc ; il faut rappeler aussi que plus de dix-mille chrétiens moururent durant les persécutions.

XX.

S José María de Yermo y Parres (1851-1904), prêtre mexicain, fondateur des Servantes du Sacré-Cœur et des pauvres, béatifié en 1990, canonisé en 2000.

Bse Teresa Cejudo Redondo de Caballero (*1890), laïque tertiaire salésienne, martyre espagnole près de Cordoue, béatifiée en 2007.

Bse Anna Maria Tauscher van den Bosch (Maria Teresa de Saint Joseph, 1855-1938), de père et grand-père pasteurs luthériens hollandais, fondatrice de la congrégation des Sœurs Carmélites du Divin Cœur de Jésus, béatifiée en 2006.

 

21 SEPTEMBRE

 

-VIII.

S Jonas, prophète.

I.

S Matthieu, apôtre et évangéliste, évangélisateur de l'Ethiopie.

Ste Iphigénie, vierge éthiopienne de sang royal, baptisée par s. Matthieu.

II.

S Quadrat, le premier apologiste connu, mais dont on a perdu l'ouvrage qu'il adressa à l'empereur Hadrien.

?

S Pamphile, martyr romain.

S Alexandre, évêque et martyr à Forum Claudii.

SS Isace (martyr) et Mélèce, évêques en Chypre.

S Eusèbe, martyr en Phénicie.

IV.

SS Nestor, Eusèbe, Nestabe, Zénon, martyrs horriblement torturés à Gaza, miraculeusement retrouvés et mis en honneur par leur cousin, un autre Zénon qui devint ensuite évêque à Gaza.

S Francaire, père de s. Hilaire, en Poitou.

SS Bonose et Maximilien, soldats, martyrs pour avoir maintenu la croix sur leur étendard. 

V.

S Grégoire, évêque à Amnice, venu mourir à Tallard.

S Castor, évêque à Apt, pour qui son ami Cassien écrivit les Institutions Cénobitiques et autres Conférences des Pères.

VI.

S Cadoc (Docus), fondateur d'une église, d'un monastère et d'une école à Clamorgan.

S Fragan, père de s. Guénolé, en Bretagne.

VII.

S Landelin, moine à Ettenheim.

VIII.

S Gérulphe, jeune flamand, frappé par son oncle.

IX.

Ste Maure, vierge à Troyes ; elle avait le don des larmes, qui firent des miracles.

XIII.

B Jean Prandota, évêque à Cracovie ; il fit canoniser s. Stanislas et lutta pour les libertés ecclésiastiques, soutenant Boleslas le Chaste.

XV.

B Marco Scalabrini de Modène, dominicain : il ressuscita un petit enfant, dont la sœur témoigna du miracle.

XIX.

SS François Jaccard, de Haute-Savoie, missionnaire en Indochine, et Tôma Trân vǎn Thiệ, martyrs en Annam, étranglés, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

SS Laurent-Marie-Joseph Imbert, évêque, Pierre-Philippe Maubant et Jacques-Honoré Chastan, prêtres, missionnaires en Corée, martyrs canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre. 

XX.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Laïques : Manuel Torró García (*1902) et Vicente Galbis Gironés (*1910), près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Frères Mineurs : José María Azurmendi Mugarza (*1870), prêtre, près de Badajoz ;

Augustins : Jacinto Martínez Ayuela (*1882) et Nicolás de Mier Francisco (*1903), prêtres, à Cuenca ; ainsi que Diego Hompanera París (*1915), profès, à Málaga ;

 

- béatifié en 2013 : 

Fils de la Sainte-Famille : Josep Vila Barri (*1910), près de Barcelone.

 

 

22 SEPTEMBRE

 

III.

Ste Emérite, martyre à Rome.

SS Maurice, Exupère, Candide, Victor, Innocent, Vital, et leurs compagnons de la légion, martyrs à Agaune ; s. Maurice est le patron des Etats de Savoie ainsi que du diocèse d'Angers, où s. Martin rapporta de ses reliques.

Ste Basilla, martyre romaine.

S Yon, martyr près de Arpajon, peut-être compagnon de s. Denis.

IV.

Ste Iraïs (Rhaïs, Raïssa), martyre à Alexandrie.

S Septimius, évêque et martyr à Iesi, dont il est le patron.

?

S Silvain, à Levroux.

V.

S Florent, moine vénéré au Mont-Glonne, mais mal situé historiquement.

Ste Liutrude, sœur de ste Menehould, recluse près de Châlons-en-Champagne.

VI.

S Lô, évêque à Coutances et Briovère pendant quarante ans.

VII.

S Higbald, abbé dans le Lincolnshire, peut-être Bardney.

Ste Salaberge, guérie de la cécité par s. Eustase de Luxeuil (ou Colomban ?), abbesse à Laon ; on bénissait des clochettes en son honneur contre les orages.

S Emmeran, peut-être originaire du Poitou, évêque et martyr à Ratisbonne, où une odieuse accusation le rendit suspect et fut à l'origine de son supplice.

?

Ste Gunthilde, servante à Biberbach ; il y eut une abbesse du même nom en Thuringe. 

XII.

B Othon, cistercien évêque à Frisingen.

XVIII.

S Lorenzo Maurizio Belvisotti (Ignazio da Santhià), capucin piémontais, canonisé en 2002.

B Joseph Marchandon, curé en Creuse, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.    

SS Yu Chin-gil Auguseutino et Chŏng Ha-sang Baolo, martyrs coréens, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

XX.    

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 : 

Piaristes : Carlos Navarro Miquel (C. de la Vierge de l’Abandon, *1911), prêtre, près de Valencia ;

- béatifiés en 2001 : 

Diocésains : Vicente Sicluna Hernández (*1859), Vicente Pelufo Corts (*1868) et Germán Gozalvo Andreu (*1913), ce dernier martyrisé deux mois après son ordination, près de Valencia ; 

Laïques : Josefina Moscardó Montalvá (*1880) et María Purificación Vidal Pastor (*1892), vierges, près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Frères Mineurs : Félix Echevarría Gorostiaga (*1893), Francisco Carlés González (*1894), Luis Echevarría Gorostiaga (*1895), prêtres ; Ruperto Sáez de Ibarra López (Antonio, *1914), clerc ; Miguel Zarragùa Iturrízaga (*1870) et Simón Miguel Rodríguez (*1912), convers, près de Badajoz ; 

Salésiens : Esteban Cobo Sanz (*1905), clerc, et son jeune frère Federico (*1919), aspirant, près de Madrid ; Federico n’avait pas même dix-sept ans et sera probablement le plus jeune martyr de toute cette période ;

- béatifiés en 2013 : 

Lasalliens : Antonio Gil Monforte (*1903) et Francisco Vicente Edo (Félix Adriano, *1903), près de Teruel.

 

 

23 SEPTEMBRE

 

I.

SS Zacharie et Elisabeth, parents de s. Jean-Baptiste.

Lin, pape (65-76), successeur de s. Pierre, martyr, nommé au Canon de la Messe.

Ste Thècle, jeune fille convertie par s. Paul à Iconium, ermite, morte nonagénaire.

IV.

Stes Thècle, Marie, Marthe, Marie et Amai, martyres à Hazza, décapitées par un prêtre avare apostat.

V.

S Projet, évêque à Imola ; il aurait été un enfant abandonné. 

S Sossius, diacre martyr en Campanie.

S Constantius, sacristain à Ancône, d'une humilité remarquable.

VII.

S Cissa, moine ou ermite anglais (Croyland ?).

VIII.

S Adamnan, un des plus célèbres abbés à Iona. 

IX.

SS André, Jean, Pierre, Antoine, siciliens déportés et suppliciés en Afrique. 

XII.

B Guy de Durnes, moine de Clairvaux, un des préférés de s. Bernard qui l'envoya fonder le monastère Notre-Dame-de-Charlieu et l'en nomma abbé ; sa révision des livres de chants liturgiques en usage à Cîteaux fut approuvée au chapitre général de l'Ordre.

B Pierre Acotanto, camaldule vénitien ; il sortit du monastère pour gérer les affaires de son père défunt et se maria ; bientôt veuf, il rentra au monastère et évita de justesse l'abbatiat.

XVI.

Bse Lena Dall Olio (Elena Duglioli), veuve à Bologne.

Bx Cristobal, Antonio et Juan, jeunes martyrs lors de la première évangélisation du Mexique.

B William Way, martyr en Angleterre.

XIX.

Bse Emilie Tavernier Gamelin, veuve canadienne à l'origine des Sœurs de la Providence, pour s’occuper des plus pauvres, béatifiée en 2001.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : Vicente Ballester Far (*1888), prêtre près d’Alicante ;

Carmélites de la Charité : María-Josefa del Río Mesa (María-Josefa de Ste Sophie, *1895) et Purificación Ximénez y Ximénez (P. de-Saint-Joseph, *1871) ainsi que la sœur de cette dernière, Sofía Ximénez y Ximénez del Río (*1876), qui les hébergeait, près de Valencia ;

- béatifiés en 2013 :

Carmes de l’Ancienne Observance : Críspulo Moyano Linares (Carmelo María *1891), prêtre, près de Cordoue ;

Oblats capucins : Norberto Cembranos de la Verdura (*1891), à Madrid.

Bse Maria Jablonska (Bernardyna, 1878-1940), polonaise, co-fondatrice avec le b. Albert Chmielowski, des Sœurs Albertines, tertiaires franciscaines Servantes des pauvres, béatifiée en 1997. 

B Józef Stanek (1916-1944), prêtre pallottin polonais, pendu par les nazis à Varsovie, béatifié en 1999.

S Francesco Forgione (Pio de Pietrelcina, 1887-1968), capucin italien à San Giovanni Rotondo, premier prêtre stigmatisé de l'Eglise, mystique, béatifié en 1999, canonisé en 2002.

 

 

24 SEPTEMBRE

 

II.

S Anatolius, successeur immédiat de s. Barnabé (?) sur le siège de Milan.

?

SS Andochius, Thyrsus et Felix, martyrs à Autun. 

V.

S Rusticus, évêque à Clermont.

VI.

S Loup, évêque à Lyon après avoir été anachorète. 

Ste Ama, vierge à Joinville.

VIII.

S Brithun, abbé à Beverley.

XI.

S Isarnus, abbé à Saint-Victor de Marseille ; il ne se dévêtait pas pour dormir et portait toujours un cilice.

S Gérard Sagredo, bénédictin vénitien, évêque à Cnasàd, grand promoteur du culte marial et de la liturgie, martyr.

XIII.

B Robert, ermite près de Knaresborough.

XIV.

B Dalmatius Moner, dominicain espagnol, d'une extrême austérité, invoqué contre les maux de dents.

XVI.

Bx William Spenser, prêtre, et Robert Hardesty (qui l'avait hébergé), martyrs anglais, tous deux pendus.

XVII.

S Antonio González, dominicain espagnol martyr au Japon, béatifié en 1981 et canonisé en 1987, fêté avec s. Laurent Ruiz le 28 septembre.

XVIII.

S Pacifico de San Severino, franciscain, troubadour et prédicateur dans les Marches ; ses larmes le rendirent aveugle ; il sut miraculeusement la victoire contre les Turcs à Belgrade en 1717.

XIX.

B Anton Martin Slomsek, évêque slovène à Maribor, béatifié en 1999.

XX.

Bse Janina Matylda Gabriel Rawski (Kolumba, 1858-1926), polonaise née en Ukraine, abbesse bénédictine à Leopoli, fondatrice à Rome des Bénédictines de la Charité, béatifiée en 1993.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001: 

Diocésains : José María Ferrándiz Hernández (*1879) et Pascual Ferrer Botella (*1894), près de Valencia ;

​Dominicains : Josep María Vidal Segú (*1912), prêtre, près de Tarragona (le 26 septembre au Martyrologe) ;

Laïcs : José Ramón Ferragud Girbés (*1887), père de famille de huit enfants, et Encarnación Gil Valls (*1888), près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Trinitaires :

Luis de Erdoiza Zamalloa (L. de St.Michel-des-Saints, *1891), Melchor Rodríguez Villastrigo (M. de l'Esprit-Saint, *1899) et Santiago Arriaga Arrien (S. de Jesús, * 1903), prêtres ; Juan Francisco Joya Corralero (J. de la Vierge-du-Castellar, *1898), profès, à Cuenca ; 

Salésiens :

Manuel Gómez Contioso (*1877) et Antonio Pancorbo López (*1896), prêtres ; Esteban García y García (*1901) et Rafael Rodríguez Mesa (*1913), coadjuteurs, à Málaga ;

Carmes Déchaux

Alfons Arimany Ferrer (A. du Cœur de Marie, *1905), prêtre, à Barcelone.

- béatifiés en 2013 :

Frères Maristes : Perfecto Becerril Merino (Guzmán, *1885) et Celedonio Martínez Infante (Fernando María, *1895), à Málaga.

 

 

25 SEPTEMBRE

 

I.

S Cléophas, un des deux compagnons auxquels apparut Jésus ressuscité à Emmaüs.

IV.

S Firmin, espagnol, premier évêque à Amiens dont il est patron, et martyr.

SS Paul, Tatta, et leurs enfants Sabinien, Maxime, Rufus et Eugène, martyrs à Damas.

VI.

S Solenne, évêque à Chartres, conseiller de Clovis.

S Principius, évêque à Soissons, frère ainé de s. Remi.

S Finbarr, évêque à Cloyne pendant soixante-dix ans.

?

SS Bardomien et Eucarpe, martyrs avec d'autres en Asie.

VII.

S Aunachaire, évêque à Auxerre, frère de Austrène (évêque à Orléans) et oncle de s. Loup (évêque à Sens).

S Ermenfroi, abbé à Cusance après avoir vécu à la cour de Clothaire II.

VIII.

S Ceolfrid, abbé à Wearmouth, champion des usages romains (date de Pâques et port de la tonsure), maître de s. Bède ; il possédait trois exemplaires de la Bible de s. Jérôme, dont l'un fut longtemps conservé au Monte Amiata, d'où son nom de Amiatinus. 

XI.

B Hermann, bénédictin à Reichenau, tout perclus d'où son surnom de "contractus", mais d'une grande science, mathématicien, excellent historien, théoricien et compositeur de musique, auteur de l'"Alma Redemptoris Mater" et du "Salve Regina".

Stes Aurélie et Néomisie, vierges à Anagni.

XIV.

S Serge de Radonez (Barthélemy), fondateur du fameux monastère de la Trinité près de Zagorsk.

XV.

S Christophe, enfant martyr à La Guardia.

XVI.

B Marco Criado, trinitaire espagnol, martyrisé par les Mores près de Grenade.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1989 :

Passionistes : José María Bengoa Aranguren (Juan Pedro de Saint-Antoine, *1890), prêtre, et Pedro Leoz Portillo (Pablo María de Saint-Joseph, *1882), profès, près de Ciudad Real ;

- béatifié en 1995 :

Marianistes : Jesús Hita Miranda (*1900), profès, près de Ciudad Real ;

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : Juan Agustín Codera Marqués (*1883), profès, et Tomás Gil de la Cal (*1898), postulant, à Madrid ; et Antonio Cid Rodríguez (*1890), profès, à Bilbao ;

- béatifié en 2013 :

Frères Maristes : Luis Huerta Lara (Luis Fermín, *1905), près de Bilbao.

 

 

26 SEPTEMBRE

 

-XII.

S Gédéon, un des Juges d'Israel (cf. Jg 6-8).

?

S Senator, martyr à Albano.

III.

S Eusèbe, évêque à Bologne.

IV.

SS Côme et Damien, martyrs en Cilicie, médecins "anargyres", du grec an et arguron parce qu'ils ne demandaient pas d'argent pour leurs prestations, mais seulement de se convertir et de suivre le Christ ; inscrits au Canon Romain, patrons des médecins.

SS Cyprien et Justine, martyrs en Asie Mineure, mais très contestés : lui, un mage converti, martyrisé avec la vierge Justine.

VI.

S Vigile, évêque à Brescia.

S Maugan, abbé en Angleterre.

VII.

S Colman, moine irlandais, neveu présumé de s. Columba, abbé à Lann Elo.

XI.

S Etienne de Rossano, compagnon de s. Nil (voir ci-après).

S Nil le Jeune, calabrais, époux infidèle puis moine de rite byzantin, très actif en Sicile, abbé à Tusculum (monastère transféré à Grottaferrata).

XII.

S Jean Oldrado de Meda, promoteur de l'ordre des Humiliés (supprimés au XVIe s.), mort à Milan.

XIII.

Bse Lucia de Caltagirone, religieuse du tiers-ordre franciscain à Salerne.

XIV.

B Dalmacio Moner, dominicain espagnol, d'une austérité effarante, mystique.

 XIX.

SS Garollu Jo Sin-cheol, Inyasio Gim Je-jun, le catéchiste Sebaseutianu Nam I-gwan ; Agata Jeon Gyeong-hyeob, Gollumba Gim Hyo-im, Magdallena Bak Bong-son, Magdallena Heo Gye-im, Pereupetua Hong Geum-ju, Yuriaeta Gim, ainsi que (à des jours incertains de ce mois-ci) Luchia Gim “Gop-Chu”, Gatarina Yi et sa fille Magdallena Jo, laïcs coréens martyrs, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

Ste Marie Victoire (Thérèse) Couderc, deuxième de dix enfants, fondatrice des Religieuses de Notre-Dame de la Retraite du Cénacle, pour les retraites, en souvenir des Apôtres au cénacle. 

B Gaspar Stanggassinger, rédemptoriste allemand, deuxième de seize enfants, éducateur et professeur, béatifié en 1988.

XX.

B Luigi Tezza (1841-1923), camillien italien, orphelin de père à neuf ans, et dont la mère devint plus tard visitandine, fondateur de la congrégation des Filles de Saint-Camille ; il réconcilia avec Rome la communauté camillienne de Lima ; béatifié en 2001.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 1995 : 

Doctrine Chrétienne : Joséfa Romero Clariana (Maria du Calvaire, *1871) et Teresa Rosat Balasch (Amparo, *1873), près de Valencia ;

 - béatifiés en 2001 : 

Dominicains : Ráfael Pardo Molina (*1899), profès, près de Tarragona ;

Capucins : Julio Esteve Flors (Buenaventura de Puzol, *1897), prêtre, près de Valencia ;  

Amigoniens : Manuel Legua Martí (León María de Alaquás, *1875), prêtre, à Madrid ; 

Laïques : María Jordá Botella (*1905), de l'Action Catholique, près de Alicante ;

- béatifiés en 2013 : 

Clarétains : Pau Castellá Barberá (*1862) et Andreu Felíu Bartomeu (*1870), profès, près de Tarragona.

 

 

27 SEPTEMBRE

 

I.

S Marc, peut-être le Jean-Marc des Actes des Apôtres (Ac 12:25;13:5,13;15:37-39) et cousin de Barnabé (Col 4:10), évêque à Byblos.

III.

S Caïus, deuxième évêque à Milan.

S Aderitus, évêque à Ravenne.

V.

S Florentin, martyr à Sedunum.

VI.

S Barroc, ermite dans l'île de Barry, disciple de s. Cadoc.

VII.

S Céraune, évêque à Paris.

S Sigebert, roi en Angleterre, venu en Gaule pour être baptisé, organisateur du christianisme dans son pays ; appelé par le peuple pour repousser des Barbares, il fut vaincu et tué : on le considère comme martyr.

IX.

Ste Hiltrude, vierge recluse à Liessies où son frère était abbé.

SS Adolphe et Jean, martyrs à Cordoue ; leur sœur est fêtée le 19 juillet.

XII.

S Bonfilius, abbé puis évêque à Foligno, supplanté par un autre évêque pendant qu'il était parti en croisade et humblement retiré dans son monastère.

XIV.

S Elzéar (Eléazar) de Sabran et bse Delphine, très jeunes époux près de la montagne du Lubéron, tertiaires franciscains ; ils ne consommèrent jamais leur mariage ; Delphine est commémorée le 26 novembre. 

XV.

B Lorenzo de Ripafratta, dominicain italien à Cortone, maître du b. Fra Angelico, surnommé "Arche du Testament" pour sa connaissance de l'Ecriture. 

XVII.

S Vincent de Paul, jeune berger, prêtre à dix-neuf ans, fondateur de la Compagnie des Prêtres de la Mission qui s'établirent au prieuré Saint-Lazare ("Lazaristes"), et des Filles de la Charité, avec ste Louise de Marillac ; patron de toutes les œuvres charitables.

XVIII.

B Jean-Baptiste Laborie du Vivier, chanoine à Mâcon, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : José Fenollosa Alcayna (*1903), chanoine, près de Valencia ; c’était le frère de la Martyre ci-après ;

Capucines Tertiaires de la Sainte Famille : María Fenollosa Alcayna (Francisca Javier de Rafelbuñol, *1901), près de Valencia ;

Laïques : Crescencia Valls Espí (*1863) et Hermínia Martínez Amigó de Martínez (*1887), près de Valencia ; 

- béatifiées en 2007 :

Missionnaires du Cœur de Marie : María Carme (*1895), María Rosa (*1900), et María Magdalena Fradera Ferragutcasas (*1902), près de Girona ; c’étaient trois sœurs de sang.

 

 

28 SEPTEMBRE

 

?

Ste Dode, vierge près de Auch. 

IV.

SS Alphæus, Alexander et Zosimus, martyrs en Pisidie.

S Chariton, persécuté en Asie Mineure, fondateur en Terre Sainte de plusieurs laures.

S Zamas, premier évêque à Bologne, peut-être grec.

V.

S Exupère, évêque à Toulouse, très estimé de s. Jérôme, organisateur de la résistance de sa ville aux Vandales.

Ste Eustochium, fille de ste Paula et disciple de s. Jérôme qu'elle suivit en Palestine ; là elle succéda à Paula dans le gouvernement du monastère de femmes.

S Silvin, évêque à Brescia.

S Alode, évêque à Auxerre.

S Salonius, évêque à Genève, fils de s. Eucher et frère de s.Veranus.

S Fauste de Riez, peut-être anglais, abbé à Lérins, puis évêque à Riez, auteur de nombreux traités, dont un contre les Ariens, où il montre que le Saint-Esprit est Dieu, consubstantiel au Père et au Fils.

VII.

SS Willigod et Martin, moines dans les Vosges, peut-être fondateurs de Romont.

S Annemond, évêque à Lyon, plus tard exilé et mis à mort à Mâcon, honoré comme martyr.

VIII.

SS Chunialdus et Gisilarius, prêtres à Salzburg.

Ste Lioba, abbesse, un des bras droits de s. Boniface pour la christianisation de la Germanie.

X.

S Wenceslas, élevé par sa grand-mère, ste Ludmila (cf. 16 septembre), assassiné traîtreusement par son frère Boleslas ; patron de la République Tchèque.

XI.

S Salomon, roi en Hongrie, mort dans la solitude et la pénitence.

XII.

S Thiemon, noble autrichien, sculpteur de plusieurs statues de la Sainte Vierge encore vénérées aujourd'hui, évêque à Salzburg, parti en croisade où, pris par des Musulmans, il fut supplicié, à Ascalon.

XV.

B Martino Tomitano (Bernardino de Feltre), franciscain italien, excellent prédicateur ; contre les usuriers, il multiplia les monts-de-piété, avec modique intérêt ; invoqué pour la hernie.

XVII.

S Simón de Rojas (Roxas), trinitaire espagnol, très dévôt au mystère de l'Incarnation ; canonisé en 1988.

Bx Jean Shozaburo, Mancius Ichizayémon, Michel Tayémon Kinoshi, Laurent Hachizo, Pierre Terai Kuhioye et Thomas Térai Kahioyé, martyrs japonais à Nagasaki, ermites de Saint-Augustin ou tertiaires de l'ordre, décapités, dépecés, brûlés. 

XIX.

Bx Oh Margarita et Pak Gyeong-jin Franciscus, laïcs coréens martyrs, béatifiés en 2014.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : Francesc Xavier Ponsa Casallach (1916), profès, près de Barcelone ;

- béatifiés en 2001 :

Jésuites : Josep Tarrats Comaposada (*1878), profès, à Barcelona ; 

Laïques : Amalia Abad Casasempere de Maestre (*1897), de l'Action Catholique, près de Alicante ; 

- béatifiés en 2007 :

Carmes Déchaux : Josep Casas Juliá (Joaquím de Saint Joseph, *1915), profès, près de Barcelone, cousin du suivant ;        

Séminariste : Josep Casas Ros (*1916), près de Barcelona ; 

B Mykyta Budka (1877-1949), évêque à Lviv, mort au goulag en Kazakhstan, martyr béatifié en 2001.

 

 

29 SEPTEMBRE

 

- SS Archanges Michel, Gabriel, Raphael.

III.

S Eutychius, évêque à Héraclée de Thrace et martyr.

IV.

SS Dadas, Kasdoa et leur fils Gabdelaa, martyrs en Perse.

Stes Ripsime, Gaiana et leurs compagnes, martyres en Arménie.

V.

S Fraterne, évêque à Auxerre.

VI.

S Cyriaque, grec, neveu d'un évêque et fils d'un prêtre, prêtre en Palestine ("canonarque", il donnait le ton pour chanter et dirigeait le chant du canon) ; il avait comme gardien un gros lion très bien dressé et très poli ; il mourut à cent sept ans.

?

S Bouin, ermite dans la région de Troyes.

VIII.

S Liutwin, évêque à Trèves et fondateur de l'abbaye de Mettlach ; il aurait été le neveu de son prédécesseur (Basin) et le père de son successeur (Milan).

SS Cathold, Anno et Diethard, moines en Bavière et patrons de Eichstätt.

X.

S Alaric, ermite et moine à Einsiedeln.

XI.

S Garcia, abbé à Arlanza ; il aurait changé l'eau en vin un vendredi saint.

XII.

S Grimoald, prêtre à Pontecorvo.

S Maurice, premier abbé à Langonnet, puis près de Quimperlé ; moins de trente ans après sa mort, l'abbaye prit le nom de Saint-Maurice.

XIII.

B Jean de Montmirail, chevalier très vaillant devenu cistercien à Longpont où il fut un virtuose de la mortification. 

XIV.

B Richard Rolle, ermite en Angleterre, célèbre mystique.

B Charles de Blois, duc de Bretagne, lettré et musicien, auteur d'une Vie de s. Yves ; il avait habité le Penthièvre, domaine de son épouse et mourut à la bataille d'Auray.

XV.

B Jean de Gand, ermite à Saint-Oyend-de-Joux ; avant Ste Jeanne d'Arc, il intervint par ses prédictions auprès du futur Charles VII et du roi anglais Henri V. 

B Nicola de Forca Palena, des Hiéronymites, mort centenaire.

S Jan de Dukla , franciscain (bernardin) polonais, patron de la Pologne, canonisé en 1997.

XVII.

SS Lorenzo Ruiz, premier martyr des Philippines, père de famille, martyr au Japon, béatifié en 1981 et canonisé en 1987, fêté le 28 septembre, avec les pères dominicains Miguel de Aozaraza (basque espagnol), Guillaume Courtet (français), Vincent Shiwozuka de la Croix (japonais), et un laïc japonais lépreux, Lazare de Kyoto ; ce dernier avait apostasié durant quelques heures puis s'était repenti.

S René Goupil, médecin, martyr au Canada chez les Hurons, fêté le 19 octobre avec s. Isaac Jogues et ses compagnons.

XX.

Bx martyrs espagnols  en 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Jésuites : Pau Bori Puig (*1864) et Darío Hernández Morató (*1880), prêtres ; Vicente Sales Genovés (*1881), profès, près de Valencia ;

Capucins : Santiago Mestre Iborra (S. de Rafelbuñol, *1909), prêtre, près de Valencia, en même temps que son père et ses huit frères ;

Laïcs : Francesc de Paula Castelló Aleu (*1914), à Lleida ;

- béatifiés en 2007 : 

Salésiens : José Villanova Tormo (*1902), prêtre ; Virgilio Edreira Mosquera (*1909) et son frère Francisco (*1914), clercs, à Madrid.

B Luigi Monza (1898-1954), prêtre italien, fondateur d'un cercle récréatif, “Nostra Famiglia”, pour occuper les jeunes (chœur, théâtre, études, sport), béatifié en 2006.

 

 

30 SEPTEMBRE

 

?

S Antonin, martyr à Plaisance (de la légion thébéenne ?). 

III.

SS Victor et Ours, martyrs à Soleure, peut-être des soldats de la légion thébéenne.

IV.

S Grégoire l'Illuminateur, apôtre de l'Arménie, appelé romain et catholicos pour sa soumission à l'exarque de Césarée, donc au pape ; longtemps ses descendants eurent la dignité de catholicos.

S Léopard, martyr à Rome, officier de Julien l'Apostat.

V.

S Jérôme, dalmate ; il laissa la littérature profane pour ne s'occuper que de la Bible, qu'il traduisit en latin, la "Vulgate" ; sa verve lui valut des ennemis ; il mourut à Bethléem, où il dirigeait deux familles religieuses d'hommes et de femmes ; il est l'un des quatre grands Docteurs de l'Eglise, avec les ss. Ambroise, Augustin et Grégoire le Grand.

VI.

S Victurnien, anachorète en Limousin, d'origine écossaise, invoqué contre les loups et les bêtes de proie.

VII.

S Laurus, abbé près de Saint-Malo.

S Lumier, évêque à Châlons-en-Champagne.

Ste Eusébie, abbesse à Marseille (martyre des Sarrazins avec ses Compagnes ?). 

S Honorius, bénédictin romain, évêque à Cantorbury.

XI.

S Simon de Crépy, comte très riche, parent de Guillaume le Conquérant, moine bénédictin à Saint-Oyen, chargé de diverses missions diplomatiques, mort à Rome. 

S Amatus, évêque à Nusco.

XII.

S Ismidon, chanoine de Lyon, évêque à Die, grand pacificateur, entre autres entre les clercs de Besançon et l'abbé de Dijon à propos de Notre-Dame de Salins.

XIII.

B Conrad d'Urach, abbé cistercien à Villers-en-Brabant, à Clairvaux puis à Cîteaux, cardinal-évêque, chargé de la croisade contre les Albigeois et de la sixième croisade ; il soutint les dominicains, pour favoriser la réforme de l'Eglise.

B Guillaume de Dongelberg, moine cistercien à Villers-en-Brabant.

XV.

Bse Felicia Meda, mystique milanaise ; elle fit à douze ans le vœu de chasteté, fut clarisse, puis abbesse à Milan, avant d'aller fonder à Pesaro.

XVI.

S Francisco de Borja, arrière-petit-fils du pape Alexandre “Borgia” (en réalité “Borja”), parfois aussi donné comme fils d'un évêque, bâtard du roi Ferdinand, Grand d'Espagne, marié par Charles-Quint à dix-neuf ans, père de huit enfants ; enfin jésuite, troisième général de l'ordre, qu'il réforma et réorganisa.

XVIII.

B Jean-Nicolas Cordier, jésuite, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

B Federico Albert, curé à Lanzo pendant trente-deux ans, ami de s. Giovanni Bosco, resté fidèle à Pie IX, fondateur des religieuses Vincentiennes de Marie Immaculée (Albertines) et promu à l'évêché de Pinerolo, qu'il refusa ; il fit une chute mortelle des échafaudages où il était en train de repeindre la voûte d'une chapelle ; béatifié en 1984.

Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus, entrée à quinze ans au carmel de Lisieux ; patronne des missions, proclamée Docteur de l'Eglise en 1997, fêtée le 1er octobre.

XIX.

SS Cho Shin-ch’ŏl Garollu, Kim Che-jun Inyasio, le catéchiste Nam I-gwan Sebaseutianu ; Hŏ Kye-im Magdallena, Kim Yuridae Yuriaeta, Chŏn Kyŏng-hyŏb Agata, Pak Pong-son Magdallena, Hong Kŭm-ju Pereupetua, Kim Hyo-im Gollumba, ainsi que (à des jours incertains de ce mois-ci) Kim «Kop-ch’u» Luchia, Yi Gatarina et sa fille Cho Magdallena, laïcs coréens martyrs, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

 

Ste Marie Victoire (Thérèse) Couderc, deuxième de dix enfants, fondatrice des Religieuses de Notre-Dame de la Retraite du Cénacle, pour les retraites, en souvenir des Apôtres au cénacle. 

B Gaspar Stanggassinger, rédemptoriste allemand, deuxième de seize enfants, éducateur et professeur, béatifié en 1988.

XX.

B Luigi Tezza (1841-1923), camillien italien, orphelin de père à neuf ans, et dont la mère devint plus tard visitandine, fondateur de la congrégation des Filles de Saint-Camille ; il réconcilia avec Rome la communauté camillienne de Lima ; béatifié en 2001.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

 - béatifiées en 1995 : 

Doctrine Chrétienne : Joséfa Romero Clariana (Maria du Calvaire, *1871) et Teresa Rosat Balasch (Amparo, *1873), près de Valencia ;

 - béatifiés en 2001 : 

Dominicains : Ráfael Pardo Molina (*1899), profès, près de Tarragona ;

Capucins : Julio Esteve Flors (Buenaventura de Puzol, *1897), prêtre, près de Valencia ;  

Amigoniens : Manuel Legua Martí (León María de Alaquás, *1875), prêtre, à Madrid ; 

Laïques : María Jordá Botella (*1905), de l'Action Catholique, près de Alicante ;

- béatifiés en 2013 : 

Clarétains : Pau Castellá Barberá (*1862) et Andreu Felíu Bartomeu (*1870), profès, près de Tarragona.

Partager cet article
Repost0
- dans Martyrologe
/ / /

 

07 SEPTEMBRE

 

?

Ste Reine, martyre à Alésia. 

IV.

S Jean (Euéthios), martyr à Nicomédie.

S Sozon (Tarasius), martyr à Pompéiopolis.

SS Festus et Desiderius, martyrs à Bénévent, respectivement diacre et lecteur.

S Evurtius, évêque à Orléans.

S Augustal, évêque à Toulon.

S Viventius, évêque à Reims.

V.

S Gratus, évêque à Aoste et patron de la ville.

S Memorius, diacre à Troyes, massacré avec d'autres par les Huns.

S Alpinus, évêque à Châlons-en-Champagne.

VI.

S Cloud, troisième fils de Clodomir, ermite à Nogent, plus tard Saint-Cloud.

?

S Faciolus (Faziol), vénéré en Sarthe.

Ste Carissime (Carême, Crême), recluse près de Albi.

VIII.

Ste Madelberte, abbesse à Maubeuge, fille des ss. Vincent de Soignies et Valtrude, nièce de ste Aldegonde, sœur des ss. Landry, Adeltrude (à laquelle elle succéda), et Deutelin.

S Hilduard, abbé-évêque à Dickelvenne.

SS Alcmond et Tilbert, évêques à Hexham.

X.

S Gauzlinus, évêque à Toul, réformateur des abbayes.

XIII.

S Jean, compagnon de voyage de s. Pierre Damien, évêque à Gubbio, ce dont il mourut peu après.

B Eustache, abbé bénédictin à Saint-Germer-de-Fly, qui fut envoyé en Angleterre prêcher le repos dominical et le respect dû à l'Eucharistie.

S Etienne de Châtillon, chartreux, prieur, évêque à Die.

XVII.

SS Marek Križevčanin, István Pongrácz et Melchior Grodziecki, martyrs en Hongrie (maintenant en Slovaquie), horriblement torturés par des protestants ; Marek était un chanoine croate, István un jésuite hongrois, Melchior un jésuite tchèque ; canonisés en 1995.

Bx Thomas Tsuji, jésuite japonais, avec son hôte Louis Maki et son fils Jean, brûlés vifs à Nagasaki.

Bx John Duckett et Ralph Corby, prêtres anglais (Ralph était jésuite), martyrs à Tyburn ; au ministre qui voulait discuter, John répondit : "Sir, je ne viens pas ici pour apprendre ma foi, mais pour mourir en la professant."

XVIII.

Bx Claude-Barnabé Laurent de Mascloux, chanoine en Haute-Vienne, et François d'Oudinot de la Boissière, chanoine à Limoges, martyrs aux pontons de Rochefort, béatifiés en 1995.

XIX.

B Giovanni Battista Mazzucconi, prêtre milanais, missionnaire martyr en Océanie, béatifié en 1984.

XX.

Bse Eugenia Picco (Anna Eugenia, 1867-1921), fille d'un père aveugle et musicien à la Scala de Milan, et d'une mère frivole ; religieuse puis supérieure des Petites Filles des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie, elle enseigna la musique, le chant et le français ; béatifiée en 2001.

B Ignacy Klopotowski (1866-1931), prêtre polonais très actif pour soulager les misères du peuple, fondateur des Sœurs de la Bse Vierge Marie de Lorette, béatifié en 2005.

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

- béatifiée en 2001 :

Carmélites de la Charité : Ascensión Lloret Marcos (A. de Saint Joseph Calasanz, *1879), près de Valence ;

 - béatifiés en 2007 :

Frères Mineurs : Félix Gómez-Pinto Piñero (*1870), prêtre, près de Guadalajara ; 

Carmes déchaux : Gregorio Sánchez Sancho (Tirso de Jésus Marie, *1899), prêtre, à Tolède ; Antonio Bonet Seró (Antonio María de Jésus, *1907), prêtre, et Josep María Masip Tamarit (Marçal de Sainte-Anne, *1914), profès, à Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Lasalliens : Alberto José Larzábal Michelena (Junián Alberto, *1893) et Eusebio Angulo Ayala (Luis Victorio, *1894), à Madrid.

 

 

08 SEPTEMBRE

 

-I.

Nativité de la Très Sainte Vierge Marie.

IV.

S Hadrien (Adrien), fils de l'empereur Probus, martyrisé à Nicomédie pour avoir reproché à Licinius la persécution contre les Chrétiens.

SS Pierre, évêque à Alexandrie, Faustus, Dius et Ammonius (et Néotère ?), martyrs à Alexandrie.

V.

S Isaac, évêque en Arménie, fidèle à la foi de Nicée et exilé.

S Kingsmark, chef gallois.

VIII.

S Serge Ier, pape (687-701), d'origine syriaque ; à Rome, il faisait partie de la schola cantorum ; il aurait fait introduire le chant de l'Agnus Dei à la Messe et réglé des fêtes mariales (Annonciation, Dormition, Nativité, Purification).

S Corbinien, moine, puis évêque à Freising en Bavière.

Ste Beline, bergère et martyre à Landreville.

?

S Vidian, martyr à Martres-Tolosane.

XI.

B Pierre de Chavanon, chanoine régulier à Pétrac, dont la vie pure et austère tranchait sur la corruption de l'époque ; il fonda aussi un monastère.

XV.

Bse Sueva Montefeltro-Sforza (Serafina), de la famille des Colonna ; elle quitta son mari à vingt-cinq ans (de force ?) pour être clarisse, devint abbesse et patronne de Pesaro.

B Alain de la Roche, dominicain breton, à l'origine de la dévotion du rosaire, dont il attribuait la paternité à s. Dominique lui-même.

XVI.

S Tomás de Villanueva, augustin espagnol, évêque à Valencia pour le renouveau duquel il travailla beaucoup et où il ramena de nombeux prêtres à leur ministère.

Bx Thomas Palaser, prêtre, John Norton et John Talbot, laïcs, martyrs anglais, béatifiés en 1987.

XVII.

S Pierre Claver, jésuite catalan, apôtre des Noirs victimes de la traite : il signait "Petrus Claver, Æthiopum semper servus" et estimait en avoir baptisé trois-cent mille ; il avait appris l'idiome de l'Angola et prit jusqu'à dix-huit interprètes pour les autres idiomes ; fêté le 9 septembre.

Bx Antonio de Saint-Bonaventure, franciscain espagnol, Domingo Castellet, dominicain espagnol, et leurs compagnons japonais : Dominique (frère franciscain), Thomas et Antoine (frères dominicains, d'une vingtaine d'années), Lucie (ou Louise, veuve très âgée), Jean Tomashi (leur guide, avec ses quatre fils de 16 à 7 ans qui furent décapités avant lui : Dominique, Michel, Thomas, Paul), Jean Imamoura, Paul Sadayu Aybara et Matthieu Alvarez (mariniers), Michel Yamada (avec son fils de trois ans, Laurent), Louis Higashi (avec ses deux fils de 2 et 5 ans, Dominique et François) ; Romain Aybara et son fils Léon, et Jacques Hayashida (le marinier Michel Carafachi Yamada n'est plus nommé dans le Martyrologe Romain). 

XIX.

B Frédéric Ozanam, né à Milan, fondateur infatigable des conférences de s. Vincent de Paul, béatifié en 1997.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1993 :

Lasalliens : Adrián Saiz y Saiz (Teodomiro Joaquín, *1907) et Eusebio Alfonso Uyarra (Evencio Ricardo, *1907), près de Almería ;

- béatifiés en 2001 :

Frères mineurs : Pascual Fortuño Almela (*1886) ;

Sœurs des Vieillards Abandonnés : Josefa Ruano García (J. de Saint Jean de Dieu, *1854) et Dolores Puig Bonany (María D. de Sainte Eulalie, *1857), près de Valencia ; 

Laïcs : Marino Blanes Giner (*1888), près d’Alicante, et Ismael Escrihuela Esteve (*1902), près de Valencia, tous deux pères de familles ;

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : Teódulo González Fernández (*1911), clerc, à Madrid ;

Carmélites de la Charité : Apolonia Lizárraga Ochoa de Zabalegui (A. du Saint-Sacrement, *1867), à Barcelone ;    

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Josep Padrell Navarro (*1898), près de Barcelone ; 

Fils de la Sainte-Famille : Segimon Sagalés Vilá (*1888), près de Barcelone ;

Frères Maristes : Máximo Aranda Modrego (Justo Pastor, *1907) et Maximiano Dronda Leoz (Alipio José, *1916), à Barcelone.

B Adam Bargielski (1903-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Władisław Błądziński (1908-1944), prêtre polonais de la congrégation de Saint-Michel Archange, déporté à Groß Rosen, précipité et martyrisé au fond d'une carrière de pierres, béatifié en 1999.

 

 

09 SEPTEMBRE

 

IV.

S Gorgon, martyr romain.

S Straton, martyr écartelé entre deux arbres.

?

S Hyacinthe, martyr en Sabine.

S Severianus, soldat en Arménie, martyr. 

SS Rufin et Rufinien, frères martyrs.

VI.

S Ciaran, un des douze apôtres de l'Irlande , abbé à Clonmacnoise.

VII.

S Omer, moine de Luxeuil (avec son père), évêque à Thérouanne ; il ré-évangélisa la région et mourut aveugle, un 1er novembre.

Ste Onnen, fille du roi breton Judaël, vierge invoquée contre l'hydropisie.

S Ulphace, ermite près de Apiacum.

VIII.

Ste Osanne, irlandaise ou écossaise, vierge à Jouarre. 

S Bettelin, ermite à Croyland.

X.

Ste Wulftrude, abbesse à Wilton après avoir été de force épouse du roi Edgar, et mère de ste Edith.

XI.

Ste Wulfhilde, abbesse à Barking, dont elle fut un temps expulsée injustement ; parfois on l'identifie avec Ste Wulftrude (cf. ci-dessus).

XII.

Ste Marie de la Cabeza, veuve de s. Isidore le Laboureur en Espagne, invoquée contre les maux de tête.

B Geoffroy, bénédictin à Cerisy, successeur du b. Vital à Savigny.

XVI.

B George Douglas, prêtre écossais martyr, pendu, béatifié en 1987.

XIX.

B Pierre Bonhomme, prêtre à Gramat, fondateur d'un collège pour garçons et de la congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Calvaire, pour les vieillards et les malades, béatifié en 2003.

B Jacques-Désiré Laval, médecin, curé en Normandie, missionnaire sur l'Ile Maurice où il sut s'adjoindre des collaborateurs laïcs en de nombreux domaines, béatifié en 1979.

XX.

B Francisco Gárate Aranguren (1857-1929), frère jésuite espagnol, portier très aimable et surnommé Frère Courtoisie, béatifié en 1985.

B Miguel Beato Sánchez (1911-1936), jeune prêtre, martyr près de Toledo, béatifié en 2007.

Bse Emma Üffing (Maria-Euthymia, 1914-1955), des Sœurs de la Miséricorde de Münster, infirmière, surtout durant la guerre mondiale, béatifiée en 2001.

 

 

10 SEPTEMBRE

 

I.

SS Apelle, Luc, deux des soixante-douze disciples du Christ, et Clément, respectivement évêques à Smyrne, Laodicée et Sardique, martyrs.

S Barypsapas, solitaire à qui échut une gourde contenant le sang et l'eau échappés du côté du Christ en croix ; la relique serait arrivée enfin à Constantinople.

III.

S Némésius, martyr à Alexandrie ; calomnié comme brigand, il fut accusé comme chrétien et brûlé au milieu de brigands.

Stes Ménodore, Métrodore et Nymphodore, sœurs vierges et martyres en Bithynie.

SS Némésianus, Félix, Lucius, Litteus, Polyanus, Victor, Iader, Dativus, Félix et d'autres, évêques en Afrique et martyrs.

V.

S Agabius, évêque à Novare.

S Véran , fils de s. Eucher et disciple de s. Salvien, évêque à Vence.

Ste Pulchérie, impératrice, partisane de l'orthodoxie contre le nestorianisme et le monophysisme.

VI.

S Finnian , évêque en Irlande, patron de l'Ulster.

S Salvy, abbé puis évêque à Albi ; au monastère, il fut mort et raconta ensuite comment des Anges l'avaient conduit aux cieux.

S Salvin, évêque à Mâcon.

Ste Candide la Jeune, à Naples.

VII.

S Théodard, évêque à Tongres, martyr.

VIII.

S Aubert, évêque à Avranches, qui fit bâtir sur le Mont Tombe une église dédiée à l'Archange Saint Michel ; on dit que l'Archange dut insister par trois fois pour le convaincre, et lui laissa la marque de son doigt sur le crâne, qui porte, depuis, un trou.

X.

S Frithestan, évêque à Winchester.

XI.

S Pierre, évêque à Compostelle.

XII.

B Serlon, abbé à Savigny, qui confédéra tous ses monastères à Cîteaux ; il obtint avec difficulté de se retirer du gouvernement et mourut vingt jours après s. Bernard à Clairvaux.

S Cosma, sicilien, évêque missionnaire en Afrique. 

XIII.

B Ogler, abbé cistercien à Lucedio ; il soutint que la Vierge Marie fut conçue hors du péché. 

XIV.

S Nicola de Tolentino, augustin, très austère pour lui-même, très bon pour les autres ; il révéla un jour que, petit, il voyait Jésus dans l'Hostie, mais plus par la suite.

XVII.    

Bx Sebastianus Kimura (premier prêtre japonais) avec cinquante-et-un compagnons, martyrs à Nagasaki ; ce jour a été appelé le Grand martyre ; vingt-deux prêtres et religieux furent brûlés à petit feu, les autres “seulement” décapités parce que complices, presque tous japonais : 

- Jésuites : Sebastianus Kimura (qu'on disait descendant du premier néophyte baptisé par s. François Xavier), Carlo Spinola (italien) ; d'autres religieux : Antonius Kyūni, Gundisalvus Fusaï Chōzō, Thomas Akahoshi, Petrus Sanpō, Michaël Satō Shunpō, Ludovicus Kawara Rokuemon, Ioannes Chūgoku ;

- Dominicains : Michele Orsucci (Angelo de s.Vincent Ferrer, italien), Alonso de Mena Navarette, Francisco Morales Sedeño, Pedro Orfanel Prades (Jacinto), José Negro Maroto (J. de Saint-Hyacinthe), espagnols ; Ioannes Nagata Magoshichirō (Dominicus du Rosaire), Alexius Sanbashi Saburō et Thomas du Rosaire, convers ; 

- Franciscains : Pedro de Ávila, Vicente Ramírez de Saint-Joseph (espagnols), Lambert Trouvez (Richard de Sainte Anne, belge) ; 

- Laïcs catéchistes : Leo Satsuma ; Lucia de Freitas (seule femme brûlée) ; Antonius Sanga et son épouse Magdalena, Antonius Hamanomachi, dit Le Coréen, et son épouse Maria, avec leurs garçons Ioannes et Petrus, Paulus Nagaishi et son épouse Thecla avec leur garçon Petrus, Paulus Tanaka et son épouse Maria, Dominicus Yamada et son épouse Clara, Isabella Fernández (épouse du b. Domingos Jorge) et son fils Ignatius de quatre ans, Maria Murayama (épouse du b. Andreas Murayama Tokuan), Agnes Takeya (épouse du b. Cosmas Takeya Sozaburō), Maria Yoshida (veuve du b. Ioannes Yoshida Shōun) ; d'autres sainte femmes : Dominica Ogata, Marina Maria Tanaura, Apollonia, Catharina ; ainsi que Jacques Chimba et Dominique Tamba, non béatifiés parce qu'ils demandèrent la décapitation au lieu du feu qui les effrayait ; 

- Laïcs : Dominicus Nakano (19 ans) fils du b. Matthias, Bartholomæus Kawano Shichiemon et son épouse Marina Maria Tanaura ; Damianus Tanda Yaichi et son petit garçon Michaël, Thomas Shichirō, Rufus Ishimoto, Clemens Ono et son fils Antonius de trois ans.

A noter aussi que deux autres religieux moururent en prison : Ambroise Fernandez (coadjuteur jésuite portugais) et Juan de Saint-Dominique (dominicain espagnol).

Edward Barlow (Ambrose), bénédictin anglais à Lancaster, quatrième de quatorze enfants dont le grand-père était mort en prison pour sa foi, arrêté le jour de Pâques, martyr à Tyburn.

XVIII.    

B Jacques Gagnot (fr. Hubert de Saint-Claude), carme à Nancy, déporté aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.    

Bx Martyrs espagnols  de 1936, béatifiés en 2007 : 

Dominicains : Leoncio Arce Urrutia (*1899), prêtre, à Madrid ;

Prêtres Ouvriers du Sacré-Cœur : Tomás Cubells Miguel (*1867), près de Tarragona ;

Lasalliens : Félix España Ortiz (Benito Clemente, *1889), à Barcelone.

 

 

11 SEPTEMBRE

 

III.

SS Félix, Regula et Exuperantius, martyrs à Zürich ; ce serait un soldat de la légion thébéenne, avec sa sœur et leur domestique, patrons de Zürich.

IV.

SS Prote et Hyacinthe, eunuques de Eugénie, la fille du préfet d'Alexandrie. 

S Paphnuce, évêque en Egypte, partisan du non-célibat des prêtres déjà mariés avant leur ordination ; dans une première persécution il avait eu les muscles des jambes coupés et un œil crevé. 

V.

S Patient, évêque à Lyon.

Ste Théodora, pénitente à Alexandrie ; elle vécut sous un nom masculin dans un monastère d'hommes, où elle accepta humblement d'élever l'enfant d'une prostituée qui prétendait l'avoir eu de “lui” (l'enfant devint plus tard abbé du monastère).

VI.

S Sacerdos, évêque à Lyon, qui se choisit son neveu Nicetius pour lui succéder.

S Daniel (Deiniol Wyn), évêque à Bangor.

S Almire , ermite à Gréez-sur-Roc.

S Alveus, solitaire près de Domfront.

VII.

S Vincent, abbé à Léon et martyr des Ariens.

S Adelphe, moine à Luxeuil, abbé à Remiremont, un moment partisan d'un schisme interne puis, repenti, revenu à Luxeuil.

S Leudin (Bodon), frère de ste Salaberge, d'abord marié puis moine à Laon, évêque à Toul.

IX.

S Willibert, évêque à Cologne.

X.

S Elia le Spéléolote, ermite en Calabre.

XIII.

B Louis de Thuringe, époux de ste Elisabeth de Hongrie, mort en se rendant à la Croisade.

Ste Sperandea, abbesse bénédictine à Cingoli, mystique.

XIV.

B Matteo, ermite camaldule sur le Monte Massaccio.

XVII.

Bx Gaspar Coteda, catéchiste, et deux enfants de douze et sept ans : Franciscus Takeya et Petrus Kawano, martyrs à Nagasaki, qui avaient échappé au Grand martyre de la veille.

B Michel Gran (Bonaventure de Barcelone), franciscain, réformateur de monastères en Italie ; il fut marié à dix-sept ans, mais veuf à dix-huit. 

B Bernard d'Offida, frère capucin italien, cuisinier, infirmier, quêteur, portier.

XVIII.

B François Mayaudon, chanoine à Saint-Brieuc, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Jean-Gabriel Perboyre, prêtre lazariste, martyr en Chine, crucifié et étranglé, canonisé en 1996.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : Lorenzo Villanueva Larráyoz (Pedro de Alcántara, *1881), convers, à Barcelone ;

- béatifié en 2001 :

Diocésains : José María Segura Penadés (*1896), prêtre, près de Valencia ; il avait lancé le patronage du Sacré-Cœur.

- béatifié en 2013 : 

Prêtres Ouvriers du Sacré-Cœur : Josep Pla Arasa (*1888), près de Tarragona ;

Frères Mineurs : Miguel Faúndez López (Antonio, *1907), prêtre, près de Murcia.

 

12 SEPTEMBRE

 

Le Saint Nom de Marie, fête instituée en souvenir de la victoire contre les Turcs à Vienne (1683).

IV.

S Autonome, évêque martyrisé à l'autel, près de Constantinople.

SS Cronidès, Léonce et Sérapion, martyrs à Alexandrie.

S Eventius, évêque à Pavie, peut-être le même que Juvence (cf. 8 février).

?

S Salvinus, évêque à Vérone.

VI.

S Ailbe, évêque à Emly.

XI.

S Ebons, évêque à Barbastro, mort à Sarrancolin.

S Guy d'Anderlecht, sacristain flamand qui pèlerina à Rome et en Terre Sainte pour expier une erreur ; invoqué pour les étables, les laboureurs, les cochers.

XII.

B Mir, chanoine régulier près d'Avignon et près de Vich.

XIII.

S Thesaurus, abbé à Vallombreuse, décapité par les Guelfes de Florence.

XVI.

B Francesco de Caldarola, franciscain à Colfano, propagateur des monts-de-piété.

XVII.

Bx Apolinar Franco García, prêtre, les frères Petrus de Sainte-Claire et Franciscus de Saint-Bonaventure (franciscains), Tomás de Zumárraga (prêtre dominicain) et deux catéchistes entrés dans l'Ordre durant leur captivité : Dominicus Magoschichi et Matthæus (Mancius) Chiwiato de Saint-Thomas, brûlés vifs à Ōmura, deux jours après le "Grand Martyre" du 10 septembre à Nagasaki ; Apolinar était espagnol, Tomás basque.

XVIII.

B Pierre-Sulpice-Christophe Faverge (fr.Roger), frère des Ecoles Chrétiennes, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Peuranchiseuko Choe Gyeong-hwan, catéchiste coréen martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

Bse Gertrude Prosperi (Maria Luisa), abbesse bénédictine à Trevi (Italie), où elle fit refleurir l'observance monastique ; âme mystique, elle a été béatifiée en 2012.

 

XX.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

- béatifiés en 2005 :

Lasalliens : Jaume Puigferrer Mora (Miquel de Jésus, *1898) près de Barcelone ; Josep Plana Rebugent (Emeri Josep, *1900) et Julián Delgado Díez (Hugo Julián, *1905) près de Girona ;

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : Fortunato Arias Sánchez (*1892), prêtre, près de Albacete ; Francisco Maqueda López (*1914), sous-diacre, près de Toledo.

 

 

13 SEPTEMBRE

 

IV.

Dédicace de la basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem.

S Julien, martyr à Ancyre.

S Lidoire, évêque à Tours, entre s. Gatien et s. Martin.

S Emilien, premier évêque à Valence.

V.

S Marcellin, martyr à Carthage ; tribun et notaire, grand ami de s. Augustin et de s. Jérôme, accusé frauduleusement par les donatistes et exécuté, mais réhabilité l'an suivant par l'empereur Honorius.

S Maurilius, évêque à Angers, thaumaturge.

VI.

SS Nectaire et Evance, évêques à Autun.

VII.

S Aimé (Amé), ermite à Agaune, abbé à Habend (Remiremont). 

S Venerius, ermite et peut-être abbé dans l'île de Tino.

S Amé, premier évêque à Sion : accusé à tort, exilé à Péronne puis à Bruel-sur-la-Lys, il y vécut en simple moine.

S Colombin, disciple de s. Colomban, abbé à Lure.

?

S Barsanor, peut-être Barsanuphe, abbé vénéré à Croix-Saint-Leufroy.

IX.

Ste Hedwige, abbesse bénédictine à Herford.

XIII.

B Martin III, abbé et prieur général à Camaldoli.

XVII.

Bse María de Jesús López de Rivas, carmélite à Tolède, conseillère du roi, prieure ; des calomnies la firent écarter de sa charge pendant vingt ans.

XVIII.

B Claude Dumonet, professeur au collège de Mâcon, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

- béatifiés en 1993 :

Lasalliens : Bonifacio Rodríguez González (José Cecilio, *1885) et Bienvenido Villalón Acebrón (Aurelio-María, *1890), près d’Almería,  ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Joaquim Balcells Bosch (*1900), près de Tarragona ;

Trinitaires : Esteban Barrenechea Arriaga (de Saint-Joseph, *1880), convers, près de Ciudad Real.

   

 

14 SEPTEMBRE

 

III.

S Corneille, pape (251-253) : contesté à propos de la réadmission des apostats ("lapsi") repentis : Novatien accusait Corneille de laxisme, et Novat, de rigueur excessive ; exilé à Centum Cellæ (Civitavecchia), où il mourut ; fêté le 16 et mentionné au Canon Romain.

S Cyprien, évêque à Carthage, grand ami de s. Corneille, fêté avec ce dernier le 16 septembre et mentionné au Canon Romain.

IV.

S Materne, évêque à Trèves, Tongres et Cologne.

S Jean Chrysostome, qui attirait les foules par son éloquence (d'où son surnom), évêque à Constantinople, exilé jusqu'à Cucuse par l'impératrice qui n'admettait pas ses reproches ; fêté le 13 septembre. 

?

S Criscentius, jeune martyr à Rome. 

VII.

Exaltation de la Sainte Croix du Sauveur ; déjà au IVe s. on montrait à l'"adoration" des fidèles, la Croix du Christ ; cette ostension reçut un nouvel éclat lorsque la précieuse relique fut rapportée à Jérusalem en 630 après que l'empereur Héraclius l'eut reprise au Perse Chosroès II.

IX.

S Odilard, évêque à Nantes.

X.

S Cormac, évêque et roi à Cashel, martyr , c'est-à-dire tué au combat.

XIII.

B Albert, évêque à Bobbio, puis Verceil, puis Jérusalem.

XV.

Ste Notburge, servante en Bavière.

XVIII.

B Claude Laplace, prêtre à Moulins, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Gabriel-Taurin Dufresse, des Missions Etrangères de Paris, missionnaire en Chine, évêque et martyr ; pendant les trente années de son apostolat, les baptêmes passèrent d'environ sept-cents à dix-sept-mille ; canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

Bx Yi Yang-deung Petrus, Gim Jong-ryun Lucas et Heo In-baek Iacobus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

XX.    

Bx Martyrs espagnols  de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : Manuel Álvarez y Álvarez (*1871), prêtre, et Teófilo Montes Calvo (*1912), profès, à Madrid ;

Marianistes : Florencio Arnáiz Cejudo (*1909), Joaquín Ochoa Salazar (*1910), Sabino Ayastuy Errasti (*1911), profès, à Madrid ;       

- béatifié en 2013 :

Lasalliens : Pedro Bruch Cotacáns (Anastasio Pedro, 1869-1936), à Madrid.

 

 

15 SEPTEMBRE

 

I.

Notre Dame des sept Douleurs, qui sont, à quelques variantes près : la prophétie de Syméon, la fuite en Egypte, la perte de Jésus au Temple, la rencontre de Jésus sur le chemin du Calvaire, le crucifiement, la descente de la Croix, la mise au Tombeau. 

S Nicomède, prêtre romain, martyr (II.?).

III.

S Valérien, chrétien emprisonné à Lyon, délivré par un ange, arrêté et martyrisé à Tournus.

IV.

S Porphyre, mime, qui se convertit au moment de se faire baptiser par dérision et fut décapité sur le champ.

SS Strato, Valère, Macrobe et Gordianus, martyrs à Tomes.

S Nicétas, prêtre goth, martyr.

?

S Hernin, ermite en Bretagne, patron de Locarn.

VI.

S Alpinus, évêque à Lyon.

S Epvre (Aprus), évêque à Toul, frère de s. Aprône.

S Merinus, abbé ou évêque en Ecosse, patron de Paisley.

VII.

S Ribert, abbé à Varenne.

S Achard, abbé à Jumièges, où vivaient neuf-cents moines et quinze-cents domestiques.

IX.

SS Emile, diacre, et Jérémie, martyrs à Cordoue.

XIV.

S Roland de Medici, ermite à Borgo San Donnino, mystique ; il ne se confessait pas pour “obéir à Dieu” et pratiquait des pénitences incroyables.

XVI.

Ste Catarina Fieschi-Adorno, gênoise, mystique, connue pour ses visions sur le Purgatoire. 

XVII.

B Giovanni Battista Camillo Costanzo, jésuite calabrais, missionnaire au Japon, brûlé vif ; au moment d'expirer, il répétait "Sanctus, sanctus, sanctus". 

Bx Juan Bautista et Jacinto de los Ángeles, pères de famille et catéchistes mexicains martyrs, béatifiés en 2002.

XX.

B Anton Maria Schwartz (1852-1929), autrichien, fondateur de la congrégation de Saint-Joseph-Calasanz (Kalasantiner), pour les apprentis et les ouvriers, béatifié en 1998.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 : 

Diocésains : Pascual Penadés Jornet (*1894), près de Valencia ;

- béatifié en 2013 :

Mercédaires : Mariano Alcalá Pérez (*1867), prêtre, près de Teruel.

B Paolo Manna (1872-1952), missionnaire italien en Birmanie, premier supérieur général de l'Institut Pontifical des Missions Etrangères (PIME), fondateur de l'Union pontificale missionnaire, de revues missionnaires, du séminaire du Sacré-Cœur à Ducenta pour les Missions étrangères, béatifié en 2001.

B Giuseppe Puglisi (1937-1997), prêtre, martyr à Palerme, béatifié en 2013.

 

 

16 SEPTEMBRE

 

I.

S Prisque, premier évêque à Nocera, dont il est le patron principal (du IVe ?).

IV.

SS Abundius et Abundantius, avec Marcianus et Jean, martyrs romains.

Ste Euphémie, vierge et martyre à Chalcédoine.

?

SS Victor, Felix, Alexander et Papias, martyrs à Rome.

S Priscianus, évêque à Nocera.

V.

Ste Camelle, martyre à Ricaud, invoquée contre les maladies des yeux.

S Ninian, évêque à Whitern, d'origine bretonne. 

VI.

S Principe, évêque au Mans : il eut quelques difficultés avec Clovis, qui avait fait assassiner au Mans son parent Rignomer, frère du roi de Cambrai.

VIII.

Ste Eugénie, abbesse au Mont Sainte-Odile.

IX.

SS Rogel et Serdieu (Abdallah), martyrs à Cordoue pour avoir osé prêcher l'Evangile dans la mosquée.

X.

Ste Ludmilla, grand-mère de s. Venceslas : la mère de celui-ci, païenne, la fit assassiner.

Ste Edith, vierge anglaise à Wilton, fille du roi Edgar.

XI.

S Victor III, pape éphémère († 1087), après avoir été un brillant abbé au Mont-Cassin.

XII.

S Vital, fondateur et abbé à Savigny.

XIII.

S Martin Sacerdos, abbé cistercien puis évêque à Ségovie (?), d'où il retourna à son abbaye.

XV.

B Louis Aleman, évêque à Arles ; il combattait de bonne foi la papauté romaine au profit de la suprématie du concile.

XVII.

Bx Dominique Shobioye, Michel Timonoya et son fils Paul, martyrs à Nagasaki.

S Juan Macias, berger espagnol, frère convers dominicain à Lima et portier.

XIX.

S Kim Tae-gǒn Andeurea, premier prêtre coréen martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Piaristes : Ignasi Casanovas Perramón (*1893), prêtre, près de Barcelone ;

- béatifiés en 2001 :

Amigoniens : Salvador Ferrer Cardet (Laureano María de Burriana, *1884), prêtre ; Manuel Ferrer Jordá (Benito María de Burriana, *1872) et Pablo Martínez Robles (Bernardino María de Andújar, *1879), profès, près de Valencia.

 

 

17 SEPTEMBRE

 

IV.

S Satyrus, frère de s. Ambroise, juriste, qui voulut rester célibataire. 

Ste Théodora, dame romaine qui s'était mise au service des martyrs.

VII.

S Flaceau, prêtre au Mans.

VIII.

S Lambert, évêque à Maastricht, dont il fut éloigné un temps à cause du maire du palais ; un domesticus du domaine royal le fit égorger.

S Rouin (Rodingus), fondateur et abbé à Beaulieu-en-Argonne.

IX.

Ste Colombe, martyre à Cordoue, où ses frère et sœur étaient abbé et abbesse.

X.

S Unni, évêque à Hambourg, successeur de s. Oscar et missionnaire en Scandinavie.

XII.

S Regnauld, chanoine régulier à Soissons, ermite dans la forêt de Craon, puis à Mélinais.

XIII.

Ste Hildegarde de Bingen, mystique, auteur de divers ouvrages de médecine et pour le chant,  proclamée Docteur de l’Eglise en 2012.

XV.

S Cherubino Testa, des ermites augustins près de Turin.

S Pedro de Arbués, espagnol, chanoine à Saragosse où il devint le premier Inquisiteur, ce qui lui valut un complot, et le martyre : il mourut en priant pour ses ennemis.

XVII.

S Roberto Bellarmino, troisième de douze enfants d'une famille toscane, jésuite, évêque à Capoue, cardinal et Docteur, auteur d'un "Petit catéchisme", traduit en soixante-deux langues.

XVIII.

S Emmanuel Nguyễn Vǎn Triệu, prêtre martyr en Cochinchine, ancien garde du corps du mandarin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

B Jana (Stanislaw) Papczynski, fondateur polonais des Clercs de l'Immaculée Conception (pères mariens), béatifié en 2007.

XIX.

S Francesco Maria da Camporosso, berger, capucin à Gênes, surnommé le “Padre santo” ; il s'offrit à Dieu au moment d'une épidémie, qui s'arrêta juste après sa mort.

S Zygmunt Szczesny Felinski, évêque à Varsovie, originaire de l'actuelle Ukraine, longtemps exilé en Sibérie par le pouvoir tsariste, fondateur de la Famille de Marie, pour les enfants et les pauvres, béatifié en 2002, canonisé en 2009.

XX.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 : 

- béatifiés en 2001 :

Juan Ventura Solsona (*1875), prêtre diocésain près de Castellón, un temps envoyé au Mexique ;

Timoteo Valero Pérez (*1901), prêtre des Capucins Amigoniens, près de Madrid ; 

- béatifié en 2007 :

Álvaro Santos Cejudo Moreno Chocano (*1880), laïque près de Ciudad Real.

B Zygmunt Sajna (1897-1940), prêtre polonais martyr, fusillé par les nazis, béatifié en 1999. 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
- dans Martyrologe
/ / /

SEPTEMBRE

01 SEPTEMBRE

-XIII.    

S Josué : il paracheva l'œuvre de Moïse et conquit la Terre Sainte (Jos).

III.    

SS Sixtus et Sinicius, premiers évêques à Reims. 

?    

S Priscus, martyr (et peut-être évêque) à Capoue.

S Terentianus, premier évêque à Todi.

IV.  

S Vincentius, premier évêque à Dax, martyr.

Ste Verena, chrétienne d'Egypte, vierge vénérée à Zurzach, ermite et thaumaturge.

V.

S Victorius, évêque au Mans pendant quarante ans, thaumaturge.

VI.

S Constantius, évêque à Aquino.

VII.

S Gilles, grec, thaumaturge, abbé près de Marseille, un des quatorze Saints Auxiliaires, invoqué contre la stérilité des femmes, les frayeurs nocturnes, la folie et le cancer ; patron des estropiés et des éperonniers. 

S Loup, évêque à Sens, neveu de deux évêques (Orléans et Auxerre), et qu'on accusa calomnieusement de fornication avec la fille de son prédécesseur ; un jour, pendant la messe, une pierre précieuse tomba dans son calice ; il est invoqué contre l'épilepsie.

S Nivard, évêque à Reims, fondateur du monastère de Hautvillers, centre d'une florissante école de miniatures et surtout connu par l'un de ses cellériers, Dom Pérignon qui, au XVIIIe s., mit au point la manière d'obtenir le champagne.

S Lythan, en pays de Galles.

SS Rénobert, évêque à Bayeux, et Zénon, archidiacre.

IX.

B Gondulphe, évêque à Metz.

XI.

SS Arcane et Egide, ermites à Borgo San Sepolcro.

XIII.

Bse Giuliana de Collalto, abbesse bénédictine à Venise, amie de la bse Beatrice d'Este.

XIV.    

Bse Giovanna Soderini, vierge florentine disciple de ste Giuliana Falconieri, tertiaire des Servites de Marie, aux mortifications extraordinaires. 

XIX.    

Bx Yi Jeong-sik Ioannes et Yang Jae-hyeon Martinus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

XX.    

Bx Martyrs espagnols de 1936-1937 :

- béatifiés en 1992 :

Hospitaliers : près de Madrid, le prêtre Joaquín Ruiz Cascales (Proceso, *1887) ; les onze profès Guillermo Rubio Alonso (Dositeo), José Franco Gómez (Canuto), Mariano Niño Pérez (Cesáreo), Nicolás Aramendía García (Eutimio), Isidro Gil Arano (Carmelo), Alejandro Cobos Celada (Benjamín), Simó Isidre Joaquím Brun Arará (Cosme), Miquel Roca Huguet (Cristí), Crescencio Lasheras Aizcorbe (Rufino), Enrique López y López (Cecilio), Antonio Villanueva Igual (Faustino) (*1869, 1871, 1878, 1878, 1879, 1887, 1894, 1899, 1900, 1901, 1913) ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : près de Valencia, Alfonso Sebastiá Viñals (*1910) ;

Mineurs conventuels : près de Barcelone, le prêtre Cándido Rivera y Rivera (Pedro, *1912) (mais le 6 septembre selon certains).

- béatifié en 2010 :

Diocésains : près de Barcelone, Josep Samsó Elias (*1887) ;

- béatifiés en 2013 :

Ouvriers du Sacré-Cœur : à Tortosa, José Prats Sanjuán (*1874) ;

Mercédaires : près de Teruel, les convers Antonio Lahoz Gan (*1858) et Pedro Esteban Hernandez (*1869).

Lasalliens : près de Cambrils, Joaquín Pallerola Feu (Leonci Joaquín) et Francesc Trullen Gilisbarts (Hug Bernabé) (*1892, 1895) ; près de Tortosa, Manuel Mateo Calvo (Claudio José), Maximiano Fierro Pérez (Ángel Amado) et Pío Ruiz de la Torre (Buenaventura Pío (*1902, 1905, 1909) ;

Hospitaliers : près de Madrid, Juan Ramón Morín Ramos (1913-1937) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Juan José Egea Rodríguez, Andrés Iniesta Egea, Pedro Meca Moreno, Antonio Lorca Muñoz et Agustín Navarro Iniesta (*1876, 1877, 1883, 1885, 1902) ; près de Grenade, José Peris Ramos et Francisco Manzano Cruz (*1869, 1881) ;

Clarétains : près de Valencia, le prêtre Tomás Galipienzo Perlada (*1897) et le profès Julian Villanueva Alza (*1869) ;

- béatifié en 2021 :

Diocésains : près de Cordoue, José de la Cruz García-Arévalo (*1873).

 

B Fran Mirakaj (1916-1946), laïque albanais martyr, fusillé un jour inconnu de septembre, béatifié en 2016.

 

Bse Isabel Cristina Mrad Campos (1962-1982), brésilienne, martyre de la chasteté, béatifiée en 2021.

02 SEPTEMBRE

III.

SS Zenon ( ? et ses deux fils Concorde et Théodore), martyrs à Nicomédie.

IV.

Ste Theodota et ses trois fils, Evodios, Hermogenes et Callistos, martyrs à Nicée.

S Habib, diacre à Edesse, brûlé vif.

S Antonin, tailleur de pierres, martyr à Apamée où son zèle de vingt ans provoqua la colère des païens.

S Juste, évêque à Strasbourg.

S Iustus, évêque à Lyon ; après le lynchage traîtreux d'un homme qu'il avait protégé, il se rendit incognito en Egypte, avec son lecteur Viateur, pour y faire pénitence en ermite.

?

SS Dioméde, Julien, Philippe, Eutychien, Hésyque, Léonide, Philadelphe, Ménalippe et Pantagape, martyrs.

V.

S Valentin, évêque à Strasbourg.

S Elpidius, évêque à Lyon.

?

S Antoine, ermite martyr à Lialores, dont il est le patron.

VI.

S Nonnosus, abbé au Mont Soratto puis à Castel Sant Elia, thaumaturge.

S Syagrius, évêque à Autun. 

VII.

S Agricola, évêque en Avignon où il succéda à son père, et patron de cette ville, invoqué pour obtenir la pluie ou le beau temps.

VIII.

S Prosperus, évêque à Tarragona.

?

S Elpidius, abbé ou ermite dans le Picenum. 

IX.

S Lésé (Lézens), espagnol, martyr au Mas d'Auvignon, blessé en se battant contre des envahisseurs normands.

XI.

S Imre, fils du roi hongrois s.István ; mort prématurément vers trente ans, avant d’avoir régné (le 4 novembre au Martyrologe).

S Guillaume, prêtre anglais venu au Danemark, évêque à Roeskilde ; il tint tête au roi qui s'écartait des règles de la morale et du droit.

S Lolan, évêque en Ecosse.

SS Alberto et Guido, prieurs bénédictins à Pontida ; Guido gouverna pendant qu’Alberto, le fondateur, faisait son noviciat à Cluny.

XIII.

Bse Margriet, servante, victime de son innocence, martyre à Louvain.

S Brocard, ermite au Mont Carmel.

Bse Ingrid Elofsdotter, prieure dominicaine à Skänninge. 

 

XVII.

B Antonio Franco, évêque italien en Sicile, béatifié en 2020.

XVIII.

Bx Martyrs de septembre au Couvent des Carmes et à Saint-Germain-des-Prés ; le 31 août 1792, le député Tallien déclarait à l'Assemblée : Nous avons fait arrêter les prêtres perturbateurs ; ils sont enfermés et, sous peu de jours, le sol de la liberté sera purgé de leur présence. Ce sont : 

- Les trois évêques

François-Joseph de La Rochefoucauld Maumont (évêque à Beauvais), 

Jean-Marie du Lau d'Allemans (évêque à Arles), 

Pierre-Louis de la Rochefoucauld Bayers (évêque à Saintes) ;

- Les cent-sept prêtres et religieux :

Diocésains : André Angar, André Grasset de Saint-Sauveur, Anne-Alexandre-Charles-Marie Lenfant, Antoine-Charles-Octavien du Bouzet, Antoine-Mathias-Augustin Nogier, Armand de Foucauld de Pontbriand, Armand-Anne-Auguste-Antonin-Sicaire Chapt de Rastignac, Charles-François Legué, Charles-Louis Hurtrel, Claude Cayx (Dumas), Claude Chaudet, Claude Colin, Claude Fontaine, Claude-Antoine-Raoul de Laporte, Claude-François Gagnières des Granges, Daniel-Louis André des Pommerayes, François Balmain, François Dardan, François Dumasrambaud de Calandelle, François Vareilhe-Duteil, François-César Londiveau, François-Joseph Pey, François-Louis Méallet de Fargues, François-Urbain Salins de Niart, Gabriel Desprez de Roche, Gaspard-Claude Maignien, Guillaume-Antoine Delfaut, Guillaume-Louis-Nicolas Leclercq (fr. Salomon, canonisé en 2016), Henri-Hippolyte Ermès, Jacques Friteyre-Durvé, Jacques-Alexandre Menuret, Jacques-François de Lubersac, Jacques-Jean Lemeunier, Jacques-Joseph Lejardinier Deslandes, Jacques-Jules Bonnaud, Jean Charton de Millon, Jean Goizet, Jean Lacan, Jean-André Capeau, Jean-Antoine de Savine, Jean-Antoine Guilleminet, Jean-Antoine-Barnabé Séguin, Jean-Antoine-Hyacinthe Boucharenc de Chaumeils, Jean-Baptiste Jannin, Jean-Baptiste Nativelle, Jean-Baptiste-Claude Aubert, Jean-Baptiste-Marie Tessier, Jean-François Bousquet, Jean-Henri-Louis-Michel Samson, Jean-Joseph Rateau, Jean-Louis Guyard de Saint-Clair, Jean-Philippe Marchand, Jean-Pierre Bangue, Jean-Pierre Simon, Jean-Robert Quéneau, Joseph Bécavin, Joseph-Thomas Pazery de Thorame, Jules-Honoré-Cyprien Pazery de Thorame, Julien Poulain-Delaunay, Laurent X, Louis Le Danois, Louis Longuet, Louis Mauduit, Louis-François-André Barret, Louis-Laurent Gaultier, Louis-Remi Benoist, Louis-René-Nicolas Benoist, Loup Thomas ou Bonnotte, Marc-Louis Royer, Mathurin-Nicolas Le Bous de Villeneuve de la Villecrohain, Mathurin-Victor Deruelle, Nicolas Clairet, Olivier Lefèvre, Pierre Landry, Pierre Ploquin, Pierre-François Pazery de Thorame, Pierre-Jacques-Marie Vitalis, Pierre-Louis Gervais, Pierre-Louis-Joseph Verrier, René Nativelle, René-Nicolas Poret, Robert Le Bis, Saintin Huré, Thomas-Jean Montsaint, Thomas-Nicolas Dubray, Thomas-René Dubuisson, Vincent Abraham, Vincent-Joseph Le Rousseau de Rosencoat ;

Bénédictins : Ambroise-Augustin Chevreux, Louis Barreau de La Touche, René-Julien Massey ;

Frères Mineurs : Jean-François Burté ;

Capucins : Jean-Jacques-Apollinaire Morel ;

Tiers-Ordre franciscain : Séverin-Georges Girauld ;

Sulpiciens : Bernard-François de Cucsac, Jacques-Gabriel Galais, Pierre Gauguin, Pierre-Michel Guérin, Jacques-Etienne-Philippe Hourrier, Henri-Auguste Luzeau de la Mulonnière, Jean-Baptiste-Michel Pontus, Pierre-Nicolas Psalmon, Claude Rousseau ;

Société Jésus-Marie : Charles-Jérémie Bérauld du Pérou, François Lefranc, François-Louis Hébert ;

Missions Etrangères : Urbain Lefèvre ;

- les quatre diacres : 

Etienne-François-Dieudonné de Ravinel, Jacques-Augustin Robert de Lézardières, Louis-Alexis-Mathias Boubert, Louis-Benjamin Hurtrel ;

- le séminariste : 

Auguste Denis Nézel :

- le laïc : 

Charles-Régis-Mathieu de la Calmette.

XX.  

Bx Martyrs espagnols de 1936-1937 :

- béatifié en 2005 :

Lasalliens : près de Girona, Baldomer Margenat Puigmitjá (Esiqui Josep, *1897) ;

- béatifié en 2007 :

Dominicains : dans les Asturies, le profès José María Laguía Puerto (1888-1937) ;

- béatifiés en 2013 :

Picpus : à Madrid, le prêtre Fortunato Barrón Nanclares (*1899) ;

Ouvriers du Sacré-Cœur : à Tortosa, le prêtre Lorenzo Insa Celma (*1875) ;

- béatifié en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Martín Salinas Cañizares (*1895).

03 SEPTEMBRE

I.

Ste Phibi, diaconesse à Cenchrées (cf. Rm 16:1-2).

IV.

Ste Basilissa, jeune vierge de neuf ans, martyre à Nicomédie.

S Sandalius, martyr à Cordoue.

S Mansuetus, évêque à Toul.

?

S Marinus, tailleur de pierres, diacre et ermite, à l'origine de la ville de San Marino.

VI.

S Oengus Mac Nisse, évêque en Irlande.

S Auxanus, évêque à Milan, qui fit par erreur une consécration irrégulière et s'en repentit.

S Maurillon, évêque à Cahors, qui soignait sa goutte en s'appliquant un fer rouge sur les jambes et les pieds.

VII.

S Grégoire le Grand, pape (590-604) et Docteur de l'Eglise, mort le 12 mars, fêté en ce jour, anniversaire de son ordination.

S Remacle, moine à Luxeuil, abbé à Solignac, évêque à Tongres.

S Aigulphe, bénédictin à Fleury-sur-Loire, à l'origine du transfert des reliques de s.Benoît, et plus tard abbé à Lérins, victime d'une conspiration dans son monastère, cause de son martyre ; ces données sont conjecturales.

S Frogentius, bénédictin à Fleury-sur-Loire, martyr.

S Rieul, évêque à Reims, qui avait auparavant épousé la nièce de son prédécesseur, s.Nivard, et s'était réconcilié avec l'assassin de ses fils.

S Vitaliano, évêque à Montesarchio.

VIII.
S Balanus, moine en Irlande (Iona, Techsaxon).

S Chrodegang, évêque à Séez ; voulant faire le pèlerinage à Rome, il confia le diocèse à son frère, qui le fit assassiner à son retour.

XIII.

B Guala, dominicain et évêque à Brescia.

XVII.

Bx Bartolomé Gutiérrez (mexicain), Francisco Terrero de Jésus (espagnol), Vincente Carvalho (portugais), augustins ; Gabriel Tarazona de Sainte-Madeleine (franciscain espagnol), Antonius Ishida (jésuite japonais), Hieronymus Iyo de la Croix (japonais), tous prêtres sauf Gabriel), torturés d'abord avec de l'eau sulfureuse, puis brûlés à petit feu l'année suivante à Nagasaki.

Bse Brigida de Jésus Morello, jeune veuve génoise, puis fondatrices des Ursulines de Marie-Immaculée à Piacenza, béatifiée en 1998.

XVIII.

Bx Martyrs de septembre au séminaire Saint-Firmin à Paris : soixante-et-onze prêtres et religieux ; un diacre et trois laïcs dans la prison La Force, tous béatifiés en 1926 ; ce sont :

- Diocésains : André-Abel Alricy, Bertrand-Antoine de Caupenne, Charles Carnus, Charles-Victor Véret, Claude-Louis Marmontant de Savigny, Claude-Sylvain-Raphaël Mayneaud de Bizefranc, Denis-Claude Duval, Etienne-Michel Gillet, François-Joseph Monnier, Georges-Jérôme Giroust, Gilbert-Jean Fautrel, Gilles-Louis-Symphorien Lanchon, Henri-Jean Milet, Jacques Dufour, Jacques-Léonor Rabé, Jacques-Louis Schmid, Jean Lemaître, Jean-Baptiste Bottex, Jean-Charles (Jean-Baptiste) Legrand, Jean-Jacques de la Lande, Jean-Joseph de Lavéze-Bellay, Jean-Michel Philippot (Phelippot), Jean-Pierre Le Laisant, Jean-Thomas Leroy, Joseph Falcoz, Joseph-Louis (Jean-Louis) Oviefre, Joseph-Marie Gros, Julien Le Laisant, Julien-François Hédouin, Louis-Jean-Matthieu Lanier, Marie-François Moufflé, Martin-François-Alexis Loublier, Michel Leb