Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 00:46

Hermes et Caïus de Mésie

† 300

 

Hermes et Caïus ont été enregistrés comme Martyrs à Bononia de Mésie (auj. Vidin, Bulgarie), sous Maximien († 305). 

D’après le Martyrologe actuel, les deux Martyrs moururent, certes, en Mésie, mais Hermes à Ratiaria, Caïus à Bononia ; Ratiaria se trouve à une vingtaine de kilomètres de Bononia.

Ce fut vers 300.

Aux deux Martyrs, on en adjoignait autrefois un troisième, nommé Aggæus.

Leurs reliques auraient été transportées à Bologne (Italie). 

La ressemblance des noms des deux localités (toutes deux Bononia en latin) a pu apporter une hésitation sur le lieu du martyre.

Une autre théorie localise plutôt la mort de nos Héros à Bologne (Italie). Dans l’église construite sur leur tombeau, furent plus tard enterrés à leur tour les Martyrs Vitalis, Agricola et Proculus (v. 4 novembre).

Les deux martyrs Hermes et Caïus sont commémorés le 4 janvier dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 00:46

 

Aprunculus de Langres-Clermont

† 491

 

Aprunculus (Abrunculus, Aproncule) était le fils d’un Bourguignon et d’une Auvergnate. Son nom semble signifier petit sanglier.

En 456, il devint le onzième évêque de Langres.

En 484, on ne sait exactement dans quelles circonstances, Aprunculus fut suspecté d’infidélité envers le roi burgonde, Gondebaud, qui l’expulsa, ou le menaça de mort. 

L’infortuné alla se réfugier à Clermont, auprès de l’évêque Sidoine Apollinaire (v. 21 août) ; ce dernier prophétisa que son successeur serait Aprunculus, ce qui arriva en effet, en 489. Aprunculus devenait maintenant le douzième évêque de Clermont.

Entre Langres et Clermont, Aprunculus eut un épiscopat de trente-cinq ans.

Il mourut en 491, ou le 4 janvier ou le 14 mai : le Martyrologe présente en effet cette anomalie, qu’il mentionne le même Aprunculus à ces deux dates et dans des termes à peu près similaires.

Par respect pour le livre du Martyrologe, on a aussi gardé ici les deux dates.

Saint Aprunculus de Clermont est donc commémoré le 4 janvier et le 14 mai dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 21:36

Theonas le Mage

† 290

 

Voir la notice Theopemptos de Nicomédie et Theonas le Mage

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 21:34

Theopemptos de Nicomédie

et Theonas le Mage

† 290

 

Theopemptos était évêque (de Nicomédie ?, act. Izmit, Turquie NO) au moment où l’empereur Dioclétien ralluma la persécution contre les Chrétiens, vers 290.

On fit comparaître l’évêque devant l’empereur ; Theopemptos refusa d’offrir l’encens aux idoles païennes, et profita de la situation pour reprocher ses erreurs à Dioclétien. Ce dernier fit enfermer le prélat dans un four brûlant, dont il ressortit sain et sauf. On lui retira un œil ; on lui fit boire un poison mortel, préparé par le magicien Theonas, mais qui ne fit aucun mal à Theopemptos.

Le magicien, étonné au plus haut point, reconnut hautement qu’il croyait alors au Christ ; il put recevoir bientôt le baptême et prit le nom de Synnesios. La Tradition cependant semble avoir gardé la mémoire de ce converti avec son nom initial, Theonas.

Arrêté à son tour, il fut torturé comme l’évêque.

Theopemptos fut finalement décapité, Theonas fut brûlé vif.

Les deux martyrs Theopemptos et Theonas sont commémorés le 3 janvier dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 21:34

Gordius centurion

† 290

 

Gordius naquit à Césarée de Cappadoce (act. Kayseri, Turquie C).

Entré dans l’armée romaine, il fut centurion.

Il se trouvait dans sa ville natale quand l’empereur Dioclétien raviva le feu de la persécution contre les Chrétiens. Indigné de voir les cruels tourments infligés à ceux-ci, il quitta l’armée, donc son grade, son traitement et toute la gloire à laquelle il pouvait espérer.

Retiré au désert, il s’informa des mystères chrétiens, s’habitua à la vie contemplative, et s’adonna au jeûne et à la prière, comme un de ces grands ascètes du désert déjà bien connus, comme Antoine (v. 17 janvier).

Un jour qu’on avait organisé des fêtes païennes à Césarée, Gordius y vint et se mit à proclamer la Foi devant la foule ahurie. On le conduisit au gouverneur, auquel il déclina ses nom, origine, rang militaire, et surtout sa confiance totale en Celui qui s’était déjà livré pour nous.

Le gouverneur tenta, en vain, de rappeler à Gordius les malheurs auxquels il s’exposait. Mais le vaillant soldat répliqua par des versets de psaume, comme Seigneur, je ne redoute aucun mal, parce que tu es avec moi (Ps. 22:4).

Les tourments s’abattirent sur lui… Sa famille vint l’implorer de changer ses propos, mais Gordius sut leur rétorquer : J’ai en mémoire le premier centurion qui assista sur le Calvaire à la mort de mon Sauveur et qui proclama sa divinité en présence des Juifs.

Il n’ajouta rien. Ayant fait le signe de croix, il marcha droit au supplice final.

Le martyr Gordius est commémoré le 3 janvier dans le Martyrologe Romain.

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 21:33

Dániel de Padoue

† 304

 

Pour une fois, cette notice sera «à l’envers», c’est-à-dire qu’on remontera du onzième au quatrième siècle (et même peut-être au premier siècle).

En 1075, se trouvait en Tuscia lombarde (Italie C) un aveugle qui, dans sa prière, «vit» quelqu’un qui lui suggérait de demander la grâce de la vue à l’oratoire de s.Prosdocimus de Padoue (v. 7 novembre). La vision lui affirmait en outre que là se trouvait «sa tombe».

Imaginons les réactions des uns ou des autres, devant de telles affirmations d’un aveugle. Mais rien ne s’opposait formellement à la démarche, et l’on se transporta dans l’oratoire padouan. Bien entendu, l’aveugle recouvra la vue, et l’on se mit à fouiller. 

On arriva bientôt à une voûte, sous laquelle reposait un corps transpercé de clous. On l’avait laissé étendu sur la table de son supplice, et recouvert d’une dalle de marbre qui portait cette inscription : Hic corpus Danielis martyris et levitæ quiescit, Ici repose le corps de Daniel, martyr et lévite (diacre). La vision de l’aveugle guéri se confirmait : c’était s.Daniel lui-même qui lui était apparu et avait fait retrouver sa tombe.

Daniel aurait été martyrisé sous Dioclétien, soit au début du quatrième siècle et vers 304, date généralement relevée ; que l’on puisse faire remonter l’épisode au premier siècle, et à la persécution de Néron ou Vespasien, est une question qui, semble-t-il, n’a pas été dirimée. Si l’on situait autrefois s.Prosdocimus, disciple de s.Pierre et fondateur de l’Eglise de Padoue, au premier siècle, la tendance actuelle serait de le déplacer au troisième siècle, entraînant de ce fait aussi le déplacement de s.Daniel à la persécution de Dioclétien.

Le diacre martyr Dániel est commémoré le 3 janvier dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 21:32

Theogenes de Parion

† 320

 

Theogenes était évêque de Parion (Hellespont, act. Kemer, Turquie NO).

Sous l’empereur d’Orient Licinius, le tribun Zalinkinthius voulut lui faire abandonner le sacerdoce, renier le Christ en sacrifiant aux idoles, et s’engager dans l’armée romaine.

Ayant fermement refusé, Theogenes fut cruellement battu, jeté en prison, privé de toute nourriture. On le condamna à être jeté à la mer.

Le pontife demanda à prier un moment avant d’aller à son supplice. Une lumière alors resplendit au-dessus de lui, devant laquelle les soldats et les marins se déclarèrent Chrétiens et refusèrent de noyer l’évêque.

D’autres soldats furent contraints d’exécuter la triste besogne.

Theogenes fut ainsi martyrisé le 3 janvier vers 320. Autrefois, on lui prêtait deux Compagnons, Kyrinus et Primus, dont les noms et l’histoire présentent des difficultés.

Des Chrétiens - peut-être les soldats convertis eux-mêmes, purent retirer des eaux le corps du Martyr et l’ensevelirent. Des miracles se produisirent à l’endroit du tombeau.

Le siège de Parion, suffragant de Cyzique, fut supprimé au quatorzième siècle.

Saint Theogenes est commémoré le 3 janvier dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 21:31

Florent de Vienne

4e siècle

 

Il y eut deux évêques de Vienne (Isère) nommés Florentius. Il s’agit ici du premier.

Florentius fut le onzième évêque de Vienne. 

Il était présenté comme remarquable par sa science et sa sainteté de vie.

Les dates précises de son épiscopat manquent. On lit qu’il fut contemporain de s.Martin (v. 11 novembre) et qu’il participa au concile de Valence en 374. 

Ces indications, peu précises mais assez sûres, empêchent de donner crédit à la version que Florent eût été évêque au troisième siècle, sous l’empereur Gallienus, qu’il eût été exilé et fût mort martyr (on ne sait en quelle ville d’exil).

Saint Florent de Vienne est commémoré le 3 janvier dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 00:00

Markellinos, martyr à Tomes

vers 310

 

Se reporter à la notice Argeos, Narkissos et Markellinos à Tomes

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 23:56

Narkissos, martyr à Tomes

vers 310

 

Se reporter à la notice Argeos, Narkissos et Markellinos à Tomes

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens