Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00

Antonius Yamada

?-1622

 

Marin japonais.

 

Voir la notice Ioachim Díaz Hirayama

Partager cet article
Repost0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00

Thomas Konyanagi

?-1622

 

Marin japonais.

 

Voir la notice Ioachim Díaz Hirayama

Partager cet article
Repost0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00

Laurentius Ikegami Rokusuke

?-1622

 

Marin japonais.

 

Voir la notice Ioachim Díaz Hirayama

Partager cet article
Repost0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00

Jean Eudes

1601-1680

 

Jean fut le fruit d’un vœu de ses parents qui n’avaient pas encore d’enfants. Après trois années de mariage, Jean vint au monde le 14 novembre 1601 à Ri (Sées, Orne), d’un père cultivateur et chirurgien et de Marthe Corbin. Six autres enfants suivirent, deux garçons et quatre filles.

Petit, Jean était particulièrement fougueux et emporté ; il se calma après qu’on l’eut consacré à la Sainte Vierge et resta toujours très dévot de la Mère de Dieu.

On rapporte qu’à neuf ans, ayant reçu une gifle d’un camarade, il lui tendit l’autre joue, ce qui confondit l’agresseur ; c’est ce dernier qui raconta plus tard l’incident.

Jean apprit un peu de latin et de grec avec le curé du village, puis fut envoyé chez les Jésuites à Caen en 1615.

C’est à ce moment-là que Jean se consacra à Marie par le vœu de chasteté et, se considérant ainsi fiancé à la Sainte Vierge, passa un anneau au doigt d’une de ses statues.

Au terme de ses études, il s’arrangea pour éviter le mariage que ses parents organisaient pour lui, et s’orienta vers le sacerdoce.

Il entra à l’Oratoire de Caen, puis fut reçu à la maison de Paris par le père de Bérulle, futur cardinal. Il fut ordonné prêtre en 1625.

On l’envoya d’abord au sanctuaire marial d’Aubervilliers, mais il se hâta de regagner son pays natal, à la nouvelle de l’épidémie de peste qui sévissait ; le fléau cessa dès que les habitants se mirent sous la protection de Marie. Quand la peste éclata à nouveau à Caen, Jean la contracta et n’en réchappa que miraculeusement.

Il fut ensuite chargé de la prédication en Normandie. Ses missions eurent un très grand succès.

En 1639, il fut nommé supérieur de l’Oratoire de Caen. Il propagea la dévotion aux Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie.

Il fonda un institut pour la conversion et le salut des filles tombées, qui deviendra l’Institut du Bon Pasteur.

En 1643, se séparant de l’Oratoire, il fonda la Congrégation de Jésus et de Marie, plus tard appelée Eudistes, qui devait entreprendre l’œuvre des Séminaires. Malgré les oppositions, les rivalités, les intrigues, les déboires, qui ne manquent jamais dans l’œuvre de Dieu, la congrégation aura bientôt en charge plusieurs séminaires en Normandie. Actuellement les Eudistes sont présents dans toute l’Amérique et en Afrique.

En 1662, il fonda l’œuvre de Notre-Dame du Refuge.

Il s’attaqua fermement au jansénisme, en répandant la doctrine et la dévotion du Sacré-Cœur.

Il mourut le 19 août 1680 à Caen, et fut canonisé en 1925.

On le fête liturgiquement le 19 août.

Partager cet article
Repost0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00

Sebald de Nuremberg

8e siècle

 

Ce personnage très mystérieux a fait l’objet de récits tardifs qu’on n’a pas pu vérifier par des documents historiques certains.

Sebald aurait été d’origine danoise, ou anglo-saxonne. Il aurait été fiancé à une princesse française, dont il se sépara pour partir en pèlerinage avec un certain Dionysius, son disciple.

Le pape l’aurait chargé de prêcher à Vicenza. Il aurait accompagné s.Willibald (v. 7 juillet) en Germanie.

Eut-il un rôle important dans cette mission d’évangélisation ? Ou s’établit-il à nouveau comme ermite à Nuremberg ? 

Ce qu’on sait, est qu’il fut honoré dans cette ville comme céleste Patron à partir du onzième siècle, en même temps que s.Laurent (v. 8 août) et s. Deocar (v. 7 juin ?).

En 1425, il fut canonisé sur la base d’un dossier présenté par une délégation : Sebald était honoré depuis plus de cinq cents ans et avait accompli des miracles. Voyons-en quelques-uns.

Il aurait aidé un paysan à retrouver ses bœufs en se servant de ses doigts comme de torches éclairantes.

Pour aider s.Willibald, il aurait fait apporter du pain par un ange, tandis que le tonneau dont il tirait le vin, se remplissait au fut et à mesure.

Un hérétique, englouti dans un précipice, fut sauvé (et converti) par Sebald.

Sebald guérit un homme auquel des païens avaient crevé les yeux pour avoir offert un poisson au saint homme.

Une autre fois encore, Sebald, n’ayant rien pour allumer un feu, prit les glaçons qui tombaient de la chaumière, y mit le feu et put chauffer la pièce et le repas.

Autre prodige : les bœufs qui tiraient le cercueil de Sebald, se dirigèrent spontanément vers l’église Saint-Pierre, où l’Ermite fut enterré.

L’église Saint-Sebald, construite à Nuremberg au 14e siècle, est très connue pour son architecture et son mobilier intérieur. Depuis la Réforme, elle est propriété de l’Eglise Luthérienne de Bavière.

Saint Sebald de Nuremberg est commémoré le 19 août dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article
Repost0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00

Michaël Díaz Hori

?-1622

 

Marin japonais.

 

Voir la notice Ioachim Díaz Hirayama

Partager cet article
Repost0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00

Ioannes Nagata Matashichi

?-1622

 

Marin japonais.

 

Voir la notice Ioachim Díaz Hirayama

Partager cet article
Repost0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00

Leo Sukeemon

?-1622

 

Marin japonais.

 

Voir la notice Ioachim Díaz Hirayama

Partager cet article
Repost0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00

Ludovic Frarijn

1563-1622

 

Né à Anvers (Belgique) vers 1563, de parents espagnols, Ludovic vint avec ses parents au Mexique, où il reprit son nom enspagnol de Luis Flores.

Il entra chez les Dominicains et devint prêtre.

Il resta dix-huit ans à Manille, d’où où l’envoya au Japon.

C’est durant ce voyage qu’il fut pris par des pirates, remis aux autorités japonaises à Firando et fait prisonnier pendant deux ans.

D’abord torturé à Firando, il subit le martyre par le feu, à Nagasaki, le 19 août 1622 et fut béatifié en 1867.

 

Voir la notice Ioachim Díaz Hirayama

Partager cet article
Repost0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00

Bartholomaeus Mohyōe

?-1622

 

Marin japonais.

 

Voir la notice Ioachim Díaz Hirayama

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens