Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

 Pedro Martínez Ramos

1902-1936

 

Il naquit le 23 octobre 1902 à Figueruela de Arriba (Zamora, Espagne) de José et Lucía, et fut baptisé le 26.

Il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à l’Escorial (Madrid) et la profession en 1918.

Dès 1925, il fut professeur au Collège Universitaire de María Cristina.

Ordonné prêtre en 1926, il se licencia en Droit canonique.

Quand le gouvernement supprima, en 1933, le Collège de María Cristina, les Religieux en ouvrirent un autre dans la rue de la Princesse, où le père Pedro enseigna jusqu’au 4 août 1936.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

  

Pedro Martínez Ramos

1902-1936

 

Il naquit le 23 octobre 1902 à Figueruela de Arriba (Zamora, Espagne) de José et Lucía, et fut baptisé le 26.

Il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à l’Escorial (Madrid) et la profession en 1918.

Dès 1925, il fut professeur au Collège Universitaire de María Cristina.

Ordonné prêtre en 1926, il se licencia en Droit canonique.

Quand le gouvernement supprima, en 1933, le Collège de María Cristina, les Religieux en ouvrirent un autre dans la rue de la Princesse, où le père Pedro enseigna jusqu’au 4 août 1936.

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

 
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

 Dionisio Terceño Vicente

1912-1936

 

Il naquit le 25 mai 1912 à Congosto de Valdivia (Palencia, Espagne) de Teodosio et Máxima, et fut baptisé le lendemain.

Il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à Leganés (Madrid) et la profession en 1929 ; il y fit aussi les études de philosophie, avant d’aller à l’Escorial (Madrid) pour la théologie.

Il interrompit ses études pour aller au service militaire, entre 1933 et 1935.

Il les reprit à son retour au monastère, et fut ordonné diacre le 10 novembre 1935. Mais les événements de 1936 retardèrent son ordination sacerdotale et il participa à l’holocauste général de toute sa communauté.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

  

Dionisio Terceño Vicente

1912-1936

 

Il naquit le 25 mai 1912 à Congosto de Valdivia (Palencia, Espagne) de Teodosio et Máxima, et fut baptisé le lendemain.

Il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à Leganés (Madrid) et la profession en 1929 ; il y fit aussi les études de philosophie, avant d’aller à l’Escorial (Madrid) pour la théologie.

Il interrompit ses études pour aller au service militaire, entre 1933 et 1935.

Il les reprit à son retour au monastère, et fut ordonné diacre le 10 novembre 1935. Mais les événements de 1936 retardèrent son ordination sacerdotale et il participa à l’holocauste général de toute sa communauté.

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

 Benito Rodríguez González

1873-1936

 

Il naquit le 18 mars 1873 à Armellada (León, Espagne) de Francisco et Francisca, et fut baptisé le 20, recevant le nom de saint Benoît, qu’on fêtait alors le 21 mars.

Il entra dans l’Ordre des Augustins, fit le noviciat à Valladolid, et la profession en 1889.

Il fut ordonné prêtre en 1896.

De 1896 à 1916, il fut professeur dans divers collèges et, cette année-là, fut nommé directeur de la revue La Cité de Dieu.

De ce fait, il résida au Monastère Royal, dont il fut prieur en 1924, avant de passer à Palma de Maiorque en 1927.

De 1933 à 1936, il fut prieur à Leganés et, le 11 juillet 1936, nommé prieur à Palma de Maiorque, où il n’eut pas le temps d’arriver en raison des événements politiques.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

  

Benito Rodríguez González

1873-1936

 

Il naquit le 18 mars 1873 à Armellada (León, Espagne) de Francisco et Francisca, et fut baptisé le 20, recevant le nom de saint Benoît, qu’on fêtait alors le 21 mars.

Il entra dans l’Ordre des Augustins, fit le noviciat à Valladolid, et la profession en 1889.

Il fut ordonné prêtre en 1896.

De 1896 à 1916, il fut professeur dans divers collèges et, cette année-là, fut nommé directeur de la revue La Cité de Dieu.

De ce fait, il résida au Monastère Royal, dont il fut prieur en 1924, avant de passer à Palma de Maiorque en 1927.

De 1933 à 1936, il fut prieur à Leganés et, le 11 juillet 1936, nommé prieur à Palma de Maiorque, où il n’eut pas le temps d’arriver en raison des événements politiques.

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

 José Noriega González

1915-1936

 

Il naquit le 10 février 1915 à Barriosuso de Valdivia (Palencia, Espagne) de Bonifacio et María et fut baptisé le 18 juin.

Il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à Leganés (Madrid) et la profession en 1931 ; il y commença aussi les études de philosophie, avant d’aller les achever à l’Escorial (Madrid).

Il avait tout juste commencé les années de théologie, quand la journée du 6 août interrompit cette préparation au sacerdoce, en mettant ce jeune Religieux sur la voie du martyre. 

Au moment de quitter la prison pour le peloton, il remit à son camarade de cellule, Lucas Herrero, son stylo, le priant de le remettre à sa mère, car ils n’allaient plus se revoir.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

  

José Noriega González

1915-1936

 

Il naquit le 10 février 1915 à Barriosuso de Valdivia (Palencia, Espagne) de Bonifacio et María et fut baptisé le 18 juin.

Il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à Leganés (Madrid) et la profession en 1931 ; il y commença aussi les études de philosophie, avant d’aller les achever à l’Escorial (Madrid).

Il avait tout juste commencé les années de théologie, quand la journée du 6 août interrompit cette préparation au sacerdoce, en mettant ce jeune Religieux sur la voie du martyre. 

Au moment de quitter la prison pour le peloton, il remit à son camarade de cellule, Lucas Herrero, son stylo, le priant de le remettre à sa mère, car ils n’allaient plus se revoir.

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

 Marcos Guerrero Prieto

1915-1936

 

Né le 12 mai 1915 à Fuente Encalada (Zamora, Espagne), il fut baptisé le 23. Il était fils de Sebastián et Josefa.

Après les études classiques et les humanités au collège Notre-Dame del Campo (Rosinos de Vidriales, Zamora), il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à Leganés (Madrid) et la profession en 1931.

Après les études de philosophie à Leganés et à l’Escorial, c’est la palme du martyre qui l’attendait, avant-même de commencer la théologie.

Il avait vingt-et-un ans.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

  

Marcos Guerrero Prieto

1915-1936

 

Né le 12 mai 1915 à Fuente Encalada (Zamora, Espagne), il fut baptisé le 23. Il était fils de Sebastián et Josefa.

Après les études classiques et les humanités au collège Notre-Dame del Campo (Rosinos de Vidriales, Zamora), il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à Leganés (Madrid) et la profession en 1931.

Après les études de philosophie à Leganés et à l’Escorial, c’est la palme du martyre qui l’attendait, avant-même de commencer la théologie.

Il avait vingt-et-un ans.

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

Joaquin García Ferrero

1884-1936

 

Né le 21 août 1884 à Morales de Valverde (Zamora, Espagne), il fut baptisé le 22. Il était fils de Mariano et Fermina.

Il entra chez les Religieux Augustins à l’Escorial (Madrid) et fit la profession en 1901.

Il reçut le sacerdoce en 1907 et travailla à l’Escorial, Ronda, Palma de Mallorca et Trujillo.

En 1933, il revint à l’Escorial comme archiprêtre de la basilique.

Le 5 août 1936, averti par le Prieur de l’imminence du danger, il s’occupa, avec les deux autres pères Llamas et García de la Fuente, de mettre en sûreté la Sainte Image.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

 
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

Dámaso Arconada Merino

1904-1936

 

Né le 17 août 1904 à Carrión de los Condes (Palencia, Espagne) et baptisé le même jour, de Pedro et Celsa, il entra chez les Religieux Augustins.

Il fit le noviciat à l’Escorial (Madrid) et la profession en 1920.

En 1927, il reçut le sacerdoce.

Il fit la licence en Droit. Il exerça le saint ministère et enseigna à Madrid, aux trois collèges Alfonso XII, María Cristina et Résidence de la Princesse.

En 1936, il était à l’Escorial.

En quittant la prison San Antón le 30 novembre, il dit à ses Compagnons : Au Ciel. C’est là qu’on se reverra.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

 
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

 María del Olvido Noguera Albelda

1903-1936

 

C’était une femme de l’Action Catholique, vierge, née le 30 (certaines informations donnent le 20) décembre 1903 à Carcaixent (Valencia), et baptisée le 1er janvier suivant.

Elle était la fille de Isidre Noguera i Oliver et de Dolors Albelda i Tudelan et avait un frère.

Elle reçut la Confirmation en 1909 et la Première communion en 1912. 

Elle fréquenta des collèges tenus par des Religieuses et grandit dans la foi.

María était connue pour sa fidélité à l’Eglise, sa dévotion à la Sainte Vierge, l’aide qu’elle apportait aux pauvres, auxquels elle ouvrait toujours sa porte avec le sourire. En outre, elle s’était engagée dans la catéchèse auprès des jeunes ouvrières.

Les détails qu’on connaît sur son martyre, provinrent du beau-frère d’un des assassins.

María fut arrêtée avec son frère. Tandis que les miliciens attachaient l’homme à un arbre, de façon à violer sa sœur sous ses yeux, la pauvre femme hurlait des Vive le Christ Roi, impuissante à échapper à la méchanceté des hommes qui la violaient. Puis ils s’acharnèrent encore sur elle, se jouant de ce pauvre corps féminin, que María avait toujours tenu dans l’éclat de sa virginité innocente.

Ayant accompli leur crime, ils en ajoutèrent un autre, en l’assassinant d’un coup d’arme à feu. Puis ils assassinèrent son frère.

C’était près de Valencia, à Benifairó de Valldigna, et apparemment le 30 novembre, et non pas le 26 septembre comme on le trouve ailleurs, entre autres dans le Martyrologe.

 

María fut béatifiée en 2001.

  

María del Olvido Noguera Albelda

1903-1936

 

C’était une femme de l’Action Catholique, vierge, née le 30 (certaines informations donnent le 20) décembre 1903 à Carcaixent (Valencia), et baptisée le 1er janvier suivant.

Elle était la fille de Isidre Noguera i Oliver et de Dolors Albelda i Tudelan et avait un frère.

Elle reçut la Confirmation en 1909 et la Première communion en 1912. 

Elle fréquenta des collèges tenus par des Religieuses et grandit dans la foi.

María était connue pour sa fidélité à l’Eglise, sa dévotion à la Sainte Vierge, l’aide qu’elle apportait aux pauvres, auxquels elle ouvrait toujours sa porte avec le sourire. En outre, elle s’était engagée dans la catéchèse auprès des jeunes ouvrières.

Les détails qu’on connaît sur son martyre, provinrent du beau-frère d’un des assassins.

María fut arrêtée avec son frère. Tandis que les miliciens attachaient l’homme à un arbre, de façon à violer sa sœur sous ses yeux, la pauvre femme hurlait des Vive le Christ Roi, impuissante à échapper à la méchanceté des hommes qui la violaient. Puis ils s’acharnèrent encore sur elle, se jouant de ce pauvre corps féminin, que María avait toujours tenu dans l’éclat de sa virginité innocente.

Ayant accompli leur crime, ils en ajoutèrent un autre, en l’assassinant d’un coup d’arme à feu. Puis ils assassinèrent son frère.

C’était près de Valencia, à Benifairó de Valldigna, et apparemment le 30 novembre, et non pas le 26 septembre comme on le trouve ailleurs, entre autres dans le Martyrologe.

María fut béatifiée en 2001.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

Julián Zarco Cuevas

1887-1936

 

Il naquit le 27 juillet 1887 à Cuenca (Espagne) de Gervasio et Convertida, et fut baptisé le 30.

Il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à l’Escorial (Madrid), et la profession en 1905.

Il fut ordonné prêtre le 15 août 1911 et fut vice-bibliothécaire à la Biblitohèque Royale, puis bibliothécaire en 1930.

A cela s’ajoutait sa responsabilité de professeur auprès des jeunes séminaristes. 

En 1929 il fut également membre actif à l’Académie Royale d’Histoire.

Lors de son départ de la prison pour le lieu de son dernier supplice, il fut dépouillé de toutes ses affaires personnelles et il demanda à conserver tout de même ses lunettes. A quoi on lui répondit : A quoi ça va te servir ? Tu n’en auras plus besoin.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

 
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

Tomás Sánchez López

1890-1936

 

Il naquit le 18 septembre 1890 à Hoyocasero (Ávila, Espagne) de Ignacio et María, et fut baptisé le 26.

Il avaitt un frère, Macario, né en 1884, qu’il suivit pas à pas, jusqu’au martyre.

Il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à l’Escorial (Madrid), et la profession en 1911.

Ce Frère fut envoyé à Palma de Maiorque (jusqu’en 1924), puis Guernica, puis en 1927 à Madrid, où il fut sacristain.

A partir de 1933, il était au Monastère Royal.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Liens