Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

 Agustín Renedo Martino

1870-1936

 

Il naquit le 26 août 1870 à Baños de la Peña (Palencia, Espagne) de Timoteo et Ana, et fut baptisé le 28, recevant le nom du Saint du jour, Augustin, qui devait lui être doublement cher, puisqu’il entra dans l’Ordre augustin.

Il fit le noviciat à Valladolid, et la profession en 1888.

Il fut ordonné prêtre en 1895.

Il fut d’abord au Collège Royal Alfonso XII, comme professeur, économe et directeur spirituel.

En 1908, il fut nommé vice-recteur et professeur à Ronda, puis passa en 1914 au Monastère Royal (Madrid), comme professeur et formateur des séminaristes, charge qu’il recouvra jusqu’à sa mort.

En outre, on lui confia la sacristie de la Basilique Royale.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

  

Agustín Renedo Martino

1870-1936

 

Il naquit le 26 août 1870 à Baños de la Peña (Palencia, Espagne) de Timoteo et Ana, et fut baptisé le 28, recevant le nom du Saint du jour, Augustin, qui devait lui être doublement cher, puisqu’il entra dans l’Ordre augustin.

Il fit le noviciat à Valladolid, et la profession en 1888.

Il fut ordonné prêtre en 1895.

Il fut d’abord au Collège Royal Alfonso XII, comme professeur, économe et directeur spirituel.

En 1908, il fut nommé vice-recteur et professeur à Ronda, puis passa en 1914 au Monastère Royal (Madrid), comme professeur et formateur des séminaristes, charge qu’il recouvra jusqu’à sa mort.

En outre, on lui confia la sacristie de la Basilique Royale.

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

 Máximo Valle García

1915-1936

 

Il naquit le 30 décembre 1915 à Villanueva de Abajo (Palencia, Espagne) de Aniano et Ramona, et fut baptisé le 2 janvier suivant.

Après avoir étudié le latin et fait les humanités à Barriosuso (Palencia) ainsi que chez les Augustins de Guernica, il entra dans l’Ordre, fit le noviciat à Leganés et la profession en 1932.

Les études de philosophie, commencées à Leganés, s’achevèrent à l’Escorial (Madrid).

Quand Máximo fut martyrisé, il était juste à un mois de ses vingt-et-un ans.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

  

Máximo Valle García

1915-1936

 

Il naquit le 30 décembre 1915 à Villanueva de Abajo (Palencia, Espagne) de Aniano et Ramona, et fut baptisé le 2 janvier suivant.

Après avoir étudié le latin et fait les humanités à Barriosuso (Palencia) ainsi que chez les Augustins de Guernica, il entra dans l’Ordre, fit le noviciat à Leganés et la profession en 1932.

Les études de philosophie, commencées à Leganés, s’achevèrent à l’Escorial (Madrid).

Quand Máximo fut martyrisé, il était juste à un mois de ses vingt-et-un ans.

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

Juan Monedero Fernández

1881-1936

 

Il naquit le 11 septembre 1881 à Roa de Duero (Burgos, Espagne) de Luis et Isidora, et fut baptisé le même jour.

Il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à l’Escorial (Madrid), et la profession en 1899.

Après ses études au Monastère Royal, il les acheva à Rome, où il fut ordonné prêtre en 1904.

De retour en Espagne, il fut au Monastère Royal, où il continua ses recherches et enseigna la théologie. Il fut nommé Maître en Théologie, et prieur du monastère.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

 
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

 Thaddæus Liu Ruiting

1773-1823

 

Thaddæus (Tadou) était un prêtre chinois.

Né vers 1773 à Qunglai (Sichuan, Chine), il fut arrêté durant la persécution et sommé de renier sa foi. 

Ferme dans la foi, il fut martyrisé à Quxian (Sichuan) le 30 novembre 1823.

 

Il fut béatifié en 1900, et canonisé parmi cent-vingt Martyrs de Chine, en 2000, dont la fête liturgique se célèbre le 9 juillet. 

Tadou Liu Ruiting

1773-1823

 

Tadou (Thaddæus) était un prêtre chinois.

Né vers 1773 à Qunglai (Sichuan, Chine), il fut arrêté durant la persécution et sommé de renier sa foi. 

Ferme dans la foi, il fut martyrisé à Quxian (Sichuan) le 30 novembre 1823.

Il fut béatifié en 1900, et canonisé parmi cent-vingt Martyrs de Chine, en 2000, dont la fête liturgique se célèbre le 9 juillet.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

José Gando Uña

1910-1936

 

Né le 15 juillet 1910 à Villageriz de Vidriales (Zamora, Espagne), il fut baptisé le 17. Il était fils de Valentín et María.

Il entra chez les Religieux Augustins, fit le noviciat à Leganés et la profession en 1930.

Après les études de philosophie à Leganés et à l’Escorial, il eut tout juste le temps de faire deux années de théologie et fut ordonné sous-diacre en 1935.

En 1936, il était à l’Escorial.

Détenu avec les autres Confrères à San Antón, il redonnait courage aux autres en répétant Sursum corda ! C’est l’éternité qui nous attend !

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

 
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

 Amado Cubeñas Diego-Madrazo

1880-1936

 

Amado naquit le 12 septembre 1880 à Egea de los Caballeros (Saragosse, Espagne), et fut baptisé le même jour.

Son père était avocat et eut deux fils Dominicains.

Il étudia à Logroño, apprit la musique et, à dix-huit ans, entra au noviciat dominicain de Ocaña.

Après la profession à Ocaña en 1898, il fut ordonné prêtre à Ávila en 1906.

Son activité, outre le ministère sacerdotal, fut d’administrer les biens temporels de sa communauté.

Il fut envoyé à Hong-Kong, à la Procure de son Ordre (1907-1913), mais sa santé le fit revenir en Espagne.

Convalescent, il fut à La Mejorada (Valladolid) pendant quinze ans (1914-1929), comme économe, professeur et organiste. Ses élèves l’appréciaient beaucoup.

De 1929 à 1936, il fut nommé à la maison de la Pasión (Madrid), comme supérieur et, en même temps, comme procurateur pour l’Espagne.

Quand le couvent du Rosaire de Madrid fut pris d’assaut, il trouva hospitalité chez des amis et chercha à aider économiquement les Confrères qui vivaient dans la clandestinité. Il dut changer d’abri plusieurs fois pour éviter les fouilles.

Il fut tout de même arrêté le 16 septembre 1936 et enfermé à la prison Modelo, où il continua pendant deux mois à montrer le calme et la sérénité de son âme, en compagnie d’autres Confrères, avec lesquels il priait le chapelet.

Le 16 novembre, il fut transféré à San Antón, où se trouvaient des dizaines de Religieux d’autres Ordres.

Finalement, il fut «appelé» le 30 novembre et fusillé le même jour à Paracuellos de Jarama (Madrid).

Il a été béatifié en 2007. 

Amado Cubeñas Diego-Madrazo

1880-1936

 

Amado naquit le 12 septembre 1880 à Egea de los Caballeros (Saragosse, Espagne), et fut baptisé le même jour.

Son père était avocat et eut deux fils Dominicains.

Il étudia à Logroño, apprit la musique et, à dix-huit ans, entra au noviciat dominicain de Ocaña.

Après la profession à Ocaña en 1898, il fut ordonné prêtre à Ávila en 1906.

Son activité, outre le ministère sacerdotal, fut d’administrer les biens temporels de sa communauté.

Il fut envoyé à Hong-Kong, à la Procure de son Ordre (1907-1913), mais sa santé le fit revenir en Espagne.

Convalescent, il fut à La Mejorada (Valladolid) pendant quinze ans (1914-1929), comme économe, professeur et organiste. Ses élèves l’appréciaient beaucoup.

De 1929 à 1936, il fut nommé à la maison de la Pasión (Madrir), comme supérieur et, en même temps, comme procurateur pour l’Espagne.

Quand le couvent du Rosaire de Madrid fut pris d’assaut, il trouva hospitalité chez des amis et chercha à aider économiquement les Confrères qui vivaient dans la clandestinité. Il dut changer d’abri plusieurs fois pour éviter les fouilles.

Il fut tout de même arrêté le 16 septembre 1936 et enfermé à la prison Modelo, où il continua pendant deux mois à montrer le calme et la sérénité de son âme, en compagnie d’autres Confrères, avec lesquels il priait le chapelet.

Le 16 novembre, il fut transféré à San Antón, où se trouvaient des dizaines de Religieux d’autres Ordres.

Finalement, il fut «appelé» le 30 novembre et fusillé le même jour à Paracuellos de Jarama (Madrid).

Il a été béatifié en 2007.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

 José Dalmau Regás

1886-1936

 

Né le 16 décembre 1886 à Calella (Barcelone, Espagne), il fut baptisé le 20. Il était fils de Joaquín et Narcisa.

Vers 1910, il entra chez les Religieux Augustins à l’Escorial (Madrid) et fit la profession comme Frère en 1914.

Quand l’imprimerie fut installée (1920), il en fut chargé, jusqu’à en être le directeur technique, jusqu’à la fin de sa vie.

En 1936, il était toujours à l’Escorial.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

  

José Dalmau Regás

1886-1936

 

Né le 16 décembre 1886 à Calella (Barcelone, Espagne), il fut baptisé le 20. Il était fils de Joaquín et Narcisa.

Vers 1910, il entra chez les Religieux Augustins à l’Escorial (Madrid) et fit la profession comme Frère en 1914.

Quand l’imprimerie fut installée (1920), il en fut chargé, jusqu’à en être le directeur technique, jusqu’à la fin de sa vie.

En 1936, il était toujours à l’Escorial.

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

Luis Palacios Lozano

1893-1936

 

Luis naquit le 25 août 1893 à Agés (Burgos, Espagne).

Il entra chez les Bénédictins de Montserrat.

Il fit la profession et fut ordonné prêtre. 

Quand éclata la révolution de 1936, la communauté dut se séparer, les uns trouvant refuge dans d’autres monastères, d’autres réussissant à passer la frontière, mais il y eut des martyrs.

Luis fut de ceux-là.

On pourra trouver les détails des événements de juillet 1936 dans la notice de Ángel María Rodamilans Canals.

 

Luis fut assassiné à Barcelone le 30 novembre 1936, et béatifié en 2013.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

León Alesanco Maestro

1882-1936

 

León naquit le 22 mai 1882 à San Millán de la Cogolla (La Rioja, Espagne).

Il entra chez les Bénédictins de Montserrat.

Lors de sa profession, León prit le nom de Luis Gonzaga et fut ordonné prêtre. 

Quand éclata la révolution de 1936, la communauté dut se séparer, les uns trouvant refuge dans d’autres monastères, d’autres réussissant à passer la frontière, mais il y eut des martyrs.

León fut de ceux-là.

On pourra trouver les détails des événements de juillet 1936 dans la notice de Ángel María Rodamilans Canals.

 

León fut assassiné à Barcelone le 30 novembre 1936, et béatifié en 2013.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 00:00

Constantino Malumbres Francés

1872-1936

 

Né le 10 mars 1872 à Frómista (Palencia, Espagne), il fut baptisé le 13. Il était fils de Matías e Florentina.

Il entra chez les Religieux Augustins et fit la profession en 1889 à Valladolid.

Ordonné prêtre à Palma de Mallorca en 1896, il enseigna pendant quarante ans, à Guernica, à l’Escorial, à Portugalete, à Ronda, Palma de Mallorca, de nouveau à Guernica.

En juillet 1936, il vint au monastère de rue de la Princesse (Madrid), pour le Chapitre Provincial.

 

 

Voir la notice Augustins martyrs Paracuellos 30/11/1936

 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Liens