Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 14:39

Ángel Marina Álvarez

1890-1936

 

Ángel Marina Álvarez naquit le 28 mars 1890 à Barruelos de los Carabeos (Santander, Espagne).

Au couvent dominicain d’Almagro, il avait fait la profession et reçu le sacerdoce.

Voir la notice Dominicains martyrs à Almagro 1936.

Il eut la grâce du martyre à El Picado (Almagro, Ciudad Real), le 14 août 1936.

Ángel Marina Álvarez devrait être béatifié en 2020, et inscrit au Martyrologe le 14 août.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 14:38

Ricardo López y López

1914-1936

 

Ricardo López y López naquit le 13 janvier 1914 à Olmos de Atapuerca (Burgos, Espagne).

Au couvent dominicain d’Almagro, il avait fait la profession et se préparait au sacerdoce.

Voir la notice Dominicains martyrs à Almagro 1936.

Il eut la grâce du martyre à Manzanares (Ciudad Real), le 8 août 1936.

Ricardo López y López devrait être béatifié en 2020, et inscrit au Martyrologe le 8 août.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 14:37

Santiago Aparicio

1913-1936

 

Santiago Aparicio naquit le 24 septembre 1913 à Revilla de Collazos (Palencia, Espagne).

Au couvent dominicain d’Almagro, il avait fait la profession et se préparait au sacerdoce.

Voir la notice Dominicains martyrs à Almagro 1936.

Il eut la grâce du martyre à Manzanares (Ciudad Real), le 8 août 1936.

Santiago Aparicio devrait être béatifié en 2020, et inscrit au Martyrologe le 8 août.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 13:14

Paulino Reoyo García

1913-1936

 

Paulino Reoyo García naquit le 22 juin 1913 à Atapuerca (Burgos, Espagne) et reçut au baptême le nom du Saint du jour, s.Paulino de Nole.

Au couvent dominicain d’Almagro, il avait fait la profession et se préparait au sacerdoce.

Voir la notice Dominicains martyrs à Almagro 1936.

Il eut la grâce du martyre à Manzanares (Ciudad Real), le 8 août 1936.

Paulino Reoyo García devrait être béatifié en 2020, et inscrit au Martyrologe le 8 août.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 13:13

Justo Vicente Martínez

1913-1936

 

Justo Vicente Martínez naquit le 17 octobre 1913 à Villanázar de Valverde (Zamora, Espagne).

Il avait émis les vœux et vivait au couvent d’Almagro, se préparant au sacerdoce.

Voir la notice Dominicains martyrs à Almagro 1936.

Il eut la grâce du martyre à Miguelturra (Ciudad Real), le 30 juillet 1936.

Justo Vicente Martínez devrait être béatifié en 2020, et inscrit au Martyrologe le 30 juillet.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 13:13

Santiago de Prado Fernández (Mateo)

1907-1936

 

Santiago de Prado Fernández naquit le 25 juillet 1907 à La Mata de Monteagudo (León, Espagne) et reçut au baptême le nom du Saint du jour, s.Jacques.

Frère convers dominicain, il vivait au couvent d’Almagro.

Voir la notice Dominicains martyrs à Almagro 1936.

Il eut la grâce du martyre à Miguelturra (Ciudad Real), le 30 juillet 1936.

Santiago de Prado Fernández devrait être béatifié en 2020, et inscrit au Martyrologe le 30 juillet.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 13:12

José Garrido Francés

1893-1936

 

José Garrido Francés naquit le 11 octobre 1893 à Villaherreros (Palencia, Espagne C).

Prêtre, il vivait dans le couvent dominicain d’Almagro.

Voir la notice Dominicains martyrs à Almagro 1936.

Il eut la grâce du martyre à Miguelturra (Ciudad Real), le 30 juillet 1936.

José Garrido Francés devrait être béatifié en 2020, et inscrit au Martyrologe le 30 juillet.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 13:11

Antolín Martínez Santos

1914-1936

 

Antolín Martínez Santos naquit le 9 novembre 1914 à Campo de Criptana (Ciudad Real, Espagne C).

Il était tout jeune novice dans l’Ordre dominicain et se trouvait dans le grand couvent d’Almagro. Voir la notice Dominicains martyrs à Almagro 1936.

Il eut la grâce du martyre à Alcázar de San Juan, le 24 juillet 1936.

Antolín Martínez Santos devrait être béatifié en 2020, et inscrit au Martyrologe le 24 juillet.

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 13:10

Dominicains martyrs à Almagro

1936

 

 

Au sud de Madrid, dans la province de la Manche et le diocèse de Ciudad Real, se trouve la vieille ville d’Almagro, avec son grand couvent des pères Dominicains.

Fin juin 1936 se trouvaient dans cet établissement plus d’une centaine d’individus, entre prêtres, novices, frères convers et élèves du collège. L’ambiance sociale était déjà agitée, et presque tous les jeunes élèves avaient été renvoyés dans leurs familles pour les vacances, de sorte que, au moment où éclata la guerre civile de 1936, il n’y avait plus qu’une cinquantaine de personnes dans le couvent.

Le bruit circulait dans la rue que ce couvent si peuplé cachait beaucoup d’argent ; l’unique réalité est que les bons frères convers entretenaient un grand jardin où ils cultivaient les fruits et les légumes, et élevaient aussi un bon nombre de vaches : le travail ne manquait pas pour nourrir tout ce monde, mais d’argent, il n’y en avait pas, sinon pour les nécessités administratives comme il en faut dans toute institution.

Dès le 18 juillet 1936, quand les communistes commencèrent à s’attaquer vraiment aux édifices et aux membres de l’Eglise, les pères Dominicains furent d’abord insultés et menacés dans la rue.

Le 21 juillet, les anarchistes mirent la feu à l’église de la Mère de Dieu, proche du couvent. Des Religieux intervinrent pour maîtriser l’incendie, mais ils furent agressés par la foule. Déjà, on parlait de fusiller tous les Religieux.

En effet, après l’incendie de l’église, le 25 juillet, on fit sortir tous les Dominicains et on les enferma dans une barraque abandonnée. Ensemble, ils priaient, bien conscients de leur sort. Le maire voulait les envoyer à Madrid sous bonne escorte, mais les communistes d’Almagro craignaient de les «perdre de vue» et en vinrent aux voies de fait.

Les premiers immolés (une douzaine) furent immédiatement torturés et fusillés dans le cimetière d’Almagro ; on ne dispose pas de leurs noms.

Quatorze autres furent fusillés dans la prison, et d’autres encore en divers endroits des environs : un à Alcazar de San Juan (24 juillet) ; trois à Miguelturra (30 juillet), trois autres à Manzanares (8 août), treize tout près d’Almagro (14 août) ; quatre autres à Madrid (Paracuellos). On trouvera leurs noms plus bas.

Les trois qui furent fusillés à Miguelturra, étaient en principe destinés à Madrid pour être «protégés», mais on prévint la station de Miguelturra pour arrêter les petits oiseaux et leur donner à manger. Deux furent abattus à leur descente de train, le troisième, qui s’était caché dans un coin, fut vite découvert et abattu à bout portant.

Le 14 août à trois heures du matin, des miliciens vinrent hurler et blasphémer à la porte de cette «maison-prison», demandant l’immédiate ouverture de la porte, sinon ils la mitrailleraient. Les Pères se résolurent à ouvrir, pour épargner les jeunes garçons qui étaient encore avec eux. A ce moment-là, le plus ancien des Pères donna l’absolution collective à tous, bien conscients que leur vie terrestre touchait à sa fin.

Les miliciens firent sortir tout le monde et s’apprêtaient à les fusiller, mais le Prieur des Dominicains intervint pour sauver au moins la vie des plus jeunes des garçons, dont certains n’avaient que douze ans. Finalement, les miliciens sélectionnèrent treize des plus anciens Religieux ; le frère José Prieto restait avec huit enfants, ainsi que trois autres novices. Les treize «choisis» furent conduits en-dehors d’Almagro ; juste avant d’être fusillé, l’un d’eux pria : «Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font» (Lc 23:34).

Les survivants furent embarqués pour Madrid, sous escorte des gardes d’assaut ; à Daimiel, ils furent arrêtés par des miliciens menaçants, mais les gardes d’assaut les mirent en joue et ils passèrent, pour arriver finalement à Madrid dans l’après-midi : les jeunes enfants furent conduits au Tribunal des Mineurs, sans qu’on sache précisément quel fut leur sort ; quant aux quatre Religieux, leur destin fut la prison Modelo ; quelques jours plus tard, se présenta à eux un ancien compagnon d’Almagro, qui leur proposa de les libérer s’ils faisaient comme lui : il était passé dans les rangs des miliciens ; inutile de dire que les Religieux n’acceptèrent pas ce chantage. Le 23 août, il y eut un début d’incendie dans la prison ;  le 16 novembre, ils furent évacués pour la prison San Antón, car la prison Modelo était bombardée.

On proposa aux frères Escosura et Santiago la liberté et une bonne place, s’ils acceptaient de se marier, mais ils préférèrent rester dans cette prison sale, mal manger et dormir par-terre, plutôt que de trahir leur consécration.

Le frère Delgado Pérez fut exécuté le 7 novembre à Paracuellos (il a été béatifié en 2007).

Le 28 novembre, il y eut une exécution avec beaucoup de victimes, dont le fr.Prieto.

Les deux derniers Frères furent exécutés le 3 décembre.

Voici une liste des noms de tous ces Martyrs, pour lesquels il y a une petite notice plus détaillée. Ils ont été béatifiés en 2020.

à Alcázar de San Juan, 24 juillet :

  • Antolín Martínez Santos,

à Miguelturra, 30 juillet :

  • José Garrido Francés,
  • Santiago de Prado Fernández (Mateo)
  • Justo Vicente Martínez

à Manzanares, 8 août :

  • Paulino Reoyo García,
  • Santiago Aparicio López
  • Ricardo López y López

à deux kilomètres d’Almagro, le 14 août :

  • Ángel Marina Álvarez
  • Manuel Fernández-Herba Pereira
  • Antonio Trancho Andrés
  • Natalio Camazón Junquera
  • Luis Suárez Velasco
  • Eduardo Sáinz Lantarón
  • Pedro López Delgado
  • Francisco Santos Cadierno
  • Sebastián Sáinz López
  • Arsenio de la Viuda Solla
  • Ovidio Bravo Porras
  • Dionisio Pérez García
  • Fernando García de Dios

à Madrid, prison Modelo, exécution à Paracuellos del Jarama, béatifiés en 2007 :

  • José Delgado Pérez († 7 novembre)
  • José Prieto Fuentes († 28 novembre)
  • Francisco Fernández Escosura († 3 décembre)
  • Manuel Santiago Santiago († 3 décembre)

 

Les vingt premiers Martyrs de cette liste furent béatifiés en 2020.

 

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 11:12

Justo Vicente Martínez

1913-1936

 

Justo Vicente Martínez naquit le 17 octobre 1913 à Villanázar de Valverde (Zamora, Espagne).

Il avait émis les vœux et vivait au couvent d’Almagro, se préparant au sacerdoce.

Voir la notice Dominicains martyrs à Almagro 1936.

Il eut la grâce du martyre à Miguelturra (Ciudad Real), le 30 juillet 1936.

Justo Vicente Martínez devrait être béatifié en 2020, et inscrit au Martyrologe le 30 juillet.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens