Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

José Blasco Juan

1912-1936

 

(voir aussi la notice : Clarétains martyrs à Barbastro).

 

José était né le 2 janvier 1912 à Játiva (Valencia).

 

Il fut martyrisé le 15 août 1936 à Barbastro et béatifié en 1992.

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Josep Maria Badía Mateu

1912-1936

 

Josep Maria vit le jour le 30 septembre 1912 à Puigpelat (Tarragona, Espagne).

Son père était employé aux Chemins de fer.

Josep Maria entra au collège des Pères Clarétains à Cervera, et fut ensuite à Vic, Cervera à nouveau, enfin Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Josep Maria signa une lettre commune des Martyrs Clarétains, où il ajouta ces mots : Victoire au Cœur de Jésus et au Cœur de Marie !

Il fut martyrisé avec ses dix-neuf jeunes Compagnons à Barbastro le jour de l’Assomption, 15 août 1936, quand il n’avait pas même vingt-quatre ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

José Figuero Beltrán

1911-1936

 

José vit le jour le 14 août 1911 à Gumiel del Mercato (Burgos, Espagne).

Il entra au collège des Pères Clarétains à Alagón, et fut ensuite à Cervera, Vic, Solsona, enfin Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

José signa la lettre commune des Martyrs Clarétains à la Congrégation avec ces mots : Je pardonna à mes ennemis.

Il fut martyrisé avant ses dix-neuf jeunes Compagnons à Barbastro, le jour de l’Assomption, 15 août 1936, lendemain de son vingt-quatrième anniversaire.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

José María Peris Polo

1889-1936

 

Il naquit le 1er novembre 1889 à Cinctorres (Castellón, Espagne).

Son père fut son premier professeur de musique ; il joua dans l’harmonie du pays et étudia à Tortosa l’harmonie, le contrepoint et la composition avec Felipe Pedrell.

A Tortosa il entra en 1900 au collège tenu par les Prêtres Ouvriers Diocésains ; c’est durant ces années-là que mourut sa mère.

En 1912, il fit partie à son tour des Prêtres Ouvriers Diocésains ; il fut ordonné prêtre en 1914 et émit la profession la même année.

Il aurait dû aller se diplômer à Rome, mais sa faible santé ne le lui permit pas. Il étudia le chant grégorien chez les moines de Maredsous (Belgique), Solesmes (Sarthe, France) et de En-Calcat (Tarn, France).

En revanche, la même année 1914, il suivit des cours à Valencia, avec don Vicente Ripollès ; de 1916 à 1926, il sera recteur du séminaire de Tortosa, puis à Cordoue (1926) et Barcelone (1933).

C’est pendant sa présence à Cordoue que mourut son père (1927).

Il composa beaucoup de musique religieuse, écrivit des méthodes de solfège et de chant grégorien, des manuels pour les chorales. 

Il quitta le séminaire de Cordoue à la suite d’une mésentente entre l’évêque et certains professeurs (et lui). Après quelques semaines à Tortosa, il fut appelé à remplacer le recteur, malade, de Barcelone ; quand il y arriva, les responsables étaient dominés par les élèves. Sa méthode fut cependant de connaître personnellement chacun des séminaristes, qui l’apprécièrent unanimement. Il les forma à la spiritualité, à la musique sacrée, à la liturgie, grâce aussi à la proche abbaye bénédictine de Montserrat. Il y avait près de trois-cents séminaristes.

En juin 1936, il organisa une grande fête sacerdotale, à laquelle participèrent plus de mille cinq-cents prêtres et religieux.

Au début de la Guerre civile de juillet 1936, il se réfugia d’abord chez son frère Daniel à Cinctorres ; le 13 août 1936, on vint les arrêter ; Daniel prit la fuite, mais pas don José María qui fut emmené à Almassora. 

Le 14, il dit à sa cousine : Ils vont me tuer, mais ne t’en fais pas. C’est un vrai plaisir de mourir pour la foi.

Il fut fusillé au matin du 15 août 1936, et béatifié en 1995.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

 

Lluís Lladó Teixidor

1912-1936

 

(voir aussi la notice : Clarétains martyrs à Barbastro).

 

Lluís était né le 12 mai 1912 à Viladásens (Girona). 

 

Il fut martyrisé le 15 août 1936 à Barbastro et béatifié en 1992.

 

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

José Amorós Hernández

1913-1936

 

(voir aussi la notice : Clarétains martyrs à Barbastro).

 

José était né le 14 janvier 1913 à Puebla Larga (Valencia).

 

Il fut martyrisé le 15 août 1936 à Barbastro et béatifié en 1992.

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Alfons Sorribes Teixidó

1912-1936

 

Alfons vit le jour le 17 décembre 1912 à Rocafort de Nálech (Lleida, Espagne).

Il entra au collège des Pères Clarétains à Cervera, et fut ensuite à Barbastro, Cervera, Vic, Solsona, Cervera à nouveau, enfin Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Alfons signa une lettre commune des Martyrs Clarétains, où il ajouta ces mots : Vive le bienheureux père Claret ! {leur Fondateur, voir au 24 octobre}.

Il fut martyrisé avec ses dix-neuf jeunes Compagnons à Barbastro le jour de l’Assomption, 15 août 1936, à vingt-trois ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Joan Baixeras Berenguer

1913-1936

 

(voir aussi la notice : Clarétains martyrs à Barbastro).

 

Joan était né le 21 novembre 1913 à Castelltersol (Barcelone).

 

Il fut martyrisé le 15 août 1936 à Barbastro et béatifié en 1992.

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Ramón Illa Salvia

1914-1936

 

Ramón (Raymond) vit le jour le 23 août 1914 à Belibís (Lleida, Espagne). On trouve aussi la date du 12 février 1914 (?).

Il entra au collège des Pères Clarétains à Cervera, et fut ensuite à Vic, Solsona, enfin Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Ramón signa une lettre commune des Martyrs Clarétains, où il ajouta ces mots : Merci et gloire à Dieu pour toutes choses !

Il fut martyrisé avec ses dix-neuf jeunes Compagnons à Barbastro le jour de l’Assomption, 15 août 1936, huit jours avant ses vingt-deux ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Josep Maria Ros Florensa

1914-1936

 

Josep Maria vit le jour le 29 octobre 1914 à Els Torms (Lleida, Espagne).

Il entra au collège des Pères Clarétains à Cervera, et fut ensuite à Vic, Solsona, enfin Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Josep Maria signa une lettre commune des Martyrs Clarétains, où il ajouta ces mots : Vive le monde ouvrier catholique !

Il fut martyrisé avec ses dix-neuf jeunes Compagnons à Barbastro le jour de l’Assomption, 15 août 1936, peu avant ses vingt-deux ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens