Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Lluís Lladó Teixidor

1912-1936

 

Lluís vit le jour le 12 mai 1912 à Viladàsens (Girona, Espagne).

Il entra au collège des Pères Clarétains à Cervera, et fut ensuite à Alagón, Barbastro, Vic, Solsona, Cervera à nouveau et encore Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Lluís signa une lettre commune des Martyrs Clarétains, où il ajouta ces mots : Vive le bon Père Claret {leur Fondateur, voir au 24 octobre), apôtre et ouvrier !

Il fut martyrisé avec ses dix-neuf jeunes Compagnons à Barbastro le jour de l’Assomption, 15 août 1936, à vingt-quatre ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

 

Ramon Illa Salvia

1914-1936

 

(voir aussi la notice : Clarétains martyrs à Barbastro).

 

Ramon était né le 12 février 1914 à Bellvís (Lleida). 

 

Il fut martyrisé le 15 août 1936 à Barbastro et béatifié en 1992.

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

 

Lluís Masferrer Vila

1912-1936

 

(voir aussi la notice : Clarétains martyrs à Barbastro).

 

Le père Lluís était né le 9 juillet 1912 à San Vicenç de Torelló (Barcelone).

 

Il fut martyrisé le 15 août 1936 à Barbastro et béatifié en 1992.

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

 

Miquel Masip González

1913-1936

 

(voir aussi la notice : Clarétains martyrs à Barbastro).

 

Miquel était né le 18 juin 1913 à Llardecans (Lleida). 

 

Il fut martyrisé le 15 août 1936 à Barbastro et béatifié en 1992.

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Agustín Viela Ezcurdia

1914-1936

 

Agustín vit le jour le 4 avril 1914 à Oteiza de la Solana (Navarre, Espagne).

Il entra au collège des Pères Clarétains à Alagón, puis Cervera, et fut ensuite à Vic, Solsona, Cervera de nouveau et enfin Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Agustín signa une lettre commune des Martyrs Clarétains, où il ajouta ces mots latins : Domine, dimitte illis (Seigneur, pardonne-leur).

Il fut martyrisé avec ses dix-neuf jeunes Compagnons à Barbastro le jour de l’Assomption, 15 août 1936, à vingt-deux ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Eduardo Ripoll Diego

1912-1936

 

Eduardo vit le jour le 9 (ou le 6 ?) janvier 1912 à Játiva (Valencia, Espagne).

Il entra au collège des Pères Clarétains à Alagón (Saragosse), et fut ensuite à Cervera, Vic, Solsona, Cervera à nouveau, enfin Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Eduardo signa une lettre commune des Martyrs Clarétains, où il ajouta ces mots : Vive le Christ Roi et le Cœur de Marie !

Il fut martyrisé avec ses dix-neuf jeunes Compagnons à Barbastro le jour de l’Assomption, 15 août 1936, à vingt-quatre ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Clemente Vea Balaguer

1898-1936

Clemente vit le jour le 9 juin 1898 à La Jana (Castellón, Espagne) et fut baptisé le 12.

Il entra au noviciat des Frères des Ecoles Chrétiennes de Fortianell en 1916 ; l’année suivante il reçut l’habit avec le nom de Clemente Adolfo ; c’était le 11 février, fête de Notre-Dame de Lourdes, envers laquelle il avait une dévotion toute spéciale. Il fit ensuite le scholasticat à Bujedo.

Il exerça son activité à Benicarló de 1920 à 1923, avec deux brefs séjours à Monreal del Campo et Bonanova.

Il passa ensuite à Barcelone (1923), Gracia (1931) et Tortosa (1933).

Le 22 juillet 1936, fuyant la persécution, il revint dans sa famille. Mais on l’arrêta. Après un examen en règle, on le laissa aller chez lui, en lui intimant l’ordre ni de sortir ni de recevoir quiconque. Le Frère obéit.

Le 14 août dans la soirée, on vint le chercher, ainsi que le curé, don Vicente Castell.

Les deux furent assassinés au matin du 15 août 1936, pour fêter au Ciel l’Assomption de Marie.

Frère Clemente Adolfo fut béatifié en 2013.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Jaume Bonet Nadal

1884-1936

 

Jaume vit le jour le 4 août 1884 à Santa María de Montmagastrell (Lleida, Catalogne, Espagne).

Il entra chez les Salésiens, fit la profession en 1909 et fut ordonné prêtre en 1917.

Il fut longtemps à Barcelone.

L’été 1936, il rentra chez les siens, mais constatant que la situation n’était pas meilleure, il chercha à regagner Barcelone.

On l’arrêta à Tárrega (Lleida), où il fut martyrisé le 18 août 1936 selon certains, le 15 août pour d’autres (Martyrologe Romain).

Il a été béatifié en 2001.

Son aîné, José, avait déjà suivi le même chemin (voir au 13 août).

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Luis Ros Ezcurra

1910-1936

 

Il vit le jour le 30 avril 1910 à Lezáun (Navarre, Espagne).

Entré à l’Ecole apostolique de la Congrégation des Sacrés-Cœurs (Pères de Picpus) à Miranda de Ebro, il y fit ensuite le noviciat et la profession le 15 août 1929, avec le nom de Mario. 

Très discret, très sincère, il disait lui-même naïvement qu’il ne savait pas mentir.

Ordonné prêtre le 21 juillet 1935, il fut incorporé au Collège de Madrid, d’où il dut partir en juillet 1936 pour se réfugier dans une pension appartenant à un de ses oncles.

Au soir du 14 août 1936, on vint l’arrêter dans la pension en question pour lui faire subir une sorte de jugement, durant lequel il affirma qu’il appartenait à la congrégation des Sacrés-Cœurs et qu’il était prêtre.

On retrouva son cadavre le 15 août 1936 aux environs de Madrid, le visage complètement défiguré par les balles ; ce sont ses oncles qui le reconnurent. 

Ce jeune martyr de vingt-six ans avait été fusillé au jour anniversaire de sa profession et n’avait qu’à peine plus d’une année de sacerdoce.

Le père Mario fut béatifié en 2013.

Partager cet article
Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

José María Juan Blasco

1912-1936

 

José María vit le jour le 2 janvier 1912 à Játiva (Valencia, Espagne).

Il entra au collège des Pères Clarétains à Alagón (Saragosse), et fut ensuite à Cervera, Vic, Solsona, Cervera à nouveau, enfin Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

José María signa une lettre commune des Martyrs Clarétains, où il ajouta ces mots : Je meurs pour la Congrégation et pour les âmes !!!

Il fut martyrisé avec ses dix-neuf jeunes Compagnons à Barbastro le jour de l’Assomption, 15 août 1936, à vingt-quatre ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens