Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

 

11 MAI

 

II.

S Maioul, martyr à Adrumète, livré aux bêtes (III.?).

III.

Ste Estelle (= étoile), martyre vénérée à Saintes.

S Anastase, décapité avec sa famille ; il s’était converti à la vue des tortures de s. Venant (cf. 18 mai).

IV.

S Anthime, prêtre romain, précipité dans le Tibre, puis décapité ainsi que son ami s. Maxime (patron secondaire de l’abbaye de Altamura) et que ss. Bassus et Fabius.

Ss Sisinius, diacre, Dioclès et Florent, disciples de s. Anthime, venus d’Orient à Osimo, lapidés ; Sisinius est patron secondaire de Toffia.

S Evelle, officier de Néron, décapité comme s. Torpès, au martyre duquel il avait assisté.

S Mocius, prêtre à Amphipolis, décapité à Byzance.

V.

S Udaut, noble romain, apôtre des Ostrogoths en Espagne, torturé par leur chef à Ax, dont il est patron secondaire.

S Mamert, évêque à Vienne, le premier qui préconisa les Litanies, trois jours avant l’Ascension, pour détourner des calamités imminentes. 

VIII.

S Gengou, martyr, très saint époux trahi par son épouse ; convaincue d’adultère mais impénitente, elle poussa son complice à l’assassiner.

XI.

S Mayeul, provençal, prêtre à Mâcon, abbé à Cluny pour seconder l'impotent abbé Aymard, mort en allant, sur la demande de Hugues Capet, réformer le monastère de Saint-Denis ; il avait refusé l’évêché de Besançon.

S Gautier, abbé au monastère de l’Esterp.

XIII.

S Illuminato, franciscain ou bénédictin à San Severino.

XIV.

B Gregorio Celli, augustin, chassé du couvent construit par les soins de sa mère, hébergé chez les franciscains de Rieti, mort à cent-dix-huit ans.

XVI.

Bx John Rochester et James Walworth, chartreux de Londres, pendus.

B Giovanni Battista de Fabriano, franciscain, dont le corps fut plus tard retrouvé sans corruption et exhalant une odeur agréable.

XVIII.

S Francesco de Geronimo, jésuite italien, envoyé en mission dans les Pouilles, puis comme prédicateur à Naples. 

B Ignazio de Laconi, capucin à Cagliari.

S Matthêu Lê Văn Gẫm, laïc marié martyr en Cochinchine, canonisé en 1988 et fêté avec ses Compagnons le 24 novembre.

B Zefirino Namuncurà (1886-1905), jeune Argentin conquis par l'idéal de s.Giovanni Bosco, mort de tuberculose à Rome ; béatifié en 2007. 

 

 

 

12 MAI

 

I.

Ss Nereus et Achilleus, deux frères romains, exilés pour leur foi dans l'île de Ponza avec Flavie Domitille dont ils étaient les officiers, et décapités sur la voie Ardéatine. 

Ste Flavie Domitille, nièce de Domitien ; ayant refusé d’épouser un païen, elle fut brûlée vive avec deux compagnes qu’elle avait converties.

III.

S Cyrille, martyr à Axiopolis avec six autres compagnons.

IV.

S Pancrace, jeune garçon venu d’Orient avec son oncle, s. Denis (fêté le même jour),  décapité à quatorze ans à Rome ; Denis fut baptisé par le pape, arrêté quelques jours après et mis en prison, où il mourut peu après. 

V.

S Epiphane, évêque à Salamine, érudit dans les langues et les Saintes Ecritures ; il est patron de l’île de Chypre, avec s. Barnabé.

S Philippe, prêtre venu de Thrace, apôtre de la Sicile ; il est invoqué pour la délivrance des énergumènes.

VI.

S Mondry, confesseur (évêque ?) à Célettes.

VII.

S Modoald, oncle de ste Gertrude de Nivelle, évêque à Trèves.

Ste Rictrude, basque, retirée à Marchiennes quand elle fut veuve.

VIII.

S Germain, évêque à Constantinople ; il reprit fermement l’empereur iconoclaste ; il dut abdiquer, presque centenaire.

XII.

S Domingo, ermite à La Calzada : l’autre ermite qui l’accueillit là et l’ordonna était le b. Grégoire, futur cardinal-évêque d’Ostie.

XIV.

Bse Imelda Lambertini, bolognaise, “Fleur de la sainte eucharistie”, morte à treize ans dans le monastère dominicain.

XV.

Bse Jeanne de Portugal, fille du roi Alphonse V, dominicaine, patronne de Aveiro.

XVI.

Bse Catherine de Cardogna, napolitaine, appelée à la cour d’Espagne pour l’éducation du prince : n’en pouvant rien tirer, elle alla se cacher dans une grotte d’un monastère de carmes.

 

 

13 MAI

 

II.

Ste Glycère, fille d’un fonctionnaire romain, martyre à Héraclée.

?

S Christantien, martyr en Italie, fêté à Ascoli, invoqué contre l’orage et la grêle.

Ste Rastragène, martyre de la chasteté à Soissons.

S Moeldod (Mac Eingin), abbé en Irlande.

IV.

S Mocius (Mutius), prêtre martyr à Byzance.

S Marcellien, deuxième évêque à Auxerre.

S Onésime, évêque à Soissons.

S Servais, évêque à Tongres ; la neige ne tombait jamais sur son tombeau, et il n’eut de successeur qu’un siècle plus tard.

VI.

S Jean le Silentiaire, évêque à Colonia, puis retiré à Jérusalem, mort à cent-quatre ans ; il savait garder le silence pendant des périodes entières.

Stes Agnès, abbesse à Poitiers, et Disciole, une de ses religieuses et nièce de s. Sauve.

S Flavius, évêque à Châlon-sur-Saône, après avoir été chancelier du roi s. Gontran.

VII.

S Pausicaque, médecin devenu évêque à Synnade.

VIII.

S Natalis, évêque à Milan.

Ste Rolende (Rollande), fille de prince, morte à Villiers-la-Poterie, où elle est invoquée contre la gravelle et les coliques ( XI.?).

XIII.

S Gérard de Villamagna, un jeune orphelin parti en croisade ; il souffrit beaucoup des Turcs, repartit en Palestine, puis fut ermite en Italie, et tertiaire franciscain très austère.

XV.

Ste Gemma, bergère enlevée par le comte de Celano ; elle le convertit et vécut là en recluse.

Bse Maddalena Albrici, abbesse augustine à Brunate. 

XIX.

S André-Hubert Fournet, prêtre dans la Vienne, d’abord curé “tranquille” puis très zélé pendant la Révolution, parfois au péril de sa vie ; fondateur, avec la bse Elisabeth Bichier des Ages, de la congrégation des Filles de la Croix, pour l'enseignement et les soins des malades.

XX.

Apparition de Notre Dame à Fatima (1917).

B Joan Montpeó Masip (1918-1938), séminariste espagnol martyrisé près de Tarragona, béatifié en 2013.

 

 

14 MAI

 

I.

S Matthias, apôtre mort à Jérusalem (ou en Éthiopie ?), dont les reliques seraient à Trêves, représenté avec hallebarde ou épée, et parfois même transpercé par celles-ci par allusion à son martyre.

II.

S Victor et ste Couronne, lui, militaire, elle, adolescente de seize ans, martyrs en Egypte ; Victor eut les doigt brisés, fut jeté dans une fournaise ardente puis décapité ; Couronne fut écartelée après avoir été liée entre deux arbres qu’on avait inclinés, puis relâchés.

Stes Justa, Justine et Hénédine, vierges martyres en Sardaigne.

III.

S Maxime, martyr lapidé en Asie.

S Pontius, de famille sénatoriale romaine, martyr à Cimiez.

S Isidore, martyr à Chio ; il fut jeté dans un puits dont l’eau, depuis, guérit les malades.

IV.

Ss Félix et Fortunat, martyrs à Aquilea.

S Boniface, intendant débauché d’une riche romaine, venu à Tarse où, converti, il subit le martyre.

V.

S Aproncule, évêque chassé de Langres et élu à Clermont (ou évêque à Trèves, patron de Buchsaï ?).

S Ampelius, forgeron égyptien, venu mourir près de Gênes, patron des forgerons. 

VI.

S Gall, moine auvergnat, évêque à Clermont, oncle et maître de s. Grégoire de Tours. 

S Bévignat, ermite près de Pérouse.

S Boniface, évêque à Ferento.

VII.

S Gildéric (Joudry), écossais, ermite près de Exmes ; on l’invoque contre la fièvre.

S Carthag le Jeune (Mochuda), évêque à Lismore après avoir guidé plus de huit cents moines à Rathin.

S Erembertus, évêque à Toulouse, qui finit sa vie à l’abbaye Saint-Wandrille.

X.

B Tuton, évêque à Ratisbonne, aveugle à la fin de ses jours.

XI.

S Halward (Harward), martyrisé en Norvège en protégeant une femme injustement accusée.

XIII.

B Gil de Vaozela, portugais, d’abord égaré dans la magie noire et la nécromancie, puis dominicain, provincial d’Espagne, retiré à Santarém au Portugal, mystique.

XIV.

Bse Julienne de Norwich, mystique anglaise, recluse dès l’âge de treize ans.

XIX.

Bx Jeong Cheol-sang Carolus, Jeong In-Hyeok Thaddeus, Jeong Bok-hye Candida, Yun Un-hye Lucia, Choe Pil-je Petrus, laïcs coréens martyrs, décapités, béatifiés en 2014.

Ste Anne Thérèse Guérin (Théodore), française, fondatrice aux Etats-Unis de la Congrégation des Sœurs de la Providence, béatifiée en 1998, canonisée en 2006.

S Mixel Garikoitz, basque, fondateur des prêtres du Sacré-Cœur de Bétharram.

Bse Maria Domenica Mazzarello, fondatrice piémontaise de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, œuvre très liée à celle de s. Giovanni Bosco.

 

 

15 MAI

 

III.

Ss Petrus, Andreas, Paulus et Dionysia, martyrs à Lampsaque ; Dionysia avait seize ans : elle fut décapitée pour avoir regretté l’apostasie d’un autre membre du groupe.

Ss Cassius, Victorin, Maxime, martyrs des Alamans à Clermont. 

?

S Libérateur, premier évêque à Ariano.

IV.

S Simplice, évêque en Sardaigne et martyr.

S Eutice, prêtre martyr à Soriano.

S Achilleus, évêque à Larissa, un des membres du concile de Nicée ; il est patron de Presbo, où ont été transférées ses reliques.

S Rheticius, évêque à Autun après la mort de son épouse, tenu en très haute estime par l’empereur Constantin, par les saints Augustin et Jérôme.

V.

S Manços, esclave, martyr à Evora.

S Domnin, diacre à Plaisance.

S Primaël, de Grande-Bretagne, anachorète près de Quimper.

VI.

S Caleb (Elesbaan), roi chrétien en Éthiopie, mais assez cruel, finalement moine exemplaire à Jérusalem.

S Séverin, évêque à Septempeda, qui devint San Severino.

S Hilarus, fondateur d’un monastère près de Faenza, où furent ensuite des Camaldules.

S Melanius, évêque à Viviers.

VII.

S Franchy (Francoveus), moine puis solitaire près de Nevers.

S Ursus, évêque à Fano, dont il est patron secondaire.

IX.

S Rupert, duc de Bingen, fondateur d’hôpitaux, mort à vingt ans.

S Witesindus, un moment renégat sous l’empire de la peur, puis martyr à Cordoue.

X.

S Nicolas le Mystique, évêque à Constantinople ; son surnom était dû à son âge.

XI.

S Isidore, cultivateur madrilène, qu’on vit aidé dans son travail par deux anges ; retrouvé intact au début du XVIIe s., son corps fut à l’origine de la guérison miraculeuse du roi Philippe III ; trois ans après, Isidore sera le premier laïc canonisé par procédure officielle ; il est patron des cultivateurs et de la ville de Madrid.

 XV.

B André Abellon, dominicain en Provence où il s’occupa de plusieurs monastères.

 

16 MAI

 

?

Ss Félix et Gennade, martyrs à Uzale.

Ss Florentius et Diocletianus, martyrs à Osimo.

Ss Abdas et Ebediesus, évêques en Perse, martyrs avec des prêtres, des diacres, des vierges.

Ss Aquilin et Victorien, martyrs à Isaurie.

Ste Maxime, vierge à Fréjus.

III.

S Fort, premier évêque à Bordeaux et martyr (?) ; chaque année les mamans avec leurs enfants accourent sur son tombeau ; peut-être pieuse déformation du “saint Feretrum”, “saint brancard” d’où l’on portait la châsse de s. Seurin, et qui devint le saint fort… et s. Fort.

IV.                        

S Peregrinus, premier évêque à Auxerre, martyr.

S Hilaire, évêque à Pavie.

V.

S Possidius, évêque à Calame, disciple et historien de s. Augustin, patron de La Mirandola où sont ses reliques.

VI.

S Fidolus, abbé à l’Isle-de-Saint-Aventin.

S Brendan, abbé à Clonfert.

S Carantoc (Carannog, Carantec), abbé à Cordig et évêque à Cardigan.

S Eman, venu de Cappadoce en Gaule, prêtre, martyr dans la région de Chartres.

S Germier, mystérieux évêque à Toulouse, où il aurait été nommé par Clovis.

VII.

S Geins, solitaire à Bausset, où il fit jaillir une source d’eau et de vin.

S Honoré, évêque à Amiens ; il vit un jour la main du Christ qui consacrait en même temps que lui ; il fut invoqué pour mettre fin à la sécheresse, mais il reste le patron des boulangers.

VIII.

S Annobert (Alnobert), évêque à Sées. 

XII.

S Geins, solitaire (différent de celui du même nom et du même jour), au même lieu.

S Ubaldo, évêque à Gubbio où il réforma le chapître et résista à Frédéric Barberousse.

XIII.

B Adamo, abbé bénédictin à San Sabino, invoqué contre l’épilepsie.

S Simon Stock, carme anglais, favorisé d’une très fameuse vision de la Sainte Vierge.

XVII.

S André Bobola, jésuite polonais, horriblement torturé en Lituanie, et dont le corps fut retrouvé intact quarante-cinq ans plus tard.

XX.

B Michał Woźniak (1875-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Vladimir Ghika (1873-1954), prélat catholique, de famille roumaine princière et orthodoxe, martyr, mort en prison près de Bucarest, béatifié en 2013.

 

 

 

17 MAI

 

?

S Adrion, martyr à Alexandrie.

S Victor, martyr à Rome.

Ss Héraclius et Paul, martyrs à “Nivedunum”, au bord du Danube  en Scythie.

IV.

Ste Restitute, vierge et martyre à Carthage.

Ss Solochon, Pamphamer et Pamphalon, trois soldats martyrs à Chalcédoine.

VI.

S Emilien, évêque à Verceil après quarante ans d’ermitage, mort centenaire.

XVI.

S Pascual Baylon, franciscain espagnol ; il fit tant de miracles que s. Roberto Bellarmino, lors du procès de canonisation, dira qu'on n'avait jamais rien vu de pareil ; il mourut le jour de la Pentecôte, au moment de l'élévation, le jour de ses cinquante-deux ans ; son amour pour l’Eucharistie en a fait le patron des Congrès Eucharistiques.

XVII.

Bx Ioachim Mine Sukedayū (sa femme Maria fut martyrisée le 28 février), Paulus Nishida Kyūhachi, Maria, Ioannes Matsutake Chōzaburō, Bartholomeus Baba Han’emon, Ludovicus Furue Sukeemon, Paulus Onizuka Magoemon, Ludovicus Hayashida Sōka, Magdalena Hayashida, Paulus Hayashida Mohyōe, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008.

XIX.

S Baiduo Liu Wenyuan, catéchiste chinois exilé pendant vingt ans, étranglé, canonisé en 2000 et fêté avec ses compagnons le 9 juillet.

XX.

Ste Giulia Salzano (1846-1929), fondatrice des Sœurs catéchistes du Sacré-Cœur et dont la devise était : “A la plus grande gloire du Cœur de Jésus”, béatifiée en 2003, canonisée en 2010.

Bse Antonia Mesina (1919-1935), jeune fille sarde, très attachée à l’Eucharistie, à l’Action Catholique, martyre de la virginité ; son assassin se convertit et reçut les sacrements avant son exécution en 1937 ; béatifiée en 1987.

B Ivan Ziatyk (1899-1952), prêtre rédemptoriste ukrainien, martyrisé au goulag de Oserlag, mort un Vendredi Saint (calendrier oriental), béatifié en 2001.

 

 

18 MAI

 

III.

S Venantius, martyr de quinze ans, mal connu, honoré à Camerino ; il aurait été suspendu par les pieds pendant plusieurs jours au-dessus d’un grand brasier, puis décapité.

S Félix, martyr à Split.

IV.

S Dioscore, lecteur, martyr à Cynopolis.

S Potamon, évêque à Héraclée, martyr, victime des ariens ; dans une première persécution, on lui avait crevé un œil et coupé une paupière. Ce Potamon est probablement à distinguer d’un autre, prêtre martyrisé à Alexandrie avec deux autres : Ortasius et Serapion.

Ss Theodotus et sept vierges, martyrs à Ancyre ; il avait recueilli les reliques des vierges Thecusa, Alexandra, Claudia, Phaina, Euphrasia, Matrona et Iulitta, et fut décapité.

VI.

S Jean Ier, pape (523-526) ; suite aux travaux de Denys le Petit il fixa la date de Pâques, prépara le travail de s. Grégoire le Grand pour le chant liturgique, affirma la primauté romaine en couronnant l'empereur Justin à Byzance, ce qui lui valut l’emprisonnement à son retour en Italie, par le roi arien, et il mourut d’épuisement dans sa geôle. 

XII.

B Burchard, curé à Beinwil.

S Eric IX, surnommé le Législateur, roi de Suède ; il contribua à l’évangélisation des Suédois et des Norvégiens, et fut martyrisé au sortir d’une messe ; patron de la Suède jusqu’au XVIe siècle.

XIV.

B Guillaume de Naurose, ermite de Saint-Augustin près de Toulouse.

XVI.

S Felice de Cantalice, italien, devenu frère convers capucin après avoir échappé miraculeusement à un accident, quêteur, ami de s. Filippo Neri ; son exclamation favorite était Deo gratias ! il eut une vision de la Vierge Marie en mourant.

XIX.

S Tomaseu Son Cha-sŏn, laïque coréen, martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

XX.

Bse Maria-Magdalena Merten (Blandina, 1883-1918), ursuline allemande, béatifiée en 1987. 

Bx Stanisław Kubski (*1876), prêtre diocésain, et Jan Marcin Oprządek (*1884), franciscain, martyrs polonais gazés à Hartheim, après avoir séjourné à Dachau, en 1942 et béatifiés en 1999.

 

 

 

19 MAI

 

II.

Ste Pudentienne, vierge romaine morte à seize ans ; elle ensevelissait les martyrs et mettait sa demeure et ses biens au service de l’Eglise.

S Pudens, romain, père des saintes Pudentienne (ci-dessus) et Praxède (cf.21 juillet).

III.

S Urbain Ier, pape (222-230), qu’il ne faut pas confondre avec un s. Urbain évêque à la même époque et vénéré le 25 mai.

IV.

S Philotère, dont on nie qu’il ait été martyr à Nicomédie.

Ste Cyriaque, vierge martyre à Nicomédie.

Ss Caloger et Parthène, eunuques à la cour de Dèce, martyrs.

IX.

S Hadulfe, abbé et évêque à Arras.

X.

S Dunstan, évêque à Cantorbury, artiste, harpiste, auteur du Kyrie, Rex Splendens (VII) ;  il travailla à la réforme de la vie de l’Eglise en Angleterre.

XIII.

Ste Humilienne, mariée à seize ans, veuve à vingt-et-un, mystique à Florence.

S Célestin V, pape (1294) : seul cas dans l’Histoire, il préféra abdiquer en constatant son inaptitude à gouverner l’Eglise.

XIV.

S Yves (en breton "Erwan") Helory, avocat civil et ecclésiastique, canonisé quarante-quatre ans après sa mort ; ainsi commence la bulle de canonisation : "Le doux créateur des astres, qui, dans sa grande clémence, illumine la succession des siècles, a daigné jeter une clarté nouvelle sur ce temps où le monde vieillissant accélère son déclin vers le dernier des soirs ; le Père des lumières, Orient de l'éternelle lumière, admirable splendeur, a fait surgir de l'extrémité de l'Occident, je veux dire de la Bretagne, une étoile matinale qui ne s'éteindra pas. L'unique soleil a fait surgir un soleil reflétant dès maintenant sa propre lumière." Il est le patron des avocats et des juristes.

B Agostino Novello, sicilien d’origine espagnole, devenu augustin et, malgré lui, grand pénitencier de la cour pontificale.

Bx Juan de Cetina et Pedro de Dueñas, franciscains, martyrisés à Grenade, décapités par le roi lui-même.

Bse Barthélemie, du tiers-ordre des Servites de la Vierge Marie, à Sienne.

XVII.

B Peter Wright, jésuite anglais, martyr à Tyburn.

XVIII.

S Teofilo de Corte, franciscain, gardien à Fusecchio.

S Crispino de Viterbe, capucin, quêteur pendant quarante ans ; il semait la joie et le réconfort partout où il passait ; canonisé en 1982.

B Jean-Baptiste-Xavier Loir (Jacques-Louis de Besançon), capucin à Lyon, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

B Raphaël Rafiringa (Raphaël-Louis, 1856-1919), malgache, des Frères des Ecoles Chrétiennes, béatifié en 2009.

Ste Verena Bütler (Maria-Bernarda, 1848-1924), supérieure capucine à Altstätten, puis missionnaire en Equateur et en Colombie, où elle fonda les Franciscaines de Marie-Auxiliatrice, béatifiée en 1995, canonisée en 2008.

Bx Licinio Fontanil Medina (Primitivo, *1884), prêtre capucin à Madrid, et Alberto Linares de la Pinta (Alberto Joaquín, *1913), des Frères des Ecoles Chrétiennes près de Saragosse, martyrs en 1937 et béatifiés en 2013. 

Bse Pina Suriano (1915-1950), vierge sicilienne très active dans l’Action Catholique, béatifiée en 2004 ; deux années avant sa mort, elle s’était offerte pour la sanctification des prêtres.

 

 

20 MAI

 

I.

Ste Lydia, la marchande de pourpre à Philippes (cf. Ac 16,14-15).

?

Ste Aurée, martyre à Ostie.

S Baudelius, martyr à Nîmes pour avoir interrompu un sacrifice païen.

III.

Ss Thalélée, Alexandre et Astère, martyrs à Edesse ; Astère devait exécuter Thalélée, mais se convertit en en voyant le courage.

IV.

S Lucifer, évêque à Cagliari, intrépide et parfois excessif adversaire de l’arianisme, au point que certains se servirent de lui pour former un schisme ; on dit même qu’il serait peut-être mort séparé de la communion romaine, malgré la sainteté de sa vie personnelle.

S Hilaire, évêque à Toulouse.

V.

S Thalélée, anachorète près de Gabales, dont la patiente persévérance vint à bout des démons qui l’assaillaient  (peut-être un doublet de l’autre Thélélée du IIIe, cf.plus haut).

VII.

S Amalbert, fils des ss. Germes et Domance, mort jeune.

S Austregisile (Austrille), évêque à Bourges.

S Anastase, évêque à Brescia ; il prêcha en Afrique.

VIII.

S Théodore, évêque à Pavie pendant quarante-sept ans.

S Ethelbert, roi et martyr en Angleterre, assassiné traitreusement au moment où il demandait en mariage la fille d’un autre roi.

XII.

B Guido de Gherardesca, ermite à Castanetum (Etrurie).

XV.

S Bernardin de Sienne, franciscain et prédicateur enflammé, propagateur de la dévotion au saint Nom de Jésus, d'où la représentation qu'on en fait avec les trois lettres IHS (Iesus Hominum Salvator) ; canonisé six ans après sa mort.

XVI.

Bse Angela Colomba, tertiaire dominicaine à Pérouse, qui cherchait à réconcilier les factions de cette ville.

XIX.

S Protasius Chŏng Kuk-bo, martyr coréen canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

XX.

Bse Hendrina Stenmanns (Josefa, 1852-1903), co-fondatrice allemande des Servantes du Saint-Esprit, béatifiée en 2008.

S Arcangelo Tadini (1846-1912), prêtre italien à Brescia, très actif dans le monde ouvrier, fondateur des Sœurs ouvrières de la Sainte-Maison de Nazareth pour l’éducation des ouvrières, avec lesquelles elles travaillent dans les usines, béatifié en 1999, canonisé en 2009.

B Jakub Pankiewicz (Anastasy, 1882-1942), prêtre polonais franciscain, fondateur des Sœurs antoniennes du Christ-Roi, gazé à Dachau, béatifié en 1999 ; il est mentionné au 20 avril dans le Martyrologe. 

Partager cette page
Repost0
- dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens