Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

 

21 MAI

 

? S Timothée, diacre martyr en Mauritanie.

III.

Ss Polyeucte, Victorius et Donat (?), martyrs l’un à Césarée de Cappadoce, l’autre à Rome, le dernier en Afrique.

IV.

S Constantin, empereur, inséré en ce jour dans le calendrier d'Orient avec ste Hélène.

S Second, martyr des ariens à Alexandrie, avec beaucoup d’autres.

VI.

S Paterne (Pern), né en Armorique, moine au pays de Galles, évêque à Vannes ; mort un 15 avril, mais consacré en ce jour.

S Hospice, ermite près de Nice, doué du don de prophétie et de miracles.

S Manços, martyr à Evora.

IX.

Ste Isbergue, patronne de l’Artois, peut-être sœur de Charlemagne.

?

Ste Gisèle, fille de Pépin le Bref, restée fidèle au vœu de virginité malgré la demande en mariage de plusieurs souverains.

XI.

S Thibaud, évêque à Vienne ; dans un concile qu’il réunit, on punit les clercs mariés et l’on rappela aux prêtres l’obligation de porter le viatique.

XIV.

S Hemming, évêque à Turku, ami de ste Brigitte de Suède.

XVIII.

B Jean Mopinot (fr.Léon), frère des Ecoles Chrétiennes, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Charles-Joseph-Eugène de Mazenod, réfugié en Italie pendant la Révolution, évêque à Marseille, fondateur des Oblats de Marie Immaculée, canonisé en 1995.

Bx Manuel Gomez González (*1877), religieux espagnol actif au Brésil, et Adílio Daronch (*1908), jeune laïc brésilien, martyrisés en 1924, béatifiés en 2007.

 

 

22 MAI

 

II.

S Marcien, évêque à Ravenne.

III.

Ss Caste et Emile, martyrs en Afrique, après avoir apostasié une première fois.

IV.

S Basiliscus, évêque martyr à Comane.

S Ausone, premier évêque à Angoulême.

?

Ss Faustin et Vénuste, martyrs en Afrique.

Ste Hélène, vierge à Auxerre.

Ste Quiterie, vierge très mal connue, martyrisée et vénérée à Aire-sur-l’Adour.

B Romain, compagnon de s. Benoît ; on ne sait s’il faut le distinguer d’un s. Romain, abbé de la région d’Auxerre à la même époque.

Ste Julie , vierge crucifiée en Corse, dont elle est patronne ainsi que de Livorno (VII.?).

VII.

S Loup, évêque à Limoges, désigné par Clotaire II après qu’il en eut guéri le fils.

IX.

S Aigulphe, évêque à Bourges.

X.

S Jean, abbé à Parme.

XII.

S Atton, espagnol ou toscan, supérieur de l‘ordre de Vallombreuse et évêque à Pistoia.

S Foulques, pèlerin anglais mort incognito  près de Aquino, mais qui apparut ensuite  et se fit transférer ailleurs. 

XIV.

Ste Rosanna Humilité, veuve et recluse, puis abbesse de l’ordre de Vallombreuse à Faenza.

XV.

Ste Rita de Cascia (Margherita Lotti), patronne des causes désespérées, “la sainte de l'impossible” ; elle pardonna aux assassins de son mari et obtint de Dieu la mort de ses deux fils plutôt que de les voir se venger ; enfin augustine, elle finit sa vie dans l’épreuve presque constante.

XVI.

B John Forest, franciscain anglais martyr, brûlé vif.

XVII.

Bx Pierre de l’Assomption, franciscain, Jean-Baptiste Machado, prêtre, Matthieu d’Arima, catéchiste, martyrs au Japon.

XIX.

Ss Micae Ho Dính Hy, mandarin annamite et catéchiste, et Laurensô Ngôn, paysan tonkinois, martyrs canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

Bse Maria Domenica Brun Barbantini, italienne, veuve après six mois de mariage, fondatrice de la pieuse union des Sœurs de la Charité au service des malades ; béatifiée en 1995.

 

 

 

23 MAI

 

III.

Ss Quinctianus, évêque à Sicca Veneria, Montanus, Lucius, Iulianus, Victoricus, Flavianus, Primolus, Donatianus Renus, Victor, Quartillosa, Successus et Paulus, martyrs à Carthage.

IV.

S Ephebius, évêque à Naples.

S Didier, évêque à Langres, victime du pillage de Langres par les Vandales, invoqué comme protecteur et garant des serments, et contre les catastrophes.

V.-VI.

Ss Eutychius et Florentius, moines près de Norcia ; Florentius faisait garder ses brebis par un ours serviable ; Eutyche est invoqué contre la sécheresse.

VI.

S Spes, fondateur d’un monastère à Campi, aveugle pendant quarante années.

S Honoratus, abbé près de Subiaco, où s. Benoît le rejoignit.

VIII.

S Syagrius, évêque à Nice.

IX.

S Michel, évêque à Synnade, très en faveur auprès des empereurs, mais exilé au moment de la reprise de l’iconoclasme.

X.

S Guibert, de la région de Namur, fondateur d’un monastère bénédictin à Gembloux, et retiré à Gorze. 

XII.

S Guillaume de Rochester, boulanger, assassiné par l’orphelin qu’il avait adopté.

XVIII.

S Giambattista de’ Rossi, gênois, prêtre à Rome, apôtre et catéchiste des petites gens : cochers, paysans, bergers, malades et prisonniers ; il mourut si pauvre, que l'hospice dut payer ses funérailles.

Apparition de Notre-Dame du Laus. 

XX.

B Wincenty Matuszewski (1869-1940), prêtre polonais assassiné par la Gestapo en 1940, béatifié en 1999.

 

 

 

24 MAI

 

I.

S Manaen, frère de lait de Hérode le Tétrarque, docteur et prophète à Antioche (cf. Ac 13:1).

Ste Jeanne, épouse de Chuza, l’intendant de la maison de Hérode ; l’une des saintes femmes qui apprirent les premières la résurrection du Christ (cf. Lc 8:3 ; 24:10).

II.

S Zoellus, martyr à Lystres.

III.

S Servulus, martyr à Tergeste en Istrie.

? S Mélèce, général, mis à mort avec ses soldats et leurs familles.

S Patricius, abbé ou évêque à Bayeux. 

IV.

Ss Donatien et Rogatien, frères, l'un baptisé et l'autre catéchumène, martyrs à Nantes.

V.

S Vincent de Lérins, auteur du fameux Commonitorium, dans lequel il définit la vraie Foi : universalité, antiquité et unanimité des croyances ; son idée de "développement" du dogme fut reprise par le Concile Vatican I.

VI.

S Syméon Stylite le Jeune, thaumaturge ; il monta sur sa première colonne à sept ans et obtint la grâce de vivre sans se nourrir ; sa mère, ste Marthe, est au 5 juillet. 

XI.

S Benoît de Capoue, moine bénédictin.

XIII.

B Gérard de Lunel, seigneur, puis ermite avec son frère près du pont du Gard, mort en Italie durant un pèlerinage pour la Terre Sainte.

S Jean de Montfort, de l’ordre des Templiers, vénéré à Nicosie (XIV.?).

XIV.

B Philippe de Plaisance, augustin, qui avait revêtu une tunique de fer.

XVII.

B Jean de Prado, franciscain espagnol, missionnaire au Maroc, où le sultan le condammna au martyre par le feu.

Ss Auguseutino Yi Kwang-hŏn, le catéchiste Damiano Nam Myŏng-hyŏk, Peteuro Kwŏn Tŭg-in ; Agata Kim A-gi, Agata Yi so-sa, Anna Bak A-gi, Bareubara Han A-gi, Luchia Bak Hŭi-sun, Magdallena Kim Ŏb-i, tous laïcs mariés coréens, martyrs canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

XX.

B Louis-Zéphyrin Moreau (1824-1901), évêque à Saint-Hyacinthe au Canada, “évêque du Sacré-Cœur”, fondateur de la première association ouvrière canadienne, l’Union Saint-Joseph, et d’un institut de Sœurs de Saint-Joseph pour l’instruction des enfants, béatifié en 1987.

B Józef Kurzawa (1910-1940), prêtre polonais assassiné par la Gestapo en 1940, béatifié en 1999 (le 23 au Martyrologe).

 

 

 

25 MAI

 

III.

S Canion, évêque et martyr à Atella.

S Urbain, évêque romain, qu’on confond avec le pape du même nom (cf.19 mai).

IV.

S Denys, évêque à Milan, adversaire et victime des ariens, exilé en Cappadoce.

Ss Mauxe et Vénérand, martyrs décapités près de Acquigny, où on les invoque pour obtenir la pluie.

V.

S Zénobius, évêque à Florence.

VI.

S Lyé (Léon), abbé à Mentenay : son prédécesseur avait fondé cette abbaye et succéda à s. Remi à Reims.

VIII.

S Aldhelm (Adelme), abbé à Malmesbury, premier évêque à Sherborne ; il lisait la Bible en hébreux, parlait grec, écrivait prose et vers en latin.

S Bède le Vénérable, bénédictin clunisien à Jarrow, auteur d'une "Histoire des Anglais", encyclopédie de quarante-cinq volumes qui lui valut le titre de Père de l'histoire anglaise.

X.

S Gennade, évêque à Astorga, où il fonda ou fit revivre quarante-huit monastères.

S Grégoire VII, pape (1073-1085), bénédictin, réformateur de l'Eglise et illustre dans la "querelle des investitures" (cf. l’épisode de Canossa avec l’empereur Henri IV).

XIII.

B Gerardo Mecatti de Villamagna, croisé prisonnier des Turcs ; il fut servant à l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, puis reçut en Italie l’habit du tiers-ordre franciscain.

S Gérius, saint homme parti de l’Hérault avec son frère pour la Terre Sainte, mais mort en route, et enterré à Montesanto.

XV.

S Andrea Giacomo-Filippo Bertoni, épileptique dans sa jeunesse, prieur des Servites à Faenza.

XVII.

Ste Catarina (Maria Maddalena) de' Pazzi, carmélite déchaussée à Florence, mystique, qui ne perdit jamais la joie dans ses dures épreuves spirituelles.

XIX.

S Phêrô Ɖoàn Văn Vân, catéchiste vietnamien, martyrisé à presque quatre-vingts ans, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Ste Madeleine-Sophie Barat, fondatrice de l’Institut des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus (une de leurs maisons est à Poitiers, où vécut Sœur Josefa Menéndez).

S Denis Ssebuggwawo Wasswa, seize ans, un des jeunes martyrs de l’Ouganda, fêté le 3 juin.

XX.

Ss Cristóbal Magallanes Jara (*1869) et Agustín Caloca Cortés (*1898), prêtres mexicains martyrs (fusillés en 1927), béatifiés en 1992, canonisés en 2000 et fêtés avec leurs Compagnons le 21 mai.

B Mykola Tsehel’s’kyi (1896-1951), prêtre ukrainien, père de quatre enfants, mort en camp à Javas, martyr béatifié en 2001.

 

 

 

26 MAI

 

II.

S Eleutherius, pape (175-189), le premier dont on connaisse les dates avec certitude, et le premier qu’on ait appelé “Père” (dans une lettre de s. Irénée). 

S Simetrius , prêtre romain.

? Ste Félicissime, martyre à Todi.

III.

S Zacharie, évêque à Vienne et martyr.

S Prix, officier martyr près de Auxerre, avec beaucoup d’autres soldats chrétiens.

VI.

S Augustin de Cantorbury, moine à Rome, envoyé par s. Grégoire le Grand évangéliser en Angleterre, fêté le 27 mai.

VII.

S Didier, évêque à Vienne, martyrisé sur ordre de la reine Brunehaut.

S Gond (Godon), neveu de s. Wandrille ; il fonda à Oye un monastère qui prit son nom.

XI.

S Bérenger, bénédictin à Saint-Papoul.

XII.

S Lambert, évêque à Vence ; il changea l’eau en vin et guérit des malades, surtout aveugles.

XIV.

B Francesco Patrizi, siennois, des Servites de Marie, artisan de la réconciliation entre guelfes et gibelins.

XV.

B Andrea Franchi, prieur dominicain à Pistoia, Lucques, Orvieto, évêque à Pistoia.

XVI.

S Filippo Neri, prêtre romain, toujours joyeux (“le saltimbanque de Dieu”) et débordant d'imagination, mystique, fondateur de l’Oratoire ; son procès de canonisation débuta deux mois après sa mort.

XVII.

Ste Marie Anne de Jésus Paredès y Florès, “le lys de Quito”, recluse, première sainte de l’Equateur, où elle a été proclamée héroïne nationale. 

XVIII.

S Pere Sans y Iordà, évêque dominicain catalan, martyr décapité en Chine, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XIX.

Bx Yi Jae-haeng Andreas, Pak Sa-ui Andreas et Gim Sa-geon Andreas, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

S Yosep Chang Sŏng-jib, pharmacien à Séoul, un des cent-trois martyrs coréens canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

Ss Gioan Ɖoàn Trinh Hoan, prêtre, et Matthêô Nguyễn Văn Ɖắc (Phuong), catéchiste, martyrs annamites, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

Ss Anderea Kaggwa, chef des joueurs de tambourin, et Ponsiano Ngondwe, satellite royal, martyrs en Ouganda, fêtés le 3 juin.

XX.

Bx Mario Vergaro, missionnaire italien (1910-1950) et son catéchiste birman Isidore Ngei Ko Lat (1918-1950), martyrs en Birmanie et béatifiés en 2014.

 

 

27 MAI

 

III.

S Jules, officier martyr à Dorosturum.

? S Ranulphe, martyr à Thélus. 

IV.

S Restitut, martyr près de Rome. 

V.

S Eutrope, converti d’une vie assez déréglée grâce à son épouse, puis évêque à Orange.

VII.

S Hildevert, évêque à Meaux, invoqué contre l’épilepsie et la démence.

XI.

S Brunon, évêque à Würtzburg, cousin de Conrad II, constructeur d’églises et de la cathédrale, mort sous la maison qui s’écroula sur lui.

S Gausbert, curé en Auvergne, fondateur d’un monastère à Montsalvy.

XVI.

Ss Edmond Duke, Richard Hill, John Hogg et Richard Holiday, prêtres martyrs à Durham.

XIX.

Stes Bareubara Gim, veuve, et Bareubara Yi, adolescente de quinze ans, martyres en Corée, canonisées en 1984 et fêtées le 20 septembre.

Ss Antanansio Bazzekuketta et Gonzaga Gonza, deux des vingt-et-un martyrs d’Ouganda fêtés le 3 juin.

 

 

 

28 MAI

 

III.

Ste Héliconide, martyre à Corinthe après de longues tortures répétées.

V.

S Caraunus, diacre romain, parti évangéliser en Gaule, assassiné près de Chartres.

? Ss Crescent, Dioscoride, Paul et Hellade, martyrs romains.

VI.

S Just, évêque à Urgel, frère de trois autres évêques, auteur d’un Commentaire au Cantique des Cantiques.

S Germain, illustrissime évêque à Paris ; fondateur de l’abbaye qui s’appela ensuite Saint-Germain-des-Prés, ami de s. Fortunat qui en écrivit la vie ; il combattit la luxure, la superstition et l’esclavage.

IX.

S Guillaume, cousin de Charlemagne, duc d'Aquitaine, fondateur d’un monastère à Gellone où il fut moine ; le monastère s'appela Saint-Guilhem-du-Désert.

X.

S Poge, évêque à Florence.

XI.

B Lanfranc, de Pavie, prieur au Bec, fondateur d’abbayes à Caen, archevêque à Canterbury.

XII.

Apparition de Notre-Dame à Arras, lors d’une épidémie du mal des ardents  (1105).

XIII.

Bse Ubaldesca, vierge dédiée aux bonnes œuvres à Pise.

XV.

B Ercolano de Piegaro, prédicateur franciscain italien, dont le thème favori était la Passion ; son corps fut trouvé intact cinq ans après sa mort.

XVI.

Bx Thomas Ford, John Shert, Robert Johnson, prêtres, pendus à Tyburn, et Margaret Pole, mère de famille anglaise, décapitée, martyrs à Londres.

Bse Maria-Bartolomea Bagnesi, tertiaire dominicaine à Florence, mystique.

XIX.

S Phaolô Hạnh, devenu chef de voleurs malgré son baptême, mais ensuite confesseur de la foi, martyr en Cochinchine, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

Bx Antoni Julian Nowowiejski (1858-1941), évêque à Plock, déporté à Dzialdowo où il mourut d’épuisement, et Władysław Demski (1884-1940), prêtre polonais, mort en camp à Sachsenhausen, béatifiés en 1999.

 

 

29 MAI

 

III.

S Conon et son fils de douze ans, martyrs près de Iconium.

IV.

S Hésychius, serviteur du palais impérial à Antioche de Syrie, martyr.

S Maximin, évêque à Trèves, poitevin d’origine ; il reçut s. Athanase durant son exil.

Ss Sisinnius, diacre, Martyrius et Alexander, martyrs à Trento.

V.

S Exupérance, évêque à Ravenne.

S Sénateur, évêque à Milan. 

VI.

Ste Buriana, recluse irlandaise venue en Cornouailles.

VIII.

Ss Votus et Félix, ermites près de Saragosse, là où Votus retrouva le corps de s. Jean d’Atares.

X.

S Gérard, évêque à Mâcon, fondateur du monastère de Brou.

XIII.

Ste Bonne, vierge à Pise, à la vie tout extraordinaire.

Bx Guillaume Arnaud, Bernard de Rochefort, Garcia de Aure, Etienne de Saint-Thierry, Raymond Carbonier, le prieur d’Avignonet (de nom inconnu), Raymond de Cortisan (Escriban), Pierre d’Arnaud, Bernard, Fortanier et Aymar, onze inquisiteurs nommés par Grégoire IX et mis à mort par les Albigeois dans le diocèse de Toulouse en 1242.

Bse Gerardesca, tertiaire camaldule à San Savino, où elle envoya aussi son mari. 

XIV.

B Marquard, convers franciscain à Münich.

B Pietro “Petrone”, chartreux à Maggiano ; après sa mort, son supérieur l’invita à cesser de faire des miracles, pour rester dans la discipline cartusienne ; son surnom (“gros Pierre”) lui vint de son obésité, malgré sa grande frugalité.

XV.

S André de Chio, martyr à Constantinople pour avoir refusé d’adhérer à l’islamisme.

XVI.

B Richard Thirkeld, prêtre anglais martyr, pendu à York.

XIX.    

Bx Gim Dae-gwon Petrus, Yi Il-eon Iob, Sin Tae-bo Petrus, Yi Tae-gwon Petrus, Jeong Tae-bong Paulus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014. 

XX.

B Joseph Gérard (1831-1914), français, missionaire des oblats de Marie Immaculée au Lesotho, surnommé “père des miracles” (Ramehlolo), béatifié en 1988.

Bse Julia Maria Ledóchowska (Urszula, 1865-1939), ursuline polonaise, sœur de la b. Maria Teresa (cf. 6 juillet), fondatrice des Ursulines du Sacré-Cœur de Jésus agonisant, béatifiée en 1983 et canonisée en 2003.

 

 

30 MAI

 

II.

Ss Gabin et Crispule, martyrs à Porto Torrès.

IV.

Ss Basile et Emmélie, parents des saints Basile le Grand, Grégoire de Nysse, Pierre de Sébaste et Macrine.

S Venance, frère de s. Honorat (fondateur de Lérins) ; il voulait induire son jeune frère à la vie mondaine, et c’est lui qui se convertit.

S Isaac, abbé à Constantinople ; il demanda à l’empereur la réouverture des églises fermées par les ariens ; l’empereur Théodose l’estimait beaucoup.

S Hényque, palatin chrétien, martyr noyé dans l’Oronte à Antioche.

VI.

Ss Caïdoc et Fricor (VII.?), irlandais venus en Picardie, où ils convertirent s. Riquier. 

VII.

S Anastase, évêque à Pavie, arien revenu à la fois catholique.

S Mauguille, irlandais venu en Picardie, fondateur des monastères de Lagny, Péronne et Montrelet.

S Gerebern, prêtre irlandais qui baptisa et protégea ste Dympna dans sa fuite (cf. infra) ; martyrisé en même temps qu’elle, il est invoqué contre la goutte et les fièvres.

Ste Dympna, vierge irlandaise, martyre à Ghéel où elle s’était réfugiée pour échapper à son père qui voulait l’épouser ; il la retrouva quand-même et la tua ; invoquée contre les affections nerveuses ou mentales. 

VIII.

S Hubert, évêque à Maastricht-Liège ; rendu patron des chasseurs pour les besoins de leur cause : en réalité on l’a invoqué contre la rage, donc pour soigner les chiens, et aider les chasseurs.

XIII.

S Fernando III, roi de Castille et de Léon, neveu de Blanche de Castille par sa mère, libérateur de l’Espagne du joug islamique.

XV.

Ste Jehanne d'Arc, chargée sur une apparition de faire libérer la France ; brûlée vive à Rouen comme hérétique, elle est patronne secondaire de la France.

XVI.

S Juan Diego Cuauhtlatoatzin, le voyant mexicain de l'apparition de Notre-Dame de Guadalupe, béatifié en 1990 et canonisé en 2002 (le 9 décembre au Martyrologe).

S Luke Kirby, prêtre, ainsi que les bx. William Filby, Laurent Johnson et Thomas Cottam, jésuites, martyrs à Londres.

Bx William Scott, bénédictin, et Richard Newport, prêtre, martyrs à Londres.

XIX.

S Matiya Kalemba Mulumba (c’est-à-dire “Fort”) Wanté, martyr en Ouganda, fêté le 3 juin.

S Giuseppe Marello, évêque à Asti, fondateur des Oblats de Saint-Joseph, pour assister les évêques, béatifié en 1993, canonisé en 2001.

Bse Jeanne-Germaine Castang (Marie-Céline de la Présentation), clarisse à dix-huit ans et morte peu après à Talence ; on l’appelle la “Sainte aux parfums” ou la “Sainte de Bordeaux” ; béatifiée en 2007.

XX.

B Otto Neururer (1881-1940), prêtre autrichien, douxième enfant de sa famille, adversaire du nazisme, interné à Dachau puis Buchenwald, pendu (par les pieds) pour avoir baptisé un prisonnier, béatifié en 1996.

 

 

31 MAI

 

I.

La Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth (Lc 1:39-56).

Ste Petronilla, romaine patricienne, fille spirituelle de s. Pierre.

III.

S Hermias, soldat martyr à Comane.

Ss Cantius, Cantianus, Cantianilla et leur précepteur Protus, martyrs à Aquilée.

? S Crescentien, martyr à Porto Torres.

IV.

S Silvius, évêque à Toulouse.

VI.

S Paschase, diacre à Rome ; il eut l’erreur d’appuyer l’antipape, donc d’être schismatique, mais de bonne foi, de sorte qu’il sortit du Purgatoire sur les prières de s. Germain de Capoue.

X.

Ste Helmetrude, recluse à Iburg (XI.?).

XIV.

B Giacomo Salomoni, dominicain à Livorno.

XVI.

Ste Camilla da Varano (Battista), abbesse clarisse à Camerino, mystique ; elle soutint la famille naissante des capucins ; canonisée en 2010.

Bx Robert Thorpe, prêtre, et Thomas Watkinson, laïc âgé, martyrs à York.

XVII.

B Nicolas Barré, prêtre à Paris, propagateur zélé d’écoles chrétiennes et fondateur des Sœurs Maîtresses de l’Enfant Jésus ; béatifié en 1999.

XVIII.

S Giacomo (Felice) Amoroso de Nicosie, capucin en Sicile après avoir été éconduit pendant dix ans ; modèle d’obéissance, il ne faisait rien sans permission, et demanda de mourir le 31 mai 1787, ce qui lui fut accordé ; canonisé en 2005.

XIX.

B Zhou Wenmo Iacobus, prêtre chinois, martyrisé en Corée, béatifié en 2014.

B Domenico Di Nicolantonio (Mariano de Roccacasale), franciscain italien, béatifié en 1999.

S Nowa Mawaggali, serviteur du roi ougandais, martyr, fêté le 3 juin.

Partager cette page
Repost0
- dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens