Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

21 JUIN

 

I.

S Terentius, évêque à Iconium et martyr ; il serait ce Tertios qui écrivit sous la dictée de s. Paul l’épître aux Romains. 

?

S Cyriaque, martyr en Afrique.

S Ursicène, évêque à Pavie.

III.

S Martin, évêque à Tongres, apôtre en Hesbaye.

IV.

Ste Démétrie, romaine, sœur de ste Bibiane, morte de peur devant le juge.

S Alban (Aubain), martyr à Mayence, patron de Namur.

VI.

S Méen (Méven), moine gallois venu en Armorique ; l’abbaye de Saint-Méen fut célèbre. 

S Pélade (Palladius), évêque à Embrun.

VIII.

S Engelmond, anglo-saxon, compagnon de s. Willibrord en Frise.

S Leufroy, abbé fondateur à La Croix-Saint-Ouen.

IX.

S Raoul, évêque à Bourges, le premier qui eut le titre de patriarche des Aquitaines et des Narbonnaises ; il encouragea la communion quotidienne. 

XII.

S Raymond, chanoine à Toulouse, évêque à Barbastro après la reconquête sur les Arabes. 

XIV.

B Tommaso Corsini de Orvieto, des Servites de Marie, mystique.

XVI.

S Luigi Gonzaga, page de plusieurs cours, jésuite à Rome ;  il contracta la peste après avoir porté un malade trouvé dans la rue et mourut à vingt-trois ans ; patron de la jeunesse chrétienne.

XVII.

S John Rigby, laïc anglais martyr ; en s’entendant condamner à mort, il dit : “Je n’ai pas eu de meilleure nouvelle depuis ma naissance”, et à son bourreau : “Je te pardonne de bon cœur”; pendu, il fut éviscéré encore vivant.

XVIII.

B Jacques Morelle-Dupas, vicaire en Charente, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

S José Isabel Flores Varela (1866-1927), prêtre mexicain martyr, dénoncé par un camarade et égorgé ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

 

 

22 JUIN

 

I.

S Flavius Clemens, cousin de l’empereur Domitien, martyr à Rome.

III.

S Alban, laïc en Grande-Bretagne et martyr, qui avait pris l’habit d’un missionnaire poursuivi.

IV.

Ss  Jules et Aaron, (ermites ?) martyrs en Angleterre. 

Ss Victor et Hesperius, évêques à Metz.

S Eusèbe de Samosate, martyrisé en recevant sur la tête une grosse brique jetée par une femme arienne, à qui il pardonna avant d’expirer. 

V.

S Nicétas, évêque à Rémésiana, peut-être auteur du Te Deum,  ami de s. Paulin de Nole.

S Paulin de Nole, né à Bordeaux de famille romaine, baptisé à trente-huit ans, évêque à Nole.

VI.

Ste Consorce, vierge à Cluny, fille présumée d’un évêque en Provence.

VII.

S Domitien, abbé fondateur à Crespin.

Ste Prèce, fille de l’évêque s. Guéric, fondatrice d’un monastère là où est Epinal.

IX.

Ste Rotrude, vierge près de Saint-Omer, confondue parfois avec ste Rictrude, fondatrice de Marchiennes (VII.).

S Jean IV, dit le Scribe, évêque à Naples.

XII.

S Lambert, abbé à Saint-Bertin, où il peina grandement à réformer les moines.

S Evrard (Eberhard), abbé à Biburg, évêque à Salzburg.

XIII.

B Innocent V, pape (1276), dominicain et évêque à Lyon, d’esprit conciliateur.

XVI.

S John Fisher, évêque à Rochester et chancelier de l'Université de Cambridge où il invita Érasme ; il refusa de se séparer du pape lors du schisme de Henri VIII et fut décapité. 

 

 

23 JUIN

 

III.

Ste Agrippine, vierge et martyre romaine.

?

S Félix, prêtre martyr à Sutri, frappé violemment au visage avec un caillou.

S Zénon et son esclave Zénas, martyrs à Philadelphie.

VI.

S Domnolet, prince du Limousin.

VII.

Ste Ediltrude, reine anglaise, sœur des trois saintes Sexburge, Ethelburge et Withburge,  supérieure fondatrice à Ely ; on retrouva son corps intact onze ans après sa mort ; on l’invoque contre les maux de gorge et les maladies du cou, car elle souffrit d’un abcès à la gorge.

VIII.

S Hidulphe, comte en Hainaut ; il aida à la fondation du monastère de Lobbes, où il fut moine en accord avec son épouse, ste Aye.

S Jacob, abbé-évêque à Hornbach.

X.

S Bilius, évêque à Vannes ; la tradition le fit mourir lors d’une incursion des Normands.

XI.

S Lietbertus, évêque à Cambrai, successeur de son oncle.

XII.

B Pierre, anglais ami de Etienne Harding ; sa sainteté en fit le “prieur” des moniales à Jully-les-Nonnains, dont la prieure était la bse Hombeline, sœur de s. Bernard.

B Lanfranc, évêque à Pavie, dont les cinquante ans d’épiscopat furent troublés par des usurpateurs laïques et par des hérétiques.

XIII.

Bse Marie, mystique belge ; son mari soignait avec elle les lépreux et lui permit de se retirer à Oignies.

S Walter, curé à Onhaye, assassiné par un confrère à qui il reprochait ses vices.

XV.

B Pietro Giacomo de Pisauro, ermite augustin en Piceno.

XVII.

S Thomas Garnet, jésuite anglais martyr à Tyburn.

XIX.

S Giuseppe Cafasso, prêtre à Turin, maître à penser de s. Giovanni Bosco.

XX.

Bse Santina Cimatti (Maria Raffaela, 1881-1945), des Religieuses hospitalières de la Miséricorde, dont le  dévouement pendant la guerre lui a valu le nom d’ ”Ange des malades”, béatifiée en 1996.

 

 

24 JUIN

 

I.

S Jean Baptiste, précurseur et cousin du Seigneur ; on fête aujourd’hui sa naissance, et son martyre le 29 août.

IV.

Ss Jean, prêtre romain, et son compagnon Festus, martyrs à Rome.

Ss Orence, Héros, Pharnace, Firmin, Firme, Cyriaque, Longin, soldats martyrs à Satala.

S Simplice, évêque à Autun ; des incertitudes de dates font que : soit il fut évêque pendant soixante-seize ans, soit il y en eut deux du même nom au même endroit et presque à la même époque ; il vécut dans la continence avec son épouse avant et après son épiscopat.

V.

Ss Agoard et Agilbert, martyrs à Créteil.

VI.

S Lupicin, ermite et ascète à Lipidiacum.

VII.

S Rombaud, irlandais ou anglais, ermite près de Malines, assassiné ; son monastère prit ensuite son nom.

VIII.

S Thiou (Théodulphe), abbé-évêque à Lobbes.

IX.

S Gohard, évêque à Nantes, martyrisé lors d'une incursion de Normands, avec une foule de clercs, de moines et de fidèles réfugiés avec lui dans la cathédrale. 

XI.

S Theodgarus, missionnaire au Danemark où il construisit une première église en bois.

XII.

Bse Raingarde, veuve auvergnate, moniale cellérière à Marcigny ; de ses huit enfants, un fut évêque à Lyon, quatre abbés bénédictins (dont Pierre le Vénérable à Cluny) ; et deux petites-filles la rejoignirent à Marcigny.

S Barthélemy, prêtre et ermite pendant quarante-deux années sur l’île de Farne. 

XIV.

S Jean, berger à Monchy-le-Preux, invoqué pour les hernies (XV.?).

XIX.

S Ruose Yuan Zaide, prêtre chinois martyr, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

B Maksymilian Binkiewicz (1908-1942), prêtre polonais déporté et mort à Dachau, béatifié en 1999.

Ste Anastasia García Zavala (Maria Guadalupe, 1878-1963), vierge mexicaine, active dans la fondation des Servantes de Sainte-Marguerite-Marie et des Pauvres, béatifiée en 2004, canonisée en 2013.

 

25 JUIN

 

III.

Ste Lucie, romaine, épouse d’un païen, Aucée, qui demanda à être décapité avec elle ; il y eut d’autres compagnons : Antoine, Irénée, Théodore, Denis, Apollonius, Apamius, Pronicus, Coteus, Orion, Papicus, Satyre, Victor.

IV.

S Gallican, illustre romain qui, converti, dut s’exiler à Alexandrie où il fut décapité.

Ste Fébronie, vierge martyre à Sibapolis.

S Prosper d’Aquitaine, laïc apparemment, ferme opposant du pélagianisme et partisan de s. Augustin ; il semblerait bien distinct du s. Prosper ci-dessous.

V.

S Maxime, évêque à Turin, dont il est patron mineur, écrivain prolixe.

S Prosper, évêque à Reggio Emilia, qu’on confond avec Prosper de Riez.

VI.

S Gallican, évêque à Embrun.

S Dizant, évêque à Saintes.

S Amand, ermite près de Terrasson, au bord du Coly, où fut plus tard le monastère de Saint-Amand et la localité de Saint-Amand-de-Coly.

Ste Tigre, vierge du diocèse de Maurienne qui aurait obtenu des reliques de s. Jean-Baptiste de façon assez extraordinaire.

S Molochus (Luan), évêque en Ecosse.

VIII.

Ste Eurosie, vierge du pays de Bayonne, martyre des Maures à Jaca.

S Adalbert, un des compagnons anglais de s. Willibrord en Frise et son successeur comme abbé à Echternach .

IX.

S Salomon, roi de Bretagne très brillant ; on pourrait contester sa sainteté : il assassina au pied de l’autel son rival pour lui en prendre la couronne, mais il “expia” en aidant les monastères ; plus tard les Francs le mirent à mort après lui avoir crevé les yeux.

XII.

S Guillaume, pèlerin de Compostelle à quatorze ans, ermite sur le Monte Vergine et fondateur d’un ordre érémitique affilié à l’ordre bénédictin.

B Jean d’Espagne, espagnol, chartreux, fondateur de la chartreuse du Reposoir.

XIII.

Bse Éléonore, belle-sœur de s. Louis de France, épouse du roi anglais Henri III Plantagenêt, et plus tard bénédictine à Amesbury.

XIV.

B Guy Maramaldi,  dominicain à Naples et inquisiteur.

Bse Dorota de Montau, mère polonaise de neuf enfants ; son mari était aussi pieux que capricieux ; veuve, elle se mortifia encore plus et fut recluse à Marienwerder ; elle avait une réelle soif de l’Eucharistie, qu’on ne lui accordait pas suffisamment.

XVIII.

Bse Marie Lhuillier, des Hospitalières de la Miséricorde, martyre durant la Révolution française.

XIX.

Ss Domingo Henares de Zafra Cubero, dominicain espagnol, évêque coadjuteur au Viêt Nam, et son catéchiste  Phanxicô Dô Minh Chiêu, martyrs au Tonkin, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

 

 

26 JUIN

 

IV.

Ss Jean et Paul, deux frères martyrs à Rome, nommés au Canon Romain.

V.

S Vigile, évêque à Trento, dont il est patron, martyrisé lors d’une de ses tournées.

S Déodat, évêque à Nole.

VI.

S Maixent, abbé dans le Poitou ; il arrêta d’un miracle l’avance des Wisigoths ariens; son monastère deviendra Saint-Maixent, et école militaire en 1874.

S David, venu de Mésopotamie, ermite à Thessalonique.

S Désert, prêtre reclus à Châlon-sur-Saône.

?

Ste Pécinne (Persévérande), vierge espagnole, vénérée à Sainte-Pézenne, et aussi à Sainte-Pexine et Sainte-Pazanne.

VII.

S Babolein, premier abbé à Saint-Pierre (auj. Saint-Maur) -des-Fossés.

S Papolen, abbé à Stavelot et Malmédy.

VIII.

Ss Saulve et Supéry, évêque missionnaire et son compagnon, auvergnats, martyrs près de Valenciennes ; le nom de Supéry lui est venu de ce qu’il était enterré “superius”, au-dessus de l’évêque.

IX.

S Jean, évêque en Gothie, grand défenseur des icônes.

S Vambert, prêtre massacré par les Normands à Saint-Pierre-sur-Dives (X.?).

X.

S Pélage, adolescent de treize ans martyr à Cordoue par estrapade ; les bourreaux l’achevèrent en le découpant au couteau.

XI.

S Radulfo, évêque à Eugubium en Ombrie, généreux pour les pauvres.

XII.

S Anthelme, prieur de la Grande Chartreuse, premier général de l'Ordre, évêque à Belley.

XVIII.

B Raymond Petiniaud de Jourgnac, vicaire général à Limoges, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bses Marie-Madeleine Fontaine, Marie-Françoise Lanel, Thérèse-Madeleine Fantou, Jeanne Gérard, des Filles de la Charité, guillotinées à Cambrai.

XIX.

S Ruose Ma Taishun, médecin chinois martyr, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

S José Maria Robles Hurtado (1888-1927), prêtre mexicain dévôt du Sacré-Cœur, fondateur des Sœurs du Cœur de Jésus-Sacrement pour les malades, martyrisé pendu à un arbre ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

B Giacinto Longhin (Andrea de Campodarsego, 1863-1936), capucin, évêque à Trévise, très actif pour les réfugiés, les prisonniers et tous les ouvriers, béatifié en 2002.

Bx Andrii Ischak (*1887), Mykola Konrad (*1876), prêtres, et Volodymyr Ivanovych Pryima (*1906), maître de chant, ukrainiens martyrs en 1941, béatifiés en 2001.

B Khalīl al-Haddād (Ya’qūb de Ghazīr, 1875-1954), prêtre libanais franciscain, extrêmement actif et charitable, fondateur des Sœurs Franciscaines de la Croix du Liban, béatifié en 2008.

S Josemaría Escrivá de Balaguer Albás (1902-1975), prêtre espagnol, fondateur de l’Opus Dei, béatifié en 1992, canonisé en 2002.

 

 

27 JUIN

 

Notre-Dame du Perpétuel Secours. 

I.

S Crescent, disciple de s. Paul (cf.2Tim 4:10), évêque en Galatie ou en Gaule (Vienne).

III.

Ste Guddenes, martyre à Carthage.

Ste Pome, vierge à Châlons-en-Champagne, sœur de l’évêque s. Memmie.

V.

S Cyrille, évêque à Alexandrie, assez énergique contre les novatiens et les Juifs, et plus encore contre l’erreur de Nestorius ; docteur de l’Eglise.

S Deodatus, évêque à Nole, successeur de s. Paulin.

?

S Anecte, martyr à Césarée de Palestine (ou de Cappadoce). 

S Zoïlus, martyr à Cordoue.

VI.

S Samson, médecin romain, venu à Constantinople où il fonda un hôpital ; il fut surnommé “Samson l’Hospitalier” ou “Samson xenodocus” (médecin de l’étranger).

S Jean, prêtre breton venu à Chinon.

XI.

Ss Ariald et Herlembaud, chefs de la ligue patare à Milan contre le clergé simoniaque et concubain ; martyrs ; Ariald en particulier fut horriblement mutilé. 

XIII.

B Benvenuto de Gubbio, militaire devenu franciscain.

XIX.

B Yi Gyeong-eon Paulus, laïc coréen martyr, mort en prison, béatifié en 2014.

S Tôma Toán, catéchiste tonkinois martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Bse Marguerite Bays, couturière, tertiaire franciscaine et mystique près de Fribourg en Suisse, béatifiée en 1995.

Bse Louise-Thérèse de Montaignac de Chauvance, consacrée au Sacré-Cœur, fondatrice des Oblates du Sacré-Cœur, pour le ressourcement des femmes voulant témoigner dans leur vie quotidienne, béatifiée en 1990. 

 

 

28 JUIN

 

III.

Ss Plutarque, Sérénus, Héraclide, Héron, un autre Sérénus, Héraïs, Potamiena et sa mère Marcelle, membres de l’école de Origène, martyrs à Alexandrie.

S Irénée, évêque à Lyon, disciple de s. Polycarpe ; son ouvrage "Contre les Hérésies" combat les erreurs gnostiques ; il est très cité par le Concile Vatican II.

S Zacharie, évêque à Lyon, successeur de s. Irénée.

IV.

S Papias, martyrisé de façon affreuse (dans une localité non connue).

VI.

Ste Théodechilde, de famille royale (ou même fille de Clovis), fondatrice d’un monastère pour hommes à Sens (Saint-Pierre -le-Vif).

VIII.

S Paul I, pape (757-767) : successeur de son frère Etienne II, il en continua la politique d’amitié avec Pépin le Bref, contre les Lombards et contre Byzance. 

IX.

S Argimir, martyr à Cordoue.

XI.

S Heimrad, prêtre de Souabe, assez vagabond, très original, “fou de Dieu”.

XVII.

S John Southworth, jésuite anglais, martyrisé à Tyburn.

XVIII.    

Bx Yun Yu-il Paulus, Choe In-gil Matthæus et Ji Hwang Sabas, laïcs coréens martyrs, enterrés vivants, béatifiés en 2014.

XIX.    

Ste Caterina (Vincenza) Gerosa, fondatrice italienne de l’Institut de Marie-Enfant (Sœurs de la Charité), avec ste Bartolomea Capitanio.

Ste Mali Du Zhaoshi, chinoise, mère d’un prêtre, martyre, canonisée en 2000 et fêtée le 9 juillet.

Stes Luqi Wang Cheng, Mali Fan Kun, Mali Chi Yu et Mali Zheng Xu, orphelines chinoises de dix-huit à onze ans, qui se tenaient par la main au moment de leur martyre, canonisées en 2000 et fêtées le 9 juillet.

XX.

B Stepan (Severian) Baranyk (1889-1941), prêtre martyr ukrainien de l’Ordre de Saint-Josaphat, mutilé en prison vers la fin de ce mois, béatifié en 2001 .

Bse Teresa Maria (Maria Pia) Mastena (1881-1951), italienne, fondatrice des Religieuses de la Sainte-Face, béatifiée en 2005.

 

 

29 JUIN

 

I.

Ss Pierre & Paul, apôtres, le premier crucifié la tête en bas, l’autre décapité.

Ste Marie, mère de Jean-Marc (cf. Actes 12:12).

?

Ss Marcel et Anastase, romains martyrs à Argenton. 

III.

Ste Béate, martyre près de Sens, peut-être espagnole.

IV.

S Syrus, évêque à Gênes.

V.

S Cassius, époux de Fausta avec laquelle il vécut comme un frère, évêque à Narni; il célébrait chaque jour la messe.

IX.

Stes Salomé et Judith, deux anglaises recluses à Ober Altaich.

XI.

Ste Emma (Hemma), veuve princière, fondatrice d’une abbaye à Gurk.

XIV.

B Raymond Lulli, espagnol qui, de courtisan mondain devint un apôtre du salut des Arabes ; il ne cessa de voyager et d’écrire ; blessé à mort par un jet de pierres, il mourut martyr en vue de sa Majorque natale.

XIX.

Ss Baolu Wu Anju, son fils Ruohan Wu Mantang et son neveu Baolu Wu Wanshu, Mali Du Tianshi et sa fille Delian Du Fengju, martyrs chinois, canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet. 

XX.

B Ivan (Yakym) Sen’kiv’skyi (1896-1941), prêtre martyr ukrainien de l’Ordre de Saint-Josaphat, ébouillanté en prison, béatifié en 2001 (le 28 au Martyrologe).

 

 

30 JUIN

 

III.

S Basilide, soldat martyr à Alexandrie : accompagnant au martyre la jeune Potamiène (cf. 28 juin), il se convertit et fut décapité.

S Martial, originaire de Palestine, évêque à Limoges, un des sept évangélisateurs envoyés de Rome en Gaule ; ayant fondé les Églises dans tout le sud de la Gaule, il mourut "ne cessant de regretter d'avoir si peu fait".

?

S Ostian, prêtre près de Viviers.

VII.

S Bertechramn, évêque au Mans ; il développa la viticulture et fonda plusieurs monastères. 

Ste Adile, fondatrice d’un hôpital à Orp-le-Grand.

VIII.

Ste Erentrude, sœur ou nièce de s. Rupert, abbesse à Nonnberg.

XI.

S Thibaud, des comtes de Champagne, ermite dans une forêt de Luxembourg puis près de Vangadizza ; prêtre camaldule ; patron des charbonniers. 

S Ladislas, roi en Hongrie ; il développa le christianisme en Croatie et fonda l'évêché de Zagreb.

XII.

S Othon, évêque à Bamberg, grand évangélisateur de la Poméranie ; il fonda une vingtaine de monastères et sut rester ami et du pape et de l’empereur.

XIII.

S Adolphe, comte, cistercien, évêque à Osnabrück.

B Arnoul Cornebout, cistercien flamand après une jeunesse dissipée, d’une extrême austérité toujours soumise à l’obéissance.

XVII.

B Philip Powel (Morgan), gallois, bénédictin, martyrisé à Tyburn ; à l'annonce de sa condamnation à mort, il s'écria : Deo gratias !

XVIII.

B Gennaro Maria Sarnelli, rédemptoriste napolitain, dédié au salut des malades et des prostituées, béatifié en 1996.

XIX.

S Vinh Son Ɖỗ Yến, prêtre dominicain au Tonkin, martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Ss Rimen Li Quanzhen et Baiduo Li Quanhui, deux frères chinois, martyrs, canonisés en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

B Zynovii Kovalyk (1903-1941), prêtre ukrainien rédemptoriste, martyr crucifié, béatifié en 2001.

B Vasyl’ Vsevolod Velychkovs’kyi (1903-1973), rédemptoriste, évêque ukrainien martyr : deux fois emprisonné, venu à Rome et mort en exil au Canada, béatifié en 2001.

Partager cette page
Repost0
- dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens