Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

21 JUILLET

 

 -VI.

 S Daniel, prophète.

II.

 S Zotique, évêque et martyr à Comane.

III.

Ste Praxède, martyre romaine, fille de s. Pudens et sœur de ste Pudentienne (cf. 19 mai).

S Victor, martyr à Marseille, à qui fut dédié le monastère fondé par s. Jean Cassien.

?

 Ste Jule, vierge martyre à Troyes.

IV.

S Siméon, surnommé Salos, c’est-à-dire fou ; ermite près de la Mer Morte.

S Jean, moine compagnon de s. Siméon Salos.

VI.

S Arbogast, évêque à Strasbourg, patron du diocèse.

S Antimundus, premier évêque à Thérouanne, envoyé par s. Remi “contre le monde”. 

S Rorice, évêque à Limoges, dont le petit-fils lui succédera.

VII.

SS Jean et Bénigne, frères moines à Moyenmoutier.

XVIII.

B Gabriel Pergaud, génovéfain à Beaulieu (Côtes d'Armor), martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

SS Alberico Crescitelli, quatrième de onze enfants, missionnaire italien en Chine, et Ruose Wang Yumei, laïc chinois, martyrs canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

XX.

Bx martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Prêtres diocésains : Agricola Rodríguez García de los Huertos (*1896), martyrisé le jour anniversaire de son ordination ;

Salésiens : José Limón Limón, prêtre, et José Blanco Salgado, coadjuteur, (tous deux nés en 1892), près de Séville.

 

22 JUILLET

 

I.

Ste Marie Magdeleine, la pécheresse convertie (cf. Mt 26:6-13 ; Jn 12:1-8).

Ste Syntychi, nommée par s. Paul (cf. Ph 4:2).

IV.

S Platon, martyr à Ancyre.

S Cyrille, évêque à Antioche.

S Joseph, saint homme de Tibériade dont parle s. Epiphane ; d'après ce dernier, les Juifs prononcent toujours auprès des mourants cette phrase : Crois en Jésus Christ crucifié sous Ponce Pilate, Fils de Dieu, né de Marie, ressuscité du tombeau, et crois qu'il viendra juger les vivants et les morts. Ayant entendu cela, Joseph guérit et il se convertit un peu plus tard.

S Panchaire, évêque à Besançon.

V.

S Salvien, prêtre à Marseille après avoir été marié ; auteur de plusieurs ouvrages, surtout du de Gubernatione Dei où il montre que la chute de Rome est due aux péchés des Chrétiens.

VII.

S Anastase, moine, disciple de s. Maxime le Confesseur, déporté avec lui, martyr.

S Wandrille, d'abord marié, puis retiré ainsi que son épouse ; il fonda le fameux monastère de Fontenelle, qui prit ensuite son nom. 

S Ménelé, moine (abbé ?) à Menat. 

VIII.

S Jérôme, évêque à Pavie.

XI.

B Benno, évêque à Osnabrück ; politicien, il soutint d'abord Henri IV contre Grégoire VII et fut aussi excommunié, mais resta ensuite fidèle au pape ; il fut aussi architecte et bâtisseur.

XIII.

S Gualterio, fondateur d'un hôpital à Lodi.

XV.

B Augustin de Bugella Fangi, dominicain piémontais, extrêmement patient dans la maladie.

XVII.

S Lorenzo de Brindisi, capucin, connaisseur des langues anciennes et modernes, prédicateur et chargé de diverses missions papales, Docteur de l'Eglise surnommé Doctor Apostolicus, fêté le 21 juillet.

SS Philip Evans et John Lloyd, martyrs anglais à Cardiff ; Philip, jésuite, était en train de jouer au tennis (en prison) lorsqu'on vint lui annoncer qu'il serait exécuté le lendemain : il tint à achever sa partie avant de réintégrer sa cellule ; il employa ses dernières heures à jouer de la harpe et à causer avec ceux qui venaient le visiter ; John était prêtre séculier.

XVIII.

B Jacques Lombardie, curé en Corrèze, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

SS Anna Wang, vierge de quatorze ans, Luqi Wang Wangshi et son fils Ande Wang Tianqing de neuf ans, et Mali Wang Lishi, martyrs chinois, canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

XX.

 Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Carmes Déchaux : Ovidio Fernández Arenillas (Eusebio de l'Enfant Jésus, *1888), prêtre ; Tomás Mateos Sánchez (José Agustín du T.S.Sacrement, *1912), Esteban Cuevas Casquero (Eliseo de Jésus Crucifié, *1913), Pedro Ramón Rodríguez Calle (Hermilo de Saint-Elisée, *1913), Perfecto Domínguez Monge (de N.Dame du Carmel, *1914) clercs ; Clemente López Yagüe (des Très Saints Cœurs, *1911), novice, à Tolède ;

- béatifiés en 2013 :

Carmes de l’Ancienne Observance : José María Mateos Carballido (*1902), Juan Durán Cintas (Eliseo María, *1906), prêtres, Jaime María Carretero Rojas (*1911), diacre, et Ramón María Pérez Sousa (*1903), convers, près de Cordoue ;

Lassalliens : Vicente López y López (Virginio Pedro, *1884) ; Joaquin Rodríguez Bueno (Ireneo Jacinto, *1910), à Madrid ;

Frères Maristes : Trifón Tobar Calzada (Jerónimo, *1876), Eugenio Artola Sorolla (Victorico María, *1894), Pedro Alonso Ortega (Marino, *1901), près de Madrid.

 

 

 

23 JUILLET

 

-VI.

S Ézéchiel ("celui que Dieu rend fort"), prêtre, prophète, mort en exil. 

II.

S Apollinaire, évêque à Ravenne, qui serait venu d'Antioche avec s. Pierre ; fêté le 20 juillet.

S Sévère, martyr à Bizyæ, après s. Memnon qu'il venait de convertir (cf. 3 juillet).

?

SS Ravenne et Rasyphe, frères anglais, ermites et martyrs à Macé. 

IV.

SS Trophime et Théophile, martyrs en Orient.

V.

S Jean Cassien, moine à Bethléem, diacre à Constantinople, prêtre à Rome, fondateur à Marseille d'un monastère d'hommes et d'un de femmes ; ses "Conférences", ont inspiré s. Benoît pour sa Règle. 

S Valérien, premier évêque à Cimiez.

VI.

Stes Romula, Redempta, Herundo, vierges romaines ; Romula eut une mort particulièrement céleste.

X.

Ste Anne (Suzanne), vierge à Leucade.

XIV.

Bse Giovanna d'Orvieto, jeune orpheline, couturière, tertiaire dominicaine.

Ste Brigitte de Suède, mère de huit enfants dont ste Catherine, première abbesse de l'Ordre du Saint-Sauveur fondé par elle, mystique.

XVI.

B Robert Bickerdike, converti, martyr anglais à York, béatifié en 1987.

XX.

Bse Pilar López de Maturana (Margarita María, 1884-1934), espagnole des Religieuses Mercédaires, pour lesquelles elle obtint aussi la vocation de missionnaires ; béatifiée en 2006.

Bx Martyrs espagnols  de 1936 :

- béatifiés en 1989 :

Passionistes : Felipe Valcobado Granado (F. de l'Enfant Jésus, *1874) et Manuel Pérez Jiménez (Germán de Jésus et Marie, *1898), prêtres, avec Maurilio Macho Rodríguez (M. de l'Enfant Jésus, *1915), José Osés Sáinz (J. de Jésus et Marie, *1915), Julio Mediavilla Concejero (J. du Sacré-Cœur, *1915), José Ruiz Martínez (J. María de Jésus Agonisant, *1916), Laurino Proaño Cuesta (L. de Jésus Crucifié, *1916), clercs ; Anacario Benito Nozal (A. de l'Immaculée, *1906), Felipe Ruiz Fraile (F. de Saint-Michel, *1915), convers, près de Madrid ;

Vicente Díez Tejerina (Nicéforo de Jésus-et-Marie, *1893), prêtre, avec José Estalayo García (des Sacrés-Cœurs, *1915), Epifanio Sierra Conde (de Saint-Michel, *1916), Abilio Ramos y Ramos (de la Croix, *1917), Zacarías Fernández Crespo (du Saint-Sacrement, *1917), Fulgenzio Calvo Sánchez (du Cœur Immaculé de Marie, *1916), clercs, près de Ciudad Real;

- béatifiés en 1995 :

Prêtres Ouvriers Diocésains du Cœur de Jésus : Pedro Ruiz de los Paños Angel (*1881) et José Sala Picó (*1888), à Tolède ;

- béatifié en 2001 :

Salésiens : Xavier Bordas Piferrer (*1914), séminariste, à Barcelone ; 

- béatifiés en 2007 :

Missionnaires des Sacrés-Cœurs : Simó Reynés Solivellas (*1901) et Miquel Pons Ramis (*1907), prêtres,  Francésc Mayol Oliver (*1871) et Pau Noguera Trías (*1916), profès, près de Barcelone ; 

Salésiens : Emilio Arce Díez (*1908), profès ; Victoriano Fernández Reinoso (*1913), clerc, à Madrid ;

Franciscaines Filles de la Miséricorde : Catalina Caldés Socias (C. du Carmel, *1899) et Micaela Rullán Ribot (M. du T.S.Sacrement, *1903), près de Barcelone ; 

Laïcs : Prudéncia Canyelles Ginestá de Aguadé (*1884), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Lluís Janer Riba (*1880), à Tarragona ; Joan Huguet Cardona (*1913), aux Baléares ;

Lassalliens : Ignacio González Calzada (Rogaciano, *1885), à Madrid ;

Sœurs Minimes : Ramona Ors Torrents (Margarida Alacoque de Saint-Raymond, *1862), Josepa Panyella Doménech (Josepa du Cœur de Marie, *1865), Josefa Pilar García Solanas (María Montserrat, *1871), Dolors Vilaseca Gallego (María de l’Assomption, *1871), Teresa Ríus Casas (Trinitat, *1875), Vicenta Jordá Martí (María de Jésus, *1889), Mercè Mestre Trinché (María Mercè, *1889), María Montserrat Ors Molist (Enriqueta, *1890), Ana Ballesta Gelmá (Filomena de Saint-François-de-Paola, *1895), près de Barcelone ; 

Laïcs : Lucrecia García Solanas (*1866), près de Barcelone.

B Wojciech Gondek (Krystyn, 1909-1942), prêtre franciscain polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Vasil Hopko (1904-1976), évêque en Slovaquie de rit gréco-catholique, martyr, béatifié en 2003.

 

 

24 JUILLET

 

III.

Stes Nicéta et Aquilina, converties par s. Christophe, martyres en Lycie.

IV.

Ste Christine, martyre, près du lac de Bolsena, de son propre père et du successeur de ce dernier ; elle pourrait avoir été confondue avec la Sainte de Tyr ; la pierre qu'on lui attacha au cou pour la noyer dans le lac, servit de pierre d'autel, où eut lieu le Miracle eucharistique de Bolsena.

S Fantinus l'Ancien, thaumaturge en Calabre.

S Pavace, évêque au Mans, invoqué contre les serpents.

?

S Victorin, évêque à Amiterne et martyr, suspendu tête en bas au-dessus d'eaux sulfureuses.

SS Ménée et Capiton, martyrs.

V.

S Ursicin, évêque à Sens.

Ste Euphrasie, vierge de famille sénatoriale, retirée au désert de Thébaïde.

S Declan, évêque à Ardmore.

?

Ste Lewinne, vierge anglaise martyre.

VI.

Ste Sigolène (Ségolène), première abbesse à Troclar.

?

S Arnoul, pèlerin assassiné par des bandits à Gruyères ; l'église de Warques, où reposait son corps, fut miraculeusement protégée d'un incendie.

VII.

SS Wolfrad et Rufin, deux frères martyrisés par leur père païen ; converti, ce dernier fonda l'abbaye de Stone sur la tombe de ses deux fils.

XI.

SS Romain et David, fils de s. Vladimir, assassinés par leur frère ; leurs noms civils sont Boris et Gleb ; Boris est patron de Moscou.

XII.

S Balduin, disciple de s. Bernard, qui l'envoya près de Rieti pour fonder et gouverner un monastère.

XIII.

Ste Christine l'Admirable, vierge belge, qui ressuscita à vingt ans pour faire le Purgatoire pour elle-même et pour les autres et mourut à soixante-quatorze ans. 

Ste Cunégonde (Kinga), nièce de ste Elisabeth de Hongrie et reine de Pologne ; d'accord avec son mari, Boleslas, ils vécurent chastement ; veuve, elle fut clarisse à Stary Sącz ; patronne des mineurs, canonisée en 1999.

XV.

B Jean de Tossignano Tavelli, juriste à Bologne, religieux chez les Jésuates (clercs de s. Jérôme), évêque à Ferrare.

B Antonio Torriani, médecin milanais, puis augustin ; ses malades étaient guéris corps… et âme ; jaloux, des médecins tentèrent de le tuer, mais il les amena à la conversion.

XVI.

Bse Louise de Savoie, fille du b. Amédée IX, clarisse à Orbe.

Bx Nicolas Garlick, Robert Ludlam et Richard Simpson, ainsi que Joseph Lambton, de vingt-quatre ans,  prêtres anglais martyrs, béatifiés en 1987.

S John Boste, prêtre anglais martyr.

XVII.

B Cristóbal Fernández de Valladolid, prêtre espagnol fondateur de l'Hospitalité Franciscaine de Jésus de Nazareth, béatifié en 2013. Il faut peut-être le placer au 21 juillet.

XVIII.

B Ji Do-gi Paulus, laïc coréen martyr, enterré vivant, béatifié en 2014.

B Angelo Nicola (Antonio) Lucci, évêque franciscain en Apulie, très généreux, béatifié en 1989 (le 25 au Martyrologe).

XIX.

S José Fernández de Ventosa, prêtre dominicain espagnol, martyr au Tonkin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

B Domenico (Modestino de Jésus et Marie) Mazzarello, franciscain à Naples, mort dans une épidémie, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 1987 : 

Carmélites Déchaussées : Jacoba Martínez García (María Pilar de Saint-François-Borgía, *1877), Marciana Valtierra Tordesillas (María Angeles de Saint-Joseph, *1905), Eusebia García y García (Teresa de l'Enfant-Jésus, *1909), à Guadalajara ;

- béatifiée en 1990 : 

Compagnie de Sainte-Thérèse-de-Jésus : María Mercedes Prat y Prat (*1890), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2005 : 

Carmes Déchaux : Josep Guillamí Rodo (Romuald de Sainte Catherine, *1866) et Jaime Gascón Bordás (Jaime de Sainte Thérèse, *1886), prêtres, à ou près de Barcelone ; 

Lassalliens : Marcos Morón Casas (Indalecio de Marie, *1899), à Barcelone ;

- béatifiés en 2007 : 

Salésiens : Antoni Enric Canut Isús (*1874), et Antonio Torrero Luque (*1888), prêtres, près de Málaga ; 

Augustins : José Joaquín Esnaola Urteaga (*1898), prêtre, près de Madrid ;

- béatifiés en 2011 : 

Oblats de Marie Immaculée : Juan Antonio Pérez Mayo (*1907), prêtre ; Francisco Polvorinos Gómez (*1910), Manuel Gutiérrez Martín (*1913), Cecilio Vega Domínguez (*1913), Juan Pedro del Cotillo Fernández (*1914), Justo González Lorente (*1915), Pascual Aláez Medina (*1917), clercs ; Cándido Castán San José (*1894), laïc, près de Madrid ;

- béatifiés en 2013 : 

Prêtres diocésains : Jaume Sanromá Solé (*1879), près de Tarragona ; José Máximo Moro Briz (*1882), près d’Ávila 

Clarétains : Antoni Capdevilla Balsells (*1894), prêtre, près de Tarragona ; 

Carmes déchaux : Josep Olivé Vivó (Bartolomeu de la Passion, *1894), convers ; Joan Vilaregut Farré (Joan de Jésus, *1907), prêtre, près de Lleida ;

Frères Maristes : Pablo Martínez Esteban (Gaspar, *1898), Braulio Álvarez Palacín (Camerino, *1900), à Madrid.

 

 

25 JUILLET

 

I.

S Jacques le Majeur, témoin de la transfiguration et de l'agonie du Christ, premier des Apôtres à verser son sang et patron d'Espagne ; lorsque sa fête est un dimanche, c'est une Année Sainte à Compostelle.

III.

S Christophe, martyr en Lycie (ou ailleurs ?), dont le nom aurait pu inspirer l'histoire du passeur de gué, et qui eut un jour à porter le Christ.

IV.

S Cucufat, décapité à Barcelone, d'origine africaine.

SS Paul, Valentine et Théé (Théana, Hatta, Ennatha), martyrs à Césarée de Palestine.

V.

Ste Olympiade, veuve à Constantinople ; elle établit dans sa maison une communauté de vierges ; exilée pour sa fidélité à s. Jean Chrysostome, elle mourut à Nicomédie.

VI.

S Magnéric, évêque à Trèves, fidèle ami et successeur de s. Nicet.

SS Beatus et Bantus, deux prêtres ermites près de Trèves.

S Evroult, abbé à Saint-Fuscien-au-Bois.

Ste Glossinde, abbesse à Metz.

VII.

S Jean l'Agneau, évêque à Maastricht ; avant l'épiscopat, il cultivait les terres ; il pensait que son bâton prendrait plus facilement racine que lui l'épiscopat… et son bâton fleurit.

IX.

S Théodemir, jeune martyr à Cordoue.

XV.

B Jean Soreth, carme normand, prieur général et réformateur de son ordre ; il fut si bronzé par ses nombreux voyages, qu'on l'appela "le nègre" ou même "le diable".

B Pierre de Mogliano Corradini, franciscain.

XVI.

B Rodolfo Aquaviva, jésuite italien, parent de s. Louis de Gonzague, martyr en Inde avec d'autres : Alfonso Pacheco (espagnol), Pietro Berna et Antonio Francisco (italiens), Pantxoa Aranha (basque espagnol).

XVIII.

B Antonio Lucci, évêque franciscain en Apulie, très généreux, béatifié en 1989.

B Michel-Louis Brulard, carme à Charenton, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bse Maria Carmen Sallés y Barangueras (1848-1911), dominicaine espagnole puis fondatrice des Religieuses Conceptionnistes Missionaires de l'enseignement, béatifiée en 1998, canonisée en 2012.

B Ángel Darío Acosta Zurita (1908-1931), prêtre mexicain, martyrisé juste trois mois après son ordination, béatifié en 2005.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1989 : 

Passionistes : Pedro Largo Redondo (P. du Cœur de Jésus, *1907), prêtre, avec Felix Ugalde Irurzun (F. des Cinq Plaies, *1915), clerc, et Benito Solana Ruiz (B. de la Vierge de Villar, *1882), profès, près de Tolède ;

- béatifiés en 1992 : 

Hospitaliers : Carlos Rubio Álvarez (Federico, *1862), prêtre, Primo Martínez de San Vicente Castillo (*1869), Jerónimo Ochoa Urdangarín (*1904) et Eloy Francisco Felipe Delgado Pastor (Juan de la Croix, *1914), profès, près de Tolède :

- béatifié en 1995 : 

Piaristes : Dionisio Pamplona Polo (D. de Saint-Barnabé, *1868), prêtre, près de Huesca ;

- béatifiés en 1999 : 

Augustins Récollets : León Inchausti Minteguia (*1859), José Rada Royo (J. de N.Dame des Douleurs, *1861), Julian Benigno Moreno y Moreno (de Saint-Nicolas-de-Tolentino, *1871), Deogracias Palacios Del Rio (*1901), prêtres, et José Ricardo (du Sacré-Cœur) Diez Rodríguez (*1909), profès, à Motril ;

- béatifiés en 2007 : 

Carmes Déchaux : Ricard Farré Masip (Eduardo de l'Enfant-Jésus, *1897) et Jaume Balcells Grau (Gabriel de l'Annonciation, *1908), prêtres, près de Barcelone ;

Dominicains : José Luis Palacio Muñiz (*1870) et Antonio Varona Ortega (*1901), prêtre, près de Tolède, et José Maria López Tascón (*1896), prêtre, à Madrid ; Higinio Roldán Iriberri (*1895) et Juan Crespo Calleja (*1895), profès, près de Tolède ; Miquel Peiró Victori (*1887), tertiaire, laïc marié, à Barcelone ; 

Lassalliens : Jesùs Juan Otero (Arnoldo Julián, *1902), José Bardolet Compte (Benet Josep, *1903), Santos López Martínez (Mariano León, *1910), Vicente Fernández Castrillo (V.Justino, *1912), et José Mas Pujolrás (Josep Benet, *1913), près de Barcelone;

- béatifiés en 2013 : 

Prêtres diocésains : Josep Garriga Ferrer (*1872), près de Tarragona ; 

Carmes déchaux : Vicente Gallen Ybañez (de la Croix, *1908), prêtre, et Joan Fort Rius (Ángel de Saint-Joseph, *1896), profès, à Tarragona ; 

Bénédictins : Francesc María de Paula Sánchez Solé (*1880), clerc, Jaume Vendrell Olivella (Bernat, *1878) et Aleix Civil Castellví (Ildefons, 1889), convers, près de Barcelone ; 

Mercédaires :  Tomás Carbonell Miquel (*1888), Enric Morante Chic (*1896) et Jesús Eduard Massanet Flaquer (*1899), prêtres, à Lleida.

Bse Mieczyslawa Kowalska (Maria Teresa de l'Enfant-Jésus, 1902-1941), clarisse polonaise, déportée à Dzialdowo, où elle offrit sa vie pour la libération de ses compagnes, ce qui se fit ; béatifiée en 1999.

 

26 JUILLET

 

I.

SS Anne et Joachim, parents de la Très Sainte Vierge Marie ; l'église dédiée à sainte Anne, à Jérusalem, serait construite sur les fondations de leur maison.

S Erastos, chrétien de Corinthe cité en Ro 16:23, peut-être même déjà un des soixante-douze disciples du Seigneur.

?

SS Symphronius, Olympius, Théodule et Exupérie, martyrs romains.

S Pasteur, mystérieux romain, peut-être martyr, peut-être à identifier avec Hermas ou Pimenius.

VI.

S Valens, évêque à Vérone.

Stes Pompaia (Koupaia) et Sève, mère et sœur de s. Tugdual ; Pompaia est patronne de Langoat.

VIII.

Ste Christine (Christiane), fille d'un roi anglais, vierge près de Termonde.

IX.

SS Bénigne et Charus, deux ermites près de Malcesine.

S Glisent, ancien soldat de Charlemagne, ermite près de Brescia, où il vivait avec une ourse et une brebis.

X.

S Turpion, évêque à Limoges.

XI.

B Gothalm, irlandais ou écossais mort près de Melk.

B Jore, évêque au Mont Sinaï, venu à Béthune où il mourut.

S Siméon, un arménien venu vivre en ermite près de Mantoue.

S Austinde, bénédictin et évêque à Auch, défenseur des libertés de l'Église contre les seigneurs d'Armagnac.

XIII.

SS Evangéliste et Pérégrin, deux augustins à Vérone.

B Ugo de Actis, moine silvestrin à Sassoferrata.

XV.

Bse Camille Gentili, martyre à San Severino, tuée par son mari impie.

XVI.

Bx John Ingram, prêtre, et George Swallowell, laïc, martyrs anglais, le premier à Gateshead, l’autre à Darlington.

Bx Edward Thwing et Robert Nutter, prêtres anglais martyrs, béatifiés en 1987. Robert se fit dominicain pendant la prison.

XVII.

B William Ward ou Webster, prêtre anglais martyr à Tyburn.

B André de Phu Yên, adolescent, catéchiste précoce, protomartyr du Viêt-Nam ; béatifié en 2000, il n'est pas inclus dans la liste des cent dix-sept Saints martyrs fêtés le 24 novembre.

XVIII.

Bx Marcel-Gaucher Labiche de Reignefort, missionnaire à Limoges, et Pierre-Joseph Le Groing de la Romagère, chanoine à Bourges, martyrs aux pontons de Rochefort, béatifiés en 1995.

Bses Marie Marguerite de Saint-Augustin Bonnet, Marie-Madeleine (Catherine de Jésus) de Justamont, Anne de Saint-Basile Cartier, Marie-Claire de Sainte-Rosalie du Bac, Elisabeth Thérèse du Cœur de Jésus Consolin, ursulines guillotinées à Orange.

XIX.

Bse Bartolomea Capitanio, sainte femme de Lovere, co-fondatrice, avec Vincenta Gerosa, des Sœurs de Charité de Marie-Enfant.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1999 : 

Prêtres diocésains : Manuel Martín Sierra (*1892), à Motril ;

Augustins : Vicente Pinilla Ibáñez (*1870), prêtre, à Motril ;

- béatifiés en 2007 : 

Trinitaires : Santiago Altolaguirre Altolaguirre (Mariano de Saint-Joseph, *1857), prêtre, près de Jaén ; 

Lassalliens : Antonio Jaume Secases (Jaume Berti, *1905), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 : 

Prêtres diocésains : Josep Badía Minguella (*1863), Francesc Vidal Sanuy (*1867), Josep Masquel Ferré (*1872), Josep Civit Timoneda (*1874), Aleix Miquel Rossell (*1882), Miquel Vilatimó Costa (*1888), Pau Roselló Borgueres (*1895), Pau Gili Pedrós (*1912), à ou près de Tarragona ; 

Bénédictins : Josep Maria Jordá y Jordá (*1884), profès, près de Tarragona, et Vicente Burrel Enjuanes (*1896), profès, près de Huesca ; 

Mercédaires : Amancio Marín Mínguez (*1908), prêtre, près de Huesca.

B Titus Brandsma (1881-1942), grand carme hollandais, professeur à l'Université catholique de Nimègue, journaliste ardent, conduit à Dachau où on lui fit une injection mortelle, béatifié en 1985.

Bse Giuseppa Maria de Micheli (Maria Pierina, 1890-1945), italienne des Filles de l'Immaculée Conception, béatifiée en 2010.

S Ġorġ Preca (1880-1962), prêtre à Malte, fondateur de la Société de la Doctrine Chrétienne, béatifié en 2001 et canonisé en 2007.

 

27 JUILLET

 

III.

Sept Saints Dormants, retrouvés vivants à Ephèse au Ve s. dans la caverne où ils avaient été emmurés : Jean, Maximien, Constantin, Martinianus, Malchus, Sérapion, Denis.

IV.

S Pantaléon, ainsi que s. Hermolaos, avec les ss. Hermippe et Hermocrate, martyrs à Nicomédie ; Pantaléon était médecin, c'est un des protecteurs des médecins.

S Désiré, évêque à Besançon, mort à Lons-le-saunier.

V.

S Ursus, évêque à Troyes.

S Cælestinus Ier, pape (422-432) ; il affirma son autorité à propos du semi-pélagianisme et du nestorianisme (concile d'Ephèse, 431). 

S Siméon Stylite, syrien, ermite à Tellnesin ; sa colonne lui permettait d'éviter les foules.

S Ursus, abbé, fondateur de monastères : Heugnes, Toiselay, Pontigny, Sennevières, Loches.

VI.

S Leubais, abbé à Sennevières, un des monastères fondés par s. Ours.

S Fronimus, évêque à Metz.

S Laurent, évêque à Milan ; il se prononça pour le pape légitime, Symmaque.

S Ecclésius, évêque à Ravenne.

S Galactoire, évêque à Lescar ; il mourut en conduisant ses diocésains contre les Wisigoths.

B Ethère, évêque à Auxerre.

VIII.

Bse Anthuse, moniale à Mantineon, exilée pour son zèle pour les saintes images. 

IX.

SS Aurèle et Natalie (appelée aussi Sabigothe), Félix et Liliose, deux couples martyrs à Cordoue, avec s. Georges, prêtre de Palestine.

IX.X.

SS Apôtres de Bulgarie, outre les ss. Cyrille et Méthode : Gorazd (évêque à Velitsa), Nahum, Sabas, Angelar, et Clément (évêque à Ochrida). 

XII.

B Berthold Ier, abbé à Garsten, après avoir été veuf à trente ans.

S Raimondo Palmerio, qui perdit en une année ses cinq premiers enfants (le sixième sera religieux) ; il fit beaucoup de bien dans Plaisance.

XIII.

B Hugues, enfant de huit ans martyrisé par des juifs à Lincoln.

B Novellone, tertiaire franciscain à Faenza, vénéré par les Cordonniers.

XIV.

Bse Lucia Bufalari, sœur du b. Jean de Rieti, augustine, prieure à Amelia.

XVI.

B Robert Sutton, prêtre gallois martyr, béatifié en 1987.

B William Davies, prêtre écossais martyr, béatifié en 1987.

XVII.

Bse Maria-Maddalena Martinengo, capucine à Brescia, deux fois abbesse, aux mortifications  très étranges et nombreuses.

XX.

Bse María Grazia Tarallo de la Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ (1866-1912), de la congrégation des Crucifiées Adoratrices de l'Eucharistie près de Naples, après que son mari, tombé malade le soir même du mariage civil, mourut six mois plus tard, avant le mariage à l'Eglise ; modèle d'obéissance, béatifiée en 2006.

Bx martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Salésiens : José Caselles Moncho (*1907), prêtre, Felipe Hernández Martínez et Zacarías Abadía Buesa, clercs, et Jaime Ortiz Alzueta, profès, tous trois nés en 1913, à Barcelone ;

Franciscains Conventuels : Modesto Vegas y Vegas (*1912), prêtre, près de Barcelone ;

- béatifiés en 2007 :

Prêtres diocésains : Joaquín de la Madrid Arespacochaga (*1860), à Tolède ; 

Lassalliens : Narcis Serra Rovira (Ramon Eloi, *1876), Francesc Pujol Espinalt (Honest María, *1894) et Antoni Tost Llabería (Francesc Magí, *1915), près de Barcelone ; 

Dominicaines de l’Annonciation : Ramona Fossas Románs (*1881), Adelfa Soro Bó (*1887), Reginalda Picas Planas (*1895), Teresa Prats Martí (*1896), Ramona Perramón Vila (*1898), Rosa Jutglar Gallart (*1900), et la jeune Otilia Alonso González (*1916), à Barcelone ;

Salésiens : Andrés Giménez Galera (*1904), prêtre, à Guadalajara ; 

- béatifiés en 2013 :

Prêtres diocésains : Josep Bru Boronat (*1883), près de Tarragona ;

Bénédictins : le prêtre Ángel María Rodamilans Canals (*1874), près de Barcelone ;

Clarétains : José María Ruiz Cano (*1906), prêtre, près de Sigüenza ;

Carmes de l’Ancienne Observance : José María González Delgado (*1908), prêtre, près de Cordoue ;

Bse Helena Staszewska (Maria Klemensa de Jésus Crucifié, 1890-1943), supérieure ursuline à Rokiciny Podhalanskie, où elle cacha des jeunes filles juives, morte à Auschwitz, béatifiée en 1999. 

 

28 JUILLET

 

I.

SS Prochorius, Nicanor, Timon, Parmenas et Nicolaus, des sept premiers diacres ; Prochorius, évêque à Nicomédie, aurait été martyr à Antioche de Syrie, Timon crucifié à Corinthe. 

SS Nazaire et Celse, martyrs milanais.

II.

S Victor Ier, pape (189-199), d'origine africaine ; décidant de fêter Pâques le dimanche suivant la pâque juive, il faillit excommunier les orientaux qui ne voulaient pas fêter Pâques selon le calendrier romain, mais en fut dissuadé par s. Irénée.

?

S Eustathe, martyr à Ancyre.

IV.

S Acace, martyr à Milet, jeté dans une fournaise puis décapité.

VI.

S Camélien, successeur de s. Loup, son professeur, comme évêque à Troyes pendant un demi-siècle environ ; c'est lui qui accueillit ste Geneviève venue chercher des vivres à Arcis pour sauver les Parisiens affamés.

S Samson, moine gallois, évêque en Bretagne, où son monastère fut à l'origine de Dol.

X.

Ste Irène, abbesse à Constantinople.

S Géran, évêque à Auxerre, avec un particulier talent musical ; il commanda une troupe pour repousser les Normands.

XI.

S Botvid, laïc suédois converti en Angleterre, assassiné par son serviteur à son retour en Suède.

XVII.

B Michaël Kusuriya, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

XIX.

S José Melchór García Sanpedro Suárez, évêque dominicain espagnol martyr au Tonkin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

S Pedro Poveda Castroverde (1874-1936), prêtre espagnol dédié à la promotion humaine et chrétienne des pauvres avec la fondation de l'Institut Thérésien, martyr à Madrid, béatifié en 1993, canonisé en 2003.

Les autres Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1995 :

Piaristes : Manuel Segura López (M. de la Vierge du Pilar, *1881), prêtre, et David Carlos Marañon (D. du Saint-Sacrement, *1907), clerc, près de Huesca ;

- béatifié en 2001 :

Salésiens : José Castell Camps (*1902), prêtre, à Barcelone ;

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : Vicente Toledano Valenciano (*1900), près de Cuenca ; 

Augustins : José Gutiérrez Arranz (*1883) ;  Enrique Serra Chorro (*1899), José Aurelio Calleja de Hierro (*1901) et Antolín Astorga Díez (*1906), prêtres, près de Cuenca ; Lorenzo Arribas Palacio (*1880), Pedro Alonso Fernández (*1888), Primitivo Sandín Miñambres (*1893) et Froilán Lanero Villadangos (*1910), prêtres, près de Madrid ;

Salésiens : Sabino Hernández Laso (*1886), prêtre, à Madrid ; Miguel Molina de la Torre (*1887), Pablo Caballero López (*1904), prêtres, Honorio Hernández Martín (*1905) et Juan Luis Hernández Medina (*1912), clercs, près de Málaga ;

Marianistes : Miguel Léibar Garay (*1885), prêtre, près de Madrid ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Narcís Felíu Costa (*1877), prêtre, à Tarragona ; 

Bénédictins : Joan Costa Canal (Odiló María, 1905), prêtre ; Pere Vilar Espona (Narcís María, *1916) et Lluis Casanovas Vila (Hildebrand María, *1918), clercs, près de Barcelone ;

Clarétains : Gabriel Barriopedro Tejedor (*1883), Tomás Cordero y Cordero (*1910), Claudio López Martínez (*1910) et son frère Ángel López Martínez (*1912), Primitivo Berrocoso Maillo (*1913), Otilio del Amo Palomino (*1913), Antonio Lasa Vidaureta (*1913), Melecio Pardo Llorente (*1913), Abelardo García Palacios (*1913), Vicente Robles Gómez (*1914), Jesús Aníbal Gómez y Gómez (Colombien, *1914), Ángel Pérez Murillo (*1915), Antonio Orrego Fuentes (*1915), Cándido Catalán Lasala (*1916), tous clercs, près de Ciudad Real ;

Lasalliens : Manoel José Sousa de Sousa (Mario Félix, *1860, portugais), Andrés Merino Báscones (Sixto Andrés, *1874), Joaquim Oliveras Puljarás (Artur, *1875), Germán Arribas y Arribas (Ángel Gregorio, *1895), Antonio Solá Garriga (Orencio Luis, *1898), Celestino Ruiz Alegre (Aquilino Javier, *1902), Graciliano Ortega Narganes (Benjamín León, *1905), Lázaro Ruiz Peral (Crisóstomo Albino, *1909), Evencio Castellanos López (Javier Eliseo, *1912), Teodoro Pérez Gómez (Mariano Pablo, *1914), près de Madrid ;

Frères Maristes : Nemesio Cabria Andrés (Julián José, 1908-1938), près de Cuenca ; 

Laïcs : José Gorastazu Labayen (*1907), près de Madrid ; Ramón Emiliano Hortelano Gómez (1908-1938), marié, près de Cuenca.

    

Ste Anna Muttathupadathu (Alphonsa de l'Immaculée Conception, 1910-1946), du rite siro-catholique de Malabar, clarisse indienne, sanctifiée par ses souffrances, thaumaturge ; hindouistes et musulmans viennent à sa tombe ; béatifiée en 1986, canonisée en 2008.

 

29 JUILLET

 

I.

Ste Marthe, une des saintes femmes qui entouraient Jésus-Christ.

S Lazare, l'ami du Seigneur, et frère des stes Marthe et Marie ; persécuté après sa résurrection et celle du Christ, il fut évêque à Chypre ou à Marseille, d'après des traditions mal vérifiées.

?

Ste Sérapie, vierge romaine martyre ; voir ste Sabine au 29 août.

S Callinique, martyr à Gangres.

IV.

SS Simplicius, Faustinus, Viatrix, martyrs romains ; les premiers jetés dans le Tibre, l'autre étouffée, et près d'eux fut aussi enterré s. Rufus.

S Félix II, pape ; en réalité, c'est un antipape imposé par l'empereur après que Libère fut exilé ; mais au retour de Libère, Félix se retira ; le vrai s. Félix est un autre martyr romain.

?

S Genevé (Juvenel, Juthmaël), évêque à Dol.

V.

S Loup, évêque à Troyes pendant cinquante-deux ans ; d'accord avec sa femme, ils s'étaient séparés et lui s'était fait moine. 

S Prosper, évêque à Orléans.

VII.

S Constantin, évêque à Constantinople.

XI.

S Olaf, roi de Norvège ; un peu brutal dans son zèle à imposer le christianisme, il fut vaincu et tué par les Danois, mais vénéré comme martyr et patron de la Norvège.

B Urbain II, pape (1088-1099) ; élève de s. Bruno à Reims, moine à Cluny, évêque à Ostie, il appliqua l'esprit grégorien de la réforme de l'Eglise et suscita la première Croisade.

XIII.

S Guillaume Pinchon, évêque à Saint-Brieuc ; jeune, il triompha par sa pureté des assauts d'une femme effrontée.

XVII.

Bx Luis Bertrán (espagnol), Mancius de la Sainte Croix et Pierre de Sainte-Marie (japonais), dominicains martyrs au Japon.

XVIII.

B Charles-Antoine-Nicolas Ancel, eudiste à Lisieux, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

SS Ruose Zhang Wenlan et Baolu Chen Changpin, séminaristes, leur administrateur Ruohan Luo Tingyin, et la sainte femme Mande Wang Luoshi, martyrs chinois canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

B Louis Martin, père de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, béatifié en même temps que son épouse en 2008.

XX.

Bx Martyrs espagnol de 1936 :

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : Juan Bautista Egozcuezábal Aldaz (*1882), profès, à Barcelone ;

- béatifiés en 2001 :

Prêtres diocésains : Matías Manuel Albert Ginés (*1867), près de Teruel ; Joaquín Vilanova Camallonga (*1888), près de Alicante ;

Dominicains : Antonio Manuel López Couceiro (*1869), Tirso Manrique Melero (*1877), Lucio Martínez Mancebo (*1902), Felicísimo Díez González (*1907), Saturio Rey Robles (*1907), prêtres ; Gumersindo Soto Barros (*1869), profès, et Lamberto María de Navascués de Juan (*1911), novice, près de Teruel;

Salésiens : José Calasanz Marqués (*1872), prêtre, près de Valencia.

- béatifiés en 2007 :

Prêtres diocésains : Bartolomé Rodríguez Soria (*1894), près de Albacete ;

Carmes de l’Ancienne Observance : Ángel Prat Hostench (Ángel María *1896), Eliseo Maneus Besalduch (Eliseo María, *1896), Pere Dorca Coromina (Anastasi María, *1907), Manuel Serrano Buj (Eduardo Maria, *1912, qui avait un an de sacerdoce), prêtres ; Pere Ferrer Marín (Pere Maria, *1909), Josep Solé Rovira (Andreu Corsini María), Miquel Soler Sala (Miquel María), Joan María Puigmitjá Rubió et Joan Prat Colldecarrera (Pere Tomás María), tous quatre nés en 1919, profès ; Lluis Fontdecava Quiroga (Eliseu Maria, *1891), convers ; Gabriel Escoto Ruiz (José Maria, *1878), Ginés Garre Egea (Elías María, *1910), novices, près de Lleida ;

Lassalliens : Joseph-Louis Marcou Pecalvel (Louis de Jésus, *1881, d'origine française), à Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Frères Maristes : Severino Ruiz Báscones (Feliciano, 1884), Fermín Zabaleta Armendáriz (Felipe Neri, *1899), Saurnino Jaunsarás Zabaleta (Herminio Pascual *1912), près de Madrid ;

Clarétains : Jaume Mir Vime (*1889), prêtre, à Tarragona ;

Lasalliens : Javier Salla Saltó (Magí Pere, 1918-1938), près de Lleida ;

Laïc : Julián Aguilar Martín (*1912), près de Madrid.

 

30 JUILLET

 

Anc. Test.

S Abel le Juste, victime de son frère Caïn.

III.

SS Abdon et Sennen, princes persans martyrs à Rome.

IV.

Ste Julitte, riche veuve, martyre à Césarée de Cappadoce.

Stes Maxima, Donatilla et Secunda, martyres à Thuburbo Lucernaria ; Maxima avait quatorze ans, Secunda douze ; exposées aux bêtes qui les respectèrent, elles furent décapitées.

V.

S Expletius, évêque à Metz. 

S Ours, évêque à Auxerre, dont il avait arrêté l'incendie par sa prière, quand il était ermite.

VI.

S Sylvain, ermite à Saint-Pierre-sur-Erve.

?

S Térence, diacre à Faenza.

VIII.

S Tatwin, évêque à Cantorbury.

XI.

Ste Godeliève, malheureuse épouse boulonnaise qui, après sa mort, convertit son mari.

XII.

S Hathebrand, abbé à Feldwirth et près de Groningue.

XIII.

B Mannis Guzman, prêtre, le frère de s. Dominique et son fidèle assistant.

XVI.

Bx Edward Powell, Richard Fetherston, Thomas Abel, prêtres martyrs en Angleterre ; Edward et Thomas avaient écrit sur l'indissolubilité du mariage ; Thomas était chapelain, précepteur de musique et de langue auprès de la reine Catherine, dont le roi Henri VIII voulait se séparer ; tous trois furent exécutés en même temps que trois hérétiques (protestants).

XIX.

S Joseph Yuan Gengyin, martyr chinois, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1992 : 

Hospitaliers : Pablo Corres Díaz de Cerio (Braulio María, *1897), prêtre ; Antoni Forcades Ferraté (Eusebi, *1875), Arsenio Mañoso González (Benito José Labre, *1879), Miguel Carrasquer Ros (Julian, *1881), Vicente de Paúl Canelles Vives (*1894), Sadurní Roca Huguet (Constanci, *1895), Manuel Jiménez Salado (*1907), profès ; Enrique Beltrán Llorca (*1899), Tomás Urdánoz Aldaz (*1903), Rafaél Flamarique Salinas (*1903), Domingo Pitarch Gurrea (*1909), Antonio Sanchiz Silvestre (*1910), Antoni Llauradó Parisi (*1910), Manuel López Orbara (*1913), Ignacio Tejero Molina (*1916), novices, près de Tarragona ;

- béatifiés en 2001 :

Dominicains : José Maria Muro Sanmiguel (*1905), prêtre ; Joaquín Prats Baltueña (*1915), novice  ; Zosimo Izquierdo Gil (*1895), prêtre diocésain tertiaire dominicain, près de Teruel ;

Salésiens : Sergio Cid Pazo (*1884), à Barcelone ;

- béatifiés en 2007 :

Prêtres diocésains : Ricardo Pla Espí (*1914), à Tolède ;

Carmes Déchaux : José Mata Luis (Constancio de s. Joseph, *1914), clerc, et Vicente Alamano Jiménez (José María de N.Dame des Douleurs, *1901), profès, à Tolède; 

Lassalliens : Ramón Palos Gascón (Cayetano José, *1885) à Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Prêtres diocésains : Rafael Martí Fugueras (*1878) ; Jeroni Fábregas Camí (1910-1937), à ou près de Tarragona ; 

Fils de la Sainte Famille : Jaume Puig Mirosa (*1908), prêtre, près de Barcelone ; 

Vincentiens : le frère Luis Aguirre Bilbao (*1914), près de Teruel ;

Lasalliens : Eugenio García Tribaldos (Agustín María, *1877), Juan Sanz Palanca (Crisólogo, *1880), Guillermo Álvarez Quemada (Oseas, *1890), Miguel Solas del Val (Anselmo Pablo, *1890), Alejandro González Blanco (Braulio José, *1890), Pablo Díaz de Zárate y Ortiz de Zárate (Norberto José, *1892), Luis Herrero Arnillas (Esteban Vicente, *1893), à Madrid ;

Laïcs : Sebastiá Llorens Telarroja (*1909), près de Girona.

S Bogdan Mandic (Leopoldo de Castelnuovo, 1866-1942), dalmate né dans une province austro-hongroise qui allait devenir yougoslave, capucin à Padoue où il confessa pendant quarante ans, mystique, canonisé en 1983.

Bse Maria Vicenta de Sainte Dorothée Chávez Orozco (1867-1949), mexicaine, guérie d'une grave infirmité à vingt-cinq ans, consacrée aux malades, fondatrice de la congrégation des Servantes de la Sainte Trinité et des Pauvres ; elle quitta humblement sa charge de supérieure sur l'ordre de l'évêque ; béatifiée en 1997. 

Ste María de Jésus-Sacrement Venegas de la Torre (1868-1959), mexicaine, fondatrice des Filles du Sacré-Cœur de Jésus, pour le service des malades à l'hôpital de Guadalajara, béatifiée en 1992, canonisée en 2000.

 

 

31 JUILLET

 

II.

S Calimère, évêque à Milan et martyr.

III.

S Firmus, évêque à Thagaste ; son ferme refus de trahir et de mentir lui obtint la grâce de celui qu'il cachait chez lui.

?

SS Démocrite, Second et Denis, martyrs à Synnade de Phrygie.

S Tertullinus, martyr à Rome.

IV.

S Fabius, soldat martyr à Césarée de Mauritanie.

V.

S Germain, évêque à Auxerre ; grand ascète, il devint comme le frère de son épouse ; ardent opposant des pélagiens en Angleterre, il mourut à Ravenne.

S Petrus Chrysologus, évêque à Ravenne, où il combattit les saturnales, et Docteur de l'Eglise ; son surnom lui vient de son éloquence ; il est fêté le 30 juillet.

VI.

S Pierre II, évêque à Ravenne ; il reçut du roi l'ordre de faire reconstruire les synagogues que ses diocésains indisciplinés avaient incendiées.

S Gonselin (Ansolin), évêque à Metz.

S Hymetiére, moine de Condat et fondateur d'un monastère.

IX.

S Eudocime, à Constantinople, défenseur des saintes images, mort à trente-trois ans.

S Néot, moine à Glastonbury.

XII.

Ste Hélène, veuve suédoise martyre , c'est-à-dire assassinée, vénérée même après la Réforme, à cause d'une eau miraculeuse. 

XIV.

S Jean Colombini, riche drapier siennois et père de deux enfants, ensuite fondateur des Jésuates, à la vie très dépouillée.

XVI.

S Iñigo de Oñaz de Loyola, soldat espagnol converti à la suite d'une blessure de guerre et fondateur des Jésuites ; ses premiers compagnons furent Pierre Favre, Lainez, Salmeron, Pantxoa Xabier ; il est patron de tous les excercices spirituels.

B Everard Hanse, prêtre anglais martyr à Tyburn.

XVII.

B Nicolaus Keian Fukunaga, jésuite japonais martyr, béatifié en 2008.

XVIII.

B Jean-François Jarrige de la Morelie du Breuil, chanoine en Haute-Vienne, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

SS Phêrô Đoàn Công Quý, prêtre, et Emmanuel Lê Van Phung, catéchiste, martyrs en Cochinchine, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

S Giustino De Jacobis, évêque à Nilopolis ; il dut partir et mourut dans le désert, épuisé.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Franciscains Conventuels : Dioniso Vicente Ramos (*1871), prêtre, et Francisco Remón Jatíva (*1890), profès, près de Barcelone ; 

Salésiens : Jaume Buch Canals (*1889), profès, près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Carmes Déchaux : Pedro Jiménez Vallejo (Pedro José des Sacrés-Cœurs, *1861), José Grijalvo Medel (Ramón de N.Dame du Carmel, *1896), Nazario Del Valle González (N. du Sacré-Cœur, *1901), prêtres ; Luis Gómez de Pablo (Félix de N.Dame du Carmel, *1912), José Luis Collado Oliver (Plácido de l'Enfant-Jésus, *1912), Melchor Martín Monge (M. de l'Enfant-Jésus, *1914), clercs ; Daniel Mora Nine (D. de la Passion, *1908), profès, près de Tolède ; 

Trinitaires : Prudencio Gueréquiz y Guezuraga (P. de la Croix, *1883) et Segundo García Cabezas (S. de Sainte-Thérèse, *1891), prêtres, près de Jaén ; 

Carmélites Missionnaires : Teresa Subirá Sanjaume (Esperanza de la Croix, *1875), María Roqueta Serra (M. Refuge de Saint-Ange, *1878), Francisca Pons Sardá (Gabriela de Saint-Jean-de-la-Croix, *1880), Vicenta Achurra Gogenola (Daniela de Saint-Barnabé, *1890), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 : 

Capucins : Miguel Francisco González-Díez González-Núñez (Andrés, *1883), prêtre, près de Madrid ; 

Rédemptoristes : Ciriaco Olarte Pérez de Mendiguren (1893) et Miguel Goñi Áriz (*1902), prêtres, à Cuenca ;

Lasalliens : Bernabé Núñez Alonso (Alfeo Bernabé, *1902) et Alejandro Arraya Caballero (Alejandro Antonio, *1908), à Tarragona.

Bx Michal Ozieblowski (1900-1942), prêtre mort héroïquement à Dachau, et Franciszek Stryjas (1882-1944), père de famille, martyrs polonais, béatifiés en 1999.

Bse Cecília Zdenka Schelingová (1916-1955), dixième de onze enfants, slovaque, des Religieuses de la Sainte-Croix ; infirmière, elle organisa la fuite d'un prêtre hospitalisé à la suite de tortures ; béatifiée en 2003.

 

 

 

Partager cette page
Repost0
- dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens