Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

21 AOUT

 

III.

SS Agathonique et Zotique, martyrs à Nicomédie.

Ste Cyriaque, veuve romaine martyre.

S Quadrat, évêque à Utique et martyr, très vénéré par s. Augustin. 

?

S Paterne, alexandrin martyr à Fondi.

S Euprepius, évêque à Vérone.

IV.

SS Luxorius (Rixorius), Cisellus et Camerinus, martyrs en Sardaigne.

Ste Bassa, martyre en Haloné, et ses trois fils Théognios, Agapios et Pistos, martyrs à Larissa. 

S Privat, évêque martyr à Mende, dont il est le patron, victime d'une incursion barbare.

V.

S Sidoine Apollinaire, évêque à Clermont, très lettré, père de deux enfants avant d'entrer dans les ordres.

VI.

S Léonce Ier, évêque à Bordeaux.

S Noël (Natale), à Casal.

VIII.

S Albéric, évêque à Utrecht, descendant des rois mérovingiens.

IX.

Ste Théokléto, thaumaturge de l'ordre des Optimates, veuve à Constantinople.

XII.

S Baudouin, cistercien, premier abbé à San Pastore.

S Bernard, cistercien martyr à Alzire, avec ses sœurs Marie et Grâce ; avant leur conversion, ils s'appelaient Ahmed, Zaïda et Zoraïda, étant fils de l'émir ; c'est leur frère qui les fit tuer : Bernard fut fixé à un arbre par un long clou dans le front.

XIX.

S Giuse Ɖặng Ɖình Viên, prêtre tonkinois martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Bse Victoire Rasoamanarivo, épouse fidèle d'un cruel mari sur l'île de Madagascar, béatifiée en 1989.

XX.

Bx martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Dominicains : Luis Urbano Lanaspa (*1882) et Ramón Peiró Victorí (*1891), prêtres, près de Barcelone ;

Salésiens : Pedro Mesonero Rodríguez (*1912), clerc, près de Barcelone ;

- béatifié en 2013 : 

Fils de la Sainte Famille : Joan Cuscó Oliver (*1872) et Pere Sadurní Raventós (*1883), prêtres, à Lleida ; 

Bx martyrs espagnols de 1937 :

- béatifié en 2013 : 

Frères Maristes : Vidal García y García (Jorge Camilo, *1916), près de Madrid.

B Jan Zembol (Brunon, 1905-1942), profès franciscain polonais, martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Władysław Findysz (1907-1964), prêtre polonais longtemps persécuté pour sa foi et son apostolat, béatifié en 2005.

 

22 AOUT

 

I.

Ste Vierge Marie, Reine élevée au Ciel, qui siège au côté de son Fils divin, le Christ Roi.

III.

S Symphorien, jeune martyrisé à Autun pour avoir troublé le déroulement d'une procession en l'honneur de la déesse Bérécynthe ; sa mère l'encourageait à rester fidèle.

IV.

S Timothée, martyr romain.

VII.

S Sigfrid, abbé bénédictin à Wearmouth, remarquable connaisseur de la Bible et moine très doux .

IX.

S Aldobrand, évêque à Bagnorea ; peut-être le même que Aldualdus.

S André le Scot, frère de ste Brigide de Kildare, archidiacre à Fiesole ; mort, il “protesta” contre l'inhumation d'une pécheresse près de sa tombe.

XII.

B Lambert, abbé cistercien à Chézery, frère de s. Pierre de Tarentaise.

XIII.

S Filippo Benizi, médecin florentin devenu général des Servites, à l'origine de conversions notables, entre autres Hélène et Flore, prostituées, qui devinrent les premières cloîtrées des Servites ; à sa mort, on chanta la messe "Gaudeamus" en blanc, avec Gloria et Credo.

?

S Gunifort, écossais, martyr vénéré à Pavie.

XIV.

B Giacomo Bianconi, prieur dominicain à Mevania ; un crucifix saigna sur lui, pour signifier qu'il serait sauvé.

XVI.

B Timoteo de Montecchio, franciscain mystique à Ocra.

B Thomas Percy, noble anglais qui chercha à rétablir le catholicisme ; vaincu et fait prisonnier, il fut martyrisé, comme son père, et décapité.

Bx William Lacey et Richard Kirkman, prêtres anglais martyrs à York ; William était veuf.

XVII.

SS John Wall (Joachim de Sainte-Anne), franciscain à Worcester, et John Kemble, prêtre octogénaire, martyrs.

B Domenico (Bernardo) Peroni, capucin dans les Marches.

XVIII.

B Elie Leymarie de Laroche, prêtre du diocèse de Verdun, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 2001 :

Capucines Tertiaires de la Sainte Famille : Petra María Victoria Quintana Argos (Rosario de Soano, *1866) et Manuela Justa Fernández Ibero (Serafina de Ochovi, *1872), près de Castellón ;

- béatifiés en 2007 :

Evêque : Narciso de Estenaga Echevarría (*1882), à Ciudad Real, et son secrétaire Julián Melgar Salgado (*1900), prêtre, à Ciudad Real ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Joan Farriol Sabaté (*1868), Dalmau Llebaría Torné (*1877) et Josep Roselló Sans (*1883), près de Tarragona,.

B Symeon Lukach (1893-1964), ukrainien, évêque dans la clandestinité, martyr en prison, béatifié en 2001.

 

23 AOUT

 

II.

S Zachée, évêque à Jérusalem.

?

SS Abundius et Irenæus, martyrs à Rome.

III.

SS Cyriacus et Archelaus, martyrs à Ostie.

S Louppos, esclave martyr à Novæ.

IV.

SS Claude, Astère, Néon (trois frères), Domnine et Théonille, martyrs à Egée.

V.

S Flavien, évêque à Autun.

VI.

S Justinien, ermite en Ramsey, massacré par trois esclaves (pirates ou moines).

S Flavius, évêque à Rouen.

S Eugène, évêque à Ard Sratha.

VII.

S Gildard (Geldardus), prêtre en Nivernais.

S Vérédème, ermite près de Uzès.

S Moderatus, évêque à Vérone.

VIII.

S Callinique Ier, patriarche à Constantinople, adversaire de l'empereur Justinien II (par exemple en lui répondant qu'il avait des prières pour bâtir des églises, mais pas pour les détruire) ; aveuglé, expédié à Rome, il mourut en prison.

SS Altigien et Hilarin, moines à Saint-Seine, martyrs des Sarrasins.

X.

S Antonio de Hieracio, ermite en Calabre.

XI.

Bse Richilde, recluse à Hohenwarth.

XII.

Ste Asceline, mystique cistercienne à Boulancourt, peut-être cousine germaine de s. Bernard.

XV.

B Bartolomeo de Foresto, servite, cuisinier à Brescia.

XVI.

B Angelo del Pas, franciscain observant de Perpignan, actif en Espagne puis en Italie.

XVIII.

B Jean Bourdon (fr.Protais), capucin près de Rouen, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Jésuites : Constantino Carbonell Sempere (*1866), prêtre ; Ramón Grimaltos Monllor (*1861) et Pere Gelabert Amer (*1887), profès, près de Valencia ;

Prêtres du Cœur de Jésus : Mariano García Méndez (Juan María de la Croix, *1891), près de Valencia ;

Capucins Amigoniens : le prêtre Florentín Pérez Romero (*1904), et le profès Urbano Gil Sáez (*1901), près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : José Polo Benito (*1879), à Toledo ;

Salésiens : Manuel Fernández Ferro (*1898), prêtre, à Malaga ;

Lassalliens : les deux frères Nicolás Alberich Lluch (Valeriano Luis, *1898) et Vicente Alberich Lluch (Eliseo Vicente, *1906), près de Teruel ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Estanislau Sans Hortoneda (*1887), près de Tarragona ;

Capucins : Lorenzo Ilarregui Goñi (Gabriel, *1880), convers, près de Madrid ;

Frères Maristes : Félix-Célestin Gombert Olympe (Jean-Marie, un Français, *1873), Julián Iglesias Bañuelos (Cipriano José, *1893), Luis Iglesias Bañuelos (Abdón, *1895), Florencio Pérez Moral (Evencio, *1899), Julio Muzquiz Erdozáin (Julio Fermín, *1894), Amancio Noriega Nuñez (Félix Amancio, *1912) Jerónimo Alonso Fernández (Javier Benito, *1912), Emiliano Busto Pérez (Anacleto Luis, *1913), Ángel Ayape Remón (Bruno José, *1915), Francisco Alonso Fontaneda (Eduardo María, *1915), à Tolède.

B Franciszek Dachtera (1910-1942), prêtre polonais martyr, victime d'expériences médicales à Dachau, béatifié en 1999. 

 

24 AOUT

 

I.

S Barthélemy, identifié à Nathanaël, apôtre en Lycaonie et en Phrygie, ou dans le Pont et le Bosphore, ou en Ethiopie ou en Inde… ; écorché vif, il est le patron des bouchers, tanneurs et relieurs.

SS Ptolémée, disciple de s. Pierre, et son disciple Romain, martyrs à Nepi.

?

S Tation, martyr dans le Pont. 

VI.

SS Rigomer, ermite et prédicateur dans le Maine, et Ténestine.

S Parize, abbé à Nevers.

S Eptatus, prêtre à Cervon ; il se cacha jusqu'à ce que Clovis lui promît de ne pas le faire évêque à Auxerre.

S Irchard, évêque en Ecosse.

VII.

S Ouen, évêque à Rouen ; Dadon de son vrai nom, il fut acclamé évêque à Rouen : laïc, il se prépara à son sacre pendant une année.

VIII.

S Georges Limniote, moine sur l'Olympe, qui eut le nez coupé par les iconoclastes.

XVII.

Ste Rose de Lima, tertiaire dominicaine, mystique, première sainte canonisée du Nouveau Monde, patronne du Pérou, de l'Amérique, des Philippines, des Indes (qu'elle aurait voulu évangéliser) ; elle est fêtée le 23 août.

XVIII.

B André Fardeau, prêtre martyr à Angers, béatifié en 1984.

XIX.

Ste Jeanne-Antide Thouret, franc-comtoise fondatrice des Sœurs de la Charité de Besançon, morte à Naples.

Ste Emilie de Vialar, française, fondatrice des Sœurs de Saint-Joseph de l'Apparition ; à sa première communion, elle sentit la nécessité de se corriger de l'habitude de mentir ; la première à servir en Algérie française ; elle fut victime de la défection des sœurs, de calomnies et d'incompréhensions.

Ste Marie-Michelle du Saint-Sacrement Desmaisières, à Madrid, fondatrice des Servantes du Saint-Sacrement et de la Charité ; elle se voua à la conversion des prostituées et mourut du choléra.

Bse María Vicenta Rosal Vásquez (Encarnación du Sacré-Cœur), guatémaltèque, fondatrice en Equateur des Sœurs Bethlémites, pour défendre la condition de la femme et pour former les jeunes filles, béatifiée en 1997.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifié en 2001 : 

Capucins : Luis Valls Matamales (Ambrosio de Benaguacil, *1870), prêtre, près de Valencia ; 

- béatifiés en 2007 : 

Diocésains : Rigoberto Aquilino de Anta Barrio (*1894), près de Albacete ;

Salésiens : Félix González Tejedor (*1888), prêtre, à Madrid ;

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Isidre Torres Balsells (*1874), près de Tarragona ;

Capucins : Fortunato Velasco Tobar (*1906), prêtre, près de Teruel ; 

Frères Maristes : Lorenzo Lizasoáin Lizaso (Jorge Luis, *1886), à Tolède. 

Bx Czesław Jóźwiak (*1919), Edward Kaźmierski (*1919), Edward Klinik (*1919), Franciszek Kȩsy (*1920), et Jarogniew Wojciechowski (*1922), jeunes salésiens polonais martyrs à Dresde en 1942, béatifiés en 1999. 

B Miroslav Bulešić (1920-1947), prêtre croate, martyr près de Istarska, béatifié en 2013.

 

 

25 AOUT

 

I.

S Géronce, évêque à Talco.

?

S Probace, à Tourves.

II.

SS Eusèbe, Pontien, Vincent et Pérégrin, martyrs romains.

III.

SS Némésius, tribun militaire puis diacre, et sa fille Lucille, guérie de la cécité à son baptême, martyrs romains.

S Genès, mime converti en singeant les rites chrétiens à Rome et martyr ; il semble qu'il soit devenu aussi greffier à Arles.

V.

Ste Olympiade, veuve à Constantinople ; elle établit dans sa maison une communauté de vierges ; exilée pour sa fidélité à s. Jean Chrysostome, elle mourut à Nicomédie.

S Gennade, patriarche à Constantinople, un moment égaré puis rallié à l'orthodoxie ; il rappela l'exigeance de lutter contre la simonie.

S Marcien, abbé près de Saignon.

S Severus, syrien, ermite et abbé près de Agde.

VI.

S Epiphane, patriarche à Constantinople, artisan de paix avec le pape Jean Ier.

S Ménas, patriarche à Constantinople : quelques faiblesses lui valurent jusqu'à l'excommunication, mais il eut le temps de se soumettre avant de mourir.

S Yrieix, prêtre dans le limousin, fondateur d'un monastère (où il recommandait la stabilité), grand voyageur (!) et thaumaturge.

VII.

Ste Ebba l'Ancienne, fondatrice et abbesse à Coldingham en Ecosse, sœur du roi s. Oswald. 

Ste Hunégonde, moniale à Homblières, après son voyage de noces à Rome.

VIII.

S Grégoire, fidèle disciple de s. Boniface qui le nomma abbé à Utrecht : comme tel, il administra aussi ce diocèse pendant vingt ans.

?

S Jean, ermite à Rosello.

XI.

S Gurloès, premier abbé à Quimperlé, rénovateur de la vie monastique en Bretagne.

B Thierry Ier, abbé près de Liège, qui rendit très célèbre l'abbaye Saint-Hubert.

XIII.

S Louis, roi de France ; tertiaire franciscain, deux fois croisé, mort de la peste à Tunis ; c'est à lui que revient la paternité de la Chambre des Comptes.

S Thomas de Canteloup, évêque à Hereford ; son vieux maître et professeur le disait pur de tout péché mortel ; homme d'action, il encourut même l'excommunication et mourut à Montefiascone, lors de son voyage pour plaider sa cause auprès du pape.

?

Ste Patricia, vierge à Naples après avoir quitté Constantinople pour éviter le mariage, patronne de Naples où, d'après John Newman, son sang se liquéfie le jour de sa fête.

XV.

B Thomas a Kempis, religieux des Frères de la Vie commune à Deventer, le très probable auteur de l'Imitation de Jésus-Christ. 

XVII.

S Joseph Calasanz, notable aragonais, prêtre, fondateur à Rome des Pauvres Clercs de la Mère de Dieu ou Pères des Ecoles pies, mort à près de 92 ans, patron des écoles populaires chrétiennes.

Bx Miguel Carvalho (jésuite portugais), Pedro Vásquez (de Sainte-Catherine, dominicain espagnol), Luis Cabrera Sotelo (franciscain espagnol), Ludovicus Sasada (franciscain japonais), prêtres, martyrs au Japon avec le jeune tertiaire franciscain Ludovicus Baba.

XVIII.

B Paul-Jean Charles (fr. Paul), cistercien à Sept-Fons, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Bx Gim Jeong-duk Petrus et Gim Gwang-ok Andreas, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

Bse Tránsito Eugenia des Douleurs Cabanillas (de Jésus au S. Sacrement), troisième de onze enfants, première femme d'Argentine béatifiée (en 2002) ; fondatrice des Sœurs Tertiaires Missionaires franciscaines, pour les enfants pauvres et les malades ; sa santé l'avait contrainte à quitter les Carmélites puis les Visitandines.

 

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifiés en 2001 : 

Salésiens : Félix Vivet Trabal (*1911), clerc, près de Barcelone ;

- béatifiés en 2007 : 

Dominicains : Vicente Álvarez Cienfuegos (*1863), prêtre, à Madrid ; 

Augustins : Juan Pérez Rodríguez (*1877) et Florencio Alonso Ruiz (*1889), prêtres, près de Gijón ; Fortunato Merino Vegas (*1892), prêtre, et Luis Gutiérrez Calvo (*1888), profès, à Málaga ; 

Lassalliens : Salvi Tolosa Alsina (Onofre,  *1880), près de Girona ;

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Miguel Grau Antolí (*1869), Josep María Panadés Terré (*1872), Antoni Prenafeta Soler (*1875) et Pere Farrés Valls (*1903), près de Tarragona ; Joan Vernet Masip (*1899), près de Lleida ;

Fils de la Sainte-Famille : Fermí Martorell Vies (*1879), Francesc Llach Candell (*1889), Eduard Cabanach Majem (*1908) et Ramón Cabanach Majem (*1911), prêtres, près de Tarragona ; 

Capucins : Enric Salvá Ministral (Carmel, *1874), profès, près de Girona ; 

Clarétains : Antoni Vilamassana Carulla (*1860), profès, près de Tarragona.

 

26 AOUT

 

-XX.

S Melchisédech, le grand-prêtre qui offrit le premier du pain et du vin, cf. Gn 14. 

I.

SS Iustus, Orontius et Fortunatus, martyrs à Lecce.

?

S Maximilien, martyr à Rome.

S Anastase, greffier ou foulon à Salone et martyr.

S Victor, martyr crucifié à Césarée de Mauritanie.

SS Irénée et Abundius, martyrs romains, noyés dans un égoût.

S Martory, patron de Saint-Martory, autrefois Calagurris (Calagorgis).

IV.

SS Second, martyr près de Vintimille, et Alexandre, martyr à Brescia ou Bergame, dont il est le patron ; tous deux soldats de la légion thébéenne.

V.

S Tithoès (Titouê, Titouiê), disciple de s. Pacôme.

S Gelasius, évêque à Poitiers.

VI.

Ste Pélagie, mère de s. Yrieix (cf. 25 août), dont la mort a été marquée par des signes surnaturels merveilleux.

S Eleuthère, évêque à Auxerre.

S Eulade, évêque à Nevers.

VII.

S Elie, évêque à Syracuse.

VIII.

S Breogwine, évêque à Cantorbury, d'origine germanique.

XI.

B Herluin, de Brionne, fondateur d'un monastère près d'un ruisseau ("bec") ; dans cette abbaye du Bec (plus tard Bec-Hellouin) viendront s. Anselme et s. Lanfranc. 

XIV.

Bse Marguerite de Faenza, abbesse de l'ordre de Vallombreuse à Florence, mystique, morte centenaire.

B Jean de Caramola, toulousain, ermite puis cistercien à Sagittario.

XV.

B Jean Bassand, augustin à Besançon, puis célestin à Paris, directeur spirituel de ste Colette, mort en Italie.

XVII.

B Ioachim Watanabe Jirozaemon, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

XVIII.

B Jacques Retouret, carme à Limoges, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

B Han Jeong-heum Stanislaus, laïc coréen martyr, par décapitation, béatifié en 2014.

Ste Jeanne-Elisabeth Bichier des Ages, fondatrice des Filles de la Croix, dont elle savait modérer la dévotion et les mortifications.  

Bse Mariam Bawardy (Marie de Jésus Crucifié), née près de Nazareth, catholique de rite grec, mystique, carmélite à Pau, puis à Bethléem, béatifiée en 1983. 

Ste Teresa de Jésus Jornet Ibars, espagnole, fondatrice des Petites Sœurs des vieillards abandonnés.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 :

Capucins : Alejandro Más Ginestar (Pedro de Benisa, *1876), prêtre, près d'Alicante ;

- béatifiée en 2005 : 

Sœurs Zélatrices du Culte Eucharistique : Ángela Ginard Martí (María des Anges, *1894), près de Madrid ;

- béatifiés en 2013 : 

Capucins : Emilio Serrano Lizarralde (Saturnino, *1910), convers, à Madrid ;

Lassalliens : Pere Sisterna Torrent (Elm Miquel, *1868)Francesc Casademunt Ribas (Benild Josep, *1872) et Josep María Tolaguera Oliva (Faust Lluís, 1904), à Tarragona.

Bse Leocadie (Lavrentia) Harasymiv (1911-1952), des Sœurs de Saint-Joseph, ukrainienne de rite oriental, déportée en Sibérie, martyre béatifiée en 2001.

Bse Maria Corsini Beltrame Quattrocchi (1884-1965), veuve romaine, béatifiée le même jour que son mari, Luigi, en 2001.

 

27 AOUT

 

I.

Le saint Eunuque de la Reine Candace (cf. Ac 8:17-40), qui aurait évangélisé l'Ethiopie puis serait allé en Arabie et jusqu'à Ceylan, où il aurait reçu le martyre.

S Narnus, premier évêque à Bergame (IV. ?)

S Ruf, martyr à Capoue (II.?)

III.

SS Marcellin et Mannée, époux, et leurs enfants Jean, Sérapion et Pierre, martyrs à Tome ou Thmouis. 

IV.

Ste Monique, mère de s. Augustin, morte à Ostie.

S Pimène, abbé à Scété (V.?)

?

Ste Euthalie, vierge près de Lentini, égorgée par son frère.

Ste Anthuse la Jeune, vierge martyre, cousue dans un sac et précipitée dans un puits.

S Decuman, ermite anglais et martyr.

VI.

S Lizier, espagnol, évêque pendant quarante-quatre ans à Couserans, plus tard Saint-Lizier.

S Césaire d'Arles, évêque à Arles à trente ans, auteur d'une Règle monastique, le premier évêque en Europe à recevoir le "pallium", auteur de nombreux sermons, qu'il a toujours voulus brefs (c'est-à-dire ne devant pas dépasser un quart d'heure).

S Ebbon, moine, évêque à Sens, puis ermite.

IX.

S Jean, évêque à Pavie.

X.

S Gebhard, évêque à Constance, fondateur de l'abbaye de Petershausen.

XI.

S Malrubius, ermite à Merns et martyr.

XII.

S Guérin, abbé à Aulps, qu'il affilia à Cîteaux et d'où sortit Hautecombe ; évêque à Sion.

S Amédée, abbé cistercien à Hautecombe, évêque à Lausanne, très marial ; ses deux parents s'étaient retirés dans des monastères.

XIV.

B Angelo Conti, augustin à Foligno.

XVI.

B Gabriel Maria, auvergnat franciscain, qui appuya de toutes ses forces ste Jeanne de Valois dans la fondation de l'ordre des Annonciades.

XVII.

B Roger Cadwallador, prêtre anglais (ordonné en Espagne), martyr, béatifié en 1987. 

S David Lewis, prêtre jésuite gallois, martyr ; il était lié d'amitié avec s.Claude de la Colombière.

XVIII.

Bx Jean-Baptiste Etienne de Souzy, prêtre du diocèse de La Rochelle, et Jean-Baptiste Guillaume (fr. Uldaric), des Ecoles Chrétiennes à Nancy, martyrs aux pontons de Rochefort, béatifiés en 1995.

XIX.

Bx Gim Cheon-ae Andreas et Choe Yeo-Gyeom Matthias, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

B Domenico de la Mère de Dieu Barberi, passioniste de Viterbe, actif en Angleterre où il recevra la profession de foi de John Henry Newman.

XX.

Bx Martyrs espagnols  de 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Diocésains : Fernando González Añón (*1886) et Ramón Martí Soriano (*1902), près de Valencia ; Fernando avait favorisé la dévotion au Sacré-Cœur, à l'Eucharistie et à Marie ;

- béatifiés en 2007 : 

Dominicains : Pedro Ibáñez Alonso (*1892) et José María López Carrillo (*1892), prêtres, à Madrid ;

- béatifiés en 2013 :

Capucins : Quirino Díez del Blanco (Gregorio, *1889), prêtre, à Madrid ;

Vincentiens : Pelayo José Granado Prieto (*1895), prêtre, aux Asturies ;

Trinitaires : Hermenegildo Iza Aregita (de l’Assomption, *1879), Buenaventura Gabika-Etxebarria Gerrikabeitia (de Sainte-Catherine, *1887), Francisco Euba Gorronõ (de Saint-Laurent, *1889), Plácido Camino Fernández (de Jésus, *1890), Juan Antonio Salutegui Iribarren (de Jésus-Marie, *1902), prêtres, près de Ciudad Real ;

Frères Maristes : Casimiro González García (Crisanto, *1897), près de Lleida ; Pere Valls Piernau (Teogenes, *1885), Mauro Álvarez Renedo (Luciano, *1892), José Félix Serret Anglés (Pedro Jerónimo, *1904), à Málaga ; Luis Moreno Aliende (Luis Alfonso, *1911), à Madrid.

Bse María Pilar Izquierdo Albero (1906-1945), espagnole, miraculeusement guérie d'une mystérieuse maladie un 8 décembre, fondatrice des Missionnaires de Jésus et Marie pour les malades et les pauvres, béatifiée en 2001.

 

28 AOUT

 

-VIII.

S Ezéchias, roi de Juda, successeur de Achaz, soutien du prophète Isaïe (cf. Is 36 sq).

II.

S Hermès, martyr romain très illustre, mais dont on n'a rien retenu de la vie.

III.

S Pélage, martyr à Constance, dont il est le patron.

S Julien, militaire à Vienne, réfugié à Brioude, rejoint par des soldats envoyés à ses trousses, décapité.

?

SS Facondin, évêque à Tadinum, et son archidiacre, Juventin. 

IV.

S Alexandre, évêque à Constantinople ; sommé de réintroduire Arius dans la communion, il se mit en prière : c'est alors qu'Arius mourut subitement. Alexandre changea son titre de Byzance en celui de Constantinople et mourut quasi centenaire.

S Restitutus, évêque et martyr à Carthage ; dans la lutte contre les hérétiques, il se laissa un moment circonvenir, mais se ressaisit.

S Vicinius, évêque à Sarsina.

S Moïse, brigand glouton qui devint abbé à Scété, martyr avec quelques autres lors d'une incursion de barbares.

V.

SS Ambroise et Vivien, évêques à Saintes.

S Augustin, évêque à Hippone ; il avait été manichéiste, et avait eu un fils; converti et baptisé à Milan par s. Ambroise, sacré évêque, auteur d'une Règle de vie commune encore en vigueur aujourd'hui, il est un des quatre grands Docteurs de l'Eglise.

VI.

Ste Florentine (Florence), abbesse à Astigi, sœur des ss. Fulgence, Léandre et Isidore. 

VIII.

S Ermelius, évêque vénéré dans l'actuel Hainaut français.

X.

Bse Adelinde, veuve qui voulut, par sa consécration, expier le péché commis par ses trois fils, morts en essayant d'enlever leur sœur consacrée.

XIII.

B Gobert, cistercien à Villers, ayant quitté les Lieux Saints lors de la croisade, à cause de l'attitude antichrétienne du monarque ; tombé de cheval un jour qu'il se rendait voir la duchesse de Brabant, il se présenta quand même à elle tout blessé : émue, elle lui accorda ce qu'il voulait, mais il succomba bientôt à cet accident.

XVI.

Bx William Dean, William Gunter, Robert Morton, Hugh More, Thomas Holford, James Claxton, prêtres anglais, Thomas Felton, religieux minime de vingt ans, et un laïc : Hughes More, martyrs anglais.

B Henry Webley, laïc anglais, martyr, béatifié en 1987.

XVII.

S Edmund (Brian) Arrowsmith, jésuite anglais martyr par pendaison.

XVIII.

B Miguel (Junipero) Serra Ferrer, franciscain espagnol, missionnaire en Amérique centrale, mort en Californie ; béatifié en 1988.

B Charles-Arnould Hanus, curé et doyen du chapitre à Ligny, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Bse Joaquina de Vedruna, espagnole veuve avec neuf enfants après seize ans de mariage, puis fondatrice des Carmélites de la Charité, morte du choléra.

B Ghébré-Michaël (= “serviteur de Michel”), éthiopien, déçu par la théologie de son Église monophysite, converti à l'Église catholique et prêtre lazariste ; il fut torturé et en mourut ; le Martyrologe l’a inscrit au 14 juillet.

Bse Zélie Martin, mère de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, béatifiée en même temps que son mari en 2008.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Capucins : José Ample Alcaide (Aurelio de Vinalesa, *1896), prêtre, près de Valencia ; 

Laïcs : Juan Bautista Faubel Cano (*1889), ainsi que Arturo Ros Montalt (*1901) qui avait six enfants, près de Valencia ;

- béatifié en 2007 :

Diocésains : Mamerto Carchano y Carchano (*1879), près de Albacete ;

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Jaume Tarragó Iglesias (*1868), Isidre Fábregas Gils (*1878), Eladi Peres Bori (*1883), près de Tarragona ; Francisco López Navarrete (*1892), près de Jaén, et Agustín Bermejo Miranda (*1904), près d’Ávila ; 

Bénédictins : Leandro Cuesta Andrés (Leandro, *1870), Santiago Pardo López (*1881), Antoni Lladós Salud (Raimundo, *1881), Jaume Caballé Bru (Domingo, *1883), Fernando Salinas Romeo (*1883), Julio Fernández Muñiz (Ildefonso, *1897), Antonio Suárez Riu (Honorato, *1902), Mariano Palau Sin (Anselmo, *1902), Abel Ángel Palazuelos Maruri (Mauro, *1903) et Ramón Sanz de Galdeano Mañeru (Ramiro, *1910), prêtres ; Martín Donamaría Valencia (Rosendo, *1909), Leoncio Ibáñez Caballero (Lorenzo, *1911) et Ángel Carmelo Boix Cosials (Aurelio, *1914), clercs ; Lorenzo Sobrevia Cañardo (*1874) et Antonio Fuertes Boira (Ángel, *1889), profès, près de Huesca ;

Hospitaliers : Alejandro Iñiguez de Heredia Alzola (Mauricio, 1877) et Serviliano Solá Jiménez (Luis Beltrán, *1899), à Barcelone ;

Lassalliens : Modest Godo Buscato (Anselm Félix, *1879), Cesáreo España Ortiz (Eladio Vicente, *1886), Josep Camprubí Corrubí (Jacint Jordi, *1888), Nicolás Rueda Barriocanal (Daniel Antonino, *1894), Javier Pradas Vidal (Elías Paulino, *1896) et Modest Pamplona Falguera (Agapit Modest, *1907), à Tarragona ; 

B Józef Mazurek (Alfons Maria du Saint-Esprit, 1891-1944), carme polonais martyr, béatifié en 1999.

Bse Teresa Bracco (1924-1944), piémontaise, martyre de sa virginité, béatifiée en 1998 (le 29 au Martyrologe).

 

 

29 AOUT

 

I.

Décollation de s. Jean Baptiste (cf. Mc 6:17-29).

?

Ste Basille, vierge à Sirmium.

Ste Sabine, une noble dame romaine (martyre ?), à l'origine du titre de Sainte-Sabine à Rome, église avec bâtiments donnés plus tard à s. Dominique.

Ste Candida, martyre romaine, peut-être la même que le 3 octobre.

Ste Sabine, vierge près de Troyes.

IV.

SS Euthyme et son fils Crescent, à Pérouse.

V.

S Adelphe, évêque à Metz.

VII.

S Victor, solitaire à Cambon, invoqué contre la fièvre.

S Sebbe, roi en Essex, plus fait pour l'épiscopat que pour la royauté ; sur son lit de mort il reçut l'habit monastique qu'il désirait depuis longtemps.

S Merry, abbé à Autun ; ses miracles, sa sainteté, le rendaient si célèbre, qu'il s'enfuit pour être ermite : la menace d'excommunication de l'évêque le fit revenir ; mort à Paris, il fut enterré en l'église Saint-Pierre qui s'appela Saint-Merry.

IX.

Ste Vérone, vierge à Berthem.

XI.

S Albéric, ermite près de Camaldoli.

XIII.

Bx Giovanni de Pérouse et Piero de Sassoferrato, franciscains envoyés par s. François en Espagne, martyrs à Valence, qui fut reprise peu après par les Chrétiens.

Bse Bronislawa, chanoinesse de Prémontré près de Cracovie.

XVII.

B Richard Herst (Hurst), riche agriculteur anglais et martyr, dont la veuve était enceinte de son septième enfant.

XVIII.

B Louis-Wulphy Huppy, prêtre du diocèse de Limoges, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

B Edmund Ignatius Rice, veuf irlandais, fondateur des Frères Chrétiens pour l'éducation des enfants pauvres, béatifié en 1996.

Ste Jeanne (Marie de la Croix) Jugan, fondatrice des Petites Sœurs des Pauvres, obligée d'abdiquer devant certains ecclésiastiques, béatifiée en 1982, canonisée en 2009.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 : 

Dominicains : Constantino Fernández Álvarez (*1907), prêtre, près de Valencia ;

- béatifié en 2013 :

Ouvriers du Sacré-Cœur : Josep María Tarín Curto (*1892), près de Tarragona ; 

Dominicains : Francisco Monzón Romeo (*1912), prêtre, près de Teruel ;

- béatifié en 2014 :

Diocésains : Pedro de Asúa Mendía (*1890), à Balmaseda.

B Dominik Jedrzejewski (1886-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

Bse Sancja Szymkowiak (1910-1942), polonaise des Filles de la Bse Vierge Marie des Douleurs, béatifiée en 2002.

Bse Rose de Eluvathingal Cherpukaran (Eufrasia du Sacré-Cœur de Jésus, 1877-1952), supérieure indienne de la congrégation de la Mère du Carmel de rite siro-malabar, béatifiée en 2006, canonisée en 2014 ; elle s'était consacrée à neuf ans.

 

 

30 AOUT

 

IV.

S Félix et Adaucte, deux martyrs romains très célèbres et inconnus.

S Philonide, évêque à Kourion : pour échapper à des sodomites, il se jeta d'une hauteur.

SS Boniface et Thècle, époux martyrs à Hadrumète, parents de douze enfants martyrs.

?

Ste Gaudentia, vierge martyre à Rome.

V.

S Pammachius, grand ami d'enfance de s. Jérôme, veuf, ascète.

S Gaudens, berger de treize ans martyr en Comminges.

VI.

S Rumon, évêque à Tavistock.

S Ay, riche propriétaire près d'Orléans, devenu moine à Micy.

S Modan, évêque en Irlande (VII.?).

VII.

S Aile, probablement franc-comtois, oblat à Luxeuil, évêque à Rebais après avoir refusé l'évêché de Langres.

S Fiacre, moine irlandais, ermite à Breuil, patron des jardiniers et des maraîchers, invoqué contre les hémorroïdes ou "mal de Saint Fiacre" ; à sa prière naquit le futur Louis XIV ; les "fiacres" doivent leur nom à la statue du Saint qui se trouve sur l'hôtel Saint-Fiacre de Paris, d'où partaient les taxis parisiens, les "carrosses à 5 sols de l'heure", institués en 1640.

?

S Fantin, moine à Thessalonique, chassé par les Sarrasins.

VIII.

Ste Ameltrude, vierge vénérée à Jumièges.

X.

Bse Ritza, vierge à Coblentz.

XI.

S Bononius, jeune bénédictin bolognais, ermite près du Caire, abbé à Lucedio.

S Pierre, prédicateur mort à Trevi.

XIV.

S Giovanni Bonaggiunta Manetti, un des sept fondateurs de l’Ordre des Servites, fêtés le 17 février.

XVI.

Ste Margaret Ward, laïque anglaise martyre à Tyburn.

Bx Richard Leigh, Edward Shelley, Richard Martin, John Roche et Richard Flower, martyrs à Tyburn ; le premier était prêtre ; John Roche avait échangé ses vêtements avec ceux d'un prêtre que ste Marguerite Ward avait aidé à s'évader ; ils furent béatifiés en 1929, sauf Richard Flower en 1987.

XVII.

B Jean-Juvénal Ancina, ami de s. François de Sales, médecin à Rome, oratorien, évêque à Saluces, charge qu'il bouda pendant cinq mois ; il sera empoisonné par un religieux dont il avait arrêté les machinations contre une communauté. 

XIX.

Bse María Rafols Bruna, espagnole, dévouée aux malades et enfants abandonnés ; elle subira même la prison, béatifiée en 1994.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1993 :

Evêques : Manuel Medina Olmos (*1869), à Guadix ; Diego Ventaja Milán (*1880), à Almería, tous deux martyrisés à Almería ;

LassaliensIsidoro Primo Rodríguez (Edmigio, *1881), Justo Zariquiegui Mendoza (Amalio, *1886) et Marciano Herrero Martínez (Valerio Bernardo, *1909), près d'Almería.

- béatifiés en 2001 :

Capucins : José Ferrer Adell (Joaquín de Albocácer, *1879), prêtre, près de Castellón ; 

Capucins amigoniens : Vicente Cabanes Badenas (*1908), prêtre, à Bilbao ; 

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : Nicasio Romo Rubio (*1891), profès, à Madrid ; 

Augustins : Antonio María Arriaga Anduinza (*1903), clerc, près de Madrid ;

- béatifiés en 2013 :

DiocésainsJoan Tomás Gibert (*1902), près de Lleida ;

B Yusuf Nehmé (1889-1938), benjamin de sept enfants, moine maronite libanais, béatifié en 2010.

B Humbert (Eustaquio) van Lieshout (1890-1943), huitième de onze enfants, hollandais, des prêtres des Sacrés-Coeurs, actif au Brésil, béatifié en 2006.

B Alfredo Schuster (Ildefonso, 1880-1954), bénédictin, abbé à Saint-Paul-hors-les-Murs à Rome, évêque à Milan ; il fera cinq fois la visite totale des neuf-cents paroisses ; son successeur sera Giambattista Montini (futur Paul VI) ; béatifié en 1996.

 

31 AOUT

 

I.

SS Joseph d'Arimathie et Nicodème, saints hommes qui ont entouré Jésus.

II.

S Aristide, philosophe à Athènes et apologiste. 

III.

S Syrus (Siro), évêque à Padoue.

IV.

S Primianus, martyr à Spolète.

S Paulin, évêque à Trèves, exilé en Asie Mineure pour son zèle à combattre l'arianisme. 

VI.

S Optat, évêque à Auxerre.

VII.

S Aidan, moine à Iona, évêque à Lindisfarne, il s'obstina à conserver la Pâque hétérodoxe, seul défaut qu'on put lui reprocher.

Ste Eanswida, abbesse à Folkestone.

S Ebrégésile, évêque à Meaux.

VIII.

Stes Cuthburge, abbesse à Wimborne, et sa sœur, Queenburge ; Cuthburge était mère de deux enfants et voulut ensuite se consacrer.

XIII.

S Bonaggiunto, un des fondateurs des Servites de Marie (cf. 17 février).

S Raymond Nonnat, "non natus" parce que retiré du sein de sa mère déjà morte, ce qui lui vaut d'être le patron des femmes enceintes ; il entra dans l'ordre de Notre-Dame de la Merci pour la Rédemption des Captifs aux mains des Musulmans, et fut cardinal.

S Dominguito ("petit Dominique"), enfant de sept ans martyrisé par les Juifs à Saragosse.

B Benoît, franciscain à Arezzo, actif en Grèce, en Roumanie et jusqu'en Terre Sainte.

XIV.

B Andrea Dotti de Borgo San Sepolcro, noble toscan, des Servites de Marie, grand prêcheur.

XV.

Bx Lorenzo Nerucci, Agostino Cennini, Bartolomeo Donati, Giovanni Petrucci, servites de Marie, brûlés vifs avec d'autres par des hussites en Bohême.

XX.

Bx Martyrs espagnols  de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : Enrique Vidaurreta Palma (*1896), à Málaga ;

Dominicains : Miguel Menéndez García (*1885), José María Palacio Montes (*1901), Isidro Ordoñez Díez (*1909), prêtres ; Santiago Vega Ponce (Pedro, *1902) et Cristóbal Iturriaga-Echevarría Irazola (*1915), profès, dans les Asturies ; 

Salésiens : Félix Paco Escartín (*1867), prêtre, et Tomás Alonso Sanjuán (*1893), profès, à Málaga ; Germán Martín y Martín (*1899), prêtre, et Dionisio Ullivarri Barajuán (*1880), profès, près de Madrid ;

Dominicaines : Ventureta Sauleda Paulís (Josefina, *1885), à Barcelone ;

- béatifié en 2013 :

Capucins : Bernardo Cembranos Nistal (Eustaquio, *1903), convers, aux Asturies.

B Pere Tarrés Claret (1905-1950), médecin espagnol, qui fit le vœu de chasteté à vingt-deux ans, puis devint prêtre, béatifié en 2004.

Partager cette page
Repost0
- dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens