Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

16 DÉCEMBRE

 

-VI.

S Aggée, un des “Douze petits Prophètes” de l’Ecriture. 

SS Ananias, Azarias et Misael, les trois enfants qui échappèrent au feu de la fournaise à Babylone (cf. Da : 3).

?

S Beanus, mystérieux ermite (évêque ?) en Irlande.

IX.

S Evrard, comte de Frioul, fondateur de l'abbaye de Cysoing ; il eut dix enfants de sa femme, Gisèle, elle-même fille de Louis le Pieux.

S Adon, moine bénédictin, évêque à Vienne, surtout connu pour son martyrologe.

X.

Ste Adélaïde, burgonde, deux fois veuve, impératrice de Germanie ; grande protectrice de Cluny ; c'est grâce à son influence que Hugues Capet monta sur le trône de France.

XI.

S Macaire, moine en Lucanie, qui dirigeait très humblement plusieurs monastères.

B Sebastiano Salvatici de Maggi, dominicain italien mort à Gênes ; son corps est resté intact.

XVIII.

Bse Marianna Fontanella (Marie des Anges), carmélite à Turin ; elle eut une intense vie de mortification.

XIX.    

B Gim Won-jung Stephanus, laïc coréen martyr, par pendaison, béatifié en 2014.

XX.

B Clemente Marchisio (1833-1903), prêtre italien, très zélé pour l'Eucharistie, fondateur des Filles de Saint-Joseph, pour la confection des hosties et des ornements, béatifié en 1984. 

B Florentyn Wacław Koźmiński (Honorat de Biała, 1829-1916), capucin à Varsovie, ministre assidu du sacrement de la Réconciliation, fondateur de vingt-sept congrégations religieuses, béatifié en 1988.

B Filip Siphong Onphithakt (1907-1940), catéchiste thaïlandais, martyr, béatifié en 1989.

 

 

17 DÉCEMBRE

 

?

S Maxenceul, premier curé à Cunault.

S Briac, moine irlandais venu en Armorique.

VI.

S Modeste, patriarche à Jérusalem ; il restaura l'Eglise ravagée par Chosroès et reçut la Sainte Croix rapportée par Héraclius.

VII.

SS soldats (une cinquantaine), défenseurs de Gaza, massacrés à Eleuthéropolis, dont on connaît les quarante-six suivants : 

de la cohorte des Scythes : Jean, Paul, Jean, Paul, Photin, Zitas, Eugène, Muselius, Jean, Stéphane, Théodore, Jean, Théodore, Georges, Théopemptus, Georges, Serge, Georges, Théodore, Cyriaque, Jean, Zitas, Philoxenus, Georges, Jean, Georges ; 

de la cohorte des Volontaires : Théodose, Epiphane, Jean, Théodore, Serge, Georges, Thomas, Stéphane, Conon, Théodore, Paul, Jean, Georges, Jean, Jean, Paulin, Caiumus, Abramius, Marmises, Marinus.

S Judicaël (Gaël), roi en Bretagne ; très aimé, il abdiqua pour passer les vingt dernières années de sa vie au monastère de Gaël, près de Vannes.

VIII.

Ste Begga, fille de Pépin de Landen et de sainte Itte, sœur de ste Gertrude de Nivelles ; son mari Andégise, fils de s. Arnould de Metz, fut assassiné ; elle fonda le monastère de Andenne.

S Sturmius, premier abbé à Fulda, protégé par s. Boniface (qui est enterré à Fulda). 

Ste Tetta, abbesse à Wimborne.

IX.

S Eigil, abbé à Fulda.

X.

S Cristoforo de Collesano, moine au Monte Mercurio.

XII.

Ste Wivine, abbesse à Grand-Bigard.

XIII.

S Jean de Matha, provençal, fondateur de l'ordre de la Très-Sainte-Trinité pour le rachat des captifs, aidé en cela par l'illustre s. Félix de Valois, qui n'aurait jamais existé.

XIX.

Bse Emilie d’Oultremont (Marie de Jésus), jeune veuve belge, fondatrice des Sœurs de Marie Réparatrice, béatifiée en 1997 ; le Martyrologe la mentionne au 22 février, sa fête liturgique.

XX.

S José Manyanet y Vives (1833-1901), prêtre espagnol, fondateur de l'Institut des Fils de la Sainte Famille, pour l'instruction de la jeunesse, et de l'Institut des Filles Missionaires de la Sainte-Famille-de-Nazareth ; dans son école, il accueillait aussi les enfants qui ne pouvaient pas payer ; béatifié en 1984 et canonisé en 2004.

Bse Matilde Téllez Robles (du Sacré-Cœur, 1841-1902), fondatrice espagnole de la Congrégation des Filles de Marie-Mère-de-l'Eglise, béatifiée en 2004.

B Henri Cormier (Hyacinthe-Marie, 1832-1916), dominicain français ; supérieur général, il fonda l'Université Pontificale Saint-Thomas à Rome ; durant la crise moderniste, il resta fidèle à Rome et respectueux des personnes ; béatifié en 1994.

 

18 DÉCEMBRE

 

-V.

S Malachie, le dernier des “Douze prophètes” de l'Ancien Testament, contemporain de Néhémie.

II.

SS Namphamon, Miggin, Sanamis et Lucitas, martyrs africains. 

IV.

S Gatien, premier évêque à Tours ; pour éviter la persécution, il se cacha entre autre dans un antre où sera plus tard construit le monastère de Marmoutiers ; son deuxième successeur, s. Martin, placera ses restes dans une église qu'on appela Notre-Dame-la-Riche, tant le tombeau de s. Gatien fut riche en miracles.

S Auxence, évêque à Mopsueste, ancien soldat qui avait refusé d'offrir des raisins à Bacchus.

VI.

S Flavit (Flavy), ermite à Marcilly-le-Hayer.

VII.

S Désiré, moine à Fontenelle, fils du fondateur de l'abbaye de Fécamp, s. Waning.

S Flannan, évêque à Killaloe, ascète qui prenait des bains d'eau froide.

VIII.

S Wynnebald, anglais, abbé à Heidenheim, frère de s. Willibald et de ste Walburge, et compagnon de s. Boniface.

XIX.

SS Phaolô Nguyễn Văn Mȳ, Phêrô Trương Văn Dương et Phêrô Vũ Truật, trois catéchistes tonkinois, martyrs par la strangulation, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

XX.

Bse Giulia Valle (Nemesia, 1847-1916), religieuse italienne des Sœurs de la Charité, béatifiée en 2004.

Bx Miguel San Román Fernández (*1879) et Eugenio Cernuda Febrero (*1900), prêtres augustins, martyrs en 1936 près de Santander, béatifiés en 2007.

 

 

19 DÉCEMBRE

 

IV.

Stes Meuris et Théa, martyres à Gaza.

SS Elie, Probos et Aris, martyrs en Egypte.

V.

S Anastase Ier, pape (399-401) : plus modéré que s. Jérôme contre Origène, ferme envers les donatistes de l'Eglise en Afrique.

VI.

S Grégoire, évêque à Auxerre.

VII.

Ste Heiu (Hélène), première moniale en Northumbrie.

VIII.

Ste Samthann, abbesse à Clonbroney, thaumaturge.

XII.

S Berardo, moine bénédictin devenu évêque à Teramo, dont il est le patron.

B Macaire l'Écossais, bénédictin écossais, venu à Würtzburg et élu abbé de Saint-Jacques.

XIII.

B Guillaume de Fenoglio, convers Chartreux à Casotto ; assailli par des brigands, il prit une patte de son âne pour se défendre, la lui remit et rejoignit son monastère.

XIV.

B Urbain V, pape (1362-1370) : bénédictin français, chargé de missions diplomatiques par les papes en Avignon en vue de rétablir la papauté à Rome ; en Italie, il apprit la mort du pape, et sa propre élection pour lui succéder ; il s'employa à corriger les habitudes de la "cour" papale, s'opposant au cumul des bénéfices, et envoya des missionnaires aux Indes, en Chine, en Lituanie ; il tenta vainement le retour à Rome.

XIX.

SS Phanxicô Xaviê Trọng Mậu et Ɖaminh Bùi Văn Úy, (catéchistes), Tôma Nguyễn Văn Dệ (tailleur), Augustinô Nguyễn Van Mới (néophyte) et Stêphanô Nguyên Văn Vinh (catéchumène), laïcs tonkinois, étranglés ; le baptême de Stêphanô durant sa prison conduisit quatorze autres détenus de droit commun à demander le sacrement ; canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

Bx Gim Hwa-chun Iacobus, Gim Jong-han Andreas, Ko Seong-dae Petrus, Ko Seong-un Iosephus, Ku Seong-yeol Barbara, Gim Hui-seong Franciscus et Yi Sim-i Anna, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

XX.

B Josep Albareda Ramoneda (Fulgenci, 1888-1936), prêtre bénédiction espagnol, martyr à Barcelone, béatifié en 2013.

Bses Kazimiera Wołowska (Maria-Marta de Jésus, *1879) et Bogumiła Noiszewska (Maria Ewa de la Providence, *1885), religieuses polonaises des Sœurs de Marie Immaculée, martyres en Biélorussie en 1942, béatifiées en 1999 ; Maria-Marta avait hébergé des juifs.

 

 

20 DÉCEMBRE

 

III.

S Zéphyrin, pape (198-217) : il aurait établi que des prêtres assistassent à la messe épiscopale, debout devant l'évêque, portant des patènes ; serait-ce l'origine du rite selon lequel le diacre portait une patène sous le voile huméral durant le Canon à la messe pontificale ?

?

S Liberalis, martyr à Rome.

S Malou, prêtre à Hautvillers. 

IV.

SS Eugène et Macaire, exilés dans la Grande Oasis et décapités.

S Philogone, évêque à Antioche de Syrie ; d'avocat il devint patriarche, et l'un des premiers adversaires d'Arius.

VII.

S Ursicinus, irlandais, compagnon de s. Colomban, ermite dans les monts du Jura, où son monastère Saint-Pierre donnera naissance à la ville de Saint-Ursanne.

S Dominique, évêque à Brescia.

XI.

S Dominique de Silos, bénédictin, restaurateur du monastère de Silos ; il racheta aux Maures beaucoup de chrétiens ; il vivait encore quand naquit le futur fondateur des Dominicains, Dominique de Guzman ; patron des bergers et des détenus.

XIX.

B Vincenzo Romano, laïc napolitain, tout à tous.

XX.

B Michal Piaszczynski (1885-1940), prêtre polonais martyr à Sachsenhausen, béatifié en 1999. 

 

 

21 DÉCEMBRE

 

-VIII.

S Michée, prophète à Samarie, un des “Douze petits Prophètes” de l’Ecriture.

III.

S Thémistocle, martyr en Lycie ; il chercha à se substituer à quelqu'un qu'on recherchait.

VII.

S Anastase, moine au Sinaï, évêque à Antioche ; persécuté, honteusement mutilé puis jeté au feu par des Juifs.

S Baudacharius, moine à Bobbio ; il multiplia la nourriture pour ses compagnons.

XI.

S Jean Vincent, dont on dit qu'après avoir été évêque à Ravenne, il construisit l'abbaye Saint-Michel à Cluse, sur révélation de l'Archange.

XV.

B Pierre Massaleno, sarde, camaldule à Torcello ; il ne parla que sur permission de son abbé et, souffrant des genoux, ne voulut pas se singulariser en demandant quelque dispense.

XVI.

B Domenico Spadafora, dominicain sicilien, fondateur d'une abbaye à Montecerignone.

S Petrus Canisius, jésuite hollandais, zélé défenseur du catholicisme contre le luthéranisme en Allemagne ; il préconisa la communion sous les deux espèces, qui fut permise en Allemagne pendant quelque temps ; son catéchisme connut cinquante-cinq éditions en neuf langues ; le collège qu'il fonda à Fribourg devint Université ; il est Docteur de l'Eglise. 

XIX.

SS Phêrô Trưong Văn Thi et Anrê Trần Dũng Lạc, prêtres annamites, décapités ; canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

B Peter Friedhofen, orphelin devenu ramoneur ; il aida sa belle-sœur veuve et ses onze enfants ; il fonda les Frères de la Miséricorde de Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours et mourut de tuberculose à Koblenz, béatifié en 1985.

 

 

22 DÉCEMBRE

 

?

S Ariston, martyr à Porto.

S Honorat, évêque à Toulouse.

III.

SS Chérémon, évêque à Nilopolis, et Ischyrion, martyrs en Egypte.

IV.

S Flavien, père de ste Bibiane, martyr à Acquapendente.

VI.

S Amaethlu, patron de Llanfaethlu.

IX.

S Hunger, évêque à Utrecht.

X.

S Amaswinthe, abbé à Silva de Malaga.

XI.

Bse Jutta, recluse et religieuse à Disibodenberg, maîtresse de ste Hildegarde (qui lui succédera et en attestera les miracles).

XX.

Ste Francesca-Saveria Cabrini (1850-1917), dernière de treize enfants, fondatrice à Chicago des Sœurs Missionnaires du Sacré-Cœur, vouée aux immigrants italiens aux Etats-Unis (déjà 50.000 à New York) ; elle ouvrit écoles et hôpitaux et, à cause de son succès, subira diffamations et persécutions ; elle est la patronne céleste de tous les émigrants.

 

 

23 DÉCEMBRE

 

III.

Stes Victoire et Anatolie, vierges et martyres en Sabine.

SS Théodule, Saturnin, Euporus, Gelasius, Eunicianus, Zoticus, Pontios, Agathopos, Basilide, Evariste, martyrs à Gortyne ; chacun voulait être le premier à être décapité.

V.

S Benus (Besa), abbé en Egypte, mal identifié ; il aurait chassé un hippopotame, un crocodile.

S Sabinien, diacre et disciple de s. Romain à Condat.

VI.

S Servulus, paralytique à Rome ; inculte, il savait les Ecritures à force de se les faire lire.

VII.

S Asclèpe, évêque à Limoges.

S Caran, évêque en Ecosse.

S Dagobert II, roi et martyr , sans doute victime des factions politiques.

VIII.

S Frithebert, évêque à Hexham.

XII.

S Yves, confrère de s. Anselme (de Cantorbury) chez Lanfranc au Bec, évêque à Chartres, adversaire illustre de la simonie et dénonciateur de l'adultère de Philippe Ier. 

B Hartmann, évêque à Bressanone ; il réforma les chanoines.

S Thorlak (Thjorlay) Thorhallsson, évêque à Skalholt; il voulait remettre en honneur et le célibat et le mariage et fonda le premier monastère d'Islande (Kirkjubaer).

XVI.

B Nicolas Factor, franciscain espagnol, mystique.

XVIII.

Ste Marie-Marguerite Dufrost de la Jemmerais, veuve d'Youville, fondatrice d'une congrégation de Sœurs de la Charité après avoir perdu quatre de ses enfants ; première Sainte du Canada, canonisée en 1990.

XIX.

S Antonio de Sant'Ana Galvao de França, franciscain marial, premier brésilien béatifié (1998) et canonisé (2007).

S Yosep Jo Yun-ho, catéchiste coréen de dix-huit ans, martyr canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre ; son père fait partie du même groupe de martyrs : Peteuro Jo Hwa-seo (cf. 13 décembre).

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936, béatifiés en 2007 :

Dominicains : Enrique Cañal Gómez (*1869), Manuel Gutiérrez Ceballos (*1876), Eliseo Miguel Lagro (*1889), Enrique Izquierdo Palacios (*1890), Miguel Rodríguez González (*1892), prêtres ; Bernardino Irurzun Otermín (*1903), Eleuterio Marne Mansilla (*1909), Pedro Luís y Luís (*1914), José María García Tabar (*1918), profès, à Santander ;

Augustins : Epifanio Gómez Álvaro (*1874), près de Santander.

Bse Karoline Anna Leidenix (Maria Berchmana Johanna, *1865), des Filles de la Divine Charité, martyre en 1941 en Bosnie-Herzégovine, béatifiée en 2011 (en même temps que ses compagnes du 15 décembre). 

 

 

24 DÉCEMBRE

 

-XX

La commémoraison de tous les saints ancêtres du Christ.

V.

S Delphin, évêque à Bordeaux ; il baptisa s. Paulin de Nole.

VI.

Ste Tarsilla, vierge, tante de s. Grégoire le Grand.

VIII.

Ste Irmine, petite-fille de Dagobert, protectrice des missions de s. Willibrord.

Ste Adèle, fille de Dagobert, fondatrice d'une abbaye à Pfalzel.

XI.

B Bruno, convers bénédictin à Ottobeuren.

XV.

S Jan de Kȩty, prêtre polonais, professeur à Cracovie, un temps curé, prédicateur, grand voyageur ; controversiste, il savait toucher par sa douceur ; fêté le 23 décembre.

XVIII.

B Bartolomeo Maria Dal Monte, prêtre à Bologne ; cinquième enfant, ses frère et sœurs moururent en bas âge ; fervent de l'Eucharistie, il prêcha partout avec un immense succès et fonda l'Œuvre Pie des Missions, béatifié en 1997.

XIX.

Ste Costanza (Paola-Elisabetta) Cerioli, veuve, fondatrice de l'Institut de la Sainte-Famille à Bergame, pour s'occuper des petits garçons et des petites filles pauvres, canonisée en 2004.

S Yusuf Makhluf (Sharbel), prêtre et ermite maronite dont le corps est resté intact, souple, exsudant une sorte de baume miraculeux, fêté le 24 juillet.

XX.

B Ignacio Caselles García (Juan Crisóstomo, 1874-1936), capucin espagnol martyr à Orihuela, béatifié en 2013.

B Pablo Meléndez Gonzalo (1876-1936), avocat espagnol père de dix enfants, martyr (avec son fils Alberto) près de Valencia, béatifié en 2001.

 

 

 

25 DÉCEMBRE

 

I.

La Nativité du Sauveur (cf. Lc 2:1-20).

III.

Ste Anastasie, martyre en l'île de Palmaria ; une église lui est dédiée à Rome, et elle est mentionnée au Canon Romain.

Ste Eugénie, martyre romaine à Héliopolis.

SS Iovinus et Basileus, martyrs à Rome.

VII.

Ste Adalsinde, fille de ste Rictrude, à Marchiennes.

IX.

Ste Alburge, sœur du roi Egbert ; elle installa des religieuses à Wilton et vivait avec elles.

XII.

S Pierre le Vénérable, abbé à Cluny.

XIII.

S Pierre Nolasque, languedocien, fondateur de l'ordre de Notre-Dame-de-la-Merci pour le rachat des captifs.

B Bentivoglio de Bonis, franciscain à Assise, thaumaturge.

XIV.

B Jacopone de Todi, l'auteur du Stabat Mater .

XVII.

B Michaël Nakashima Saburoemon, frère jésuite, horriblement martyrisé au mont Oungen. 

XIX.

Bse Antonia Maria Verna, fondatrice italienne des Sœurs de la Charité de l’Immaculée Conception de Ivrea, béatifiée en 2011.

XX.

Bse Maria Therese von Wüllenweber (Marie des Apôtres, 1833-1907), allemande, fondatrice des Sœurs du Divin Sauveur, pour les missions.

S Adam Chmielowski (Albert, 1845-1916), polonais, qui avait participé à l'insurrection contre la Russie ; tertiaire franciscain, fondateur de deux tiers-ordres (albertins et albertines), pour les mendiants à Cracovie, béatifié en 1983 et canonisé en 1989.

Bse Teodora Fracasso (Elia de Saint-Clément, 1901-1927), du tiers-ordre dominicain puis carmélite à Bari, béatifiée en 2006.

 

 

26 DÉCEMBRE

 

I.

S Étienne, diacre protomartyr (cf. Ac 6-7).

?

S Marin, martyr (à Antioche). 

III.

S Denys, pape (259-268) : prudent, soucieux de la doctrine catholique.

S Archélaüs, évêque à Kaskharôn ; il eut deux discussions théologiques avec Manès.

IV.

S Zénon, évêque à Maïouma après la persécution, cousin des martyrs Eusèbe et Nestabe (cf. 8 septembre) ; jusqu'à sa mort, il tissait le lin.

V.

S Zosime, pape (416-417).

VI.

S Tathan, abbé à Llantathan ; irlandais, neveu de s. Samson de Dol, il serait le premier Saint celtique venu au pays de Galles.

S Théodore, mansionnaire de la basilique Saint-Pierre de Rome ; il eut une vision de s. Pierre. 

S Euthymius, évêque à Sardes, exilé injustement.

XIII.

B Pagano de Lecco, inquisiteur dominicain en Lombardie, tué par les parents d'un hérétique qu'il conduisait en prison.

XIX.

Ste Vicenta Maria López y Vicuña, fondatrice des Filles de Marie Immaculée (pour le service domestique) ; elle avait une grande dévotion au Sacré-Cœur.

XX. 

B Jaume Mases Boncompte (Lambert Carlos, 1894-1936), des Frères des Ecoles Chrétiennes, martyr à Barcelone (brûlé vif), béatifié en 2007.

Bses Margarita Aknaet Phila (*1900) et Lusia Khambang (*1917), des Amantes de la Croix, Akatha Phuttha (*1882), Sesilia Butsi (*1924), Bibiana Khamphai (*1925), Maria Phon (*1929), laïques, martyres thaïlandaises (1940); durant le procès de béatification, le brigadier Lu reconnut les avoir fait exécuter pour déraciner la foi ; béatifiées en 1989.

B Secondo Pollo (1908-1941), prêtre italien, aumônier militaire durant la deuxième guerre mondiale, où il fut mortellement blessé ; béatifié en 1998.

 

 

27 DÉCEMBRE

 

II.

S Jean, "le disciple que Jésus aimait", apôtre et évangéliste, évêque à Ephèse, auteur du quatrième évangile et de trois épîtres ainsi que de l’Apocalypse.

IV.

Ste Fabiola, veuve romaine ; elle avait renvoyé son premier mari qui était adultère, et s'était remariée "pour ne pas brûler", dit s. Jérôme en l'excusant ; pénitente, elle fonda le premier hôpital de Rome.

?

S Alain, évêque à Quimper.

V.

Ste Nicaréti, vierge à Constantinople, où elle soutint s. Jean Chrysostome.

IX.

SS Théodore et Théophane, deux frères moines à Jérusalem, appelés graptoi (“marqués”), parce qu'à Constantinople on leur marqua au fer rouge des ïambes sur le visage ; Théophane, auteur de nombreux poèmes liturgiques, serait ensuite devenu évêque à Nicée.

XII.

B Esso, abbé à Beinwil.

B Walto, abbé à Wessobrunn, connu pour sa bonté.

XIV.

B Bonaventura Tolomei, dominicain à Sienne, après une adolescence agitée.

XVI.

S John Stone, augustin anglais à Canterbury, martyr.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

Alejo Pan López (Ambrosio, *1888), prêtre capucin, à Santander, béatifié en 2013 ;

Alfredo Parte Saiz (A. de la Vierge, *1899), prêtre piariste, à Santander, béatifié en 1995 ;

José María Corbin Ferrer (*1914), laïc mort en prison à Santander, béatifié en 2001.

Bse Sara Salkaházi (1899-1944), religieuse hongroise de l'Assistance, très active en faveur des ouvrières, fusillée par des soldats communistes, béatifiée en 2006.

B Odoardo Focherini (1907-1944), journaliste italien, père de sept enfants, fervent ennemi du fascisme et du nazisme, arrêté par les SS, mort en camp de concentration à Hersbruck ; béatifié en 2013.

B Francesco Spoto (1924-1964), prêtre italien des Missionnaires Serviteurs des Pauvres, martyr en République Démocratique du Congo, béatifié en 2007.

 

 

28 DÉCEMBRE

 

I.

SS Innocents (cf. Mt 2:12-18).

?

SS Euticus, prêtre, et Domitien, diacre, en Thrace. 

III.

S Théonas, évêque à Alexandrie, 16e patriarche depuis s. Marc ; il fit bâtir une église en l'honneur de Notre Dame à Alexandrie, où les chrétiens célébraient jusque là dans les demeures privées ; il baptisa Pierre, qui lui succéda comme patriarche (et mourut martyr), et il condamna la doctrine de Sabellius.

IV.

SS Domna, jeune fille, et Indès, eunuque, martyrs à Nicomédie.

S Domnion, saint homme romain, correspondant de s. Jérôme.

VI.

S Antoine, hongrois, moine à Lérins.

XIV.

Bse Mattia Nazzarei, abbesse clarisse à Ancône ; ou bénédictine (XIII.?).

XVII.

S François de Sales, évêque à Genève, Docteur de l'Eglise, fondateur de la Visitation, patron des villes de Annecy et Chambéry, des salésiens, des journalistes, fêté le 24 janvier.

XIX.

B Gaspare del Bufalo, prêtre romain fondateur des Missionnaires du Précieux-Sang ; il refusa le serment de fidélité à Napoléon.

Ste Caterina Volpicelli, de Naples, fondatrice des Servantes du Sacré-Cœur, béatifiée en 2001, canonisée en 2009.

XX.

B Hyhorji Khomyshyn (1867-1947), évêque gréco-catholique à Stanislavov, deux fois arrêté par les services secrets soviétiques, déporté à Kiev et mort en prison, martyr béatifié en 2001.

 

 

29 DÉCEMBRE

 

-X.

S David, roi de Juda (cf. 1 et 2 S ; 1 R : 1-2), et auteur d’une grande partie des psaumes.

I.

S Trophime, premier évêque à Arles (III.?).

III.

SS Libosus (évêque), Domicius, Victor, Primianus, Saturnin, Crescentius, Second et Honoratus, martyrs à Vaga.

S Martinianus, évêque à Milan.

V.

S Marcel, abbé des acémètes ("qui ne dorment pas") à Gomon ; ces moines se relayaient pour que la louange ne s'arrêtât jamais dans l'église.

VII.

S Pierre de Cantorbury, bénédictin envoyé avec s. Augustin par s. Grégoire le Grand pour évangéliser l'Angleterre, premier abbé au monastère Saints-Pierre-et-Paul (plus tard Saint-Augustin), enterré à Boulogne-sur-Mer, parce qu'il se noya à Ambleteuse.

S Albert, ermite à Gambrum.

VIII.

S Evroult, ermite avec quelques compagnons à Ouche, fondateur de quelque quinze monastères ; les malades guérissaient en touchant son vêtement.

XI.

S Gérard, abbé à Saint-Wandrille, assassiné pendant son sommeil par un moine irrité.

XII.

S Thomas Becket, évêque à Cantorbury et grand chancelier du roi d'Angleterre auquel il résista ; il fut assassiné dans sa cathédrale.

XIV.

B Gérard Cagnoli, frère lai franciscain, cuisinier, mystique. Ou bien (XII.) abbé bénédictin à Joigny et La Charité sur Loire, où il est fêté le 6 décembre (?).

XVII.

B William Howard, petit-fils de Philipp Howard (martyrisé en 1595, cf. 19 octobre) ; il siégeait à la Chambre des Lords ; condamné à mort pour “intelligence avec le pape” et décapité à Londres.

XIX.

SS Ch’oe Ch’ang-hŭb Peteuro et Hyŏn Kyŏng-Nyŏn Benedikta, catéchistes ; Ko Sun-i Bareubara, Cho Chŭng-i Bareubara, Chŏng Chŏng-hye Ellisabes, Han Yŏng-i Magdallena, Yi Yŏng-dŏk Magdallena, laïques coréens martyrs canonisés en 1984, avec leurs proches, parents, frères ou sœurs, et fêtés le 20 septembre.

XX.    

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Diocésains : José Aparicio Sanz (*1893) et Enrique Juan Requena (*1903), prêtres, près de Valencia : le dernier, organiste, était particulièrement zélé ;

Jésuites : Juan Bautista Ferreres Boluda (* 1861), prêtre, près de Valencia ;

Laïcs : José Perpiñá Nácher (*1911), près de Valencia ;

- béatifiés en 2013 :

Capucins : Aproniano de Felipe González (Miguel, 1898-1936), prêtre, et Jacinto Gutiérrez Terciado (Diego, 1909-1936), convers, près de Santander.

 

 

30 DÉCEMBRE

 

III.

S Félix I, pape (268-274) : il aurait établi l'usage de célébrer des messes auprès du corps  des martyrs au jour anniversaire de leur mort.

?

S Hermès, exorciste et martyr en Mésie. 

SS Mansuet, Sévère, Appien, Donat, Honorius, avec d'autres, martyrs à Alexandrie. 

IV.

Ste Anysia, martyre à Thessalonique ; elle cracha au visage d'un soldat qui voulait la forcer à sacrifier aux dieux.

S Libère, évêque à Ravenne.

S Sabin, évêque à Assise, martyr à Split avec Venustianus et sa famille, qu'il avait convertie, ainsi qu'Exupérance et Marcel, ses diacres.

V.

S Anysius, évêque à Thessalonique, vicaire du pape en Illyrie, ami de s. Jean Chrysostome.

S Perpetius (Perpet), évêque à Tours, qui mit ses grands biens au service des pauvres.

VI.

S Iucundus, évêque à Aoste.

VII.

S Germer, haut fonctionnaire normand ; il eut deux filles et un fils, puis fut abbé à Saint-Samson-sur-Risle (où on tenta de l'assassiner), puis à Flay.

VIII.

S Egwin, descendant des rois de Mercie, évêque à Worcester.

S Eugène, évêque à Milan ; il s'employa à restaurer le rit ambrosien et n'aurait peut-être pas existé.

XI.

S Rainerius, évêque à Aquila.

XII.

S Ruggiero (Roger), évêque à Cannes.

S Laurent, moine en Sicile dans le rit oriental.

XIII.

B Richard, cistercien anglais à Adwerth, très érudit ; au XIVe s., l'abbé renonça à le faire canoniser à cause des frais. 

Bse Margherita Colonna, clarisse près de Palestrina, sœur du cardinal Colonna ; elle soignait les Frères Mineurs infirmes et les lépreuses ; mystique.

XIX.

Bse Eugenia Ravasco, qui fonda à Gênes les Filles des Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie, béatifiée en 2003.

XX.

B Giovanni Maria Boccardo (1848-1913), aîné de dix enfants à Turin, docteur en théologie ; il fit de sa paroisse une terre d'évangélisation et fonda la congrégation des Pauvres Filles de Saint-Gaétan, pour les malades, les orphelins et les vieillards, béatifié en 1998 ; il eut comme vicaire son propre frère, B Luigi Boccardo (cf. 9 juin).

 

 

31 DÉCEMBRE

 

?

Stes Donata, Paulina, Rogata, Dominanda, Serotina, Saturnina, Hilaria, martyres à Rome. 

III.

SS Savinien et Potentien, fondateurs de l'Eglise à Sens, évêques, martyrs avec d'autres compagnons ; ils seraient d'origine apostolique .

Ste Colombe de Sens, martyrisée à seize ans pour avoir refusé d'épouser un prince païen ; on garda longtemps sa châsse, construite par s. Eloi.

IV.

S Silvestre, pape (314-335) : au lendemain des grandes persécutions, il organisa l'Eglise dans la société enfin pacifiée, confirma le premier Concile Œcuménique à Nicée, combattit le donatisme et s'opposa aux prétentions exagérées de Constantin (qu'il avait baptisé).

S Zotique, prêtre romain, appelé à s'occuper d'un orphelinat à Constantinople ; il aurait aussi ouvert une léproserie, contre l'avis de Constance qui ordonnait de noyer les lépreux.

V.

SS Pinien et Mélanie la Jeune, époux romains qui vécurent dans la chasteté après avoir eu (et perdu) deux enfants ; ils distribuèrent leur immense fortune, fondèrent des monastères, participèrent à la vie de l'Église en Afrique auprès de s. Augustin, puis en Egypte, en Palestine, et à Constantinople.

S Barbatianus, prêtre à Ravenne, venu d'Antioche.

VI.

S Marius, premier évêque à Avenches (siège qu'il transféra à Lausanne), auteur d'une très précieuse Chronique .

XI.

B Wisinto, bénédictin à Kremsmünster.

XII.

B Garembert, abbé prémontré à Bony ; à Wulpen, un puits Saint-Garembert donnait de l'eau qui combattait fièvre et peste.

XVII.

S Jean-François Régis, jésuite, apôtre du Velais et du Vivarais, patron des missions rurales en France, fêté le 16 juin à La Louvesc où il mourut d'épuisement.

B Alain de Solminihac, évêque à Cahors, grand défenseur du concile de Trente ; il visita neuf fois les huit cents paroisses de son diocèse, béatifié en 1981.

XIX.

B Seo Seok-bong Andreas, laïc coréen martyr, probablement mort en prison, vers la fin de l’année, béatifié en 2014.

Ste Catherine Labouré, des Sœurs de la Charité, à qui apparut la Sainte Vierge à Paris, rue du Bac, à l’origine de la “Médaille Miraculeuse” (cf. 27 novembre).

XX.

Bse Giuseppina Nicoli (1863-1924), des Soeurs de la Charité à Turin, puis à Sassari et à Cagliari ; elle souffrit beaucoup des attaques de la Franc-Maçonnerie et de diverses calomnies ; béatifiée en 2008. 

B Marian Konopinski (1907-1942), prêtre polonais, martyr à Dachau, béatifié en 1999.

 

 

Deo Gratias

Partager cette page
Repost0
- dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens