Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2022 6 03 /09 /septembre /2022 23:00

Jean-Paul Ier pape
1912-1978

Albino Luciani naquit le 17 octobre 1912 à Canale d’Agordo (Belluno, Italie N), aîné des quatre enfants (Federico, Edoardo, Nina) de Giovanni Luciani, verrier à Murano, et Bortola Tancon, une fervente chrétienne.
Ce n’est pas le papa qui encouragea son fils dans la voie cléricale, mais la maman ; l’enfant entra au Petit séminaire de Feltre, puis au Grand de Belluno. Ses excellents résultats le firent envoyer compléter sa formation à l’Université Grégorienne de Rome, où il recevra le doctorat en théologie ; sa thèse s’intitule «Origine de l’âme dans la pensée de Rosmini».
Il fut ordonné prêtre en 1935.
Il fut d’abord vicaire à Canale d’Agordo, fut nommé professeur à l’Institut Technique Minier, puis au Grand séminaire de Belluno, dont il sera aussi vice-directeur en 1937.
En 1958, il fut consacré évêque pour le diocèse de Vittorio Veneto. Dans cette ville, il s’occupa d’un scandale financier organisé par deux de ses prêtres : l’évêque refusa de couvrir ces coupables et remboursa toutes les victimes grâce à la vente de biens et trésors du diocèse.
En 1966, éclata aussi un véritable schisme dans une petite paroisse du diocèse, où les habitants voulaient un autre curé que celui nommé par leur évêque ; on en arriva à la fermeture officielle de l’église et, finalement, à l’établissement d’une réelle communauté orthodoxe de rite byzantin, parallèlement à la communauté catholique, rétablie dans cette commune.
En 1969, après la clôture du concile de Vatican II, Mgr Luciani fut nommé patriarche de Venise ; en 1972, vice-président de la Conférence Episcopale Italienne ; en 1973, cardinal.
En 1978, il succéda au pape s.Paul VI, prenant le nom de Jean Paul, en mémoire des papes Jean XXIII et Paul VI.
C’est ce deux-cent soixante-troisième pape qui inaugura les discours à la première personne du singulier (au lieu du "nous"), et renonça à porter la tiare pontificale.
Ce légendaire pape du sourire affirma aussitôt son aversion pour l’avortement et la contraception, ainsi que pour la politique communiste.
Jean Paul I
er mourut subitement au matin du 28 septembre 1978, après trente-trois jours de pontificat.
On ne reprendra pas ici les nombreux textes faisant allusion à une présumée conspiration ayant aboutit à l’assassinat de ce saint Pape.
La cause de béatification de Jean Paul I
er fut ouverte en 1990. Une guérison miraculeuse obtenue par l’intercession du Pape défunt, aboutit à sa béatification, prévue pour 2022.
Jean Paul I
er sera inscrit au Martyrologe le 28 septembre.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2022 4 24 /03 /mars /2022 00:00

Jadwiga Töpfer
1887-1945

Jadwiga Töpfer naquit le 26 août 1887 à Neiße Oberneuland (act. Nysa, Pologne).
Elle émit les vœux religieux chez les Sœurs de Sainte-Elisabeth, avec le nom de Maria Adelheidis.
Son martyre eut lieu le 24 mars 1945, à Neiße Oberneuland (act. Nysa, Pologne).
Jadwiga Töpfer sera béatifiée en 2022, et inscrite au Martyrologe le 24 mars (pour ses neuf Compagnes, voir aux 20, 23 et 25 février, 1er mars, 2 et 11 mai).

Partager cet article
Repost0
18 mars 2022 5 18 /03 /mars /2022 15:52

Jirays anā āle

1879-1917

 

Jirays anā āle naquit le 3 mai 1879 à Baabdāt (Liban), cinquième des six enfants d’un couple très croyant.

En 1885, il entra au séminaire Saint-Stéphane des pères Capucins et recevra l’habit en 1899. Lors de sa profession, il prit le nom de Thomas (en arabe : Thūmā).

En 1904, il fut ordonné prêtre.

Son activité sacerdotale et missionnaire se déroula à Mardin, Kharput et Diyarbakir.

Le 22 décembre 1914, il fut contraint de quitter ce couvent et de se réfugier dans celui d’Urfa. Jusqu’en 1916 cependant, il devra se cacher pour échapper aux recherches de la police et aux arrestations en masse.

Le 4 janvier 1917, il fut arrêté pour avoir hébergé un prêtre arménien, et condamné à mort.

Il fut traîné d’un endroit à l’autre, torturé de mille façons, il attrappa le typhus. Arrivé épuisé à Kahramanmaraş, il expira le 18 janvier 1917 (et non le 28 février, sans doute une erreur). Ses dernières paroles furent : J’ai pleine confiance en Dieu, je n’ai pas peur de la mort.

Jirays anā āle-Thūmā sera béatifié en 2022 et inscrit au Martyrologe le 18 janvier.

Partager cet article
Repost0
26 février 2022 6 26 /02 /février /2022 00:00

José Becerra Sánchez

1875-1936

 

José Becerra Sánchez naquit le 7 mars 1875 à Alhama (Grenade, Espagne).

Il fut ordonné prêtre en 1902, nommé vicaire à Loja et Padul. En 1922, il fut nommé dans la paroisse de sa naissance, Alhama de Grenade.

On retrouva son cadavre à Málaga, le 19 septembre 1936.

José Becerra Sánchez devrait être béatifié en 2022, et inscrit au Martyrologe le 19 septembre.

Partager cet article
Repost0
26 février 2022 6 26 /02 /février /2022 00:00

Juan Bazaga Palacios

1904-1936

 

Juan Bazaga Palacios naquit à Villa de Benamargosa (Grenade, Espagne) le 8 décembre 1904, en la fête de l’Immaculée Conception.

Il fut aux séminaires de Saint-Sébastien puis de Málaga, et reçut l’ordination sacerdotale en 1929.

On l’envoya exercer son ministère à Capileira et Herradura.

Arrêté, il fut fusillé le 11 août 1936, pas très loin de son pays natal, au lieu-dit Rosal de la Fuente Santa.

Juan Bazaga Palacios devrait être béatifié en 2022, et inscrit au Martyrologe le 11 août.

Partager cet article
Repost0
26 février 2022 6 26 /02 /février /2022 00:00

José María Polo Rejón

1890-1936

 

José María Polo Rejón naquit le 28 février 1890 à Monachil (Grenade, Espagne).

Il commença le séminaire en 1904, et fut ordonné prêtre en 1918.

D’abord vicaire à Zujaira, puis à Sainte-Catherine de Loja et Sainte-Croix de Comercio, il fut curé à Domingo Pérez et enfin à Arenas del Rey, chargé de Fornes.

C’est dans cette localité que, le 6 août 1936, il souffrit le martyre.

José María Polo Rejón devrait être béatifié en 2022, et inscrit au Martyrologe le 6 août.

Partager cet article
Repost0
26 février 2022 6 26 /02 /février /2022 00:00

José Antonio Rescalvo Ruiz

1880-1936

 

José Antonio Rescalvo Ruiz naquit le 20 mai 1880 à Juviles (Grenade, Espagne).

En 1894, il entra au séminaire ; ordonné prêtre, il fut curé à Castell de Ferra et Calahonda, puis à Pampaneira, et Trevelez.

Le 29 septembre 1936, il fut arrêté et conduit devant le Comité populaire, qui le condamna à mort, pour son délit d’être prêtre. Il fut fusillé à quelques mètres de la ferme où il avait trouvé refuge, à Cádiar.

José Antonio Rescalvo Ruiz devrait être béatifié en 2022, et inscrit au Martyrologe le 29 septembre.

Partager cet article
Repost0
20 février 2022 7 20 /02 /février /2022 00:00

Juliana Kubitzki
1905-1945

Juliana Kubitzki naquit le 9 février 1905 à Dąbrówka Dolna (Pokój, Namysłów, Pologne).
Elle émit les vœux religieux chez les Sœurs de Sainte-Elisabeth, avec le nom de Maria Edelburgis.
Son martyre eut lieu le 20 février 1945, à Żary (Pologne), quelques jours après son quarantième anniversaire.
Juliana Kubitzki sera béatifiée en 2022, et inscrite au Martyrologe le 20 février (pour ses neuf Compagnes, voir aux 23 et 25 février, 1er et 24 mars, 2 et 11 mai).

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2021 6 25 /12 /décembre /2021 00:00

Naissance de Jésus-Christ


Il est de tradition que le Martyrologe Romain annonce la naissance de Jésus-Christ à la date du 25 décembre.
En voici le texte de l’actuelle édition.

Bien des siècles après la création du monde,

quand Dieu au commencement créa le ciel et la terre et forma l’homme à son image ;

bien des siècles aussi après que le Très-Haut, au terme du déluge,

mit dans les nuées l’arc-en-ciel, signe d’alliance et de paix ;

vingt-et-un siècles après qu’Abraham, notre père dans la foi, ait migré de Ur en Chaldée ;

treize-cents ans après que, sous la conduite de Moyse, le peuple d’Israël sortit d’Egypte ;

mille ans environ après l’onction de David, roi ;

en la soixante-cinquième semaine d’années, selon la prophétie de Daniel ;

dans la cent quatre-vingt quatorzième Olympiade ;

sept-cent cinquante-deux années après la fondation de la Ville ;

la quarante-deuxième année de l’empereur César Octavien Auguste ;

tout l’orbe de la terre étant en paix ;

Jésus-Christ, Dieu éternel, Fils du Père éternel,

voulant consacrer le monde par sa très sainte venue,

conçu du Saint-Esprit, et neuf mois après sa conception,

naît à Bethléem de Judée, de la Vierge Marie, s’étant fait homme.

C’est la naissance de notre Seigneur Jésus-Christ selon la chair.

 

Une mélodie particulière est prévue pour chanter cette annonce si émouvante. Tout le début se chante sur la mélodie d’une lecture de la Messe, mais aux paroles naît à Bethléem…, le chantre élève la voix une quinte plus haut, tandis que l’assistance, jusque là debout, s’agenouille, se prosterne pour saluer l’arrivée parmi les hommes du Fils de Dieu, notre Sauveur.
A la Messe de Noël, tant à la vigile que la nuit et le jour, l’assemblée est également invitée à s’agenouiller quelques instants aux mots du Credo :
Et incarnátus est de Spíritu Sancto ex María Vírgine, et Homo fáctus est.
D’autres considérations accompagneront aussi notre réflexion en ce jour saint.
Il est très vraisemblable que la naissance du Christ n’ait pas eu lieu un 25 décembre, en plein hiver, puisque les bergers, nous dit l’évangéliste saint Luc, veillaient et faisaient la garde de leurs troupeaux (vigilantes et custodientes vigilias noctis supra gregem suum, Lc 2:8) : même s’ils n’étaient pas tous éveillés et faisaient la garde à tour de rôle, leurs troupeaux n’étaient pas au-dehors à cette date. En Palestine vers le 3e siècle, on fêtait d’ailleurs la naissance du Christ au 20 mai : cette date palestinienne pourrait bien reposer sur une tradition locale bien ancrée.
La fête de Noël a pu être instituée au moment où les jours s’allongent, quand la Lumière commence de s’allonger au détriment de la Nuit. De conséquence fut instituée la fête de l’Annonciation, neuf mois auparavant, le 25 mars.
En Orient, si la fête de Noël existe au 25 décembre, la fête principale est au 6 janvier, jour de l’Epiphanie, quand vinrent les Mages d’Orient adorer le Roi des Juifs qui vient de naître (Mt 2:2). Cette fête est appelée chez eux Théophanie, ou manifestation de Dieu.
La date du 25 décembre serait donc venue, pour une fois, de l’Occident avant de gagner peu à peu l’Orient.
Noël vient de natalis, jour de la naissance, dont est dérivé le prénom Nathalie (qu’on devrait donc écrire sans h).
Rappelons pour finir la très belle Prière du Jour de cette fête de Noël :


Père, toi qui as merveilleusement créé l’homme

et plus merveilleusement encore rétabli sa dignité,

fais-nous participer à la divinité de ton Fils,

puisqu’il a voulu prendre notre humanité.


Christus natus est nobis !
Veníte, adorémus !

 

 

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2021 6 16 /10 /octobre /2021 23:00

Jacques Burin
1756-1794

Né le 6 janvier 1756 à Champfleur (Sarthe), Jacques fut vacher et resta illettré jusqu’à l’âge de douze ans.
Au Petit séminaire il rattrappa vite son retard, passa au Grand séminaire du Mans, et fut ordonné prêtre le 23 septembre 1779 ou 1780.
D’abord vicaire à Lammay, il était devenu, en 1786 ou 1787, curé de Saint-Martin-de-Connée.
Dans cette campagne très pauvre, il distribuait ce qu’il avait pour nourrir et soutenir les habitants. C’est lui qu’ils choisirent comme représentant du peuple en 1789.
Le 20 février 1791, il avait prêté le serment réclamé, en réservant les droits du pape ; quand il eut connaissance de la condamnation de la Constitution civile du clergé par le pape Pie VI, la réserve qu’il avait posée ne lui sembla pas suffisante, et, pour éviter le scandale, il lut publiquement, le 12 juin 1791, le document pontifical.
Cet acte courageux lui valut d’être arrêté ; il fut emmené à pied enchaîné à la prison Sainte-Suzanne le 13 juillet suivant, fut transféré dans les  prisons de Laval, ramené à Sainte-Suzanne… et libéré grâce à une intervention des Chouans.
Il se réfugia alors au hameau de Coffrard, à Saint-Georges-sur-Erve ; pour pouvoir continuer à exercer son ministère, il se fit passer pour un marchand de fil, sous le nom de M. Sébastien.
Il rayonnait sur plusieurs paroisses, dont Saint-Martin-de-Connée, allant de refuge en refuge, dans des familles sûres.
Il ne pouvait cependant rester inconnu des révolutionnaires. Un jour de 1794, les filles d’un certain Lemaire de Courcité lui firent dire qu’elles voulaient le rencontrer. Mais c’était un traquenard. Ses amis lui conseillèrent de ne pas répondre, il crut de son devoir de ne pas éloigner des pécheurs qui pouvaient se repentir et fit répondre qu’il serait, le 17 octobre au Petit-Coudray à Champgenêteux. Quand il arriva, le fermier Rouland, conscient du danger, l’invita à se rendre dans une cachette. Il n’y alla pas. Les Gardes nationaux d’Evron cernèrent la maison ; Terre, ancien chantre d’Evron, qui guettait, l’aperçut et lui tira un coup de fusil, sans peut-être le reconnaître ; sa joie éclata quand, en le dépouillant, il trouva son calice et reconnut qu’il avait tué un prêtre.
Il jeta son corps sur le fumier. Il ne fut enterré, clandestinement, que trois jours plus tard, près de la ferme où il avait trouvé la mort, le 17 octobre 1794.
Jacques Burin fut béatifié en 1955.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens