Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2021 2 07 /09 /septembre /2021 23:00


Leo Aibara
?-1628

Voir : Paulus Aibara Sandayū

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2020 7 20 /12 /décembre /2020 11:13

Luis Ramírez y Ramírez

1887-1936

 

Luis Ramírez y Ramírez naquit le 11 octobre 1887 à Peñarroya-Pueblonuevo (Cordoue, Espagne S).

Il fut ordonné prêtre.

Son martyre eut lieu le 13 octobre1936 à Peñarroya-Pueblonuevo.

Luis Ramírez y Ramírez sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 13 octobre.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2020 4 17 /12 /décembre /2020 16:06

Lorenzo de Medina García

1867-1936

 

Lorenzo de Medina García naquit le 1er octobre 1867 à Belalcázar (Cordoue, Espagne S).

Il fut ordonné prêtre.

Son martyre eut lieu le 20 août 1936 à Belalcázar.

Lorenzo de Medina García sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 20 août.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 18:49

Lorenzo Pérez Porras

1871-1936

 

Lorenzo Pérez Porras naquit le 5 septembre 1871 à Rute (Cordoue, Espagne S).

Il reçut l’ordination sacerdotale.

Le 27 juillet 1936, il fut martyrisé à Puente Genil.

Lorenzo Pérez Porras sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 27 juillet.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 16:58

Lorenzo Atanasio Rodríguez Cortés

1903-1936

 

Lorenzo Atanasio Rodríguez Cortés naquit le 28 septembre 1903 à Cabeza del Buey (Badajoz, Espagne SO).

Il fut ordonné prêtre.

Il reçut la palme du martyre à Castuera, le 25 juillet 1936, peu avant son trente-troisième anniversaire.

Lorenzo Atanasio Rodríguez Cortés sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 25 juillet.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 11:05

Luis León Muñoz

1888-1936

 

Luis León Muñoz naquit le 18 mai 1888 à El Carpio (Cordoue, Espagne S).

Il fut ordonné prêtre.

Le 24 juillet 1936, il reçut la palme du martyre à El Carpio.

Luis León Muñoz sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 24 juillet.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2020 7 13 /12 /décembre /2020 18:28

Luigi Lenzini

1881-1945

 

Luigi Lenzini naquit le 28 mai 1881 à Fiumalbo (Modène, Emilie-Romagne, Italie C).

En 1904, il fut ordonné prêtre.

Il exerça son activité sacerdotale à Casinalbo, Finale Emilia, puis il fut curé à Roncoscaglia (1912) et à Montecuccolo (1921).

Ce curé zélé avait une âme contemplative, et songea un moment à entrer dans la congrégation des Rédemptoristes à Rome ; mais il retourna dans son diocèse et fut aumônier du sanatorium de Gaiato.

En 1941, il fut nommé à la paroisse de Crocette di Pavullo. C’était l’époque de la Deuxième Guerre mondiale, et l’Italie fasciste entra en guerre aux côtés de l’Allemagne nazie. Comme beaucoup de curés italiens, don Lenzini protégea des personnes pourchassées par l’occupant ; au moment de la «Libération», lors d’affrontements politiques acharnés entre partisans communistes et éléments pro-nazis, don Lenzini éleva la voix pour rappeler qu’il ne servait à rien de se battre entre frères.

Dans une de ses dernières homélies, il répéta : Ils m’ont forcé à me taire, ils veulent me tuer, mais je dois faire mon devoir même au prix de ma vie.

Ce prix, il allait le payer dans la nuit du 20 au 21 juillet 1945. Un groupe d’anciens partisans entra par effraction dans le presbytère, où ils réveillèrent le pauvre curé. Sans lui laisser le temps de se vêtir, ils l’emmenèrent, et l’on ne sait quelles paroles ils lui adressèrent, quelles tortures ils lui infligèrent : quelques jours plus tard, on retrouva son corps à moitié enterré dans une vigne proche.

Luigi Lenzini sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 21 juillet.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 07:52

Lek Sirdani

1891-1948

 

Lek Sirdani naquit le 1er mars 1891 à Gurëz (Bogë, Shkodër, Albanie).

Ordonné prêtre en 1916, il fut curé à Boga, Shkreli, Reçi et Mazrreku.

Arrêté et emprisonné à Koplik le 27 juillet 1948, il fut torturé et noyé dans la baie de Koplik quatre jours après seulement.

Un doute subsiste au sujet de ce martyre. Pour certains, Lek aurait été noyé le même jour que Pjetër Çuni, le 31 juillet ; pour d’autres, le 26 décembre 1948 à Koplek (Shkodër).

Lek Sirdani fut béatifié en 2016 ; la date de son inscription au Martyrologe reste donc encore indécise : on l’inscrira en même temps que Mgr Nikollë (Vinçenc) Prennushi, tête de liste des trente-huit Martyrs albanais, le 20 mars.

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2020 5 27 /11 /novembre /2020 19:07

Luigj Prendushi

1894-1947

 

Luigj Prendushi naquit le 24 janvier 1896 à Shkodrë (Albanie).

Il fit ses études dans des collèges et séminaires du Piémont (Italie), puis revint en Albanie.

Durant la traversée pour rejoindre l’Albanie, le bateau fut pris dans une dangereuse tempête et les passagers tremblaient de peur. Mais il restait calme, et s’en expliqua : Je n’ai aucune raison d’avoir peur. C’est ma force. Calmez-vous, aujourd’hui, nous ne nous noierons pas.

Ordonné prêtre en 1921, il fut curé à Ipeshkvininë, une grande paroisse qu’il visitait chaque jour à pied.

Quand s’installa le gouvernement marxiste (1944), l’évêque lui suggéra d’aller en Italie, mais le bon curé préféra rester auprès de son troupeau. Il fut bientôt accusé d’espionnage pour le compte du Vatican, arrêté le 8 décembre 1946, violé et condamné à mort.

Luigj fut exécuté à Shelqet, sur la place publique, en exemple pour tous ceux qui auraient l’intention de rester fidèles au Christianisme ; c’était le 24 janvier 1947, jour de ses cinquante-trois ans.

Luigj Prendushi fut béatifié en 2016, et inscrit au Martyrologe le 24 janvier.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2020 4 26 /11 /novembre /2020 14:55

Lazër Shantoja

1892-1945

 

Lazër Shantoja naquit le 2 septembre 1892 à Shkodër (Albanie), de Kel Shantoja et Luçe Blinishti, des parents modestes et pratiquants (certaines sources corrigent cette date au 7 juillet 1891).

Durant ses études chez les Jésuites de Shkodër, il se révéla excellent en latin, grec, italien… et esperanto.

Au terme de ses études au Grand séminaire, il passa une année de théologie à Innsbruck.

En 1915, il fut ordonné prêtre et sera nommé aux paroisses de Pulaj, Beltojë, Velipojë, Rrjoll, Sheldî. Dans cette dernière paroisse, il ouvrit la première école de village en albanais.

Tout en administrant ses paroisses de façon exemplaire, il publia énormément d’écrits et de poèmes, exaltant l’Albanie, son histoire, ses héros. Il traduisit en albanais des œuvres de Goethe, Schiller, Heine, Oscar Wilde, Musset, Leopardi…

En 1922, il fut nommé secrétaire de l’archevêque.

En 1925, il fut faussement accusé d’avoir participé à la révolution de 1924, mis en prison et enfin grâcié par le roi, mais s’exila en Yougoslavie.

En 1928, installé en Autriche, il créa un journal d’opposition au nouveau régime, Ora e Shqipnisë, puis vint travailler en Suisse dans le canton de Vaud, où il apprit le français.

En 1939, il put rentrer en Albanie, peu avant l’invasion des troupes italiennes ; à Tirana, il redoubla d’activités ; en 1941, il fonda l’Académie des Sciences d’Albanie.

Une fois installé le régime communiste, il continua son activité pastorale dans la stricte clandestinité.

Arrêté le 27 janvier 1945, il fut condamné à mort pour trahison envers l’Etat ; torturé en prison, il eut les bras et les jambes sciés avec une scie à bois, au point qu’il ne pouvait se déplacer qu’en s’appuyant sur les coudes et les genoux ; la gangrène commença, on lui brûla la peau et on y jetait du sel sur les plaies ; et c’est dans cet état qu’on le montra à sa pauvre mère pour la terroriser ;  la maman du prêtre demanda qu’on le tuât, pour mettre fin à ses douleurs.

Pour finir, on le jeta à quelques mètres de la fosse qu’on lui avait creusée, et on l’y poussa à coups de pied et de crosse, et ce n’est qu’à ce moment qu’on lui lança une rafale dans la tête pour l’achever, le 5 mars 1945 dans la prison de Tirana.

Il est un des trente-huit Martyrs d’Albanie béatifiés en 2016.

Lazër Shantoja est inscrit au Martyrologe le 5 mars .

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens