Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2022 3 27 /07 /juillet /2022 23:00

Nazarius et Celsus de Milan

† 1er siècle

 

Nazarius, dont le nom peut évoquer une origine orientale, naquit à Rome d’un père juif nommé Africanus et d’une mère très chrétienne nommée Perpetua. Cette dernière avait reçu le baptême des mains de s.Pierre.

A neuf ans, Nazarius remarqua avec grand étonnement la différence des pratiques de ses parents ; finalement il reçut le baptême des mains de s.Lin, qui allait être le successeur de s.Pierre.

Nazarius se mit à parler ouvertement de Jésus-Christ, au point que ses parents le prièrent de sortir de Rome pour échapper à la mort : Nazarius partit avec tout son avoir et monta à Plaisance, puis à Milan ; en chemin, il distribua aux pauvres toutes ses richesses.

A Milan, étant allé visiter en prison les saints Gervais et Protais (v.19 juin), il fut arrêté, battu et chassé de la ville. Il partit pour Gemellus (act. Genève), où il rencontra le tout jeune Celsus : la mère de celui-ci désirait qu’il fût baptisé et qu’il partît avec ce saint homme qu’était Nazarius.

Le préfet les fit arrêter tous les deux pour les torturer, mais comme ils étaient innocents, se contenta de leur demander de quitter la ville. Ils arrivèrent ainsi à Trèves, où Nazarius construisit un petit sanctuaire.

De Rome, l’empereur Néron l’apprit et les fit arrêter. Il réfléchissait à la façon de les torturer, quand un épisode le poussa à agir vite : des bêtes s’étaient introduites dans son jardin et firent plusieurs victimes ; Néron, gravement blessé, interpréta cela comme une vengeance de ses dieux, parce qu’il avait trop tardé à faire mourir ses deux prisonniers.

Il se les fit amener et voulut forcer Nazarius à offrir l’encens aux dieux ; celui-ci se mit en prière et toutes les idoles se brisèrent.

Alors Nazarius et Celsus furent embarqués sur un bateau et l’on devait les précipiter en mer ; mais une tempête agita terriblement le bateau, tandis que les deux «victimes» marchaient calmement sur les eaux. La tempête se calma et l’on accosta à Gênes. De là, les deux Compagnons gagnèrent Milan.

Le préfet de Milan fit partir Nazarius et retint Celsus. Nazarius revint à Rome, où son père avait reçu le baptême depuis peu. Puis on ramena aussi Celsus et tous deux furent décapités, hors de Rome, aux Trois-Murs.

Tous ces épisodes ont quelque chose d’extraordinaire, d’incroyable même selon certains. Laissons les spécialistes faire leur travail.

On sait que Néron régna de 54 à 68 : c’est donc dans cette période que moururent Nazarius et Celsus.

Leurs corps furent rapportés à Milan par s.Ambroise (v. 7 décembre).

Saints Nazaire et Celse de Milan sont commémorés le 28 juillet dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2020 4 17 /12 /décembre /2020 21:52

Nemesio García-Arévalo Hinojosa

† 1936

 

Nemesio García-Arévalo Hinojosa naquit à Dos Torres (Cordoue, Espagne S).

De ce courageux soldat du Christ, un laïc, nous ne connaissons pas la date de naissance.

Son martyre eut lieu le 27 août 1936 à Pozoblanco (Cordoue).

Nemesio García-Arévalo Hinojosa sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 27 août.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2020 4 17 /12 /décembre /2020 18:11

Nicolás Hidalgo García

1870-1936

 

Nicolás Hidalgo García naquit le 7 décembre 1870 à Moriles (Cordoue, Espagne S).

Il fut ordonné prêtre.

Son martyre eut lieu le 21 août 1936 à Bujalance.

Nicolás Hidalgo García sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 21 août.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 19:39

Ndoc Suma

1887-1958

 

Ndoc Suma naquit le 31 juillet 1887 à Nënshat (Lezhë, Albanie).

Il étudia au collège Canisianum des Jésuites à Innsbruck (Autriche) et fut ordonné prêtre en 1911.

Sous le régime communiste, il fut arrêté le 8 décembre 1946, mis en prison sous l’accusation calomnieuse d’avoir hébergé des criminels, c’est-à-dire évidemment des Chrétiens. Condamné à trente années de travaux forcés, il y perdit bientôt la santé.

Agé et malade, il devenait un «poids» pour l’administration, et fut remis en liberté, en 1954. Mais le père Ndoc ne se remit jamais ; il s’éteignit à Shkodër le 22 avril 1958 (on trouve aussi la date 1962).

Reconnu martyr, Ndoc Suma fut béatifié en 2016, et inscrit au Martyrologe le 22 avril.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 19:13

Ndue Serreqi

1911-1954

 

Ndue Serreqi naquit le 26 février 1911 à Shkodër (Albanie).

Il entra très jeune chez les Frères Mineurs Conventuels et, à sa profession, prit le nom de Karl.

En 1936, après ses études à Brescia (Italie), il fut ordonné prêtre.

Il travailla comme curé en divers villages de montagne.

Le 9 octobre 1946, il fut arrêté par la police secrète communiste : on  voulait lui faire avouer ce qu’il avait entendu en confession de diverses personnes anti-communistes. Mis en prison, torturé, il refusa de révéler le secret de la confession.

Le 18 janvier 1947, il fut condamné à mort, une peine qui fut commuée en prison à vie.

Après sept années de prison et de mauvais traitements, il mourut d’épuisement le 4 avril 1954 à Burrel (Shkodër).

Reconnu martyr, Ndue Serreqi fut béatifié en 2016, et inscrit au Martyrologe le 4 avril.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 21:32

Nikollë Prennushi

1885-1949

 

Nikollë Prennushi naquit le 4 septembre 1885 à Shkodër (Albanie), de Gjon et Drande Prennushi.

Entré en 1900 chez les Frères Mineurs Conventuels, il fit le noviciat à Troshan, puis les études de philosophie et de théologie à Innsbruck (Autriche).

En 1904, lors de sa profession à Salzburg, il prit le nom de Vinçenc.

En 1908, il fut ordonné prêtre.

Il connut une activité débordante dans la publication d’articles et d’ouvrages sur l’histoire de l’Albanie, ainsi que dans l’édition de journaux et revues.

En 1936, il fut nommé évêque de Sapë et, en 1940, archevêque de Durrës.

Après la période fasciste, succéda le régime de terreur du communisme. En 1945, ce gouvernement somma Mgr Prennushi et son confrère Mgr Thaçi, de fonder une Eglise nationale albanaise, séparée de l’Eglise de Rome. Evidemment, les deux prélats refusèrent énergiquement.

Le 19 mai 1947, Mgr Prennushi fut arrêté et condamné à vingt années de prison, au terme d’un «jugement» qui se tint en décembre 1947 et dont la sentence fut rendue en février 1948.

L’archevêque ne put purger cette longue peine de prison, et pour cause : il subit d’intenses tortures, entre autres d’être introduit dans un cylindre métallique garni de clous, que l’on faisait rouler.

Il reçut la grâce du martyre dans sa ville épiscopale de Durrës,  le 20 (ou le 19 ?) mars 1949.

Mgr Nikollë-Vinçenc Prennushi fut béatifié en 2016, et inscrit au Martyrologe le 20 mars.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2020 4 26 /11 /novembre /2020 14:54

Ndre Zadeja

1891-1945

 

Ndre Zadeja naquit le 3 novembre 1891 à Shkodra (Albanie), de Gjonit et Luçie Fishtës.

Après trois années dans une école italienne, il étudia au Collège des Jésuites, puis acheva ses études supérieures à Innsbruck, où il se consacra à la linguistique.

En 1916, il fut ordonné prêtre et célébra sa Première Messe en Albanie, le 26 avril.

D’abord curé de paroisse, il fut en même temps secrétaire de l’évêque. En 1922, il fut nommé  à Malit i Jushi, puis Boga, Shkrel et Sheldî.

Il écrivit plusieurs mélodrames, les premiers de la littérature albanaise, mis en scène au théâtre des Jésuites de Shkodra, et qui continuèrent à circuler sous le manteau durant le régime communiste.

La tragédie du prêtre-poète commença le 16 août 1944, en la fête de s.Roch, quand il prévint les fidèles présents qu’un nuage noir avec une idéologie rouge venait au-dessus de leurs têtes.

Arrêté le 4 février 1945, abattu le 25 mars suivant, il est un des trente-huit Martyrs d’Albanie béatifiés en 2016.

Ndre Zadeja est inscrit au Martyrologe le 25 mars .

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 16:30

Natalio Camazón Junquera

1873-1936

 

Natalio Camazón Junquera naquit le 1er décembre 1873 à Castromocho (Palencia, Espagne).

Au couvent dominicain d’Almagro, il avait fait la profession et reçu le sacerdoce.

Voir la notice Dominicains martyrs à Almagro 1936.

Il reçut la grâce du martyre à El Picado (Almagro, Ciudad Real), le 14 août 1936.

Natalio Camazón Junquera devrait être béatifié en 2020, et inscrit au Martyrologe le 14 août.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 20:31

Nicolás Tum Castro Quiatan

1945-1980

 

Nicolás Tum Castro naquit en 1945 à Cholá (Uspantán, Guatemala).

Catéchiste, il reçut la mission d’être acolyte, c’est-à-dire chargé de porter l’Eucharistie là où le prêtre ne pouvait arriver, ou de la donner à la messe en compagnie du prêtre.

Il fut assassiné pour sa foi près de Chicamán (Quiché), le 29 septembre 1980.

Nicolás Tum Castro devrait être béatifié en 2021, avec neuf autres Martyrs du Guatemala, assassinés presque tous la même année, et il sera inscrit au Martyrologe le 29 septembre.

Partager cet article
Repost0
17 avril 2020 5 17 /04 /avril /2020 19:43

Nelson Rutilio Lemus Chávez

1960-1977

 

Nelson Rutilio naquit le 10 novembre 1960 dans une famille de paysans de El Paisnal (San Salvador, El Salvador), d’où était aussi originaire le curé, p.Rutilio Grande.

Nelson avait aussi une formation suffisante pour enseigner le catéchisme aux enfants.

Très actif dans la paroisse d’Aguilares, où fut nommé curé le père Rutilio, il accompagnait volontiers ce dernier dans toutes ses activités, bien conscient du danger qu’il courait si le père Rutilio venait à être attaqué.

Avec Manuel Solórzano, il accompagnait le p.Rutilio le 12 mars, lorsque la jeep fut attaquée par un escadron de la mort. Manuel et le prêtre furent tués sur le coup ; Nelson fut achevé d’une balle dans la tête ; il avait seize ans.

On peut lire d’autres détails dans la notice de Rutilio Grande García

Nelson Rutilio Lemus Chávez devrait être béatifié en 2022, et inscrit au Martyrologe le 12 mars.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens