Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 21:58

Clergé de Numidie
† 257-258

Par le mot clergé, on entend ici un certain nombre d’évêques, prêtres et diacres, qui subirent la persécution en Afrique et auxquels s.Cyprien de Carthage (v. 14 septembre) envoya une lettre pour les soutenir et les encourager dans leur fidélité.
Cyprianus parle de ses confrères dans l’épiscopat :
Dativus
Felix
Felix (un autre)
Iader
Litteus
Lucius 
Nemesianus 
Polianus
Victor
Ces neuf Personnages étaient donc évêques, mais Cyprianus n’indique pas leur siège ; ils devaient être en Numidie. Cyprien ne nomme pas davantage les prêtres et les diacres, qui devaient être fort nombreux.
Cyprien rappelle qu’ils furent d’abord bastonnés, puis enfermés dans les mines, les pieds entravés.
Certes, ils ne pouvaient pas célébrer les saints Mystères, mais, ajoute Cyprien, ils célèbrent et s’offrent eux-mêmes à Dieu en sacrifice précieux et glorieux, jour et nuit.
Dans leur réponse, les évêques remercièrent Cyprien pour cette lettre qui avait illuminé leur nuit.
On ne sait pas si, par la suite, ces évêques et leurs compagnons furent mis à mort.
Le Martyrologe Romain mentionne ces saints Athlètes du Christ au 10 septembre.

 

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 21:39

Nonnus de Portus Augusti
?

Se reporter à la notice Acontus, Nonnus, Herculanus, Taurinus de Portus Augusti

Partager cet article
Repost0
27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 18:57

Narnus de Bergame
4e siècle

Narnus devrait être né au 3e siècle, à Villa d’Ogna (Bergamo, Italie NC). 
On n’a pas de preuves favorables ou contraires, qu’il reçût le baptême des mains de s.Barnabé (v. 11 juin), lequel lui aurait ensuite conféré le sacerdoce et l’aurait établi premier évêque de Bergame, au 1er siècle.
Une autre tradition, d’ailleurs, situe l’épiscopat de Narnus après la persécution de Dioclétien, donc vers 310.
Successivement, Narnus aurait fait un pèlerinage jusqu’à Compostelle et, à son retour, désormais à bout de forces, aurait confié son diocèse à l’évêque de Brescia, Viator (? 14 décembre). 
Une telle «nomination» passe à nos yeux pour être invraisemblable : quel droit aurait pu avoir Narnus d’appeler Viator à lui succéder ? à moins que ce dernier ait lui-même trouvé un successeur pour Brescia avant de prendre la charge du diocèse de Bergame… Peut-être alors que s.Latinus, qui succéda à Viator, fut un des soixante-quinze évêques ordonnés par le pape Silvestre Ier (v. 31 décembre). On n’a pas de réponses à ces questions.
Narnus mourut, croit-on, vers 345 ; cette date exclurait sans appel l’épiscopat de Narnus au 1er siècle.
Le Martyrologe Romain mentionne Narnus de Bergame au 27 août.

 

Partager cet article
Repost0
23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 19:25

Neon d’Egée
† 303

Se reporter à la notice Claudius, Asterius, Neon d’Egée

Partager cet article
Repost0
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 13:25

Nonna de Cappadoce

† 374

 

On a parlé de s.Grégoire de Nazianze le 25 janvier.

La mère de celui-ci était une très pieuse femme chrétienne, nommée Nonna.

Fille d’un certain Philtatios, elle avait épousé un magistrat de la ville de Nazianze (auj. Nenezi, Turquie C), Grégoire, qui appartenait à une secte judéo-païenne, où l’on n’adorait que le Très-Haut (Hypsistos, d’où leur nom d’Hypsistariens). Suivant les exemples et les enseignements de Nonna, ce Grégoire passa au Christianisme, et sa conversion fut si profonde qu’il devint évêque de Nazianze. Il mourut centenaire, vers 373.

De cette sainte union naquirent trois enfants, trois futurs Saints : Gorgonia, Grégoire et Césaire (v. 9 décembre, 25 janvier et 25 février). Grégoire devint à son tour évêque de Nazianze, ce qui explique que son père fut appelé Grégoire de Nazianze l’Ancien.

C’est par la plume reconnaissante de Grégoire que nous connaissons combien était profonde la foi de Nonna : elle reçut en songe la vision de son futur fils, qui devait recevoir le nom de Grégoire, et qu’elle consacra à Dieu dès la naissance.

Toujours d’après Grégoire, sa mère était très réservée, ne se permettait pas de rire exagéré, de paroles inconvenantes, était fidèle à toutes ses obligations domestiques ; elle s’imposait aussi des pénitences, pleurait ses péchés et ceux des pécheurs. Sans épargner son sourire envers les femmes païennes, elle ne leur tendait pas la main, sans mépris, uniquement pour marquer discrètement son idéal.

Nonna mourut au moment de recevoir à l’église la sainte Communion, le 5 août 374, et fut inhumée dans le tombeau de son époux et de Césaire, déjà défunts.

Sainte Nonna de Cappadoce est commémorée le 5 août dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 08:54

Nazarius et Celsus de Milan

† 1er siècle

 

Nazarius, dont le nom peut évoquer une origine orientale, naquit à Rome d’un père juif nommé Africanus et d’une mère très chrétienne nommée Perpetua. Cette dernière avait reçu le baptême des mains de s.Pierre.

A neuf ans, Nazarius remarqua avec grand étonnement la différence des pratiques de ses parents ; finalement il reçut le baptême des mains de s.Lin, qui allait être le successeur de s.Pierre.

Nazarius se mit à parler ouvertement de Jésus-Christ, au point que ses parents le prièrent de sortir de Rome pour échapper à la mort : Nazarius partit avec tout son avoir et monta à Plaisance, puis à Rome ; en chemin, il distribua aux pauvres toutes ses richesses.

A Milan, étant allé visiter en prison les saints Gervais et Protais (v.19 juin), il fut arrêté, battu et chassé de la ville. Il partit pour Gemellus (act. Genève), où il rencontra le tout jeune Celsus : la mère de celui-ci désirait qu’il fût baptisé et qu’il partît avec ce saint homme qu’était Nazarius.

Le préfet les fit arrêter tous les deux pour les torturer, mais comme ils étaient innocents, se contenta de leur demander de quitter la ville. Ils arrivèrent ainsi à Trèves, où Nazarius construisit un petit sanctuaire.

De Rome, l’empereur Néron l’apprit et les fit arrêter. Il réfléchissait à la façon de les torturer, quand un épisode le poussa à agir vite : des bêtes s’étaient introduites dans son jardin et firent plusieurs victimes ; Néron, gravement blessé, interpréta cela comme une vengeance de ses dieux, parce qu’il avait trop tardé à faire mourir ses deux prisonniers.

Il se les fit amener et voulut forcer Nazarius à offrir l’encens aux dieux ; celui-ci se mit en prière et toutes les idoles se brisèrent.

Alors Nazarius et Celsus furent embarqués sur un bateau et l’on devait les précipiter en mer ; mais une tempête agita terriblement le bateau, tandis que les deux «victimes» marchaient calmement sur les eaux. La tempête se calma et l’on accosta à Gênes. De là, les deux Compagnons gagnèrent Milan.

Le préfet de Milan fit partir Nazarius et retint Celsus. Nazarius revint à Rome, où son père avait reçu le baptême depuis peu. Puis on ramena aussi Celsus et tous deux furent décapités, hors de Rome, aux Trois-Murs.

Tous ces épisodes ont quelque chose d’extraordinaire, d’incroyable même selon certains. Laissons les spécialistes faire leur travail.

On sait que Néron régna de 54 à 68 : c’est donc dans cette période que moururent Nazarius et Celsus.

Leurs corps furent rapportés à Milan par s.Ambroise (v. 7 décembre).

Saints Nazaire et Celse de Milan sont commémorés le 28 juillet dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 21:10

Nemesius, compagnon de Symporosa à Rome

† 3e-4e siècles

 

Se reporter à la notice Symphorosa et sept Compagnons

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 14:00

Nartzalus de Scilli

† 180

 

Se reporter à la notice Scilli (Martyrs en 180)

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 22:22

Nabor et Felix de Milan

† 304

 

Nabor et Felix étaient originaires d’Afrique ; c’étaient deux frères, et tous deux légionnaires de l’armée de Maxence, stationnée dans le nord de l’Italie.

Ils furent décapités pour leur foi au Christ à Lodi, en 304.

On dit communément qu’ils sont de Milan, car leurs corps furent immédiatement reportés dans la capitale lombarde, par une certaine Savina.

Saints Nabor et Felix de Milan sont commémorés le 12 juillet dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 21:52

Six Martyrs de Nicopolis

† 310

 

La ville de Nicopolis d’Arménie devait se trouver là où est aujourd’hui la ville turque de Koyulhisar (Turquie NE).

Dans cette ville furent torturés de diverses façons beaucoup de Martyrs, dont on n’a retenu que six noms : Leontius, Mauritius, Daniel, Antonius, Anicetus, Sisinnius.

Après ces tortures, ils furent peut-être jetés sur le feu, sans qu’on sache s’ils étaient alors encore vivants.

Leur martyre est daté de l’empereur Licinius, donc entre 308 et 313, puisqu’à cette dernière date fut signée la paix de Constantin.

Les Saints Martyrs de Nicopolis sont commémorés le 10 juillet dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens