Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2024 2 26 /03 /mars /2024 00:00

Sonirilus

375

Ce Martyr, un laïc, fait partie du groupe des Martyrs de Crimée ; voir la notice Crimée (Martyrs en 375).

Son nom est aussi orthographié Suerilas.

Il est fêté, surtout en Orient, au 26 mars, mais n'est pas commémoré dans le Martyrologe romain.

Partager cet article
Repost0
26 mars 2024 2 26 /03 /mars /2024 00:00

Suimbalus

375

Ce Martyr, un laïc, fait partie du groupe des Martyrs de Crimée ; voir la notice Crimée (Martyrs en 375).

Son nom est aussi orthographié Guimblas.

Il est fêté, surtout en Orient, au 26 mars, mais n'est pas commémoré dans le Martyrologe romain.

Partager cet article
Repost0
26 mars 2024 2 26 /03 /mars /2024 00:00

Signicus

375

Ce Martyr, un laïc, fait partie du groupe des Martyrs de Crimée ; voir la notice Crimée (Martyrs en 375).

Son nom est aussi orthographié Sigetzas.

Il est fêté, surtout en Orient, au 26 mars, mais n'est pas commémoré dans le Martyrologe romain.

Partager cet article
Repost0
26 mars 2024 2 26 /03 /mars /2024 00:00

Silas

375

Ce Martyr, un laïc, fait partie du groupe des Martyrs de Crimée ; voir la notice Crimée (Martyrs en 375)

Il est fêté, surtout en Orient, au 26 mars, mais n'est pas commémoré dans le Martyrologe romain.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2024 6 09 /03 /mars /2024 00:00

Les Quarante Soldats martyrs à Sébaste

320

 

On dispose de plusieurs documents historiques attestant le martyre de ces glorieux soldats qui, passant des rangs de l’armée des hommes, entrèrent glorieusement dans les rangs de la milice céleste. Ce sont les Actes mêmes de leur martyre, et leur Testament avec leurs ultimes volontés.

La lecture de ces documents pourra susciter dans les esprits quelques questions, quelques doutes mêmes, car si l’atmosphère était à la persécution des Chrétiens, on pourra logiquement se demander qui aura eu le temps, la possibilité de rédiger ces longues pages dans une belle langue, presque poétique, dans un style très théologique, avec des noms de personnes qui auraient pu ainsi être à leur tour recherchées et condamnées, comme cela s’est vu dans d’autres persécutions.

Cela dit, accédons à ces documents en les résumant quelque peu. Nous sommes en 320, à Sébaste (act. Sivas, Turquie CN), sous l’empereur Licinius. Nos quarante soldats faisaient partie d’une même légion romaine, la Legio XII Fulminata, et refusèrent d’offrir des sacrifices aux idoles païennes.

Après des propositions doucereuses, le gouverneur condamna ces quarante héros à passer la nuit dehors, sur un étang gelé, nus, où ils moururent de froid – sauf un qui, redoutant cette atrocité, alla se réfugier dans un bain chaud, et en mourut sur place ; par contre, leur gardien fut alors touché par la grâce et se joignit spontanément aux héros, de sorte que le nombre des quarante demeura inchangé.

Au petit matin, le gouverneur ordonna qu’on leur brisât les jambes et qu’on les fît brûler pour les faire disparaître complètement. Un seul, le plus jeune, nommé Méliton, respirait encore et les bourreaux n’osaient pas l’emporter sur le chariot avec les autres, mais sa propre mère, qui était présente, se saisit de son cher fils et le déposa sur le chariot, en l’encourageant à accomplir son martyre. Elle ne cachait pas sa joie d’avoir un fils si courageux.

Si le récit précédent a des chances d’être tout-à-fait véridique et rédigé par un ou plusieurs témoins, il nous semble moins probable que le Testament et les dernières volontés des Martyrs soit sevré de toute amplification littéraire, vu les circonstances de ces épisodes. Ou bien, on pourrait aussi supposer que les Martyrs restèrent assez longtemps en prison pour avoir le temps de dicter à des visiteurs amis, leurs sentiments et leurs saintes volontés. C’est dans ce Testament que nous trouvons les noms des quarante Soldats ; les voici en ordre alphabétique (qu’il faudrait revoir avec leurs noms authentiques d’origine) :

Acace

Aetius

Alexandre

Athanase

Augias

Caius

Candide

Claude

Cudion

Cyrille

Domnus

Domitien

Editius

Elie

Elien

Eunoïque

Eutychès

Eutychius

Flavius

Gorgon

Héraclius

Hesyche

Jean

Léonce

Lysimaque

Méliton

Nicolas

Philoctimon

Prisque

Quiron

Sacerdon

Sévérien

Sisinnius

Smaragde

Théodule

Théophile

Valens

Valère

Vibien (Vivien?)

Xanthéas

 

Dans le Testament, au début, est mentionné parmi les signataires, le nom de « Meletius », celui-là même qui mourut après avoir renoncé au supplice du froid. C’est même précisément lui qui rédigea toute la suite du Testament, document fort précieux, qui fut donc vraisemblablement dicté et rédigé quelque temps avant l’heure suprême.

Le Martyrologe mentionne ces Quarante Héros au 9 mars, mais sans donner tous leurs noms.


 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2024 6 09 /03 /mars /2024 00:00

Smaragde de Sébaste

320

Voir la notice Sébaste 320 (Quarante Soldats Martyrs), au 9 mars.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2024 6 09 /03 /mars /2024 00:00

Sisinnius de Sébaste

320

Voir la notice Sébaste 320 (Quarante Soldats Martyrs), au 9 mars.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2024 6 09 /03 /mars /2024 00:00

Sévérien de Sébaste

320

Voir la notice Sébaste 320 (Quarante Soldats Martyrs), au 9 mars.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2024 6 09 /03 /mars /2024 00:00

Sacerdon de Sébaste

320

Voir la notice Sébaste 320 (Quarante Soldats Martyrs), au 9 mars.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2022 6 22 /01 /janvier /2022 00:00

Sante Spessotto

1923-1980

 

Sante Spessotto naquit le 28 janvier 1923 à Mansué (Vénétie, Italie NE), dans une famille d’agriculteurs.

Dès 1935, il entra dans l’ambiance franciscaine, au collège puis au noviciat des Frères Mineurs Conventuels.

Lors de sa profession religieuse, il prit le nom de Cosma.

En 1948, il reçut l’ordination sacerdotale.

Son grand désir d’aller en Chine ne pouvant être entendu, à cause de l’éclatement de la guerre civile, il fut envoyé au Salvador.

A San Juan Nonualco, il construisit littéralement une paroisse nouvelle : l’église, la catéchèse, l’école, un centre professionnel. Toute la population s’attachait à lui.

En 1970, éclata cette horrible guerre civile qui décima le pays. Cosma prêchait la paix, dénonçait la haine. Un à un, il enterra ceux de ses paroissiens qui furent victimes ; lui-même se savait menacé.

Il rencontra les chefs des guerilleros, il chercha à les gagner à la justice, il leur dit : Tuez-moi, mais ne profanez pas la maison de Dieu. Si vous voulez entrer dans l’église, vous devrez passer sur mon cadavre. Peu de jours avant sa mort, il écrivit : Le martyre est un don de Dieu, une grâce. Je suis prêt.

Cette grâce arriva le 14 juin 1980. Ce jour-là on fêtait le Cœur Immaculé de Marie : Cosma était recueilli en prière avant de célébrer la Sainte Messe ; un autre prêtre se trouvait à proximité ; un groupe de guerilleros fit irruption et abattit Cosma, qui murmura alors : Je leur pardonne.

Sante-Cosma Spessotto sera béatifié en 2022, et inscrit au Martyrologe le 14 juin.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Liens