Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 00:00

Stanisław Antoni Trojanowski

1908-1942

 

Né le 29 juillet 1908 à Sadłowo (Mazowieckie, Pologne), dans une famille pauvre, Stanisław  avait trois frères.

Leur père était mort durant la première Guerre mondiale, de sorte que Stanisław dut travailler tôt pour aider sa mère et ses trois frères.

Il ne reçut la Confirmation qu’en 1930. L’année suivante, il entra chez les Franciscains Conventuels, au Niepokalanów, où le reçut le frère de Maksymilian Kolbe, Alfons Kolbe, car Maksymilian était à ce moment au Japon. 

Stanisław prit le nom de Tymoteusz.

En 1935 il fit la première profession, et la solennelle en 1938.

Entre temps, en 1936, Maksymilian Kolbe était rentré du Japon.

Au Niepokalanów, Stanisław fut chargé de l’expédition du bulletin Chevalier de l’Immaculée, de l’organisation des fournitures, du travail du potager et de l’infirmerie. Le père Maksymilian avait une grande confiance en lui.

Comme on a pu le lire dans la notice concernant le père Maksymilian Kolbe (voir au 14 août), les Nazis suspectèrent de plus en plus l’activité fébrile du Niepokalanów. Maksymilian Kolbe fut arrêté en février 1941 ; en octobre, une nouvelle rafle s’empara d’un autre groupe, dont faisait partie notre Stanisław.

Après un passage à Pawiak, ils furent conduits à Auschwitz, où ils subirent la faim, la torture, les mauvais traitements, outre un travail éreintant. Stanisław porta le numéro 25431.

Stanisław prit une pneumonie et mourut le 28 février 1942.

Il a été béatifié dans le groupe des cent-huit Polonais martyrs durant l’occupation nazie, en 1999.

 

Leur fête commune est au 12 juin, le dies natalis propre de Stanisław étant le 28 février.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens