Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 14:02

Cittinus de Scilli

† 180

 

Se reporter à la notice Scilli (Martyrs en 180)

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 14:00

Nartzalus de Scilli

† 180

 

Se reporter à la notice Scilli (Martyrs en 180)

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 13:58

Speratus de Scilli

† 180

 

Se reporter à la notice Scilli (Martyrs en 180)

 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 13:56

Hyakinthos d’Amastris

† 3e siècle

 

Hyacinthe était un homme important d’Amastris (Amasra, Turquie N), bien considéré, et chrétien aussi.

On disait de lui qu’à trois ans, il avait demandé au Bon Dieu de ressusciter un petit enfant mort, et que l’enfant se releva. Les deux garçons grandirent ensemble, furent amis, et vécurent ensemble dans l’ascèse.

Hyacinthe s’efforçait de gagner au Christ ses amis, ses concitoyens. 

Un jour, il fit abattre secrètement un arbre sacré, mais les soupçons tombèrent immédiatement sur lui. Il fut battu de verges, on lui fracassa les dents, on le tira avec une corde pour le jeter en prison, où il mourut de ces mauvais traitements.

Saint Hyakinthos d’Amastris est commémoré le 17 juillet dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 13:56

Rufina de Séville

† 287 ?

 

Se reporter à la notice Iusta et Rufina de Séville

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 13:55

Iusta et Rufina de Séville

† 287 ?

 

Iusta et Rufina étaient deux marchandes de poteries, à Séville. Elles étaient chrétiennes.

Lors d’une fête païenne en l’honneur de Salambo (Astarté), dont on portait en procession la statue, on demanda aux deux vendeuses quelque «participation» aux frais de la fête, sans doute quelque poterie. Sur leur refus, on leur brisa leur étalage, et les deux alors se précipitèrent vers la statue, qu’elles firent tomber à terre.

On les arrêta, on les tortura - on imagine comment. Le gouverneur les obligea à suivre la «procession». Puis Iusta fut, croit-on, précipitée dans un puits. Rufina fut exécutée peu après, mais on ne sait de quelle façon.

Ce pouvait être le 17 juillet 287.

Les saintes Iusta et Rufina de Séville sont commémorées le 17 juillet dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 13:54

Marcellina de Milan

† 5e siècle

 

S.Ambroise (v. 7 décembre) était le plus jeune frère de Satyrus (v. 17 septembre) et Marcellina.

On signale que dans leur famille, il y avait eu une Martyre, vers 305.

Après la mort de leur père, ces trois jeunes gens gagnèrent Rome avec leur mère.

En 353, c’est justement à Rome que Marcellina reçut du pape Libère le voile des vierges ; elle pouvait donc avoir une vingtaine d’années.

Marcellina menait une vie très austère, mangeant peu ou même jeûnant souvent plus d’une journée, luttant contre le sommeil pour lire de belles choses, l’Ecriture, les Vies de Saints.

Il y eut un petit incident entre Ambroise, quand il fut évêque de Milan, et l’évêque voisin de Vérone : ce dernier, sur une vilaine délation, avait condamné une autre demoiselle, nommée Indicia, amie de Marcellina, pour mauvaises mœurs. Marcellina se porta garante de l’extrême honnêteté de son amie. Ambroise enquêta, et n’hésita pas à reprocher à son Collègue d’avoir agi sans assez de réflexion.

Marcellina assista à Milan à la mort de son frère Satyrus, et fut auprès d’Ambroise lors d’une maladie de celui-ci ; elle lui survécut, mais on ne sait pas de combien de temps. Ambroise mourut en 397 ; c’est en 422 qu’Augustin d’Hippone (v. 28 août) pria Paulinus de Milan, un biographe milanais, d’écrire la vie d’Ambroise : on sait que Paulinus s’informa beaucoup auprès de Marcellina ; celle-ci a donc pu mourir après 422, fort âgée.

Sainte Marcellina de Milan est commémorée le 17 juillet dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 22:22

Antiochus d’Anastasiopolis

† 305

 

Antiochus serait le frère de s.Platon (v. 22 juillet).

Il était médecin à Sébaste (act. Sivas, Turquie C) , ou à Anastasiopolis (act. Beypazarı, Turquie NW).

Dans cette ville, il subit le martyre, sous Dioclétien, donc au début du 4e siècle.

Au moment de la décapitation, le bourreau Kyriakos s’aperçut que le corps du Martyr versait non pas du sang, mais du lait. Il se convertit sur le champ, et sur le champ fut à son tour décapité.

Antiochus appartient ainsi à la longue suite des médecins ou infirmiers qui moururent pour le Christ, depuis les célèbres s.Luc, ss.Cosme et Damien, s.Pantaleon (v. 18 octobre, 26 septembre, 27 juillet), les autres moins connus : s.Césaire, b.Giacomo Cusmano, b.Marco de Marchio de Montegallo, s.Liberatus, s.Pausicacus (v. 25 février, 14, 19 et 23 mars, 13 mai), jusqu’à s.Camille de Lellis, b.Antonio Torriani, bse Cecília Zdenka Schelingová, s.Filippo Benizi, b.Jacques-Désiré Laval, s.René Goupil, le vietnamien s.Simon Phan Ɖắc Hòa (v. 14, 24 et 31 juillet, 22 août, 9 et 29 septembre, 12 décembre) et, plus près de nous, le bienheureux László Batthyány-Strattmann, s. Giuseppe Moscati, ste Gianna Beretta in Molla, s.Erminio Filippo Pampuri, b.Pere Tarrés Claret et ste Anna Francesca Boscardin (22 janvier, 12 et 28 avril, 1er mai, 31 août, 20 octobre), et la liste n’est pas exhaustive !

Saint Antiochus de Sébaste est commémoré le 16 juillet dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 22:22

Athenogenes de Sébaste

† 305

 

Athenogenes fut chorévêque (c’est-à-dire évêque sans siège fixe) en Petite Arménie, ou peut-être évêque de Sébaste même.

On lui attribue une hymne dans laquelle il professait la divinité du Saint-Esprit.

Il subit le martyre, brûlé vif, sous Dioclétien, vers 305.

Saint Athenogenes de Sébaste est commémoré le 16 juillet dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 14:55

Eutropius, Zosima et Bonosa de Portus Romanus

† ?

 

Se reporter à la notice Eutropius, Zosima et Bonosa de Portus Romanus

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Liens