Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2017 5 01 /12 /décembre /2017 11:51

Domnolus du Mans

† 581

 

Domnolus avait un frère, Audoin, qui fut évêque d’Angers.

Lui-même fut d’abord abbé de Saint-Laurent, près de Paris, puis fut préconisé pour le siège épiscopal d’Avignon, qu’il refusa.

Il ne put ensuite refuser le siège du Mans (561) et en fut le treizième titulaire.

Il fut l’un des plus grands évêques de la Gaule en ce sixième siècle.

Après vingt ans d’épiscopat, il fut frappé de paralysie (581) et proposa comme successeur un certain Théodulfe, auquel on préféra Baudegisile.

Domnolus mourut en 581.

Le Martyrologe Romain mentionne saint Domnolus du Mans au 1er décembre.

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 23:12

Dasius de Dorostorum
4. siècle

Dorostore (Mésie, act. Bulgarie) fut le théâtre des événements qu’on va essayer de présenter.
Ceux qui ont analysé les documents qui s’y rapportent, ont émis beaucoup de doutes sur la véracité des choses.
Dasius, un soldat de l’armée en garnison à Dorostorum, fut désigné par le sort pour être le «héros» de la fête de Chronos : le soldat choisi devait, pendant un mois, être vêtu d’un habit royal et se livrer à toutes les passions criminelles et immorales du dieu, après quoi, il devait se suicider avec son épée. On a vu une horreur similaire avec s.Cæsarius de Terracina (v. 1er novembre).
Mais Dasius était chrétien. Plutôt que se livrer au Démon pendant trente jours et finir en enfer, il préféra se livrer à Dieu et gagner le Paradis en un jour. Il confessa sa foi et refusa d’exécuter le rituel païen auquel on voulait le soumettre.
On l’enferma au cachot, puis il comparut devant le légat. Il réitéra sa condition de soldat chrétien et refusa d’offrir l’encens à la statue de l’idole.
Il fut décapité.
C’était l’époque des empereurs Dioclétien et Maximien.
Si les détails résumés ci-dessus ne reflètent pas la vérité des événements, l’historicité du personnage de Dasius et l’antiquité de son culte restent assurés.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Dasius de Dorostorum au 20 novembre.

 

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 23:10


Dorus de Benevento
4. ou 5. siècle

Dans le catalogue épiscopal du diocèse de Benevento (Campanie, Italie), on trouve deux Dorus, l’un mentionné en 320, deuxième successeur de s.Ianuarius (v. 19 septembre), l’autre mentionné en 448, qui aurait été le dixième évêque de Benevento.
Les uns prétendent que c’est le premier qui est mentionné au 20 novembre et que le deuxième n’a pas existé ; d’autres encore que ce deuxième était un homonyme non évêque.
Pourtant il semble bien que c’est à l’évêque Doro qu’écrivit s.Léon le Grand (v. 10 novembre) en 448. Le pape lui reprochait d’avoir assigné le premier rang à un nouveau prêtre, contrairement à l’ancienneté des autres. Ces problèmes de préséance…
Le plus important est que Dorus se soit conformé au rappel pontifical ; c’est tout à son honneur.
Cet évêque aurait donc occupé le siège de Benevento pendant dix-sept ans.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Dorus de Benevento au 20 novembre.

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:09

Dalmatius de Rodez
500-580

Né à Rodez vers ou un peu avant 500, Dalmatius était encore jeune quand il fut appelé à occuper le siège épiscopal (524).
Il était le troisième évêque de Rodez et devait le rester pendant cinquante-six ans.
Au début de son pontificat, la ville de Rodez était dans les territoires occupés par les Wisigoths ariens : même l’évêque précédent avait dû fuir (v. s.Quinctianus, ce même jour). Dalmatius fut sacré à Narbonne.
En chemin, il délivra miraculeusement les prisonniers.
En 531, Rodez fut libérée des Wisigoths et l’évêque put aller trouver son roi, Thibert. En route, il délivra une femme possédée du démon.
Dalmace assista aux conciles de Clermont (535), d’Orléans (541). 
Durant son voyage pour Orléans, il implora la grâce d’un condamné à mort - qu’on lui refusa ; Dalmace pria alors pour le malheureux qui, malgré la corde où il était pendu, resta en vie.
Il entreprit la construction de la cathédrale mais, insatisfait du résultat, la fit démolir et reconstruire plusieurs fois, de sorte qu’elle était inachevée à sa mort.
S.Grégoire de Tours (v. 17 novembre) écrivit de lui que c’était un homme éminent en toute sainteté, abstinent tant de nourriture que des concupiscences de la chair, très généreux en aumônes et assez assidu à la prière et aux veilles.
Dans son testament, il demandait instamment qu’on n’élît pas pour lui succéder un homme étranger, ou avare, ou marié, mais un homme qui n’eût d’autre préoccupation que la louange du Seigneur. Effectivement, un certain prêtre Transobadus briguait la place - qui fut attribuée au prêtre Théodose.
Dalmatius mourut le 13 novembre 580 et fut proclamé patron de la ville et du diocèse de Rodez.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Dalmatius de Rodez au 13 novembre.

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 23:03

Demetrianos d’Antioche
200-260

On ne connaît pas la vie de Demetrianos jusqu’à son épiscopat à Antioche de Syrie, qui commença en  253.
Mais on déduit qu’il connut d’abord le mariage, puisque son fils, Domnus, devint évêque en 268 (voir plus bas). Demetrianos pouvait avoir alors une cinquantaine d’années.
Dans les premières années de son épiscopat, Demetrianos et d’autres évêques, prirent part à des discussions importantes à propos de la validité ou non du baptême conféré par des hérétiques, ainsi que de la réconciliation des apostats (les lapsi) au lendemain de la persécution de Dèce (250). 
En 256, Antioche fut prise par les Perses, qui emmenèrent en ôtage la population «valide» ; Demetrianos faisait partie du lot.
Il fut assigné à la ville de Beth Lapat, au-delà du Tigre. Sapor rebaptisa cette ville Meilleure Antioche de Sapor (Gundishapur, act. en Iran), pour bien faire comprendre aux exilés qu’ils n’étaient plus chez eux. Ces déportés étaient pour la plupart chrétiens, de sorte que, le mal servant le bien, une forte colonie chrétienne s’établit alors au cœur de la Perse, dont sans doute Demetrianos s’occupa avec son zèle pastoral.
Demetrianos mourut là-bas en exil, vers 260, après sept ans d’épiscopat, dont quatre en déportation.
Mais à Antioche, on avait besoin d’un évêque, et l’on ne savait pas que Demetrianos venait de mourir. On ne l’apprit qu’en 261, lors de la seconde prise d’Antioche, toujours par les Perses. On réussit à nommer l’hérétique Paul de Samosate, qui fut cependant déposé en 268, et remplacé par Domnus, le fils de Demetrianos. Pour compléter l’histoire, disons que Paul résista encore quatre années sur place ; ce n’est qu’en 272 que les Romains, avec Aurélien, imposa Domnus.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Demetrianos d’Antioche au 10 novembre.

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2017 7 05 /11 /novembre /2017 22:02

Domninus de Césarée de Palestine
307

Voir la notice Césarée de Palestine (Martyrs de 307)
 

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 20:52

Chrysanthus et Daria de Rome
† 283

Lire la notice Chrysanthus et Daria de Rome

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 22:54

Dasius, Zoticus et Caius de Nicomédie
303

Ces trois martyrs étaient trois domestiques du palais impérial à Nicomédie (Bithynie, act. Izmit, Turquie NW), et chrétiens.
Lors de l’incendie qui frappa cet édifice, ils en furent accusés et, pour cela, condamnés à mort.
On leur attacha de grosses pierres au cou et on les précipita dans la mer.
Il se peut qu’on leur ait adjoint douze Compagnons - ou même douze mille, chose très improbable. 
Le Martyrologe Romain mentionne saints Dasius, Zoticus et Caius de Nicomédie au 21 octobre.

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 21:50

Dulcidius d’Agen
5. siècle

Dulcidius (Dulcitius, en français Dulcide, Doulcet, Doux) fut le cinquième évêque d’Agen, au tout début du cinquième siècle (peut-être même dès 393). C’est son prédécesseur, Phebadius (? 25 avril), qui l’avait ordonné diacre et, au moment de mourir, l’avait désigné pour lui succéder.
Le nouvel évêque fit construire una basilique en l’honneur de sainte Foy (v. 6 octobre) sur l’endroit de son martyre.
Mais surtout, par sa prière et ses miracles, il lutta contre l’invasion des Vandales et des Visigoths, qui répandaient avec eux l’erreur arienne.
Il détourna aussi par sa prière le fléau de la peste et celui du feu ardent, qui menaçaient la ville d’Agen.
Saint Dulcidius d’Agen est mentionné dans le Martyrologe au 17 octobre.

 

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 22:18


Donatianus de Reims
† 389

On racontait que, petit enfant, Donatianus avait été jeté dans un fleuve. Il fut sauvé parce qu’un homme eut la savante inspiration de mettre à l’eau une roue portant cinq cierges, laquelle s’arrêta à l’endroit où l’on put repêcher l’enfant sain et sauf. 
Donatianus fut le huitième évêque de Reims, à partir de 361.
Bien après sa mort, on procéda à un transfert des reliques de Donatianus, à Bruges. Beaucoup de miracles eurent lieu lors de ce transfert.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Donatianus de Reims au 14 octobre.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens