Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2021 1 20 /09 /septembre /2021 23:00

Rosario Livatino
1952-1990

Rosario Livatino naquit le 3 octobre 1952 à (Canicattí, Sicile), fils unique de Vincenzo et Rosalia.
En 1975, il acheva ses études de Droit à Palerme.
En 1978, il fut affecté sur concours au tribunal ordinaire de Caltanissetta.
Son souci majeur fut de considérer toujours la dignité de chaque personne, même condamnée. Sa secrétaire le verra pleurer quand il apprit qu’un délinquant avait été abattu.
A partir de 1989, il fut juge a latere (assistant du Président du Tribunal) : désormais, lui et ses parents seront menacés par la Mafia et une dépendance locale de celle-ci, la Stidda.
Courageux, Rosario continuera son travail quotidien, refusant toute escorte policière (pour ne pas exposer d’autres personnes). Chaque matin, il participe à l’Eucharistie avant de se rendre au tribunal.
Il nota ses réflexions dans des cahiers, marqués à chaque page par l’abréviation STD (sous la tutelle de Dieu). Selon Rosario, rendre la justice, c’est prier, c’est se consacrer à Dieu. C’est une relation indirecte à travers l’amour pour la personne jugée.
Au matin du 21 septembre 1990, on attendit le juge Rosario tandis qu’il se rendait au tribunal : on lui barra la route, il tenta de s’enfuir à travers les champs, mais tomba à terre blessé dans le dos. Il eut le temps de dire Qu’est-ce que je leur ai fait ? Je ne les connais pas, et fut abattu de coups tirés à bout portant.
Du juge Livatino, s.Jean-Paul II le définira bientôt comme un martyr de la justice et bien-entendu de la foi.
Considéré effectivement comme martyr, Rosario Livatino fut béatifié en 2021.
Un des assassins s’est repenti en prison.
Rosario Livatino sera inscrit au Martyrologe le 21 septembre.

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2021 2 07 /09 /septembre /2021 23:00


Romanus Aibara
?-1628

 

Voir : Paulus Aibara Sandayū

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2020 5 18 /12 /décembre /2020 13:46

Rafael Martínez Navarro

1877-1936

 

Rafael Martínez Navarro naquit le 21 juin 1877 à Cordoue (Espagne S).

Il fut ordonné prêtre.

Son martyre eut lieu le 31 août 1936 à Málaga.

Rafael Martínez Navarro sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 31 août.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2020 4 17 /12 /décembre /2020 16:07

Rafael Cubero Martín

1913-1936

 

Rafael Cubero Martín naquit le 23 septembre 1913 à Carcabuey (Cordoue, Espagne S).

Séminariste, il n’était pas loin d’être ordonné prêtre, mais il fut lui-même victime avant d’offrir la Victime.

Son martyre eut lieu le 20 août 1936 à Cañete de las Torres.

Rafael Cubero Martín sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 20 août.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 22:27

Rafael Contreras Leva

1901-1936

 

Rafael Contreras Leva naquit le 29 avril 1901 à Nueva Carteya (Cordoue, Espagne S).

Il fut ordonné prêtre.

Son martyre eut lieu à Baena, le 29 juillet 1936.

Rafael Contreras Leva sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 29 juillet.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 16:56

Rafael Reyes Moreno

1888-1936

 

Rafael Reyes Moreno naquit le 24 avril 1888 à Guadalcázar (Cordoue, Espagne S).

Il fut ordonné prêtre.

Il reçut la palme du martyre à Fernán-Núñez, le 25 juillet 1936.

Rafael Reyes Moreno sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 25 juillet.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 11:07

Ricardo Morales García

1899-1936

 

Ricardo Morales García naquit le 31 mars 1899 à Puente Genil (Cordoue, Espagne S).

Il fut ordonné prêtre.

Le 24 juillet 1936, il reçut la palme du martyre à Puente Genil.

Ricardo Morales García sera béatifié en 2021, et inscrit au Martyrologe le 24 juillet.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2020 7 13 /12 /décembre /2020 15:43

Róża Czacka

1876-1961

 

Róża Czacka naquit le 22 octobre 1876 à Bila Tserkva (Kiev, Ukraine), sixième des sept enfants de Feliks Czacki et Zofia Ledóchowska et reçut dans sa famille le titre de comtesse. Un parent fut cardinal.

Róża apprit le piano, les langues (français, allemand, anglais, latin).

Elle allait à cheval aussi, et c’est un accident qu’elle subit dans sa jeunesse qui la rendit fragile des yeux, au point qu’elle perdit la vue à vingt-deux ans, malgré plusieurs interventions chirurgicales.

Dès lors, elle sillonna l’Europe pour s’informer des méthodes utilisées pour aider les aveugles, et en vint à adapter le braille à la langue polonaise.

En 1909, revenue en Pologne, elle ouvrit des ateliers pour handicapés puis, à Varsovie, l’équivalent de notre Institut des Jeunes Aveugles parisien.

Durant la Première Guerre mondiale, elle se retira à Żytomierz, où mûrit en elle l’idée d’un institut orienté exclusivement à l’assistance aux aveugles.

C’est dans ces circonstances qu’en 1917, elle entra dans le Tiers-Ordre franciscain et fit sa profession, assumant le nom d’Elzbieta (sur ste Elizabeth de Hongrie, v. 17 novembre).

Revenue à Varsovie, en 1918, elle fonda cette nouvelle famille religieuse d’esprit franciscain, les Sœurs Franciscaines Servantes de la Croix. Elle en reçut l’approbation de l’évêque du lieu, puis du pape Benoît XV (1919), du nonce Achille Ratti, futur pape Pie XI, qui qualifia cette œuvre d’apostolat exceptionnel.

En 1921, Róża subit en urgence une intervention chirurgicale pour l’ablation d’une tumeur cancéreuse.

En 1922, elle installa sa famille religieuse sur des terrains qu’on lui offrait à Laski et, en 1923, devint la Supérieure Générale de l’institut.

En 1925, elle fut décorée de la croix de l’Ordre des Chevaliers de Polonia Restituta et, en 1934, la méthode qu’elle avait mise au point fut imposée par le gouvernement à toutes les écoles pour aveugles.

En 1939, l’invasion de la Pologne par les troupes nazies fut la cause qu’elle reçut des blessures à la tête et qu’on dut lui retirer un œil sans anesthésie.

En 1944, Róża accepta d’héberger des soldats qui se préparaient à l’insurrection de Varsovie, et de cacher leurs armes dans le couvent.

En 1950, elle déposa sa charge de Supérieure et se mêla humblement à la vie quotidienne de toutes les sœurs.

Róża mourut le 15 mai 1961 ; ses funérailles furent célébrées par le cardinal Stefan Wyszyński (v. 28 mai).

A titre posthume, Róża fut nommée Grand-Croix de l’Ordre de Polonia Restituta (2009). L’institut s’est élargi ; il a gagné le Rwanda et l’Inde.

Róża Czacka sera béatifiée en 2021, et inscrite au Martyrologe le 15 mai.

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2020 3 25 /11 /novembre /2020 14:02

Rafael Alcocer Martínez

1889-1936

 

Rafael Alcocer Martínez naquit le 29 octobre 1889 à Madrid (Espagne C).

Il entra chez les Bénédictins de Silos (dépendants de la congrégation de Solesmes) et fut ordonné prêtre dans la petite communauté madrilène de Notre-Dame-de-Montserrat.

Brillant auteur et orateur, le père Rafael publia des ouvrages sur la littérature arabe, sur s.Domingo de Silos et ste Teresa d’Ávila ; on apprécia beaucoup ses belles conférences à l’Université de Madrid et à l’Athénée de Valladolid.

Au début de la Guerre civile de juillet 1936, cette communauté fut dissoute pour permettre à chacun de chercher refuge.

Certains furent vite retrouvés, et condamnés à mort pour le grave délit d’être prêtres.

Rafael fut abattu à La Elipa aux environs de Madrid, le 5 octobre 1936.

Rafael Alcocer Martínez fut béatifié en 2016, et inscrit au Martyrologe le 5 octobre.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2020 4 23 /04 /avril /2020 12:46

Ramón Cervilla Luis

1865-1936

 

Ramón Cervilla Luis naquit le 29 mars 1865 à Almuñecar (Grenade, Espagne).

Ordonné prêtre en 1890, il fut vicaire à Almuñecar, Jete et Zuaira.

Après une période d’apostolat en Argentine, aux paroisses de Saint-Just et La Couronnée (Santafé), il revint vivre à Almuñecar.

Arrêté, conduit au cimetière de Salobreña, il fut martyrisé le 17 août 1936.

Ramón Cervilla Luis devrait être béatifié en 2020, et inscrit au Martyrologe le 17 août.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Près de 9600 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens